Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'Equipe type de L1 - 24e journée
Par Marc Lepannetier - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 12/02/2007 à 00h36
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Savidan se met en quatre pour mener le bal des prolifiques buteurs de cette journée ! Il est présent, entre autres, dans notre vingt-quatrième équipe type du championnat. Retrouvez les meilleurs joueurs de cette journée avec Maxifoot !

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et désormais sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Un classement est effectué, individuel et par club.

Cette vingt-quatrième journée a vu Lyon l'emporter face à Lorient. Lens, vainqueur de Sochaux, creuse l'écart sur Lille, qui a chuté à Toulouse, et sur l'OM, défait à Bordeaux. Le PSG s'est défait de Monaco et Le Mans a dominé Sedan. Dans le bas du classement, Nice s'est remis à espérer en battant Troyes alors que Valenciennes est allé écraser Nantes sur ses terres. Rennes - Nancy et Auxerre - St-Etienne n'ont pas trouvé leur vainqueur. Au regard de ces résultats, voici "L'équipe type" réalisée par Maxifoot pour la vingt-quatrième journée de L1.

Équipe type de la vingt-quatrième journée :

Remplaçants

12. Adama Coulibaly (Lens)
13. Damian Macaluso (Nancy)
14. Christophe Landrin (St-Etienne)
15. Jérôme Rothen (Paris-SG)
16. Marcelo Gallardo (Paris-SG)
17. Laurent Dufresne (Valenciennes)
18. Mickaël Landreau (Paris-SG)

En détails...

Ulrich Ramé (34 ans, Bordeaux)

Ses deux parades décisives en première période ont changé à terme la physionomie du match. Une main gauche très ferme pour détourner sur son poteau une reprise à bout portant de Cissé, puis un réflexe du pied droit devant une tentative de Niang. Il a continué d'agacer les tentatives de Cissé pour finir par l'écoeurer en captant impeccablement sa reprise de la tête croisée lors de la seconde période. Des arrêts cruciaux, à des moments clés du match, pour une victoire girondine qui rend à présent le futur européen du club un peu moins conditionnel.

Rod Fanni (25 ans, Nice)

Il n'a pas hésité à apporter son écot offensif pour permettre aux Niçois d'exercer une pression constante sur les Troyens. Pour preuve, il est à l'origine de l'action du premier but et l'auteur du centre décisif pour Laslandes. Avec un esprit et un jeu toujours constructifs, il n'a cédé aucun terrain à ses adversaires directs. Malgré cette belle victoire, les Aiglons flirtent toujours avec les extrêmes du bas du classement mais l'air azuréen s'annonce de plus en plus porteur.

Dominique Arribagé (35 ans, Toulouse)

Le vétéran défensif de la L1 répond toujours présent. Du haut de son expérience, il a régné dans le jeu aérien. Par sa sobriété dans les interventions et la justesse de son placement, il a mis les attaquants lillois sous l'éteignoir. Sans subir, le capitaine toulousain a emmené les siens vers une victoire finalement enlevée dans les arrêts de jeu… Et ces trois points solidairement gagnés pourraient bien insuffler de nouveaux espoirs européens pour la ville du Capitole.

Sébastien Squillaci (26 ans, Lyon)

En l'absence de Cris et au sein d'une défense encore dans le doute, il a assuré son rôle de leader en réalisant une partie sans faute. Il a su conjuguer un placement irréprochable à des interventions défensives appropriées. Dépositaire de la relance, il a failli marquer mais il a surtout confirmé sa forme du moment qui avait été justement récompensée par une titularisation avec les Bleus contre l'Argentine.

Vitorino Hilton (29 ans, Lens)

Il a défloré la marque d'une tête lobée suite à un coup franc de Monterrubio (28e). Il a ensuite fait étalage de sa technique pour bien relancer et de son envie d'aller de l'avant ne s'est jamais démentie. En atteste sa magnifique ouverture en profondeur pour Monterrubio et le deuxième but inscrit par Aruna. Dans son rôle défensif, il a assuré sans trembler en gagnant un grand nombre de ses duels. Avec lui, Lens s'est solidement positionné à la deuxième place.

N'Dri Romaric (23 ans, Le Mans)

Par sa puissance physique, sa belle technique de passe et ses frappes de balle, il a pesé sur le match et les Sedanais. Il a d'abord assumé son rôle défensif avant d'inquiéter les Ardenais sur tous ses coups de pied arrêtés et de finir par marquer le but du 2 à 1. En relais avec Grafite, il a enchaîné d'une frappe terrible des vingt mètres qui est venue se loger dans le petit filet de Trévisan (67e). Altruiste, il a prolongé de la tête un corner de Matsui pour remercier Grafite du troisième but. Avec cette victoire lors de son centième match en L1, Le Mans fleure déjà le parfum du maintien avant de rêver, pourquoi pas, à plus…

Julien Faubert (23 ans, Bordeaux)

Sous une pluie battante, il en a montré l'envie. Avec sa puissance physique, il a souvent réussi à s'extirper des flaques pour semer le trouble dans la défense marseille. S'il s'est fait souvent contrer sur ses tentatives de centre et de frappes, il ne s'est toutefois pas découragé. En récompense, suite à un coup franc qu'il avait provoqué, esseulé, il a hérité d'un ballon qu'il a contrôlé et envoyé d'une frappe sèche du droit sous la barre de Carrasso (75e). Un but salvateur qui permet aux Girondins de retrouver le premier tiers du classement.

Amara Diané (24 ans, Paris-SG)

Il avait été l'unique buteur lors de la dernière victoire parisienne qui datait du 28 octobre 2006… Encore une fois, il aura donc été le détonateur d'un précieux succès pour le club de la capitale. Tout de suite en jambes, c'est de la tête et de près, suite à un corner de Rothen, qu'il a rapidement ouvert le score (5e). Mutin, il s'est ensuite joué d'un hors jeu de position et du talon de Roma pour l'obliger à concéder un deuxième but. A l'aide d'une gourmandise technique, il est même à l'origine du quatrième but. Au final, et pour une fois, le bouquet final offert par les deux équipes a ravi le Parc.

Ederson (21 ans, Nice)

Après ses deux exploits de la semaine passée face à Bordeaux, il s'est à nouveau brillamment distingué. En pleine confiance, il s'est amusé de sa technique pour servir Koné et le deuxième but de Laslandes avant que l'Ivoirien ne lui rende la pareille. En conclusion de cette offrande, il s'est enivré de l'instant pour, des vingt mètres, lober amoureusement Le Crom et Faye, impuissant sur sa ligne (78e). «Marquer trois buts en deux matches, ça fait évidemment très plaisir, constatait le meilleur buteur du Gym. Mais c'est le travail de toute l'équipe. On a fait un bon match mais le travail n'est pas fini. On va devoir cravacher jusqu'au dernier match de la saison.»

Steve Savidan (28 ans, Valenciennes)

Tel un vilain garnement, par l'audace de son incroyable quadruplé, il a provoqué l'anéantissement de l'équipe nantaise. Une balle effleurée pour l'ouverture du score suite à un coup franc de Doumeng (20e). Puis deux passes de Dufresne, pour deux face à face remportés contre Barthez (49e et 72e). Avant qu'il ne mette royalement fin au supplice des Canaris par un une-deux gagnant avec la complicité de Dossevi (88e). Entre-temps, il s'était même autorisé une princière offrande pour la tête victorieuse de Dufresne. L'impitoyable destructeur de la défense perdue de Nantes est aujourd'hui, et de loin , le meilleur buteur de la L1 avec 13 réalisations.

Lilian Laslandes (35 ans, Nice)

«J'étais impatient de marquer pour Nice.» Il a tenu ses paroles comblées après la réalisation de son doublé. «L'ancien» a donc encore fait parler sa science du cadre. Après avoir inscrit un but injustement refusé pour hors jeu, il a persévéré et marqué, du droit et en force, dans les arrêts de jeu de la première période. C'est d'une tête croisée et de près qu'il a récidivé (58e), avant d'être également à l'origine du troisième et dernier but des Niçois. Plus qu'indicatif au classement, pour l'ancien Girondin, ce résultat affirme le renouveau du Gym : «c'était important de confirmer nos bons résultats à Lyon (1-1) et face à Bordeaux (2-1).»

Classements :

Un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Un classement est effectué, individuel et par club. Lors de chaque journée, les clubs victorieux sont, avant tout, récompensés et le joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement du club en découle logiquement.

Par joueurs

Avec son quadruplé, le Valenciennois Savidan est sur le podium !

1. Juninho (Lyon) 19pts
2. Cris (Lyon) 18pts
3. Savidan (Valenciennes) 16pts
4. Touré (Monaco) 15pts
5. Janot (St-Etienne), Piquionne (Monaco) 14pts
7. Squillaci (Lyon) 13pts
8. Bodmer (Lille), Gignac (Lorient), Malouda (Lyon), Armand (Paris-SG), Didot (Rennes), Elmander (Toulouse) 12pts
14. Puygrenier (Nancy), Ziani (Sochaux) 11pts
16. Aruna (Lens), Ré. Riou (Lorient), Ribéry (Marseille), Melchiot (Rennes), Richert (Sochaux) 10pts
21. Romaric (Le Mans), Hilton (Lens), Chrétien (Nancy), Mensah (Rennes), Feindouno (St-Etienne), Belhadj (Sedan) 9pts
27. Micoud (Bordeaux), Carrière (Lens), Schmitz (Lille), Le Pen (Lorient), Tiago (Lyon) 8pts
32. Faubert, Mavuba, Wendel (Bordeaux), Is. Bangoura, Basa (Le Mans), Niang (Marseille), Douchez (Toulouse), Flachez (Valenciennes) 7pts
40. Be. Cheyrou, Jelen (Auxerre), Coulibaly, Demont, Se. Keita (Lens), K. Keita, Makoun, Odemwingie, Plestan (Lille), Abriel, Jallet (Lorient), Beye, Taiwo (Marseille), Cufré, Givet (Monaco), Diakhaté, B. Gavanon (Nancy), Norbert (Nantes), Ederson, Fanni (Nice), Diané (Paris-SG), Marveaux (Rennes), Gomis (St-Etienne), Afolabi, Sène (Sochaux) 6pts etc…

Par clubs

Lens est désormais sur le podium. Bordeaux s'en rapproche alors que Paris et Nice s'éloignent des deux derniers du classement. Entre parenthèses les points marqués lors de cette journée.

1. Lyon (3) 98pts
2. St-Etienne (1) 68pts
3. Lens (4) 60pts
4. Rennes 59pts
5. Lille 58pts
6. Lorient 57pts
7. Bordeaux (6), Monaco 56pts
9. Marseille 52pts
10. Sochaux 51pts
11. Valenciennes (4) 49pts
12. Nancy (1), Toulouse (3) 46pts
14. Le Mans (3) 40pts
15. Paris-SG (6) 37pts
16. Auxerre 31pts
17. Nice (9) 30pts
18. Nantes 29pts
19. Troyes 20pts
20. Sedan 18pts

C'était l'équipe type de la vingt-quatrième journée de Ligue 1. Bientôt, vous retrouverez les meilleurs joueurs de la vingt-cinquième journée avec tous les classements !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Trouvez-vous normal que le Français Aymeric Laporte (26 ans) accepte finalement de défendre les couleurs de l'Espagne ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB