Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le Maroc sort l'Espagne au bout du suspense ! - Débrief et NOTES des joueurs (Maroc 0-0 (3-0 tab) Espagne)

Par Romain Rigaux - Actu Mondial 2022, Mise en ligne: le 06/12/2022 à 18h57
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Le Maroc s'offre une place en quarts de finale de la Coupe du monde 2022 ! Valeureux, les Lions de l'Atlas ont éliminé l'Espagne dans la séance des tirs au but (0-0, 3-0 tab).

Le Maroc sort l'Espagne au bout du suspense ! - Débrief et NOTES des joueurs (Maroc 0-0 (3-0 tab) Espagne)
La joie des Marocains après la qualification !

L'exploit du Maroc ! Au terme d'un huitième de finale très indécis, les Marocains ont pris le meilleur sur l'Espagne ce mardi lors de la séance des tirs au but (0-0, 3-0 tab) pour se qualifier en quart de finale de la Coupe du monde 2022 !

La domination stérile de l'Espagne

La rencontre débutait comme prévu par une forte possession espagnole, la Roja monopolisait le ballon face à une équipe marocaine compacte et appliquée. Une domination toutefois stérile puisque les joueurs de Luis Enrique faisaient tourner le cuir au niveau de la ligne médiane sans inquiéter les Lions de l'Atlas. Ces derniers, plus tranchants à la récupération du ballon, profitaient de plusieurs percées de Boufal, étincelant dans son couloir gauche, pour venir inquiéter la défense espagnole.

Très tactique, cette première période n'offrait pas beaucoup d'occasions. Après un tir d'Asensio dans le petit filet extérieur  (27e), il fallait attendre la 33e minute pour assister à la première tentative cadrée de la partie sur une frappe de Mazraoui captée en deux temps par Simon. Derrière, les gardiens étaient toujours peu sollicités mais les Marocains s'offraient une autre belle occasion sur une tête d'Aguerd qui passait juste à côté du montant.

Bounou sort la Roja !

Au retour des vestiaires, l'Espagne appuyait sur l'accélérateur mais se heurtait à une formation marocaine toujours très rigoureuse dans son organisation défensive. Après de longues minutes sans occasion, la fatigue touchait peu à peu les organismes et la fin de match était plus brouillonne, hachée par des fautes. Les Espagnols perdaient en lucidité et les Marocains profitaient de quelques situations pour amener le danger dans la surface de Simon.

Le score n'évoluait pas jusqu'à ce que l'arbitre envoie les deux équipes en prolongation. Durant cette demi-heure supplémentaire, les Marocains s'offraient une véritable balle de match : parfaitement lancé par Ounahi dans la surface, Cheddira avait le ballon de la qualification au bout du pied mais butait sur Simon ! Dans les dernières secondes, c'est la Roja qui s'offrait à son tour l'occasion de gagner ce match, mais la frappe de Sarabia touchait le poteau de Bounou ! Finalement, c'est la séance des tirs au but qui départageait les deux équipes avec le poteau de Sarabia et les deux arrêts de Bounou face à Soler et Busquets !

La note du match : 4/10

Un match fermé et très tactique qui n'a pas procuré beaucoup de frissons pendant 90 minutes, hormis sur les dribbles déroutants de Boufal pendant la première période. La rencontre a été un peu plus ouverte durant la prolongation avec la fatigue et la séance des tirs au but a offert du suspense, mais le spectacle proposé ce soir sur la pelouse ne restera pas dans les mémoires.

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Yassine Bounou (8/10)

C'est le héros du jour au Maroc ! Face à une équipe d'Espagne dominatrice en terme de possession, le gardien marocain n'a eu qu'un véritable arrêt à faire durant la rencontre sur un tir tendu d'Olmo. Il n'avait donc pas vraiment les gants très chauds avant la séance des tirs au but... mais il a parfaitement géré ses duels face à Soler et Busquets, alors que son poteau a repoussé la tentative de Sarabia.

MAROC :

Yassine Bounou (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Achraf Hakimi (6) : un bon match pour le latéral droit. Le défenseur du PSG a réalisé des interventions autoritaires dans son couloir, où il a été bon défensivement. Un peu moins présent offensivement, mais ses rares montées ont permis de créer du déséquilibre.

Naif Aguerd (7) : une belle performance pour le défenseur central. Diminué physiquement, l'ancien Rennais a serré les dents et réalisé notamment un gros tacle sur Morata dans sa surface. Mais il doit finalement céder sa place avant la fin du match. Remplacé à la 84e par Jawad El Yamiq (non noté).

Romain Saïss (7) : un match de guerrier ! Dur sur l'homme et très vigilant dans sa surface, le capitaine marocain a montré l'exemple en se battant sur chaque ballon et en luttant jusqu'au bout malgré une blessure à la cuisse.

Noussair Mazraoui (6) : très vigilant dans son couloir gauche, le latéral du Bayern Munich a bien contrôlé Torres. Il a effectué quelques montées intéressantes et sollicité Simon sur le premier tir cadré du match. Remplacé à la 82e par Yahia Attiyat Allah (non noté).

Azzedine Ounahi (7,5) : le milieu du SCO Angers a réalisé un gros match. Outre sa présence dans le duel (7 duels remportés sur 10) et son activité défensive précieuse (4 tacles réussis sur 4 tentés, une interception), il a régalé dans le jeu pour faire des différences dans les petits espaces grâce à sa technique et offrir des caviars à ses attaquants, à l'image de son service pour Cheddira sur la balle de match du Maroc dans la prolongation. Remplacé à la 120e par Badr Benoun (non noté), qui manque sa tentative lors de la séance des tirs au but.

Sofyan Amrabat (8) : un match de qualité pour le milieu défensif ! Placé devant sa défense, le joueur de la Fiorentina a fermé les lignes de passes, intercepté des ballons et dirigé son équipe avec intelligence. Outre son travail défensif, il a ressorti les ballons proprement en faisant preuve d'une belle adresse balle au pied pour sortir du pressing et servir ses partenaires.

Selim Amallah (5) : moins en vue que ses deux partenaires dans l'entrejeu, le milieu a réalisé le travail de l'ombre pour compenser les montées de ses coéquipiers et fermer les espaces. Techniquement, on l'a senti moins à l'aise. Remplacé à la 82e par Walid Cheddira (non noté), qui rate deux belles opportunités de faire gagner son équipe.

Hakim Ziyech (4,5) : attendu comme le leader de l'attaque marocaine, l'ailier de Chelsea a rendu une copie assez décevante. Il a fait trop peu de différences balle au pied et sur coups de pied arrêtés.

Youssef En Nesyri (4) : l'avant-centre avait pour mission de bloquer les transmissions entre Busquets et sa défense. Un rôle ingrat qu'il a effectué avec courage, mais qui l'a privé d'énergie pour faire plus de différences offensivement. Remplacé à 82e par Abdelhamid Sabiri (non noté).

Sofiane Boufal (7) : l'attaquant du SCO Angers a fait des dégâts dans son couloir gauche. Ses dribbles ont fait souffrir Llorente. Diminué physiquement, il doit céder sa place à l'heure de jeu. Remplacé à la 66e par Abdessamad Ezzalzouli (5), qui n'a pas ménagé ses efforts dans le pressing.

ESPAGNE :

Unai Simón (5) : parfois fébrile dans le jeu au pied, le gardien a toutefois maintenu son équipe dans le match en remportant son face à face avec Cheddira dans la prolongation. S'il repousse la tentative de Benoun lors de la séance des tirs au but, il doit s'incliner face à Sabiri, Ziyech et Hakimi.

Marcos Llorente (4) : préféré à Azpilicueta au coup d'envoi, le joueur de l'Atletico Madrid a énormément souffert dans le couloir droit pendant toute la première période. Il a vécu un enfer face aux dribbles de Boufal. Du mieux après la pause.

Rodri (5) : positionné en défense avec sa sélection, le milieu a bien maîtrisé les attaquants adverses pendant une bonne partie de la rencontre. Avec la fatigue, il a eu plus de mal à gérer la profondeur au fil des minutes.

Aymeric Laporte (6) : le défenseur central a réalisé un match solide. Sa présence dans les airs et son impact ont fait du bien à son équipe, comme son retour décisif pour empêcher Cheddira de marquer en début de la prolongation.

Jordi Alba (5) : s'il est moins actif que par le passé, le latéral gauche a su faire les courses justes sans ballon pour offrir des solutions dans son couloir. En première période, le Barcelonais a aussi brillé sur plusieurs passes longues pour trouver Asensio dans le dos de la défense marocaine. Remplacé à la 98e par Alejandro Balde (non noté).

Gavi (4,5) : face à une équipe compacte, le prodige du Barça a souvent été touché loin de la surface. Il n'a donc pas eu son influence habituelle dans le dernier tiers du terrain, mais il a fait de gros efforts défensifs. Remplacé à la 63e par Carlos Soler (4), qui rate son tir au but.

Sergio Busquets (4) : une performance décevante pour le milieu. Dans un rôle de chef d'orchestre, il n'a jamais réussi à donner le bon tempo à son équipe. Il a trop ralenti le jeu et n'a pas eu la justesse nécessaire dans ses passes vers l'avant. Pour ne rien arranger, il échoue sur Bounou durant la séance des tirs au but.

Pedri (5) : le milieu de terrain a été l'un des rares à mettre du rythme dans cette équipe espagnole. Il a proposé des combinaisons et des passes intéressantes vers ses partenaires offensifs.

Ferrán Torres (3) : un match compliqué pour l'ailier. Bien contenu par Mazraoui, l'attaquant du FC Barcelone n'a pas pesé dans les débats. Remplacé à la 75e par Nico Williams (non noté), remplacé à son tour à la 118e par Pablo Sarabia (non noté), qui touche le poteau dans les dernières secondes de la prolongation puis dans la séance des tirs au but...

Marco Asensio (3,5) : dans un rôle de faux numéro 9, l'attaquant du Real Madrid a essayé d'ouvrir des espaces pour ses partenaires. Il a trompé trois fois la vigilance de la défense marocaine sur des courses dans la profondeur, l'une d'elles débouchant sur un tir dans le petit filet extérieur. Remplacé à la 63e par Alvaro Morata (4), qui a gâché trop d'opportunités dans la zone de vérité.

Daniel Olmo (4) : bien contenu en première période, l'ailier du RB Leipzig a fait un peu plus de différences balle au pied après la pause. Il se procure une occasion sur une frappe tendue. C'était trop peu pour faire trembler la défense marocaine. Remplacé à la 98e par Ansu Fati (non noté).

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MAROC 0-0 ESPAGNE (mi-tps: 0-0) - CdM 2022 - 8e de finale / 8e
Stade : Education City Stadium - Arbitre : F. Rapallini

Buts :
Avertissements : R. Saïss (90e), pour MAROC - A. Laporte (76e), pour ESPAGNE

MAROC : Y. Bounou - N. Aguerd (J. El Yamiq, 84e), R. Saïss - A. Hakimi, N. Mazraoui (Y. Attiyat allah, 82e) - A. Ounahi (B. Banoun, 120e), S. Amrabat, S. Amallah (W. Cheddira, 82e) - H. Ziyech, Y. En-Nesyri (A. Sabiri, 82e), S. Boufal (A. Ezzalzouli, 66e)

ESPAGNE : U. Simón - Rodri, A. Laporte - M. Llorente, Jordi Alba (Alex Baldé, 98e) - Gavi (C. Soler, 63e), Busquets, Pedri - Ferrán Torres (Nico Williams, 75e, puis Pablo Sarabia, 118e), Asensio (Morata, 63e), Daniel Olmo (Ansu Fati, 98e)

 Bounou porté en triomphe

La belle joie des joueurs du Maroc

La tristesse des Espagnols

Les Marocains ont fait la fête avec leurs nombreux fans

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2022


Actu Equipe de France


Sondage Maxifoot
Avec 8 points d'avance sur le Real, le FC Barcelone va-t-il remporter le titre de champion d'Espagne ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
L'effectif de rêve
MONDIAL
2022
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
4,5Gavi


MASQUER LA PUB