Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK


Brésil
  NEYMAR   (30 ans, Paris SG)
 
Attaquant - 121 sélections, 75 buts
Lassé par le monde du football, Neymar dispute probablement son dernier Mondial. Une compétition qui tombe au meilleur moment pour la star du Brésil, considéré comme le grand favori de l'épreuve, puisqu'elle est sur un nuage avec le Paris Saint-Germain. Huit années après la désillusion à la maison, le Parisien peut marcher sur les traces de ses glorieux prédécesseurs (Pelé, Ronaldo, Ronaldinho) en accrochant une sixième étoile. L'heure de Neymar a-t-elle enfin sonné ?
 
Belgique
  Kevin DE BRUYNE   (31 ans, Manchester City)
 
Milieu - 95 sélections, 25 buts
Eden Hazard sur la pente descendante, Kevin De Bruyne sera le joueur clé de l'équipe de Belgique pour cette Coupe du monde. Éblouissant avec Manchester City, celui qui est considéré par beaucoup comme le meilleur milieu offensif du monde devra assumer son statut pour permettre aux Diables Rouges de faire mieux qu'en Russie, où ils avaient accroché la troisième place. Enfin la consécration avec son pays pour le génie belge ?
 
Argentine
  Lionel MESSI   (35 ans, Paris SG)
 
Attaquant - 166 sélections, 92 buts
Finaliste malheureux en 2014, Lionel Messi rêve de remporter le trophée suprême pour remplir son armoire avec le seul titre majeur qui lui manque. De retour à un excellent niveau avec le Paris Saint-Germain, l'attaquant argentin, libéré d'un poids avec le récent succès en Copa América, a une dernière occasion de montrer qu'il est unique. Avec un sacre au Qatar, le septuple Ballon d'Or pourrait mettre un terme définitif à la discussion sur l'identité du GOAT.
 
France
  Kylian MBAPPE   (23 ans, Paris SG)
 
Attaquant - 60 sélections, 29 buts
Avec le forfait de dernière minute de Karim Benzema, Kylian Mbappé aura la lourde tâche de porter sur ses épaules l’attaque de l’équipe de France. Après une édition en Russie réussie, la star du Paris Saint-Germain rêve d’offrir aux Bleus un doublé inédit depuis le Brésil en 1962. Très apprécié de Pelé, qui était de cette épopée, le Français a une occasion en or de marquer l’histoire. Et pourquoi pas, de succéder à son grand ami au palmarès du Ballon d’Or.
 
Angleterre
  Harry KANE   (29 ans, Tottenham)
 
Attaquant - 76 sélections, 51 buts
Meilleur buteur de la Coupe du monde 2018 (6 buts), Harry Kane court désespérément derrière le premier titre de sa carrière. Encore affecté par la défaite en finale du dernier Euro, l'attaquant de Tottenham compte bien mener les Three Lions vers un deuxième sacre après 1966. Avec 51 buts au compteur, le goleador britannique n'a d'ailleurs besoin que de trois buts au Qatar pour dépasser Wayne Rooney au classement des meilleurs buteurs de la sélection.
 
Espagne
  PEDRI   (19 ans, FC Barcelone)
 
Milieu - 15 sélections
Dans une Roja sans véritable star, Pedri est un des seuls qui sort du lot. Remis de ses pépins physiques qui ont suivi son incroyable saison 2020-2021, le milieu de terrain du FC Barcelone compte bien réitérer les prouesses de son Euro. Talent unique, le digne successeur d'Andrés Iniesta sera le métronome de Luis Enrique au Qatar. Une compétition qui pourrait lui permettre de passer dans une autre dimension.
 
Pays-Bas
  Virgil VAN DIJK   (31 ans, Liverpool)
 
Défenseur - 50 sélections, 6 buts
A 31 ans, Virgil van Dijk va disputer la première compétition internationale de sa carrière. Absent à l'Euro en raison d'une blessure, le défenseur central et capitaine des Pays-Bas devra absolument apporter son expérience pour permettre aux Oranje, finalistes en 2010 et troisièmes en 2014, de réussir leur retour dans la compétition. Même s'il n'est pas au mieux de sa forme avec Liverpool, le Red a largement les capacités de retrouver son meilleur niveau pour emmener les Bataves très loin.
 
Portugal
  CRISTIANO RONALDO   (37 ans, Manchester Utd)
 
Attaquant - 191 sélections, 117 buts
Meilleur buteur de l'histoire du football, Cristiano Ronaldo a toujours eu une relation compliquée avec la Coupe du monde. Quatrième en 2006, deux 8es en 2010 et 2018 et un premier tour en 2014, l'attaquant portugais rêve d'accrocher le dernier titre majeur qui lui échappe. Pour cette cinquième et probablement dernière édition, la star de Manchester United va tout donner pour oublier le début de saison le plus compliqué de sa carrière. Le rendez-vous d'une vie !
 
Danemark
  Christian ERIKSEN   (30 ans, Manchester Utd)
 
Milieu - 118 sélections, 39 buts
Dix-huit mois après son malaise cardiaque à l'Euro, Christian Eriksen est plus fort que jamais. Parti à Manchester United après s'être refait une santé à Brentford, le milieu danois a retrouvé de sa superbe et brille de mille feux en club comme en sélection. Si les Vikings, demi-finalistes du championnat d'Europe, se présentent parmi les outsiders, ils seront encore plus redoutables avec leur historique maître à jouer à la baguette.
 
Allemagne
  Thomas MULLER   (33 ans, Bayern Munich)
 
Attaquant - 119 sélections, 44 buts
Joueur actif le plus décisif en Coupe du monde avec 10 buts et 6 passes décisives en trois éditions, Thomas Müller veut effacer la déception du Mondial en Russie. Impressionnant avec le Bayern Munich, l'attaquant allemand va probablement jouer sa quatrième et dernière épreuve mondiale avec l'objectif de soulever une deuxième fois le plus prestigieux des trophées. Pour cela, il devra retrouver sa fougue et son impétuosité de 2010 et 2014.
 
Croatie
  Luka MODRIC   (37 ans, Real Madrid)
 
Milieu - 156 sélections, 23 buts
Meilleur joueur de la Coupe du monde en Russie, où il avait atteint la finale, Luka Modric a toujours l'objectif d'emmener son pays sur le toit de la planète. Malgré les années qui passent, le milieu de terrain du Real Madrid affiche encore un niveau exceptionnel et sera l'atout numéro un de la Croatie au Qatar. Une dernière partition pour le Ballon d'Or 2018, qui va mettre un terme à son aventure avec la sélection dans les prochaines semaines.
 
Mexique
  Andrés GUARDADO   (36 ans, Betis Séville)
 
Milieu - 180 sélections, 28 buts
Comme Rafael Marquez avant lui, Andrés Guardado va prendre part à sa cinquième Coupe du monde après 2006, 2010, 2014 et 2018. Le capitaine du Mexique, qui compte 178 sélections depuis 2005, un record absolu pour le Tri, a encore de beaux restes et joue régulièrement avec le Betis. Pour sa dernière compétition, celui qui fait partie des cinq joueurs à avoir remporté au moins 100 matchs en sélection rêve enfin de casser le plafond de verre en franchissant les 8es de finale.
 
Uruguay
  Luis SUÁREZ   (35 ans, Nacional Montevideo)
 
Attaquant - 134 sélections, 68 buts
Retourné au Nacional pour se maintenir en forme, Luis Suarez aime la Coupe du monde. Quatrième en 2010, 8e de finaliste en 2014 et quart de finaliste en 2018, l'attaquant uruguayen, meilleur buteur de l'histoire de sélection (65 buts en 126 matchs), va disputer sa dernière grande compétition avec la Céleste. L'occasion pour lui de montrer qu'il fait partie des plus grands 9 de l'histoire de son sport. El Pistolero compte bien dégainer !
 
Suisse
  Yann SOMMER   (33 ans, Borussia M'Gladbach)
 
Gardien - 77 sélections
Le salut de la Suisse ne passera que par un homme : Yann Sommer. Gardien de classe mondiale, le dernier rempart du Borussia Mönchengladbach fait partie des joueurs les plus sous-cotés à son poste. Impressionnant avec son club, le portier helvète a toujours fait très bonne impression lors des compétitions internationales avec un dernier Euro plus que réussi. Kylian Mbappé ne dira très certainement pas le contraire ...
 
Etats-Unis
  Christian PULISIC   (24 ans, Chelsea)
 
Milieu - 53 sélections, 21 buts
S'il n'a pas suivi la trajectoire souhaitée avec Chelsea, Christian Pulisic reste un cadre de la sélection des États-Unis. Après la désillusion de la non-qualification pour l'édition en Russie, Team USA va s'appuyer sur l'immense talent de son ailier pour obtenir un quatrième billet pour les 8es de finale sur ses cinq dernières éditions. Le meilleur joueur américain en 2017 et 2019 a une occasion en or de montrer à la planète qu'il peut être plus qu'un joueur de banc en club.
 
Sénégal
  Kalidou KOULIBALY   (31 ans, Chelsea)
 
Défenseur - 65 sélections
Sans Sadio Mané, qui a jeté l’éponge pour une sérieuse blessure avant la compétition, Kalidou Koulibaly va devoir assumer son statut de leader charismatique du Sénégal. Impressionnant lors du sacre à la CAN, le défenseur central devra toutefois afficher un meilleur niveau que sur son début d’aventure avec Chelsea. Si les Lions de la Téranga veulent aller loin au Qatar, ce sera surtout avec des belles performances de leur capitaine.
 
Pays de Galles
  Gareth BALE   (33 ans, Los Angeles FC)
 
Attaquant - 109 sélections, 40 buts
Brillant lors des deux derniers Euro, Gareth Bale a réussi le plus grand objectif de sa carrière en amenant le Pays de Galles en Coupe du monde, 64 ans après sa dernière participation. Même s'il est loin de son incroyable niveau au Real Madrid, l'ailier du Los Angeles FC reste un joueur redoutable capable de faire exploser n'importe quelle défense. Homme des grands rendez-vous, le Dragon entend bien pousser un dernier cri avant de s'éclipser définitivement.
 
Iran
  Sardar AZMOUN   (27 ans, Bayer Leverkusen)
 
Attaquant - 65 sélections, 41 buts
Malgré une baisse vertigineuse de son niveau avec le Bayer Leverkusen, où il n'a inscrit qu'un but depuis son arrivée en janvier dernier, Sardar Azmoun reste le joueur phare de l'équipe d'Iran. Si sa relation avec la sélection reste tumultueuse, avec une retraite internationale anticipée après le Mondial en Russie, l'ancien avant-centre du Zénith affiche néanmoins un sacré ratio avec 41 buts en 65 capes, soit le troisième meilleur total derrière l'intouchable Ali Daei (109) et Karim Bagheri (50).
 
Serbie
  Aleksandar MITROVIC   (28 ans, Fulham)
 
Attaquant - 76 sélections, 50 buts
A 28 ans, Aleksandar Mitrovic n'a jamais semblé aussi fort. Après une saison monumentale (43 buts en 44 matchs de Championship), l'attaquant de Fulham, parti sur les chapeaux de roue en Premier League, attend son heure de gloire. Le héros de la qualification contre le Portugal, qui est le meilleur buteur de l'histoire de la Serbie (50 buts en 76 sélections), sera l'arme fatale de la formation balkanique au Qatar. La belle surprise chez les attaquants dans cette compétition ?
 
Maroc
  Hakim ZIYECH   (29 ans, Chelsea)
 
Milieu - 44 sélections, 18 buts
Banni de la sélection marocaine par Vahid Halilhodzic, le milieu offensif de Chelsea a réalisé son retour in extremis après le départ forcé du Franco-Bosnien. S'il n'est clairement pas au meilleur de sa forme en club, le Lion de l'Atlas dispose d'une occasion rêvée pour rappeler qu'il reste un joueur de grand talent. Quatre années après sa compétition ratée en Russie, le Blue va débarquer au Qatar avec une immense pression sur ses épaules.
 
Japon
  Takumi MINAMINO   (27 ans, Monaco)
 
Attaquant - 45 sélections, 17 buts
Après une courte expérience mitigée à Liverpool, Takumi Minamino a choisi Monaco pour donner un boost à sa carrière. Un pari qui, pour l'heure, ne porte pas encore ses fruits. Mais au Qatar, l'ailier japonais, absent en Russie, aura l'occasion de se libérer pour prendre confiance, d'autant qu'il reste sur une grosse déception avec une défaite en finale de la Coupe d.Asie 2019. L'actuel meilleur buteur des Samouraï Bleus (17 buts) aura la pression de tout un pays sur les épaules.
 
Pologne
  Robert LEWANDOWSKI   (34 ans, FC Barcelone)
 
Attaquant - 135 sélections, 76 buts
Meilleur buteur de la planète depuis désormais une décennie, Robert Lewandowski a une dette envers la Pologne. En plus de dix ans, l'attaquant du FC Barcelone court toujours derrière un premier match référence dans une grande compétition. Après son Mondial 2018 complètement raté, le goleador polonais bénéficie d'une ultime chance de briller dans son prime. Si son pays veut aller loin, ce ne sera qu'avec des performances de haut niveau du Blaugrana.
 
Corée du Sud
  Heung-Min SON   (30 ans, Tottenham)
 
Attaquant - 105 sélections, 35 buts
Valeur sûre de Tottenham, Heung-min Son court toujours derrière un premier titre avec la Corée du Sud. Finaliste malheureux de la Coupe d'Asie 2015, l'attaquant des Spurs a marqué un but lors du Mondial 2014 et deux réalisations durant le Mondial 2018 mais a échoué à chaque fois lors du premier tour. Au sommet de sa carrière, l'ancien artificier du Bayer Leverkusen aura pour objectif de rejoindre les 8es de finale pour la première fois avec les Guerriers Taeguk.
 
Tunisie
  Youssef MSAKNI   (32 ans, )
 
Attaquant - 89 sélections, 17 buts
Légende du football tunisien, Youssef Msakni rêve de briller au Qatar. Le capitaine des Aigles de Carthage, qui évolue depuis près d'une décennie chez le pays organisateur, a soif de revanche, lui qui a manqué la Coupe du monde en Russie en raison d'une grave blessure survenue trois mois avant la compétition. Chez lui, ou presque, le meneur de jeu d'Al Arabi a une dernière occasion de montrer toute l'étendue de son talent aux yeux de tous.
 
Costa Rica
  Keilor NAVAS   (35 ans, Paris SG)
 
Gardien - 107 sélections
Huit années après ses prouesses au Brésil, où il s'est fait un nom, Keylor Navas va probablement disputer son dernier Mondial. Sous-estimé malgré ses performances de très haut niveau au Real Madrid et au Paris Saint-Germain, le capitaine du Costa Rica devra se surpasser pour permettre aux Ticos de faire aussi bien qu'en 2014, avec un quart de finale à la clé. Reste à savoir s'il débarquera au Qatar en grande forme, lui qui est désormais le remplaçant de Gianluigi Donnarumma.
 
Australie
  Tomas ROGIC   (29 ans, )
 
Milieu - 53 sélections, 10 buts
Véritable légende du Celtic, avec qui il a remporté 8 titres de champion d'Ecosse entre 2013 et 2022, Tom Rogic va disputer sa deuxième Coupe du monde, après celle en Russie, mais cette fois-ci dans la peau d'un taulier. Absent lors du sacre en Coupe d'Asie en 2015, le milieu australien est le meilleur buteur en activité des Socceroos (10 buts). Il tentera de marcher sur les traces de son mentor, Mile Jedinak, au Qatar.
 
Canada
  Alphonso DAVIES   (22 ans, Bayern Munich)
 
Défenseur - 34 sélections, 12 buts
De retour en Coupe du monde après 36 années d'absence, le Canada va pouvoir compter sur Alphonso Davies. Référence absolue au poste de latéral gauche, le joueur du Bayern va disputer sa première grande compétition sans pression afin de montrer que les Canucks ne seront pas là pour faire de la figuration. Très prolifique (12 buts en 34 sélections), il sera l'arme principale, avec Jonathan David, de la formation nord-américaine.
 
Cameroun
  Karl TOKO EKAMBI   (30 ans, Lyon)
 
Attaquant - 51 sélections, 12 buts
Le héros de la qualification pour la Coupe du monde au Qatar après un barrage épique contre l'Algérie, c'est bien Karl Toko Ekambi. S'il peine à lancer sa saison avec l'Olympique Lyonnais, l'attaquant camerounais ne déçoit quasiment jamais avec sa sélection, à l'image de sa dernière belle CAN (5 buts). Si les Lions Indomptables veulent s'extirper d'un groupe G compliqué, ce sera avant tout grâce aux bonnes performances attendues du Gone.
 
Equateur
  Enner VALENCIA   (33 ans, Fenerbahce)
 
Attaquant - 75 sélections, 37 buts
Impressionnant avec Fenerbahçe, Enner Valencia va tenter de briller pour sa deuxième Coupe du monde après 2014. Leader offensif de l'Équateur, l.attaquant de 32 ans va relever le dernier grand défi de sa carrière avec la Tri, dont il est le meilleur buteur avec 35 réalisations en 72 sélections. Pour espérer sortir de la poule pour la première fois depuis 2006, la formation sud-américaine devra compter sur les talents de son meilleur atout offensif.
 
Qatar
  ALMOEZ ALI   (26 ans, )
 
Attaquant - 82 sélections, 39 buts
Meilleur buteur de la dernière Coupe d'Asie (9 buts), Almoez Ali sera la principale arme offensive du Qatar pour sa Coupe du monde. Puissant et robuste, l'attaquant d'Al Duhail a tout du buteur moderne. A 26 ans, il va relever le plus grand défi de sa carrière pour tenter de faire franchir à son pays d.adoption le premier tour. Tout sauf une mince affaire pour celui qui compile tout de même 39 buts en 81 matchs avec les Annabi.
 
Arabie Saoudite
  Mohammed AL-OWAIS   (31 ans, )
 
Gardien - 43 sélections
Titulaire seulement lors du match perdu contre l’Uruguay en 2018, Mohammed Al Owais va débuter cette Coupe du monde au Qatar dans la peau d’un titulaire indiscutable. Même s’il reste marqué par la relégation historique d’Al Ahli en deuxième division saoudienne, en fin de saison dernière, le gardien des Faucons compte bien montrer toute l’étendue de son talent pour rappeler qu’il fait partie des meilleurs joueurs à son poste en Asie.
 
Ghana
  Iñaki WILLIAMS   (28 ans, Athletic Bilbao)
 
Attaquant - 3 sélections
Si le Ghana, catastrophique lors de la dernière CAN et qualifié par un trou de souris pour cette Coupe du monde, n'impressionne plus personne, la venue d'Iñaki Williams dans les rangs des Black Stars pourrait faire bouger les lignes. L'attaquant de l'Athletic Bilbao, connu pour ne jamais se blesser, a fait ses débuts avec le quadruple champion d'Afrique lors de la dernière trêve internationale. Trop tard pour briller au Mondial ? Réponse prochainement.
 
 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2022


Actu Equipe de France


Sondage Maxifoot
Considérez-vous Olivier Giroud comme une Légende des Bleus ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB