Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'Equipe type de L1 - 35e journée
Par Marc Lepannetier - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 07/05/2007 à 00h04
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Lens, Bordeaux et Marseille ont idéalement lancé leur sprint final pour une place en Ligue des Champions ! Des joueurs de ces clubs se sont illustrés et sont présents, entre autres, dans notre trente-cinquième équipe type du championnat. Retrouvez les meilleurs joueurs de cette journée avec Maxifoot !

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et désormais sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Un classement est effectué, individuel et par club.

Cette trente-cinquième journée a vu Lyon arracher le nul à Paris. Bordeaux, tenu en échec à Rennes, a laissé la deuxième place à Lens, qui s'est défait de Toulouse. Marseille est sur leurs talons après s'être imposé à Monaco. Sochaux et St-Etienne sont venus à bout de Valenciennes et de Lille. Dans le bas du classement, Nancy a mis Nice en déroute, Troyes a perdu le derby à Auxerre alors que Sedan s'est remis à espérer après avoir disposé de Lorient. Nantes n'est toujours pas mathématiquement condamné suite à son nul ramené du Mans… Au regard de ces résultats, voici "L'équipe type" réalisée par Maxifoot pour la trente-cinquième journée de L1.

Équipe type de la trente-cinquième journée :

Remplaçants

12. Yohan Demont (Lens)
13. Mauro Cetto (Nantes)
14. Badara Sène (Sochaux)
15. Edouard Cissé (Paris-SG)
16. Franck Ribéry (Marseille)
17. Mamadou Niang (Marseille)
18. Damien Grégorini (Nancy)

En détails...

Charles Itandje (24 ans, Lens)

Il a biaisé, par deux fois, pour s'interposer brillamment au-devant d'Elmander alors que la marque était vierge. Par ses deux parades du corps, il a permis aux siens d'entretenir la flamme d'une possible victoire. La gagnante métamorphose des Lensois a bien eu lieu en seconde période et son dernier rempart en a été le témoin indirect avant d'avoir été le premier artisan. Ensemble, les Sang et Or ont profité du nul de Bordeaux pour retrouver l'ivresse de la deuxième place.

Bacary Sagna (24 ans, Auxerre)

Sous des grains diluviens, il s'est autorisé quelques beaux débordements. Son départ du club est quasi certain mais il a montré qu'il était toujours aussi concerné pour apporter ses qualités à l'équipe. Il a ainsi fait preuve de sa hargne habituelle pour défendre avant de se distinguer d'une puissante frappe qui a contraint Le Crom à brillamment s'employer. La victoire finalement arrachée lors du derby, les Auxerrois se sont remis dans la course à l'intertoto…

Marc Planus (25 ans, Bordeaux)

Sans angoisse, il a maîtrisé les appels et les courses d'Utaka et de Briand. Le tacle juste, il a dégagé une remarquable assurance sur toutes ses interventions et relances. Lui et les siens sont désormais invincibles depuis plus de six matches. La série est en cours et les Girondins voguent toujours vers la Champion's League. Avec une telle ligne défensive, l'abordage final est en bonne voie.

Romain Sartre (24 ans, Sedan)

Si Sedan est toujours à l'attaque, ses défenseurs sont naturellement et fréquemment exposés. Et pourtant, si les Ardennais sont encore en passe de rester en L1 c'est que ces derniers ont retrouvé une certaine solidité. Pour preuve, la charnière centrale est souvent irréprochable. Après quelques très bons matches de Yahia, c'est Sartre qui en a fait beau voir à ses adversaires. Vainqueur de tous ses duels, ou presque, il a réalisé un match sans souci.

Landry N'Guémo (21 ans, Nancy)

Il a été aligné pour la troisième fois d'affilée, et, coïncidence ou non, les Nancéiens ont remporté leur troisième victoire… Après un début du match qui avait pourtant difficilement commencé pour les Lorrains, le jeune Camerounais a joué de sa liberté pour délivrer de précieux ballons à ses attaquants. A l'aide d'une technique haut de gamme, il a été notamment à l'origine du très beau mouvement collectif finalisé par Kim pour le troisième but. Il lui reste désormais trois matches pour prouver à son coach qu'il sera indispensable tout au long de la saison prochaine.

Seydou Keita (27 ans, Lens)

Son registre est vaste et il en joue au fil des matches pour finir par prendre la mesure de ses adversaires. Face à Toulouse, il a d'abord gagné son duel avec Emana avant d'encore marquer, son onzième but de la saison ! Une performance rare pour un milieu avant tout chargé des tâches défensives. Mieux même, il a inscrit ce qui sera peut-être le but décisif pour le gain d'une place en Ligue des Champions. A sept minutes de la fin, après un dribble fantasque d'Aruna, il a repris son centre de l'intérieur du gauche pour tromper Douchez d'une frappe légèrement déviée par Arribagé. Le buteur constant a ainsi fait de Lens un évident postulant à la deuxième place à l'orée des trois dernières journées.

Samir Nasri (19 ans, Marseille)

Il a traversé le match avec des illuminations techniques empreintes d'une grande résistance aux chocs et d'une décisive clairvoyance en fins d'actions. Pour preuve, son accélération et son décalage pour Ribéry et le but de l'égalisation. Après avoir dribblé toute la défense monégasque, il a aussi flirté avec le poteau. Mais c'est génialement qu'il a reconduit ses dribbles au milieu du terrain avant de lancer Niang en profondeur pour, au final, le penalty vainqueur. Avec lui, Ribéry, Niang et les autres, les Marseillais ont gagné un match essentiel. L'OM n'est plus qu'à un point de Lens et de Bordeaux, tout proche d'une place en Ligue des Champions…

Aruna Dindane (26 ans, Lens)

Il s'est excentré pour combiner au mieux avec Demont avant de s'offrir une excentricité pour délivrer un centre gagnant en direction de Keita. Son dribble génialement ratissé venait de laisser son adversaire pantois. Sur leurs terres défrichées, les Lensois ont repris goût à la victoire. Pas besoin de déchiffrer l'ambition finale des Sang et Or, les inspirations d'Aruna sont en passe de combler leurs aspirations.

Johan Micoud (33 ans, Bordeaux)

Il a l'âge d'être économe mais il sait toujours déambuler avec de belles visées. Pas avare de sa technique, il a parfaitement su temporiser ou accélérer le jeu. Malgré une position dorénavant plus reculée, il s'est illustré par deux frappes touchantes. Un poteau, sur une frappe de loin, et une barre, suite à un coup franc de près, l'ont empêché de ravir le gain de la partie. Il a tutoyé le haut niveau européen, et visiblement, ses restes peuvent encore permettre aux Girondins d'y revenir.

Marc-Antoine Fortuné (25 ans, Nancy)

D'une frappe surpuissante le long de la ligne du but, il a surpris l'infortuné Lloris (29e). Cette étonnante ouverture du score l'a mis en confiance et il s'est ensuite amusé de la défense niçoise. En témoigne sa talonnade au coeur de la surface pour offrir le but du 3-0 à Kim. Les Nancéiens ont retrouvé le chemin des filets à temps. La saison a été longue et le couperet de la descente n'est pas passé loin. Mais le printemps est revenu et, avec lui, le sourire sur le visage des Lorrains.

Matt Moussilou (24 ans, St-Etienne)

Pour sa première titularisation dans le Chaudron, il s'est mijoté un doublé. Gomis suspendu, il a pimenté son remplacement par de savoureuses réalisations. Assaisonnées d'une pointe du pied lobée au-dessus de Sylva suivant la réception d'une balle en cloche servie par Landrin (31e), puis, des six mètres, d'un plat du pied gauche suite à un centre de Dernis (62e). Avec cette victoire et ce doublé, il a pleinement rassasié les Verts pendant qu'il finissait le match perclus de crampes, mais pas à l'estomac… L'appétit retrouvé, les Stéphanois peuvent encore rêver à l'Europe.

Classements :

Un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Un classement est effectué, individuel et par club. Lors de chaque journée, les clubs victorieux sont, avant tout, récompensés et le joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement du club en découle logiquement.

Par joueurs

Le Marseillais Niang rejoint les deuxièmes ex æquo. Le Lensois Aruna est désormais dixième alors que le Bordelais Micoud et le Marseillais Ribéry entrent dans les quinze premiers.

1. Juninho (Lyon) 19pts
2. Cris (Lyon), Niang (Marseille), Touré (Monaco), Elmander (Toulouse) 18pts
6. Janot (St-Etienne) 17pts
7. Gignac (Lorient), Ziani (Sochaux), Savidan (Valenciennes) 16pts
10. Aruna (Lens), Squillaci (Lyon), Armand (Paris-SG) 15pts
13. Micoud (Bordeaux), Ribéry (Marseille), Piquionne (Monaco) 14pts
16. Basa (Le Mans), Malouda (Lyon), Mensah (Rennes), Feindouno (St-Etienne) 13pts
20. Coulibaly, Hilton (Lens), Bodmer (Lille), Didot (Rennes) 12pts
24. Se. Keita (Lens), Tiago (Lyon), Puygrenier (Nancy), Douchez, Emana (Toulouse) 11pts
29. Kaboul (Auxerre), Faubert (Bordeaux), Romaric (Le Mans), Ré. Riou (Lorient), Lloris (Nice), Luyindula (Paris-SG), Br. Cheyrou, Melchiot (Rennes), Belhadj (Sedan), Richert (Sochaux) 10pts
39. Jelen (Auxerre), Fernando (Bordeaux), K. Keita (Lille), Nasri (Marseille), Perez (Monaco), Chrétien, Diakhaté (Nancy), Gomis (St-Etienne), Yahia (Sedan) 9pts
48. Akalé, Sagna (Auxerre), Pelé (Le Mans), Carrière (Lens), Schmitz (Lille), Le Pen (Lorient), Carrasso (Marseille), Utaka (Rennes), Camara (St-Etienne), Arribagé (Toulouse), Penneteau (Valenciennes) 8pts etc…

Par clubs

La lutte se resserre pour atteindre le podium ! Les bonnes affaires sont pour Bordeaux, Lens et Marseille. Entre parenthèses les points marqués lors de cette journée.

1. Lyon 114pts
2. Rennes 95pts
3. Bordeaux (6), St-Etienne (3) 89pts
5. Marseille (5) 86pts
6. Lens (10), Toulouse 85pts
8. Lille, Monaco 73pts
10. Sochaux (1) 71pts
11. Paris-SG (1) 70pts
12. Lorient 68pts
13. Valenciennes 60pts
14. Le Mans 59pts
15. Nancy (7) 58pts
16. Auxerre (3) 54pts
17. Nice 50pts
18. Nantes (1), Sedan (3) 43pts
20. Troyes 36pts

C'était l'équipe type de la trente-cinquième journée de Ligue 1. Bientôt, vous retrouverez les meilleurs joueurs de la trente-sixième journée avec tous les classements !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Trouvez-vous normal que le Français Aymeric Laporte (26 ans) accepte finalement de défendre les couleurs de l'Espagne ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB