Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Baptême sans recrues au PSG
Par Christophe Andreeff - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 19/11/2003 à 21h54
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Pour son baptême du feu sous l'ère Halilhodzic, le PSG a du se contenter du partage des points avec Bastia, à l'issu d'une rencontre globalement animée et équilibrée (0-0). Le rodage se voudra long à Paris. Analyse avec Maxifoot !

Les premiers enjeux :

Grande première hier soir pour le PSG, version Halilhodzic. Fini les frasques des stars, l'entraîneur bosniaque privilégie le sérieux et la cohésion du groupe. Pour ne pas déchanter rapidement, les Parisiens se devaient de ne pas perdre dès l'entame du championnat à domicile. Or contre Bastia, au recrutement intelligent avec les arrivées de Cauet, Saveljic, Hadji et Diarra, cela rendait la mission loin d'être gagnée. Dans les rangs parisiens, on comptait en plus de nombreuses absences, dont celles de toutes les recrues. Leal, Yakin ou encore Pauleta manquaient à l'appel. Ogbeche et Diawara prenaient donc à leur charge l'attaque. A noter le grand retour de Paulo César et pour Bastia, une surprise, avec l'absence de Née, remplacé par Ben Saada pour couvrir Maurice. 

Les temps forts :

M. Auriac officiait devant un Parc des Princes qui manquait de ne pas se remplir, vacances obligent. Rapidement, la défense parisienne conduite par Heinze et El-Karkouri, était mise à contribution. Alonzo détournait une tentative de Ben Saada en corner (10'). Au fil des minutes, La rencontre tendait à s'équilibrer. Le PSG, en manque de repères, essayait de se donner de l'impulsion. Penneteau n'était toutefois pas inquiété. Les Corses ne dénotaient aucun complexe. Cauet s'agitait et se montrait de plus en plus pressant. Il lançait Maurice en profondeur. L'attaquant bastiais piégeait la défense parisienne et ouvrait le score (36'). Le but était refusé pour un hors-jeu limite. Le danger existait bien dans la capitale.

But refusé pour Maurice

Paris manquait hier soir d'un véritable meneur de jeu et la tactique en 4-4-2 classique ne permettait aux Parisiens que de se montrer relativement prudents. Le PSG s'essayait par intermittences, notamment avec un Leroy dynamique. Il glissait pour Fiorèse sur la gauche avant de chercher à centrer pour Ogbeche, sans danger. Fiorèse retrouvait son visage d'attaquant motivé de la saison précédente et manquait d'un cheveu de profiter d'une erreur de Penneteau qui relâchait le ballon devant lui. Les 22 acteurs dénotaient un enthousiasme certain, sans rechigner à l'effort. Ogbeche frappait à son tour aux vingt mètres et contraignait Penneteau à se détendre véritablement pour la première fois de la rencontre (43'). Il était temps.

Des Parisiens timorés par l'enjeu

Timides, les Parisiens allaient continuer à l'être après la reprise, connaissant quelques difficultés à se relancer. Heinze se voyait obligé de sauver son camp, quasiment sur sa ligne. L'argentin a encore été impeccable hier soir, malgré les pressions dont il a été l'objet et doit regretter son camarade Pochettino. Gourvennec rentrait coté bastiais, afin de profiter de la situation des Parisiens, en manque sérieux de confiance. 

Le coup de poker de Vahid

Halilhodzic laissait alors entrer Touré et Reinaldo qui ont su convaincre le coach bosniaque lors du stage de préparation. Reinaldo lançait aussitôt Fiorèse à l'entrée de la surface de réparation. Le PSG se montrait plus agressif. Le choix de coach Vahid, à quitte ou double, pouvait bien apporter la solution. Touré et Reinaldo mettaient véritablement à profit ces quelques minutes qui leurs étaient accordées pour exprimer tout ou partie de leur talent. Le PSG ne pouvait arracher la victoire et restait humble à l'issue de la rencontre, pouvant se satisfaire de ne pas avoir perdu. Le public n'a pas bronché et attend de voir.

Le rodage risque de prendre du temps. On compte bien sur sur le retour de Pauleta. Sur l'ensemble de la saison, le PSG devrait pouvoir terminer avec une place qualificative en UEFA, voire en Ligue des Champions, à condition de s'accrocher et d'avoir le triomphe modeste sans s'enflammer trop vite. Le titre se voudrait une surprise inattendue, mais appréciable, profitant du lourd calendrier de leurs adversaires directs !


Fiche technique :

PSG 0-0 Bastia (0-0)

Parc des Princes
Spectateurs : 38 000
Arbitre : M. Auriac
Avertissement : Cauet (15')

Les équipes :

PSG : Alonzo, Mendy, El Karkouri, Heinze, Potillon, Fiorèse, Déhu (cap), Leroy (Reinaldo, 73'), Paulo César (Cana, 83'), Diawara (Touré, 73'), Ogbeche

Bastia : Penneteau, Ferreira, Uras, Saveljic, Vanney, Batlles (cap) (Née, 80'), Cauet,  Diarra, Hadji, Ben Saada (Gourvennec, 67'), Maurice    



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Comprenez-vous la décision de Thauvin de rejoindre les Tigres au Mexique ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB