Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Lille garde un mince espoir - Débrief et NOTES des joueurs (LOSC 1-0 RCSA)

Par Eric Bethsy - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 24/04/2022 à 19h04
Taille du texte: Email Imprimer Tweet
Lille garde un mince espoir - Débrief et NOTES des joueurs (LOSC 1-0 RCSA)
Burak Yilmaz n'a pas réalisé les bons choix.

A l'occasion de la 34e journée de Ligue 1, Lille a arraché la victoire face à Strasbourg (1-0) ce dimanche. En mettant fin à la série de 11 matchs sans défaite du Racing, le LOSC garde un petit espoir de qualification européenne.

Après les victoires de Monaco, Rennes et Nice lors de cette 34e journée de Ligue 1, Strasbourg, qui rêve secrètement de podium, devait répondre à ses concurrents.

Mais ce dimanche au Stade Pierre-Mauroy, la formation de Julien Stéphan s'est inclinée face à Lille (1-0) dans les dernières minutes de la partie, alors que son entame était plutôt encourageante.

Encore une grève de supporters

Privé des encouragements de ses supporters en grève, le LOSC tentait de réaliser une grosse entame avec beaucoup d'envie. Très vite, Yilmaz, en angle fermé, obligeait le gardien Sels à rester attentif. Mais les Strasbourgeois prenaient peu à peu la maîtrise du ballon.

Leur jeu était plus fluide et débouchait sur les deux occasions franches de Thomasson et surtout Ajorque, dont la tête était sortie… de la tête par le gardien Jardim ! Dominés et souvent sifflés, les Dogues auraient quand même pu rentrer au vestiaire avec un avantage si Renato Sanches avait cadré sa tentative après un bon centre de Yilmaz.

Celik arrache la victoire pour Lille !

Cette action aurait pu donner des idées aux Lillois. Mais malgré le début des chants de leurs fans, les Dogues ne parvenaient toujours pas à poser leur jeu en deuxième période. Au contraire, c'est Strasbourg qui se procurait les meilleures occasions, notamment avec Gameiro qui touchait le poteau avec sa reprise du dos, et qui sollicitait Jardim, auteur d'un bel arrêt réflexe.

Après un sauvetage de Gudmundsson sur sa ligne pour empêcher Nyamsi d'ouvrir le score, on sentait la partie tourner en faveur des Alsaciens. Mais c'est finalement Celik (1-0, 87e) qui arrachera la victoire pour Lille ! Grâce à cette victoire, le LOSC garde un mince espoir européen et met fin à la série de 11 matchs sans défaite pour le Racing.

La note du match : 4/10

Entre une équipe du LOSC condamnée à gagner pour espérer, et des Strasbourgeois contraints de suivre le rythme des candidats au podium, on s'attendait à un meilleur spectacle. Les occasions franches n'ont pas été nombreuses à cause d'un niveau technique insuffisant.

Le but :

- Décalé par Renato Sanches sur le côté gauche, Weah revient sur son pied droit pour mettre un ballon dans la surface. Son centre, prolongé par Nyamsi au deuxième poteau, arrive dans la course de Celik dont la reprise croisée trompe Sels (1-0, 87e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Léo Jardim (7,5/10)

Souvent dominé dans cette rencontre, Lille peut aussi remercier son gardien pour cette victoire. Le Brésilien a clairement été décisif sur les tentatives de Gameiro et de Thomasson. Il faut également reconnaître qu'il a été chanceux lorsqu'il a sorti la tête d'Ajorque de la tête. Sans parler du poteau qui a repoussé la reprise du dos de Gameiro.

LILLE :

Léo Jardim (7,5) : voir commentaires ci-dessus.

Mehmet Çelik (7) : il aura fallu attendre la fin de match pour le voir amener le danger. Avant son but à la 87e minute, les montées du latéral droit étaient inefficaces. Il s'est montré plus performant dans l'aspect défensif, à l'image de son intervention in extremis devant Gameiro.

José Fonte (4) : il arrive que le Portugais soit capable de compenser sa lenteur par une bonne anticipation. Mais cette fois, il n'a pas su lire les appels de Gameiro et n'a pas pris le dessus sur Ajorque.

Sven Botman (7) : opposé à un sérieux client avec Ajorque, le défenseur central a bien répondu. Idem avec les déplacements de Gameiro qu'il a bien gérés avec l'agressivité nécessaire. Il aurait néanmoins pu se passer de la vilaine faute sur Bellegarde qui lui a valu un carton jaune.

Gabriel Gudmundsson (5) : à plusieurs reprises, le latéral gauche a tenté de faire la différence en vitesse sur son côté. Mais il s'est heurté à de solides adversaires comme Nyamsi. Même si les appels de Thomasson dans son dos lui ont posé problème, on retiendra surtout son sauvetage sur sa ligne après la tête du défenseur alsacien.

Edon Zhegrova (3) : bien pris par Caci et Djiku, l'ailier kosovar n'a fait aucune différence ce dimanche. Il faut dire que sa tendance à repiquer vers l'axe sur son pied gauche devient trop systématique. Remplacé à la 64e par Angel Gomes (non noté), qui n'a pas amené davantage de danger.

Benjamin André (6,5) : toujours aussi impliqué, le milieu défensif s'est interposé sur de nombreuses situations chaudes. Il a aussi coupé des attaques à l'expérience grâce à des fautes que l'on dit parfois intelligentes. En revanche, il a manqué de précision de la tête sur un bon coup franc de Sanches. Remplacé à la 73e par Amadou Onana (non noté).

Renato Sanches (3,5) : pour un joueur de son niveau, un tel déchet technique dans ses passes est assez incompréhensible. Sa petite contribution au but de Celik sauve à peine sa performance.

Timothy Weah (7,5) : sans l'international américain, la défense strasbourgeoise se serait vraiment ennuyée… Il était bien le seul capable de faire des différences balle au pied par ses accélérations. Certes, il n'a pas tout réussi mais a eu le mérite de tenter. Ce n'est pas un hasard si son centre amène le but de Celik.

Jonathan David (3) : toujours méconnaissable, l'attaquant du LOSC a encore rendu une copie très décevante. Il a souvent décroché pour participer au jeu, avec beaucoup d'imprécision dans ses passes. Cela n'a évidemment pas plu au public qui ne s'est pas gêné pour le siffler.

Burak Yilmaz (4) : contrairement à son coéquipier David, l'avant-centre turc, lui, se procure des situations grâce à ses déplacements. Mais ses mauvais choix gâchent ses initiatives. Il a aussi été chahuté par les supporters qui l'ont chambré après une frappe au-dessus.

STRASBOURG :

Matz Sels (5) : match frustrant pour le gardien de Strasbourg, battu en toute fin de match alors qu'il n'avait que très peu été sollicité. Il n'avait pas eu à forcer pour neutraliser les tentatives de Yilmaz et Gudmundsson.

Lucas Perrin (6) : malgré la percussion et les appels en profondeur de Weah, le défenseur prêté par l'OM est resté plutôt serein. Peut-être même un peu trop lorsqu'il se fait chiper le ballon par David. Remplacé à la 89e par Moïse Sahi (non noté).

Gerzino Nyamsi (6,5) : solide et autoritaire dans ses interventions, le défenseur central aurait pu donner la victoire à son équipe si Gudmundsson n'avait pas sauvé sa tête sur la ligne. Pas de chance pour l'ex-Rennais qui ne peut que prolonger le centre avant la reprise de Celik.

Alexander Djiku (4) : peu sollicité, le capitaine du jour réalisait un match correct, en aidant bien Caci à bloquer Zhegrova. Mais ses coups de coude sur André auraient pu, ou dû lui coûter cher. Tout comme sa faute non signalé sur Weah qui valait un deuxième carton jaune. Remplacé à la 83e par Maxime Le Marchand (non noté).

Frederic Guilbert (5,5) : omniprésent sur son couloir en première période, le piston droit a multiplié les centres dangereux. Les Strasbourgeois doivent sûrement regretter de ne pas avoir concrétisé l'un de ses bons ballons. D'autant que le latéral a progressivement disparu après la pause.

Adrien Thomasson (6,5) : très en jambes pour son retour de blessure, le milieu de terrain a profité de son volume de jeu pour perturber la défense lilloise. Ses appels incessants lui ont permis de se retrouver en bonne position pour servir Ajorque. Mais il a manqué d'efficacité sur ses deux occasions, soit par excès d'altruisme, soit avec une reprise trop axiale.

Jeanricner Bellegarde (6) : pas toujours inspiré balle au pied, le milieu relayeur a largement compensé avec une énorme activité à la récupération. Les Lillois ont eu beaucoup de déchet dans l'entrejeu, mais c'est aussi à cause de son travail défensif.

Sanjin Prcic (7) : dans un style moins athlétique comparé à ses coéquipiers, le milieu installé devant la défense a été précieux dans la distribution du jeu. Sa capacité à vite orienter le jeu sans touche de balle inutile a amené de la fluidité au jeu alsacien. Remplacé à la 70e par Ibrahima Sissoko (non noté).

Anthony Caci (6) : alors qu'il pouvait s'attendre à un match difficile face à Zhegrova, le piston gauche a facilement contenu l'ailier nordiste. Il s'est également offert quelques montées tranchantes en deuxième période, à l'image de son centre avant l'occasion de Thomasson.

Ludovic Ajorque (5,5) : avec Botman sur le dos, le solide avant-centre a trouvé un adversaire à sa taille. Il n'a donc pas eu l'influence habituelle dans son jeu en remise. Il est tout de même l'auteur d'une bonne remise pour Gameiro, et d'une tête sauvée par le gardien Jardim de la tête.

Kevin Gameiro (6) : sa tentative était loin d'être académique. Il n'empêche que l'attaquant a touché le poteau avec sa reprise du dos ! Hormis ce geste, il manque une belle occasion avec une frappe pas suffisamment croisée alors qu'il était idéalement placé. Dommage, un but aurait récompensé ses bons déplacements qui ont permis à ses coéquipiers de le trouver facilement sur les côtés.. Remplacé à la 70e par Habib Diallo (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

LILLE 1-0 STRASBOURG (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 34e journée
Stade : Stade Pierre-Mauroy - Arbitre : J. Pignard

Buts : M. Çelik (87e) pour LILLE
Avertissements : G. Gudmundsson (36e), S. Botman (60e), pour LILLE - L. Perrin (40e), F. Guilbert (70e), A. Djiku (71e), pour STRASBOURG

LILLE : Léo Jardim - José Fonte, S. Botman - M. Çelik, G. Gudmundsson - E. Zhegrova (A. Gomes, 64e), B. André (A. Onana, 73e), Renato Sanches, T. Weah - J. David, B. Yilmaz

STRASBOURG : M. Sels - L. Perrin (Moise Dion, 89e), G. Nyamsi, A. Djiku (M. Le Marchand, 83e) - F. Guilbert, A. Caci - A. Thomasson, S. Prcic (I. Sissoko, 70e), J. Bellegarde - L. Ajorque, K. Gameiro (H. Diallo, 70e)

Renato Sanches a déçu

L'une des banderoles aperçues au Stade Pierre-Mauroy

Celik offre la victoire au LOSC (1-0, 87e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Aimeriez-vous voir Zidane succéder à Deschamps sur le banc des Bleus après le Mondial 2022 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants Lille

L
I
L
L
E
Banc des remplaçants Strasbourg

S
T
R
A
S
B
O
U
R
G
but, 87e7Çelik
7,5Weah


MASQUER LA PUB