Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
La démonstration de l'OL
Par Christophe Andreeff - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 20/11/2003 à 00h49
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Lyon retrouve les joies de la spirale de la victoire, après une très large victoire à domicile contre Lens (4-0). Les lensois, éprouvés par leur semaine européenne, n'ont jamais été en mesure de contrer les Lyonnais. Juninho, époustouflant, a été l'homme du match avec un triplé. L'essentiel avec Maxifoot !

Les données de la rencontre :

Après une victoire contre Anderlecht en Ligue des Champions (1-0) et une au Mans (0-2) en championnat, les Lyonnais escomptent bien enchaîner et ainsi très sérieusement se replacer au classement. Elber est en grande forme avec trois réalisations, tandis que Juninho se voudra l'animateur principal du jeu en milieu de terrain. Essien complète ce beau tableau de chasse. Coté lensois, les chances reposent sur l'association devant Coridon-Thomert, pour lancer idéalement Moreira.

La rencontre :

Les supporters de Gerland n'ont pas besoin d'attendre longtemps pour constater la forme croissante de l'effectif lyonnais. Lens ne parvient pas à installer son jeu et souffre territorialement, physiquement et techniquement. A contrario, les Lyonnais enchaînent parfaitement les phases de jeu et les passes décisives. L'homme de ce début de rencontre n'est autre que l'ex-nantais, Carrière.

Carrière en grande forme

Lyon obtient un excellent coup-franc aux dix-huit mètres. Juninho, facile, se charge de le transformer et lance idéalement Lyon vers les sommets (1-0, Juninho, 10'). Une belle frappe enroulée en lucarne, sans rien à redire ! Sans trouver de résistance, ni de réactions, les lyonnais peuvent savourer cette ouverture du score.

Juninho lance son festival offensif 

Les Lyonnais continuent leur large domination et si Lens n'obtient aucune occasion franche, en revanche celles-ci foisonnent pour les Rhonalpiens. Nouvelle action collective de ces derniers, tout en petites passes. Carrière offre à Réveillère son premier but de la saison (2-0, 25''). Lyon  joue tout en finesse contre une équipe de Lens qui manque sa rencontre et n'arrive pas à trouver son souffle.

Réveillère, le passeur buteur

On enchaîne comme à la parade sur le même rythme. Sur un service de Carrière, Essien se montre percutant à son tour et tente sa chance de loin. Puis, Dhorasoo ajuste une frappe croisée intéressante, mais qui ne trouve pas le cadre, alors que l'on atteint les dix dernières minutes de la première période. Coté lensois, rien ne va déjà plus, puisque Diop sort sur légère blessure.

Et un et deux et trois zéros !

Quant à Elber, si il n'a pas réussi à marquer, il n'hésite pas à s'élancer du rond central et dribbler les derniers défenseurs lensois pour tenter se s'imposer seul. Mais son projet est contrecarré par un ultime défenseur qui n'est pas pris de vitesse (39'). Le jeu lyonnais au cours de cette première période est véritablement convaincant et fluide. D'un élan rageur, Réveillère se dirige vers le camp lensois. Il échange des redoublements de passe eu milieu de terrain. Puis, sur la droite, il prend le couloir et centre sur Juninho, alors qu'Elber est au point de penalty. Le brésilien inscrit son deuxième but de la soirée (3-0, Juninho, 41'). Lyon engrange la confiance et semble irrésistiblement lancé vers sa troisième victoire consécutive.

Elber dans l'ombre de Juninho

En seconde période, on aurait pu s'attendre à une réaction d'orgueil des Sang et Or, mais ceux-ci se montrent véritablement incapables de réagir. Lyon lâche encore les vapeurs et se livre à un véritable cavalier seul. Réveillère sert Essien sur l'aile droite. Après une belle incursion, ce dernier frappe directement sur le portier lensois à la parade. C'est sans compter sur Juninho qui reprend tranquillement face aux buts (4-0, Juninho, 57'). Avec ce premier triplé cette saison, un coup franc, le brésilien frappe un gros coup. Il sortira sous les hourras des supporters, à tel point que la fin de la rencontre paraîtra bien moins enthousiaste.

Jabi pour l'honneur

Lens aura tenté de sauver l'honneur au cours de cette soirée cauchemar, mais Jabi se heure à un impeccable Coupet, sur l'une de ses rares interpositions de la soirée. Dommage pour le panache lensois qui aura connu une soirée, digne de celle des Monégasques à Gerland, révoltés depuis lors et leader provisoire.

Lyon revient très fort sur les talons des meilleurs et compte désormais 14 points. La confiance règne du coté de Gerland, juste avant de s'envoler vers l'Écosse. Coté championnat, les Lyonnais s'annoncent vraiment comme candidats à leur propre succession.


Fiche technique :

Lyon 4-0 Monaco (3-0)

Stade de Gerland Spectateurs : 40 000 environ
Buts : Juninho, 10', 41' et 57' , Réveillère, 25')



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Qui doit gagner le trophée UNFP du meilleur espoir de la saison Ligue 1 ?

Eduardo Camavinga (Rennes)
Sofiane Diop (Monaco)
Aurélien Tchouaméni (Monaco)
Amine Gouiri (Nice)
Maxence Caqueret (Lyon)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB