Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Monaco la tient enfin ! - Débrief et NOTES des joueurs (ASM 3-1 Nice)

Par Romain Lantheaume - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 24/09/2019 à 23h02
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Après un début de saison cauchemardesque, l'AS Monaco a remporté son premier succès en s'imposant face à l'OGC Nice (3-1) ce mardi dans le derby comptant pour la 7e journée de Ligue 1. Aleksandr Golovin a inscrit un doublé.

Monaco la tient enfin ! - Débrief et NOTES des joueurs (ASM 3-1 Nice)
Porté par un doublé de Golovin, Monaco n'est plus relégable.

L'AS Monaco lance enfin sa saison ! Après un début d'exercice alarmant, le club princier a décroché sa première victoire en s'imposant logiquement face à l'OGC Nice (3-1), qui plus est dans le derby azuréen, ce mardi dans le cadre de la 7e journée de Ligue 1.

Comme on pouvait s'y attendre au vu de la dynamique respective des deux équipes, le début de match était pourtant à l'avantage des Aiglons et Lecomte se montrait décisif d'entrée pour l'ASM en repoussant du poing la demi-volée de Claude-Maurice. D'abord privés de ballon face à des Niçois plus entreprenants, les hommes de Leonardo Jardim commençaient ensuite à pointer le bout de leur nez et même à inverser le rapport de force.

Le missile de Golovin

Après une première alerte sur un poteau sortant de Dias, Golovin concrétisait ce temps fort des locaux en ouvrant le score d'un missile en pleine lucarne (1-0, 29e). Superbe ! Jeune et parfois naïve, la défense niçoise pliait à nouveau dans la foulée, mais la VAR lui venait en aide en annulant le but de Slimani en raison d'un hors-jeu préalable de Martins.

Dangereux sur quelques fulgurances d'Atal, les hommes de Patrick Vieira restaient trop brouillons avant la pause. Mais ils revenaient des vestiaires avec de meilleures intentions et Burner égalisait rapidement suite à un corner mal dégagé (1-1, 54e). Les Aiglons allaient beaucoup mieux et Ounas passait tout près de décrocher un penalty après un contact litigieux de Ballo Touré.

Monaco sort de la zone rouge !

Mais M. Lesage restait sur sa décision et, après la longue interruption générée par la sortie sur blessure de l'Algérien, Monaco retrouvait un second souffle. C'est alors que Golovin profitait d'un excellent travail de Slimani pour remettre l'ASM en tête en signant un doublé (2-1, 74e). Servi par le Russe, l'entrant Ben Yedder enfonçait le clou dans la foulée face à des Niçois dépassés (3-1, 79e). Provisoirement 17e au classement, Monaco sort de la zone rouge, tandis que Nice chute en 4e position.

La note du match : 6/10

Comme souvent dans ce derby, les supporters niçois ont mis le feu au stade Louis II et donné l'impression de jouer à domicile ! On aura eu une partie globalement intéressante jusqu'à l'heure de jeu avec une qualité technique très appréciable du côté de Monaco. Le jeu a été plus haché ensuite, mais ce match n'aura manqué ni de buts ni de rebondissements !

Les buts :

- Sur un corner joué à la rémoise côté droit, Golovin sollicite Fabregas qui lui remet dans la surface. Le Russe fixe Atal et enchaîne par un missile en pleine lucarne au premier poteau qui ne laisse aucune chance à Benitez (1-0, 29e).

- Sur un corner joué à deux côté gauche, Ounas centre dans la boîte. Slimani dégage de la tête, mais le ballon file sur Burner qui décoche un missile imparable sous la barre (1-1, 54e).

- Sur une longue ouverture de Fabregas, Slimani joue bien le coup dans la surface niçoise et remet dans l'axe pour Golovin qui déboule et bat Benitez sur la gauche pour remettre l'ASM en tête (2-1, 74e).

- Après une percée dans l'axe, Golovin sert Ben Yedder dans la surface. Le Tricolore contrôle dans la course et glisse le ballon sous Benitez (3-1, 79e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Aleksandr Golovin (8,5/10)

Décevant lors de sa première saison en L1, le Russe tient son match référence ! Auteur d'un doublé dont un superbe missile sur l'ouverture du score, le milieu de terrain fait ensuite tout le travail avant de servir Ben Yedder sur le 3e but. Tranchant dans ses prises de balle, l'ancien joueur du CSKA Moscou va désormais devoir enchaîner.

MONACO :

Benjamin Lecomte (6) : après son début de saison chaotique, le gardien monégasque a enchaîné une deuxième prestation solide après celle de Reims (0-0). Décisif d'entrée sur la reprise de Claude Maurice, il met ensuite en échec Atal avant la pause. L'ancien Montpelliérain concède certes le corner du 1-1 en ne parvenant pas à bloquer la frappe de Cyprien mais le tir du Niçois était puissant.

B. Badiashile (5) : fébrile en début de match, le défenseur central s'est bien ressaisi ensuite mais il a parfois été effacé trop facilement lorsque les Niçois accéléraient.

Jemerson (5,5) : préféré à Glik, laissé sur le banc, le Brésilien s'est montré solide dans les duels. Le défenseur central a en revanche joué avec le feu sur les relances et perdu beaucoup de ballons.

Guillermo Maripán (5) : en difficulté depuis son arrivée, le défenseur central chilien a bénéficié des interventions de Bakayoko et de ses partenaires axiaux pour vivre un match plutôt tranquille et retrouver un peu de confiance.

Gelson Martins (6) : un match en demi-teinte pour le Portugais. Dans un rôle de piston droit, le Monégasque a fait parler ses qualités de vitesse et beaucoup percuté. Il a en revanche peiné défensivement et réalisé deux grosses fautes en première période, mais il a rectifié le tir ensuite.

Aleksandr Golovin (8,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Francesc Fàbregas (7) : en le relançant comme titulaire et en lui confiant le brassard et les commandes dans un rôle de numéro dix, Leonardo Jardim a eu le nez creux ! A la manette sur la plupart des grosses occasions monégasques, l'Espagnol a rayonné avec sa vision du jeu et ses passes parfaitement senties qui ont brisé les lignes adverses. C'est lui qui sert Golovin sur l'ouverture du score puis lance Slimani pour le 2-1. Un peu moins présent en seconde période. Remplacé sous les applaudissements à la 86e minute par Adrien Silva (non noté).

Tiémoué Bakayoko (6) : après un début de match très fébrile et marqué par des pertes de balle dangereuses et des contrôles ratés, le milieu de terrain a relevé la tête et fait mal à l'entrejeu niçois grâce à sa puissance. Le Tricolore reste en revanche largement perfectible dans l'utilisation du ballon.

Gil Dias (4,5) : passé trop facilement par Atal, le piston gauche n'a pas forcément rassuré défensivement. En revanche, le Portugais a pu se montrer offensivement et il trouve le poteau sur la première grosse occasion monégasque. Touché à la cheville avant la pause et remplacé à la 46e minute par Fodé Ballo Touré (4,5). Sur une ou deux incursions, l'ancien Lillois a fait apprécier ses qualités offensives à ce poste, mais il n'a pas toujours rassuré défensivement et passe proche de concéder un penalty face à Ounas.

Islam Slimani (6) : avec une passe décisive et un but finalement annulé par la VAR, l'Algérien boucle une nouvelle prestation aboutie. De retour de blessure, l'attaquant a souvent pris le meilleur face à la défense niçoise, même si la finition n'a cette fois pas été au rendez-vous. Son dégagement de la tête conduit en revanche à l'égalisation adverse.

Jean-Kévin Augustin (5) : pour sa première titularisation avec l'ASM, l'attaquant a vécu un match très ingrat. Sevré de ballons, l'ancien Parisien n'a pas été inutile pour autant et il a multiplié les déplacements pour libérer des espaces à ses coéquipiers. Remplacé à la 63e minute par Wissam Ben Yedder (non noté) qui marque le dernier but avant de buter sur Benitez alors qu'il avait le doublé au bout du pied.

NICE :

Walter Benítez (4,5) : cette fois, le gardien ne s'est pas montré décisif, même s'il n'est pas directement responsable des buts encaissés. L'Argentin évite toutefois le naufrage en mettant Ben Yedder en échec dans les dernières minutes.

Patrick Burner (6) : auteur de son premier but en Ligue 1, le latéral droit avait ramené les Niçois dans le match en égalisant. Il a globalement bien tenu son couloir.

Andy Pelmard (5,5) : très présent et bien positionné, le défenseur central a fait ce qu'il a pu ce soir mais le côté gauche défaillant de la défense a fini par le trahir. Rarement pris à défaut, il signe un retour décisif dans les pieds d'Augustin en première période.

Stanley Nsoki (3,5) : un match décevant pour le défenseur central dont le positionnement est défaillant sur le but du 2-1. Trop de déchet dans les relances et une passivité par moments préoccupante...

Malang Sarr (3) : dans son couloir, le latéral gauche n'a pas eu la partie facile et Martins lui a posé de gros problèmes, sans compter que Fabregas avait décidé d'insister de son côté. Souvent en retard et auteur de grosses pertes de balle. Remplacé à la 77e minute par Pierre Lees-Melou (non noté).

Adrien Tameze (4,5) : après une entame correcte, le milieu de terrain s'est progressivement éteint au fil de la partie, dominé par la puissance de Bakayoko.

Wylan Cyprien (5) : le capitaine niçois a beaucoup tenté et sa frappe débouche sur le corner du 1-1, mais le milieu de terrain a globalement manqué de justesse dans ses choix.

Youcef Atal (5,5) : aligné comme ailier droit, l'Algérien continue d'être baladé aux quatre coins du terrain, avec un bilan mitigé ce mardi. Malgré ses efforts défensifs, le vainqueur de la CAN a eu tendance à se livrer trop systématiquement sur ses interventions. Offensivement en revanche, il aura été le Niçois le plus percutant mais il a moins pesé après la pause.

Adam Ounas (5) : un mystère sur ce match... Aligné dans un rôle très libre en meneur de jeu, l'Algérien a beaucoup décroché sans spécialement se mettre en évidence. Et pourtant, sa sortie a coïncidé avec la chute de son équipe… Il aura manqué de constance dans ses efforts défensifs. Blessé au genou sur une faute de Ballo Touré qui aurait pu valoir un penalty et remplacé à la 64e minute par son compatriote Hichem Boudaoui (non noté). Vêtue d'un masque de protection, la recrue niçoise a disputé ses premières minutes avec le Gym en entrant à un moment difficile.

Alexis Claude Maurice (4) : pour sa première titularisation, l'ailier a peiné à faire des différences. Son match avait pourtant bien commencé avec cette reprise qui a sollicité Lecomte d'entrée, mais il s'est fait discret ensuite sans pour autant briller par son repli défensif.

Kasper Dolberg (3) : auteur de son premier but en L1 samedi contre Dijon (2-1), l'attaquant danois n'a absolument pas enchaîné ce soir. Très effacé, il a eu du mal à combiner avec ses partenaires et n'est pas parvenu à se montrer dangereux. Remplacé à la 62e minute par Ignatius Ganago (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MONACO 3-1 NICE (mi-tps: 1-0) - FRANCE - Ligue 1 / 7e journée
Stade : Stade Louis II - 9.358 spectateurs - Arbitre : Mikael Lesage

Buts : A. Golovin (29e) A. Golovin (74e) W. Ben Yedder (80e) pour MONACO - P. Burner (54e) pour NICE
Avertissements : Gelson Martins (23e), T. Bakayoko (65e), pour MONACO - K. Dolberg (24e), S. N'Soki (26e), A. Pelmard (86e), pour NICE

MONACO : B. Lecomte - Jemerson, G. Maripán, B. Badiashile - Gelson Martins, T. Bakayoko, Fàbregas (Adrien Silva, 88e), A. Golovin, Gil Dias (F. Ballo, 46e) - J. Augustin (W. Ben Yedder, 61e), I. Slimani

NICE : W. Benítez - P. Burner, A. Pelmard, S. N'Soki, M. Sarr (P. Lees Melou, 78e) - A. Ounas (H. Boudaoui, 64e), W. Cyprien, A. Tameze - Y. Atal, K. Dolberg (I. Ganago, 64e), A. Claude Maurice

Les supporters niçois présents en force.

Un Fabregas retrouvé face aux Aiglons !

Claude Maurice en difficulté pour sa première titularisation.

Atal n'a pas trouvé la faille ce soir.

Ounas est sorti sur civière.

La joie de Golovin et Slimani.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants Monaco

M
O
N
A
C
O
Banc des remplaçants Nice

N
I
C
E
carton jaune, 23e6Gelson Martins
carton jaune, 65e6Bakayoko
>remplacé par Silva, 88e7Fàbregas
but, 29e
but, 74e
28,5Golovin
>remplacé par Ballo Touré, 46e4,5Gil Dias
>remplacé par Ben Yedder, 61e5Augustin
but, 54e6Burner
carton jaune, 86e5,5Pelmard
carton jaune, 26e3,5Nsoki
>remplacé par Lees Melou, 78e3Sarr
>remplacé par Boudaoui, 64e5Ounas
5,5Atal
>remplacé par Ganago, 64ecarton jaune, 24e3Dolberg


MASQUER LA PUB