Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
6ème journée enflammée
Par Christophe Andreeff - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 20/11/2003 à 00h26
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Sixième journée de championnat animée avec de nombreux buts (30) et de belles confrontations. Le classement surprend et certains buteurs enchaînent les doublés. Retrouvez tous les résultats, classement et buteurs avec l’analyse complète de Maxifoot !

Après une trêve de quinze jours pour laisser le temps à l’équipe 
de France de se qualifier pour le prochain championnat d’Europe des Nations au Portugal, la Ligue 1 reprend ses droits. Après le timide partage des points de Lyon et la victoire écrasante de Marseille contre Le Mans (cf format), on attendait des réactions des autres grosses cylindrés. Ce ne fut guère le cas et l’on retrouve les ténors dépassés par la bonne tenue d’équipes motivées et au collectif puissant. Ainsi Lille et Monaco n’ont pu se départager (1-1) et offre à l’OM la place de leader. Bordeaux coule en Gironde devant Sochaux, pour la seule victoire à l’extérieur (1-3). Autre désillusion pour Nantes qui échoue à Nice (1-0) et Lens qui termine sa belle série à Rennes (2-0). En revanche, on retient les satisfactions dans l’est de la France avec les victoires de Strasbourg contre Ajaccio (3-2) et une première pour Metz contre Montpellier (2-1). Enfin, Bastia s’impose contre Guingamp et une pelouse toujours souffrante (4-2)

Un peloton en haut de tableau qui surprend

Monaco termine plus fort que Lyon et le PSG

Lille et Monaco se retrouvaient hier soir pour une rencontre dite au sommet entre deux des principaux leaders actuels avec Marseille. Avec Morientes comme recrue de choix, on attendait beaucoup de la prestation des Monégasques. Mais rappelons le, Lyon et le PSG ont été battus ici à Lille. La rencontre mettait du temps à trouver son rythme, avant que les hommes de la principauté n’intensifient la pression. Rothen adressait une lourde frappe après la première demi-heure de jeu. Roma n’était que peu inquiété, mis à part une frappe de Sterjovski. Juste avant la pause, Giuly ouvrait la marque, après un une-deux avec Adebayor à l’entrée de la surface. Les Lillois trouvaient les ressources nécessaires pour égaliser, par Manchev, après une première frappe lointaine que Roma repoussait dans les pieds de l’attaquant lillois. A noter que Morientes s’est montré efficace en pivot et fût l’auteur d’une tête plongeante en seconde période, avant d’être remplacé. Ce résultat mitigé se veut toutefois rassurant avant la Ligue des Champions contre Eindhoven. Monaco a livré un match sérieux. Deschamps se montrait d’ailleurs optimiste, malgré son regret d’une défense un peu juste qui aurait du pouvoir conserver son avantage.

Le prestige bordelais coule

De son coté, Bordeaux a encore inquiété en concédant une nouvelle défaite à domicile contre Sochaux (1-3). Pourtant les Girondins ouvraient le score sur penalty, après une faute du gardien sur Darcheville  qui  se faisait justice, en prenant le portier lionceau à contre-pied. Sochaux réagissait aussitôt. Santos trouvait Frau sur le coté gauche et après un magnifique grand pont sur Basto égalisait logiquement.Ramé n’a pu stopper malgré un premier arrêt. Les supporters ont peu apprécié de voir leur équipe une nouvelle fois malmenée, alors que Deivid semble lui bien plus en jambes au fil des matches. Isabey inscrivait un second but, puis Frau inscrivait un doublé sur penalty. Bordeaux coule sur la côte Atlantique et se retrouve à une inquiétante treizième place à huit longueurs. Sochaux garde son rang.

Nice déjoue les plans nantais

Avec Laslandes et Cherrad, Nice retrouvait des couleurs en attaque. Nantes a pu une nouvelle fois mesurer combien Yepes manquait en défense centrale. Cherrad profitait d’un travail de Laslandes au second poteau, tout en jonglerie, pour offrir l’ouverture du score à son coéquipier. C’est d’ailleurs là son premier but de la saison. Savinaud aurait pu égaliser de la tête, mais la défense niçoise se voulait toujours aussi vaillante autour de son gardien. Nantes terminait encore à dix, après l’expulsion de Guillon et manque de dépasser Monaco au classement pour se retrouver au milieu d’un peloton groupé.

Les valeurs montantes

Rennes retrouve son collectif

En Bretagne, Rennes et Lens s’affrontaient dans un match au couteau et d’importance, malgré de nombreuses absences. Les Rennais ont développé un jeu collectif et ont affiché une belle maîtrise collective, assez inattendue, faut-il bien le reconnaître et à l’image du premier but de Sorlin. Lens n’a pas vraiment convaincu en première période, avant que Coridon ne rentre en seconde période. Rennes avait le dernier mot. Sorlin servait N’Guéma pour son troisième but de la saison. Cech a, encore une fois, prouvé qu’il était un très grand gardien. Il empêchait l’égalisation d’une nouvelle claquette déterminante en fin de rencontre. Lens restait pourtant sur trois victoires. Les deux équipes se retrouvent dans le peloton à égalité de points.

Satisfaction en Alsace-Lorraine

Du coté de la Lorraine, au courage et en démontrant de prometteuses intentions, les Messins ont décroché leurs premiers trois points à domicile. Le défenseur central Borbiconi inscrivait d’ailleurs le premier but de la saison à la maison. Montpellier jouait parfaitement le coup, sur son expérience, pour laisser filer la tempête et revenir grâce à Bamogo. Il s’agit de son quatrième but de la saison. Thiaw permettait à Metz de prendre le large dans les arrêts dejeu. A noter que Maoulida s’est parfaitement illustré, avec notamment une transversale en seconde période. 

Festival de buts à Strasbourg où les Alsaciens ne cessent de convaincre avec leur entraîneur parisien Kombouaré. Ljuboja ouvrait le score sur penalty en moins de cinq minutes, suivi d’une égalisation tout aussi immédiate de Bagayoko.  Niang inscrivait son quatrième but de la saison d’une frappe à ras de terre lointaine. Il enchaînait avec son second doublé, d’une tête plongeante sur un centre de Ljuboja. Malgré toute sa bonne volonté, Ajaccio ne pouvait combler entièrement son retard, malgré un but de Ouadah, alors qu’il n’y avait plus personne dans les cages alsaciennes. Au retour des vestiaires, Le Pen s’imposait brillamment sur Ljuboja, décidémment intenable. Trévisan n’aura pas été pour rien dans cette victoire précieuse et à la poigne. Il faudra visiblement compter sur Strasbourg.

Bastia avec vigeur

Les Guingampais ont eu fort à faire contre Bastia, d’autant que Maurice et Née laissaient parler la foudre d’entrée avec un but refusé. Un duo tout feu tout flamme qui ne cesserait d’imprimer le rythme de la partie. Diarra inscrivait un premier but de la tête au quart d’heure de jeu. Euphoriques, les Corses pouvaient toutefois remercier Pennetau pour une magnifique claquette, avant que Ben Saada ne devance Le Crom. Goussé redonnait l’espoir avec son second but de la saison et le premier à l’extérieur. Le Roux égalisait sur penalty. Née reprenait une tête plongeante de Maurice pour prendre le large. Pennetau  claquait pour la deuxième fois de la soirée, avant que Née n’inscrive son premier doublé. Bastia s’impose pour la quatrième fois en six rencontres. Les Corses n’ont rien voulu lâcher, au grand damne de Guingamp, à la rue en ce début de saison.


Rappel des résultats :

Lyon 1-1 Auxerre (grand format)
Marseille 5-0 Le Mans (grand format)
Bordeaux 1-3 Sochaux (Darcheville, 21’sp / Frau, 25’ et 79’ sp, Isabey, 77’))
Nice 1-0 Nantes (Cherrad, 11’)
Rennes 2-0 Lens (Sorlin, 23’, N’Guema, 77’)
Strasbourg 3-2 Ajaccio (Ljuboja, 5’sp, Niang, 22’ et 27’ / Bagayoko, 19’, Ouadah, 33’)
Bastia 4-2 Guingamp (Diarra, 16’, Ben Saada, 37’, Nee, 51’ et 87’ / Goussé, 46’, Le Roux, 67’ sp) 
Lille 1-1 Monaco (Manchev, 74’ / Giuly, 45’)
Metz 2-1 Montpellier (Barbiconi, 5’, Thiaw, 92’ / Bamogo, 62’)

Classement provisoire :

1 Marseille 15 Pts, +9
2 Monaco 13 Pts, +5
3 Lille 11 Pts, +4
4 Nice 11 Pts, +2
5 Strasbourg 10 Pts, +4
6 Nantes 10 Pts, + 3
7 Sochaux 10 Pts, +1
8 Bastia 10 Pts, +1
9 Lens 10 Pts, -1
10 Rennes 9 Pts, +2
11 Lyon 8 Pts, +1
12 Metz 7 Pts, 0
13 Bordeaux 7 Pts, -1
14 AC Ajaccio 7 Pts, -2
15 Auxerre 7 Pts, -2
16 Montpellier 7 Pts, -2
17 PSG 4 Pts, -3 (un match en moins)
18 Guingamp 4 Pts, -3
19 Toulouse 2 Pts, -6 (un match en moins)
20 Le Mans 2 Pts, -10



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Voyez-vous Kylian Mbappé prolonger au PSG ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB