Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Monaco remporte un derby fou ! - Débrief et NOTES des joueurs (OGCN 2-3 ASM)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 11/02/2024 à 22h50
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Porté par un Denis Zakaria des grands soirs et en supériorité numérique durant plus d'une demi-heure, Monaco s'est imposé à Nice (2-3), ce dimanche, en clôture de la 21e journée de Ligue 1. Le club princier, qui a infligé au Gym son premier revers de la saison à domicile, remonte sur le podium, à un point de sa victime du soir.

Monaco remporte un derby fou ! - Débrief et NOTES des joueurs (OGCN 2-3 ASM)
Denis Zakaria a inscrit un doublé à Nice.

Le grand gagnant de ce week-end ? Le Paris Saint-Germain. Victorieux de Lille, le club de la capitale a vu ses poursuivants ralentir brusquement, à l'image de Brest, tenu en échec à Clermont, mais surtout son dauphin, Nice, battu pour la première fois de la saison à domicile dans le derby contre Monaco (2-3), ce dimanche, en clôture de la 21e journée de Ligue 1.

Un sacré coup pour l'ASM, désormais 3e à seulement un petit point de son rival de la Côte d'Azur, décroché dans la course au titre.

Le coup de pétard de Zakaria

Un derby dans un stade rempli aux deux tiers mais un derby quand même, la preuve avec un premier quart d'heure engagé et des interventions appuyées des deux côtés. Puis vint la lumière. A 25 mètres, Zakaria plaçait une frappe tendue exceptionnelle sous la lucarne de Bulka, impuissant (0-1, 16e). Surpris par ce bijou, les Aiglons appuyaient sur l'accélérateur mais se précipitaient dans la zone de vérité. Tout le contraire de leurs adversaires, proches du break sur une reprise de Minamino.

Au fil des minutes, la tension grimpait sur la pelouse et les contacts étaient de plus en plus rugueux. M. Wattelier, lui, sifflait peu, ce qui avait le don d'agacer une partie du public. Un public bien plus joyeux lorsque l'arbitre désignait le point de penalty pour une intervention en retard de Kehrer, permettant ainsi à Laborde de remettre les pendules à l'heure (1-1, 37e). Une égalisation méritée pour Nice, pas loin de prendre l'avantage juste avant la pause sans un arrêt miraculeux de Köhn devant Guessand.

Dante laisse Nice à dix

Le retour des vestiaires faisait du bien à l'ASM... qui reprenait immédiatement l'avantage. Sur un centre parfait de Minamino, Zakaria surgissait de loin pour tromper Bulka d'une tête croisée dans le petit filet opposé (1-2, 50e). Un match qui tournait au vinaigre pour le Gym, réduit à dix dans la foulée suite à l'expulsion directe de Dante pour une faute sur Minamino. Une décision assez sévère au vu du ralenti. En infériorité numérique, les Niçois pouvaient-ils revenir ? Face à ce Monaco souvent suffisant, oui.

Sur un corner de Sanson, Guessand s'envolait au-dessus de Salisu pour faire chavirer l'Allianz Riviera (2-2, 74e). Suffisant, mais pas dénué de talent, puisque Golovin redonnait un but d'avance aux siens après un arrêt de Bulka devant Jakobs, envoyant le ballon sous la barre (2-3, 77e). L'addition aurait pu être encore plus salée sans les énormes ratés de Camara et Balogun, finalement sans conséquence malgré l'énorme pression niçoise dans le temps additionnel. Le gros coup du week-end derrière le Paris Saint-Germain, il est pour Monaco !

La note du match : 8,5/10

Un sacré match, un des plus beaux dans cette saison morose en Ligue 1. Plus joueur que d'habitude, Nice est tombé sur un os, face à une équipe qui a été sans pitié sur ses rares incursions à onze contre onze puis assez juste en supériorité numérique. Il y a eu des beaux buts, de la tension, une belle ambiance malgré un stade loin d'être plein. Digne d'une rencontre européenne avec un suspense haletant jusqu'au bout.

Les buts :

- A gauche, Jakobs sert en retrait Camara, qui remet le ballon pour Zakaria. A 25 mètres, le milieu suisse déclenche une énorme frappe qui file tout droit sous la lucarne gauche de Bulka, impuissant sur son plongeon (0-1, 16e).

- Dante réalise une superbe ouverture dans la profondeur pour Louchet, qui fausse compagnie à Kehrer sur son contrôle. En retard, l'Allemand concède un penalty que Laborde transforme d'un plat du pied gauche à droite de Köhn, parti de l'autre côté (1-1, 37e).

- A droite, Kehrer décale Minamino, qui lève les yeux en direction de la surface. Le Japonais centre dans l'espace où Zakaria, venu de loin, place une tête croisée imparable sur la droite de Bulka (1-2, 50e).

- Sur un corner côté droit, Sanson centre en direction du second poteau. A la réception, Guessand, qui prend le dessus sur Salisu dans son duel aérien pour tromper Köhn, auteur d'une sortie ratée (2-2, 74e).

- Dans l'axe, à 40 mètres, Ben Yedder glisse le ballon dans la profondeur pour Jakobs. Le Sénégalais résiste au retour de Todibo et déclenche une frappe croisée repoussée par Bulka. A l'affût, Golovin est là pour envoyer le cuir sous la barre d'un plat du pied puissant (2-3, 77e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Denis Zakaria (8,5/10)

Le milieu suisse a illuminé la rencontre sur sa frappe exceptionnelle sous la lucarne de Bulka pour ouvrir la marque. Très actif, il a souvent semé la zizanie sur ses percées, notamment celle qui amène la belle opportunité pour Minamino. Après la pause, il s'est offert un doublé sur une tête imparable après une longue course. Son meilleur match à Monaco, et de loin.

NICE :

Marcin Bulka (4) : un de ses moins bons matchs de la saison. Le gardien polonais a été très fébrile sur toutes les frappes monégasques, n'affichant pas sa sérénité habituelle. Cela se ressent sur le résultat final...

Jordan Lotomba (5) : le champ libre après le départ d'Atal, le latéral droit suisse a alterné le bon et le moins bon. Il a beaucoup donné dans son couloir avec des montées percutantes mais a aussi laissé des espaces facilement exploités par l'ASM. Remplacé à la 67e minute par Pablo Rosario (non noté).

Jean-Clair Todibo (5) : à boire et à manger pour le défenseur central français. Il a été très bon dans les duels directs mais a eu quelques soucis de placement, notamment après la sortie de Dante. Son comportement sur le troisième but n'est pas très net.

Dante (4) : une première période de très haut niveau pour le capitaine niçois. Plutôt bon dans les duels, il a été à l'origine de nombreuses actions dangereuses et même du penalty grâce à sa relance parfaite pour Louchet. Il ne finit pas le match, directement expulsé pour un contact avec Minamino. Un carton rouge très sévère qui plombe son équipe.

Melvin Bard (5) : un premier acte solide pour le latéral gauche niçois, dans la lignée de ce qu'il propose depuis le début de la saison. Il a été agressif sur le porteur du ballon pour l'intimider. Un peu moins après la pause puisqu'il est débordé sur l'action amenant le deuxième but de Zakaria. Il perd pied après la sortie de Dante.

Hichem Boudaoui (6) : le milieu algérien a été bon durant une heure avec un impact important dans l'entrejeu, régalant même avec des gestes techniques. Il a perdu en lucidité par la suite, souvent pour des fautes d'inattention, à l'image de l'action qui débouche sur son carton jaune. Remplacé à la 75e minute par Romain Perraud (non noté).

Youssouf Ndayishimiye (5,5) : une première période moyenne pour le milieu burundais, sermonné par son entraîneur en raison de ses passes en retrait. Il a été plus dans ses standards par la suite mais a lui aussi énormément souffert de la sortie prématurée de son capitaine.

Morgan Sanson (5,5) : dans un rôle plus axial que sur ses dernières sorties, le milieu niçois a été irrégulier malgré une belle occasion d'égaliser à la demi-heure de jeu. Il est tout de même passeur décisif sur le second but avec un corner bien botté sur la tête de Guessand. Remplacé à la 83e minute par Valentin Rosier (non noté).

Gaëtan Laborde (5) : un but plein de sang-froid sur penalty mais finalement une prestation décevante pour l'attaquant niçois, trop effacé par rapport à ses partenaires offensifs. Il a souvent répété les mêmes gestes et les mêmes erreurs. Remplacé à la 75e minute par Mohamed Ali Cho (non noté).

Evann Guessand (7) : en attendant le retour de Moffi, l'attaquant niçois a encore montré qu'il pouvait être plus qu'un remplaçant. Il a une nouvelle fois été intéressant dans son jeu en pivot et dans sa faculté à presser continuellement la défense adverse. Proche de marquer avant la pause, il égalise d'une tête rageuse à l'approche du dernier quart d'heure. Une prestation plus que consistante.

Tom Alexis Louchet (6,5) : surprise du onze de départ, le jeune Aiglon a fait une excellente impression. Combatif, il n'a jamais hésité à provoquer Kehrer, qui a fini par le faucher dans la surface pour obtenir un penalty marqué par Laborde. Son pressing efficace a même failli permettre à Guessand de faire le break avant la pause. Remplacé à la 67e minute par Khéphren Thuram (non noté).

MONACO :

Philipp Köhn (5) : le gardien suisse a été énormément sollicité, repoussant des frappes dangereuses de Sanson et Guessand en première période. Un peu moins après la pause mais assez pour réaliser une petite bourde sur sa sortie sur le corner amenant le second but niçois. Moyen au final.

Thilo Kehrer (4) : une première période cauchemardesque pour le défenseur allemand. Il concède un penalty sur Louchet et se fait déborder à de trop nombreuses reprises. Même s'il réalise un bon décalage sur le deuxième but pour Minamino, il n'a pas été rassurant. Heureusement pour lui, Nice a été moins pressant à dix contre onze...

Guillermo Maripán (5) : une soirée pénible pour le défenseur central chilien, en difficulté dans ses duels face à Guessand. Sa lourdeur a bien failli jouer des tours à Monaco, bien plus à l'aise après l'expulsion de Dante.

Mohamed Salisu (5) : lui aussi a souffert face à un Guessand inspiré. Le défenseur central ghanéen s'est fait littéralement manger au duel par l'attaquant niçois sur le second but du Gym. Il doit faire beaucoup mieux sur ces situations.

Ismail Jakobs (6) : pas totalement rassurant défensivement, le latéral gauche sénégalais a été bien mieux sur le plan offensif avec des appels tranchants pour faire reculer le bloc adverse. C'est sur une de ses courses que Monaco va chercher le troisième but, celui de la victoire.

Mohamed Camara (6) : une rencontre discrète pour le milieu malien qui a surtout montré son volume de jeu après l'expulsion de Dante. Dans ces conditions, son apport a été logiquement bien plus important et utile à son équipe.

Denis Zakaria (8,5) : lire commentaire ci-dessus.

Youssouf Fofana (6,5) : un match sobre mais efficace pour l'international français. Il n'a jamais paniqué malgré la pression niçoise très intense autour de la pause. Il a été tout en gestion dans la dernière demi-heure.

Takumi Minamino (6) : le Japonais a été peu en vue mais il a été assez précis dans tout ce qu'i la effectué. Proche du break sur une reprise au second poteau, il se mue en passeur décisif pour Zakaria à la suite d'un centre parfait. Sans fioriture. Remplacé à la 79e minute par Maghnes Akliouche (non noté).

Wissam Ben Yedder (5) : le capitaine monégasque s'est démené à la pointe de l'attaque, a souvent décroché pour toucher le ballon, mais son coup de rein est moins efficace que par le passé. Il a gâché plusieurs situations en raison d'un manque de précision dans ses gestes. Décevant.

Aleksandr Golovin (5) : 75 premières minutes ratées dans les grandes largeurs pour le meneur de jeu russe. Trop nerveux, il a balbutié son football, gêné par le pressing intense de Nice. Il sauve son match avec le but de la victoire d'une frappe sous la barre. Il s'en contentera. Remplacé à la 80e minute par Folarin Balogun (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

NICE 2-3 MONACO (mi-tps: 1-1) - FRANCE - Ligue 1 / 21e journée
Stade : Allianz Riviera - Arbitre : E. Wattellier

Buts : G. Laborde (37e, pen.) E. Guessand (74e) pour NICE - D. Zakaria (16e) D. Zakaria (50e) A. Golovin (77e) pour MONACO
Avertissements : J. Lotomba (33e), Dante (54e), T. Louchet (60e), H. Boudaoui (67e), E. Guessand (83e), Y. Ndayishimiye (90+3e), pour NICE - T. Kehrer (35e), A. Golovin (44e), D. Zakaria (83e), M. Akliouche (90+8e), pour MONACO

NICE : M. Bulka - J. Todibo, Dante - J. Lotomba (P. Rosario, 67e), M. Bard - H. Boudaoui (R. Perraud, 75e), Y. Ndayishimiye, M. Sanson (V. Rosier, 83e) - G. Laborde (M. Cho, 75e), E. Guessand, T. Louchet (K. Thuram-Ulien, 67e)

MONACO : P. Köhn - G. Maripán, M. Salisu - T. Kehrer, I. Jakobs - Y. Fofana, D. Zakaria, M. Camara (E. Diop, 90+4e) - T. Minamino (M. Akliouche, 79e), W. Ben Yedder, A. Golovin (F. Balogun, 80e)

 Zakaria a ouvert la marque sur une frappe surpuissante (0-1, 16e)

Laborde a égalisé sur penalty (1-1, 37e)

Le doublé pour Zakaria ! (1-2, 50e)

Dante a laissé ses partenaires à dix

Guessand a remis les pendules à l'heure pour Nice (2-2, 74e)

Golovin a offert la victoire à Monaco (2-3, 77e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Jean-Louis Gasset est-il un bon choix pour relancer l'OM ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2023-24
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2023-24
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
but sur pénalty, 37e5Laborde
but, 74e7Guessand
but, 50e
but, 50e
28,5Zakaria
but, 77e5Golovin


MASQUER LA PUB