Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Ca, le dernier né de la Jonelière
Par Julien Gorenflot - Le Portrait De La Semaine, Mise en ligne: le 16/02/2005 à 22h38
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Pour sa première titularisation en L1, il y a trois semaines, Bocundji Ca a inscrit un but décisif pour l'avenir du FC Nantes. Complètement inconnu auparavant, ce jeune milieu de terrain venu de Guinée-Bissau pourrait être une nouveau talent découvert par Nantes.

Premier match, premier but

Le 30 janvier dernier, le jeune guinéen Bocundji Ca sortait de l'anonymat. Pour sa première titularisation en L1 (et sa troisième apparition), il inscrivait le premier but de sa carrière. Et pas n'importe quel but. Un but superbe qui donnait la victoire au FC Nantes sur le terrain de l'équipe d'Istres, à quelques minutes de la fin de la rencontre. Précieux vu la saison délicate des Canaris. Après avoir réalisé un très bonne prestation de milieu récupérateur, Ca a slalomé dans la défense istréenne et a battu Riou. Suite à cette action, Olivier Quint n'a d'ailleurs pas manqué de faire un jeu de mots avec le nom particulier du jeune Canari : «Le Milan AC a Kakà, nous on a juste Ca.» Ce qui n'est déjà pas mal.

La carrière de Ca en L1 avait démarré quelques jours plus tôt seulement avec quelques minutes de jeu lors du derby face à Rennes le 15 janvier dernier. Ca était ensuite également entré en cours de jeu face à Saint-Etienne. Malheureusement, l'ascension du Guinéen est pour l'instant interrompue. Suspendu pour la venue de Monaco, Ca est désormais blessé à l'épaule. Rien de grave heureusement et il devrait pouvoir retrouver la compétition ce week-end. Avec les échéances importantes qui attendent les Jaunes (Lens et Strasbourg en championnat, puis un huitième de finale de coupe de France), un bon joueur de plus ne sera pas de trop.

Dans la tradition nantaise

La maison nantaise n'arrête pas ! Après Eric Djemba-Djemba, désormais en Angleterre, Emerse Faé, c'est au tour du jeune Bocundji Ca d'éclore. Possédant le même profil que les deux autres, Ca est un milieu de terrain d'origine africaine, petit, vif et fin technicien. Comble de tout, il y a quelques mois encore Ca admirait ces joueurs là en tant que simple spectateur. «Quand j'allais à la Beaujoire, je regardais beaucoup ce que faisait Eric Djemba, mais aussi Emerse Faé et Jérémy Toulalan» , reconnaît-il.

Aujourd'hui, il s'entraîne tous les jours avec ceux qui n'étaient que des modèles il y a encore très peu de temps. Et c'est justement grâce à l'absence de Faé, qui souffrait des adducteurs, que Ca a pu jouer contre Istres. Débuts réussis, en attendant la suite, avec patience car Faé et Toulalan, les titulaires habituels au milieu, sont également d'excellents joueurs et encore très jeunes. Mais Ca semble désormais sur orbite et sa classe va apparaître au grand jour. Du côté de la Beaujoire, certains d'ailleurs le compare déjà à Djemba et… Makele. Flatteur pour ce jeune quasi inconnu, mais cela traduit bien le potentiel énorme qu'il possède.

Recalé à Bordeaux

A peu de choses près, Ca ne ferait pas partie d'un effectif de L1 cette saison. Ce n'est pas à Nantes que Ca a mis les pieds en arrivant en France, mais à Bordeaux en 2001. Résultat : recalé. Mais dans son malheur, Ca a plutôt eu de la chance. Le recruteur qui lui avait décroché l'essai, Guy Hillion, est un ancien Nantais et, convaincu que le jeune Guinéen pouvait réussir, l'a tout simplement dirigé vers Nantes. «Il a passé une dizaine de jours chez nous (à Bordeaux) explique Hillion. Le coach a estimé que ce qu'il montrait n'était pas suffisant. Le gamin ne parlait pas un mot de français, il était timide. Mais pour moi, il avait un réel talent. Je l'avais senti à travers quelques gestes bien africains, dans la maîtrise de la balle.»

Très vite à Nantes il fait son trou et gravit les échelons jusqu'à la CFA. Sérieux, Ca s'investit, ce qu'apprécie ses dirigeants : «Il est exceptionnel aussi à l'école, affirme Jacky Soulard directeur administratif, parce qu'il travaille beaucoup dans tout ce qu'il fait.» Nantes a donc décidé de miser sur Ca, voyant en lui un très bon joueur d'avenir. Le Guinéen, actuellement espoir, a signé un nouveau contrat début février. Lié pour quatre ans avec le club de Loire-Atlantique, il passera professionnel en juillet 2006.

Nantes n'a que l'embarras du choix pour trouver des jeunes milieux plein de qualités. Le dernier à intégrer les professionnels, Bocundji Ca, ne s'est pas seulement fait remarquer par son nom. Buteur décisif dès sa première titularisation, il est considéré comme un joueur possédant un très grand avenir.

Nom : Ca
Prénom : Bocundji
Né le 28 décembre 1986 en Guinée-Bissau
Taille : 1,72 m
Poids : 69 kg
Club : Nantes



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Le PSG aurait-il raison de se positionner sur Mohamed Salah pour 80 M€ ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB