Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Zerka, incroyable buteur
Par Julien Gorenflot - Le Portrait De La Semaine, Mise en ligne: le 28/12/2005 à 22h37
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Habituellement milieu ou défenseur, le nancéen Moncef Zerka est aligné à la pointe de l'attaque lorraine depuis plusieurs rencontres. Avec succès. Attaquant de fortune, Zerka s'est transformé en buteur providentiel : il a inscrit les quatre buts de son équipe lors des quatre derniers matchs de l'année, offrant dernièrement à l'ASNL une qualification en Coupe de la Ligue.

Un pari réussi

On ne lui connaissait pas de talent de buteur. Le Nancéen Moncef Zerka démontre depuis quelques matchs qu'il sait aussi jouer les finisseurs. Auteur de quatre buts en onze matchs de L1 depuis le début de la saison, Zerka est le joueur le plus efficace de l'AS Nancy. Il est surtout celui qui a inscrit les quatre derniers buts de son équipe cette année : trois buts lors des trois dernières journées de championnat, contre Marseille (1-1), Strasbourg (défaite 1-2) et Auxerre (victoire 1-0), plus le but contre Lorient en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue (1-0). Confronté à une pénurie d'attaquants, après les blessures de Curbelo, Kroupi et Kim, l'entraîneur nancéen Pablo Correa a fait le pari d'aligner Zerka à la pointe de son attaque.

Souvent remplaçant, Zerka découvrait cette saison la L1 sur la pointe des pieds, lui qui avait dû batailler les saisons précédentes pour se faire une place dans l'équipe en L2 (90 matchs en quatre saisons). Parfois sifflé par les spectateurs du stade Marcel Picot, l'international marocain de 24 ans attendait un déclic pour donner un coup de fouet à sa carrière. C'est peut-être fait, car aujourd'hui, il a retrouvé la confiance et a gagné une reconnaissance auprès du public. Généreux dans l'effort (il a terminé avec des crampes à Auxerre), audacieux et très motivé, Zerka a donné le maximum dans un poste inhabituel pour lui. Par la même occasion, il a sorti son club d'une situation qui commençait à être délicate.

Un joueur polyvalent

Marocain d'origine (une partie de sa famille vit à Meknès), Moncef Zerka est né à Orléans, où il a commencé à jouer au foot dans son enfance. Rapidement, il rejoint Saint-Jean-de-la-Ruelle (banlieue d'Orléans). C'est là qu'il est repéré par l'AS Nancy, habituée à recruter des joueurs venant d'Orléans. A 15 ans, il signe un contrat de non sollicitation puis rejoint le centre de formation de Nancy dans l'équipe des 17 ans deuxième année. Dans son adolescence, il était déjà très attiré par l'attaque. «Jeune, à Orléans et à Saint-Jean-de-la-Ruelle, j'ai évolué attaquant, précise Zerka. Je n'ai pas arrêté de reculer, mais j'ai gardé quelques notions quand même. A mon arrivée à Nancy, je jouais milieu défensif. Francis Smerecki m'a lancé en pro au poste de latéral.»

Après quelques apparitions en 2000-2001, Zerka intègre définitivement l'équipe pro (alors en L2) la saison suivante. Arrière latéral droit ou gauche, milieu défensif, ce droitier change souvent de poste, et évolue même parfois en défense centrale, comme lors des derniers Jeux Olympiques avec la sélection marocaine. «Ce joueur est bon pour tous les rôles» , affirme Pablo Correa. «Moncef est polyvalent, confirme Paul Fischer, l'entraîneur adjoint. Habituellement, nous l'utilisons plutôt sur un côté car il a la capacité de multiplier les allers-retours. C'est vrai que ce sont les blessures de nos attaquants qui nous ont obligés à l'aligner devant. Et c'est une bonne expérience. Il doit rester polyvalent, mais il peut aussi se révéler en attaque.» Son profil physique et technique peut convenir à tous les postes. «Physiquement j'ai du coffre. Techniquement, je pense être dans la moyenne» , estime Zerka. Ajouter à cela de l'audace et de la combativité, et on trouve un joueur capable de se transformer en caméléon sur un terrain.

Et maintenant l'attaque ?

Outre ses capacités devant le but, Moncef Zerka a bénéficié d'un effet de surprise. «Il peut sur cinq ou six matchs, mettre nos adversaires en difficulté» , estimait Pablo Correa qui n'envisageait sans doute pas une telle réussite. «Personne ne m'attend, reconnaît Zerka. Mes adversaires pensent à un gag, surtout grâce aux médias qui insistent sur le thème du défenseur aligné en pointe.» Le jeune marocain découvre les joies mais aussi les difficultés d'un avant-centre. «A Auxerre, je me suis pris la tête (sic) avec l'arbitre, qui ne sifflait pas alors que je prenais des coups, raconte Zerka. Notamment loin de l'action, sans aucune raison. J'ai vraiment failli m'énerver et je comprends mieux les attaquants.» Son style atypique pour un attaquant a surpris, il a également apporté des atouts supplémentaires par sa culture défensive. «Son agressivité défensive est plus grande que celle d'un attaquant de métier» , remarque Fischer.

Maintenant, que va-t-il se passer pour Moncef Zerka en 2006 ? En pleine réussite actuellement, il est tout de même peu probable qu'il continue à jouer en pointe de l'attaque. Les premiers matchs en janvier renseigneront vite sur le futur de Moncef Zerka, mais «S'il continue de marquer un but par match, comment l'enlever ?» , souligne justement Fischer. L'incroyable buteur de Nancy pourrait bien donner un nouveau tournant à sa carrière, lui qui dit admirer Raul et Morientes. Zerka n'est pas vraiment un défenseur dans l'âme, et a d'ailleurs toujours préféré être placé en milieu de terrain, ce qui surprenait il y a encore peu de temps ses coéquipiers. «Il est très fort en défense mais il veut absolument jouer au milieu. C'est son choix mais c'est dommage» , estimait son coéquipier Michael Chrétien. «Il ose, il n'a pas peur de tenter» , notait Chrétien comme qualité chez son ami. Une qualité qui éclate enfin au grand jour grâce à des circonstances inattendues. Comme il le rappelle lui-même, désormais Moncef Zerka est plus que jamais «en concurrence avec tout le monde» .

Souvent remplaçant, Moncef Zerka n'avait pas vraiment brillé aux différents postes qu'il est capable d'occuper. Improvisé attaquant à cause de nombreux blessés, Zerka a étonné tout le monde. Désormais sorti de l'ombre, il peut aborder la suite du championnat avec une grande confiance. Mais à quel poste ?

Nom : Zerka
Prénom : Moncef
Né le 31 août 1981 à Orléans
Taille : 1m80
Poids : 70 kg
Club : Nancy
International marocain



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Le PSG aurait-il raison de se positionner sur Mohamed Salah pour 80 M€ ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB