Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Lille a tout essayé... - Débrief et NOTES des joueurs (LOSC 1-1 SRFC)

Par Romain Lantheaume - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 06/11/2022 à 19h14
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Nettement supérieur, Lille a été frustré par Rennes (1-1) ce dimanche à l'occasion de la 14e journée de Ligue 1. Troisième, le SRFC s'en sort très bien.

Lille a tout essayé... - Débrief et NOTES des joueurs (LOSC 1-1 SRFC)
Cabella et le LOSC ont cruellement manqué de réussite.

Lille peut s'en mordre les doigts ! Malgré une grosse prestation et d'innombrables occasions en leur faveur, les Nordistes ont buté sur un Rennes décevant et miraculé (1-1) ce dimanche dans l'une des affiches de la 14e journée de Ligue 1.

Le récital du LOSC

Ce match démarrait fort avec rapidement une alerte dans la surface rennaise, mais Theate dégageait en catastrophe. Même si Bourigeaud ripostait en tirant sur Chevalier, les Dogues imposaient progressivement leur mainmise sur la rencontre et s'installaient dans le camp adverse en remportant systématiquement les seconds ballons. Sous pression, les Bretons se mettaient à la faute, à l'image de Mandanda, qui relâchait un centre anodin de Cabella dans les pieds de Fonte pour l'ouverture du score (1-0, 16e).

Dès lors, les hommes de Paulo Fonseca proposaient un jeu séduisant avec des mouvements rapides à une touche de balle qui mettaient le SRFC en grande difficulté. Mandanda devait ainsi s'employer à deux reprises face à Cabella, puis pour fermer la porte à David. Malgré une alerte dans sa surface avant la pause, le LOSC livrait un récital.

Rennes, un penalty qui tombe à pic

Et pourtant, sans avoir rien montré offensivement, Rennes obtenait un penalty miraculeux au retour des vestiaires lorsque la VAR alertait M. Hamel pour un ceinturage de Bamba dans la surface. Formé à Lens, Bouriegaud transformait la sentence en chambrant le public (1-1, 58e). De quoi refroidir les Dogues ? Pas le moins du monde et on assistait au contraire à un véritable attaque-défense durant la dernière demi-heure avec un danger incessant sur le but de Mandanda.

Lille pousse, pousse... En vain

Mais le portier était sauvé par son poteau face à Djalo, puis David ! Il mettait ensuite en échec Bamba, puis David le trompait mais son but était refusé pour hors-jeu. Alors que son équipe évoluait à dix sur la fin après l'expulsion de Meling, l'ancien Marseillais sortait encore une tête d'André dans le temps additionnel. On ne voit pas trop ce que Lille aurait pu faire de plus pour s'imposer ! En face, les hommes de Bruno Genesio, secoués comme jamais, s'en tirent très bien et restent 3es avec toujours 5 points d'avance sur le LOSC, provisoirement 7e.

La note du match : 7/10

Même si la prestation de Rennes a de quoi décevoir, le LOSC a vraiment livré une grosse performance, avec des mouvements rapides incessants en première période et des occasions à la pelle durant le second acte. On ne s'est jamais ennuyé, le tout dans une belle ambiance !

Les buts :

- Sur une longue ouverture, André Gomes trouve Cabella dans la surface. Le milieu offensif centre devant le but. Mandanda se jette au sol pour se saisir du ballon mais le relâche et Fonte en profite pour marquer dans le but vide (1-0, 16).

- Alerté par la VAR, M Hamel retourne visionner un coup franc sur lequel Bamba ceinture Wooh dans la surface. Penalty ! Bourigeaud le transforme en force (1-1, 58e)

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Les poteaux de Mandanda

S'il serait un peu osé de dire que Mandanda a été l'homme du match en raison de sa bourde initiale, même s'il s'est bien repris ensuite, il faut admettre que le gardien de Rennes a été bien aidé par ses poteaux en seconde période. En effet, ces derniers ont mis tour à tour en échec Djalo puis quelques minutes plus tard David par deux fois !

LILLE :

Lucas Chevalier (5) : une partie très frustrante pour le gardien du LOSC, qui n'a quasiment rien eu à faire, hormis un tir bien géré de Bourigeaud dans un angle fermé en début de match et qui s'incline sur penalty face au Rennais.

Timothy Weah (5,5) : aligné dans à un poste très inhabituel de latéral droit, l'ailier de formation s'en est bien sorti. Il faut dire que la physionomie du match, avec des Dogues ultra-dominateurs, lui a permis d'évoluer principalement en position offensive, avec des dédoublements intéressants et quelques bons centres à la clé.

José Fonte (7) : à l'affût tel un renard des surfaces, le capitaine du LOSC ouvre le score, puis il réalise un sauvetage décisif devant Kalimuendo avant la mi-temps. Solide défensivement, hormis une passe hasardeuse vers Djalo.

Tiago Djaló (6) : le défenseur central s'est imposé avec vivacité dans les duels et il a complètement muselé Kalimuendo. Quasiment jamais mis en difficulté si ce n'est sur la passe dangereuse de Fonte.

Bafodé Diakité (6) : trimbalé à tous les postes, le défenseur évoluait ce soir comme latéral gauche. Le bilan est positif avec de bonnes interceptions et un apport offensif constant en soutien de Bamba.

Benjamin André (6) : le milieu de terrain a contribué à asphyxier ses anciens coéquipiers en remportant la majorité de ses duels dans l'entrejeu et en ne leur laissant aucun répit dans le pressing. Il aurait pu donner la victoire aux Dogues mais Mandanda détourne sa tête.

André Gomes (6,5) : grâce à ses qualités techniques, le milieu de terrain a régalé dans l'animation, avec de bonnes récupérations souvent suivies de passes bien senties. Le Portugais signe la transversale qui amène au but lillois. Blessé et remplacé à la 44e minute par Adam Ounas (6,5). Une nouvelle fois virevoltant, l'ailier algérien a réalisé beaucoup de différences côté droit et il délivre notamment deux centres parfaits pour David et Bamba.

Angel Gomes (6) : le milieu offensif aura lui aussi été l'un des maillons indispensables du jeu léché de Lille avec son aisance technique et son incessante percussion. Remplacé à la 84e minute par Alan Virginius (non noté).

Rémy Cabella (7) : dans une équipe pratiquant un football aussi léché, le milieu offensif ne peut que prendre son pied. Combinaisons, remises en une touche de balle, passes millimétrées, l'ancien joueur de l'OM a vraiment régalé, notamment en première période. Son centre entraîne l'ouverture du score, mais il bute ensuite à deux reprises sur Mandanda.

Jonathan Bamba (4,5) : l'ailier gauche a livré une grosse débauche d'énergie, il a énormément provoqué de son côté et aurait dû être récompensé par un but de la tête sans un énorme arrêt de Mandanda. Dommage que sa faute évitable sur penalty ternisse sa prestation alors qu'il s'était signalé par un retour salvateur en défense durant le premier acte. Remplacé à la 84e minute par Carlos Baleba (non noté).

Jonathan David (5) : à nouveau muet ce soir, l'attaquant s'est montré trop hésitant dans la zone de vérité durant la première demi-heure. Plus inspiré ensuite dans ses choix et plus présent dans les combinaisons, le Canadien a été écoeuré par Mandanda avant la pause, par son poteau ensuite à deux reprises puis privé d'un but pour hors-jeu. Frustrant.

RENNES :

Steve Mandanda (6,5) : le gardien est passé par tous les états. Après sa bourde initiale puis une relance ratée qui a failli couter cher, le Rennais se rattrape avec trois arrêts importants face à Cabella et David avant la pause, puis deux parades magistrales devant Bamba et André durant le second acte. En fin de compte, le Tricolore a fait plus de bien que de mal.

Hamari Traoré (4,5) : le latéral droit aura été l'un des rares Rennais à peu près au niveau. Le Malien effectue en effet un retour salvateur devant Bamba en première période puis il tente de sonner la révolte avant la pause avec un rush dans la surface adverse. Mais Bamba lui a tout de même fait mal.

Christopher Wooh (4) : la faute de Bamba, sur laquelle il joue bien le coup et qui débouche sur le penalty, lui permet de sauver quelque peu son match. Car, sur l'aspect purement défensif, le remplaçant de Rodon a été globalement catastrophique, à l'image de sa relance ratée en début de partie puis de son laxisme face à David en pleine surface.

Arthur Theate (5) : le défenseur central a eu bien du mal à s'interposer face aux attaquants adverse. Mais le Belge n'a pas commis de grosse bourde et il dégagé quelques ballons chauds.

Adrien Truffert (4) : le latéral droit a eu beaucoup de mal à contenir Ounas dans son couloir et le Lillois a pu enchaîner les centres. Un apport offensif largement inférieur à ses standards.

Xeka (4) : de retour dans son ancien jardin, le milieu de terrain a longtemps semblé complètement perdu, en manque de repères et en difficulté dans son positionnement. La grinta du Portugais n'a pas suffi à sauver sa partie, marquée par un déchet excessif.

Chimuanya Ugochukwu (4,5) : malgré quelques bonnes récupérations, le milieu de terrain a été globalement submergé et il a accumulé les relances ratées et dangereuses.

Flavien Tait (3) : clairement, ce n'est pas le genre de partie qu'il affectionne. Beaucoup plus à l'aise lorsque son équipe a le ballon, le milieu de terrain n'a pas eu l'influence escomptée dans le jeu, il a tenté d'allonger mais sans succès. Remplacé à la 59e minute par Lovro Majer (non noté), guère plus en vue.

Benjamin Bourigeaud (5) : auteur du but égalisateur sur penalty, le milieu offensif n'a pas tremblé. Avec de la bonne volonté mais trop de pertes de balle, le reste de son match aura été assez quelconque.

Arnaud Kalimuendo (3) : bien pris par la défense lilloise, l'avant-centre a eu bien du mal à se montrer à la hauteur des attentes et il n'est pas parvenu à se créer une occasion digne de ce nom. Remplacé à la 77e minute par Birger Meling (non noté), exclu pour son tacle en retard sur Ounas.

Amine Gouiri (3) : en forme ces dernières semaines, l'ailier breton a été complètement éteint et transparent en l'absence de Terrier. Un match à oublier…

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

LILLE 1-1 RENNES (mi-tps: 1-0) - FRANCE - Ligue 1 / 14e journée
Stade : Decathlon Arena - Stade Pierre-Mauroy - Arbitre : J. Hamel

Buts : José Fonte (16e) pour LILLE - B. Bourigeaud (58e, pen.) pour RENNES
Avertissements : Tiago Djaló (54e), J. Bamba (57e), B. Diakité (74e), C. Noom (90+3e), pour LILLE - C. Wooh (36e), B. Meling (90e), pour RENNES

LILLE : L. Chevalier - José Fonte, Tiago Djaló - T. Weah, B. Diakité - B. André, André Gomes (A. Ounas, 44e) - R. Cabella - A. Gomes (C. Noom, 84e), J. Bamba (A. Virginius, 84e) - J. David

RENNES : S. Mandanda - C. Wooh, A. Theate - H. Traoré, A. Truffert - Xeka, C. Ugochukwu, A. Gouiri - B. Bourigeaud, A. Kalimuendo (B. Meling, 77e), F. Tait (L. Majer, 59e)

VIDEO : la faute de main de Mandanda

Fonte avait ouvert le score pour le LOSC (1-0, 16)

Bourigeaud a égalisé sur penalty (1-1, 58e)

Mandanda est passé par tous les états







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Rayan Cherki, est-ce vraiment une bonne idée pour le Paris Saint-Germain ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
L'effectif de rêve
MONDIAL
2022
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants Rennes

R
E
N
N
E
S
but, 16e7Fonte
5,5Weah
but sur pénalty, 58e5Bourigeaud


MASQUER LA PUB