Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Strasbourg va s'en mordre les doigts ! - Débrief et NOTES des joueurs (RCSA 1-1 OL)

Par Eric Bethsy - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 10/04/2022 à 21h12
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Pour le compte de la 31e journée de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais a arraché le match nul à Strasbourg (1-1) ce dimanche. Un résultat qui n'arrange aucune des deux équipes.

Strasbourg va s'en mordre les doigts ! - Débrief et NOTES des joueurs (RCSA 1-1 OL)
Moussa Dembélé a eu affaire à de solides défenseurs centraux.

Quelques minutes après la lourde défaite de Nice à Lens (3-0) ce dimanche, Strasbourg avait l'occasion de réaliser une excellente opération dans le haut du classement.

Mais le Racing a dû se contenter d'un match nul contre l'Olympique Lyonnais (1-1), au terme d'une rencontre globalement maîtrisée.

Encore un cadeau de la défense lyonnaise…

Trois jours après le match nul contre West Ham (1-1) en Europa League, les Gones étaient dominés dans les duels. Les athlétiques Aholou et Sissoko faisaient des dégâts au milieu de terrain, pendant que l'attaquant Ajorque se montrait impérial en point d'appui.

C'est d'ailleurs dans ce rôle que l'avant-centre devenait passeur décisif pour Sissoko (1-0, 20e), qui profitait d'une énorme mésentente dans la défense lyonnaise ! Encore un cadeau de la part de l'arrière-garde rhodanienne après le but concédé cette semaine à Londres… Et pour ne rien arranger, l'OL perdait son gardien Lopes, blessé sur cette action et remplacé par Pollersbeck (30e).

Toko Ekambi sauve Lyon

Dans cette partie riche en intensité, les Lyonnais parvenaient tout de même à se procurer quelques situations, à l'image de la reprise du genou de Dembélé qui trouvait la barre ! Ou de l'enchaînement d'Aouar au-dessus. Une fin de première période un peu plus encourageante pour l'OL, qui tentait de mettre le pied sur le ballon au retour des vestiaires.

Mais sa possession était stérile et hormis une tête de Denayer sans danger pour Sels, Lyon ne parvenait pas à se procurer de véritables occasions. Au fil des minutes, Strasbourg recommençait à gagner les duels et se procuraient des opportunités pour creuser l'écart. On était clairement plus proche du 2-0 que de l'égalisation. Mais juste avant le temps additionnel, un centre bien dosé de Dubois permettait à Toko Ekambi (1-1, 90e) d'arracher un match nul presque miraculeux pour l'OL !

La note du match : 5/10

L'intensité imposée par les Strasbourgeois et l'ambiance de la Meinau nous ont offert un spectacle assez agréable. Mais pour le reste, les deux équipes ont manqué de précision dans les derniers mètres, d'où le peu d'occasions dans cette rencontre.

Les buts :

- Sur un ballon aérien, Ajorque remporte son duel contre Da Silva et sert Sissoko de la tête en profondeur dans la surface. Ndombele, Dubois et le gardien Lopes arrivent les premiers, mais une énorme mésentente permet à Sissoko de venir pousser le ballon au fond des filets (1-0, 20e).

- Après un bel échange avec Faivre, le latéral droit Dubois dose bien son centre au deuxième poteau. Guilbert rate son intervention, permettant à Toko Ekambi de marquer (1-1, 90e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Ibrahima Sissoko (8/10)

Impressionnant dans les duels, le milieu de terrain est un peu le symbole de cette équipe de Strasbourg. Son pressing agressif et son impact physique n'ont laissé aucune chance aux Lyonnais dans l'entrejeu. Sans oublier sa combativité qui lui a permis de profiter de l'erreur de la défense adverse pour ouvrir le score.

STRASBOURG :

Matz Sels (5) : sauvé par sa barre sur la reprise du genou de Dembélé, le gardien de Strasbourg n'a pas eu beaucoup de travail. La tête de Denayer lui est venue dans les bras. Mais il ne peut rien sur le but de Toko Ekambi.

Anthony Caci (6) : très actif sur son côté droit, le piston a multiplié les montées tranchantes. Il a visiblement profité d'un problème défensif chez les Lyonnais qui lui ont laissé une étonnante liberté. A noter une belle reprise de volée sortie par le gardien Pollersbeck. Remplacé à la 74e par Frédéric Guilbert (non noté), qui rate son intervention avant le but de Toko Ekambi.

Gerzino Nyamsi (7) : auteur d'un énorme retour et d'une intervention maîtrisée sur Dembélé, le défenseur central a fait lever la Meinau ! Du coup, l'attaquant lyonnais a vite compris qu'il ne ferait pas la différence dans sa zone.

Lucas Perrin (6,5) : oubliez le défenseur central un peu tendre à l'OM. Ce dimanche, il s'est montré autoritaire sur Toko Ekambi, peut-être même un peu trop au goût du Lyonnais qui s'en est plaint auprès de l'arbitre.

Alexander Djiku (6,5) : pris sur l'enchaînement d'Aouar en première période, l'ex-Caennais s'est bien repris. Il a de nouveau fait preuve de sérénité au moment de suivre les décrochages de Dembélé, mais aussi dans ses sorties de balle sous pression.

Jean-Eudes Aholou (7,5) : aux côtés de Sissoko, le milieu de terrain était lui aussi chargé de faire le ménage dans l'entrejeu. Mission parfaitement réussie pour celui qui a su récupérer des ballons haut. Il a certes commis quelques fautes au passage, mais son impact a clairement gêné les relances lyonnaises. Remplacé à la 70e par Habib Diarra (non noté).

Jeanricner Bellegarde (6) : un petit ton en dessous par rapport à ses coéquipiers de l'entrejeu, le milieu relayeur s'est quand même distingué par une grosse activité. Il lui a seulement manqué de la justesse près de la surface adverse.

Ibrahima Sissoko (8) : voir commentaires ci-dessus.

Dimitri Liénard (5,5) : opposé à un Tetê très timide, le piston gauche n'a pas été mis en danger sur le plan défensif. On sait qu'il n'a plus les jambes pour enchaîner les montées. Mais sur l'une d'entre elles, il aurait dû au moins cadrer sa reprise tout seul au second poteau !

Kevin Gameiro (6) : par sa mobilité, l'attaquant a posé énormément de problèmes à la défense rhodanienne. Ses déplacements permanents lui ont permis de trouver de belles combinaisons avec ses coéquipiers. Tous ces efforts lui ont peut-être coûté cher à la finition, lui qui a manqué deux opportunités de faire la différence.

Ludovic Ajorque (7) : impérial sur les longs ballons, l'avant-centre a dégoûté les défenseurs de l'OL ! Le verbe est à peine excessif tant ses adversaires, à l'image de Da Silva sur sa passe décisive, n'osaient même plus le défier. De quoi lui faciliter la tâche au moment de dévier les ballons. Mais comme Gameiro, il a manqué de précision dans le dernier ou avant-dernier geste.

LYON :

Anthony Lopes (non noté) : impliqué dans la mésentente sur le but de Sissoko, le gardien de l'OL s'est blessé sur cette action. Remplacé à la 30e par Julian Pollersbeck (5,5) attentif sur les tentatives de Caci et Gameiro en angle fermé. Mais il s'est fait peur sur une relance a priori anodine.

Léo Dubois (6) : impliqué dans la mésentente sur le but de Sissoko, le latéral droit s'exposait encore à de sévères critiques. Mais la cible des supporters lyonnais s'est bien rattrapée avec des centres précis, dont sa passe décisive pour Toko Ekambi.

Jason Denayer (4) : pour sa première titularisation depuis décembre dernier, le Belge s'est retrouvé face à Ajorque, un attaquant impossible à bouger dans les duels. Le défenseur central a donc subi.

Damien Da Silva (3) : lui aussi battu par Ajorque sur le but encaissé, l'ancien Rennais a offert des situations à Strasbourg. En plus de sa glissade devant Gameiro, sa passe manquée aurait pu devenir décisive pour Ajorque.

Henrique (4) : longtemps gêné par les montées de Caci, le latéral gauche n'a jamais vraiment trouvé la solution au problème. Il a également été timide dans ses projections vers l'avant.

Houssem Aouar (4,5) : capable de partir balle au pied et de gagner des mètres, le milieu de terrain n'a pas pris suffisamment d'initiatives. Seule une frappe écrasée lui a permis de se distinguer près du but adverse. Pour sa défense, il est vrai que l'impact des milieux strasbourgeois ne l'incitait pas à venir s'y frotter. Remplacé à la 62e par Romain Faivre (non noté), avant-dernier passeur sur le but de Toko Ekambi.

Tanguy Ndombélé (4) : concerné par la mésentente sur le but de Sissoko, le milieu prêté par Tottenham a été dominé dans l'impact physique tout au long de la partie. Il parvenait à s'en sortir par moments en obtenant des fautes, mais pas grand-chose d'autre. Remplacé à la 84e par Jeff Reine-Adélaïde (non noté).

Tetê (3) : très attendu pour sa première titularisation avec l'OL, l'ailier brésilien n'a jamais fait la différence. Il n'a pas souvent été trouvé par ses coéquipiers. Et sur ses rares tentatives de percussion, il s'est heurté à la solidité des milieux ou défenseurs alsaciens. Remplacé à la 62e par Tino Kadewere (non noté), auteur d'une relance ratée et dangereuse pour son équipe.

Lucas Paqueta (4,5) : avec son joli geste technique et son ouverture pour Dembélé, le Brésilien avait bien commencé son match. Mais il a progressivement perdu son influence dans le jeu, notamment par manque de solutions. A noter tout de même une frappe du droit dangereuse mais non cadrée en deuxième période.

Karl Toko Ekambi (5) : pour être clair, son but inscrit en toute fin de rencontre sauve sa prestation. Car avant cette réalisation, l'international camerounais n'avait quasiment pas existé, si ce n'est lorsqu'il s'est énervé à cause de l'agressivité de Perrin.

Moussa Dembélé (6) : longtemps malmené par la charnière du Racing, l'attaquant de l'OL a eu le mérite de ne jamais rien lâcher. Ses appels en profondeur étaient de qualité puisque ses coéquipiers parvenaient à le trouver. Il pourra simplement regretter sa reprise peu académique du genou qui a heurté la barre. Remplacé à la 84e par Bradley Barcola (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

STRASBOURG 1-1 LYON (mi-tps: 1-0) - FRANCE - Ligue 1 / 31e journée
Stade : Stade de la Meinau - Arbitre : C. Turpin

Buts : I. Sissoko (20e) pour STRASBOURG - K. Toko Ekambi (90e) pour LYON
Avertissements : J. Aholou (68e), L. Ajorque (90+1e), I. Sissoko (90+2e), pour STRASBOURG - L. Dubois (90+2e), pour LYON

STRASBOURG : M. Sels - L. Perrin, G. Nyamsi, A. Djiku - A. Caci (F. Guilbert, 74e), D. Liénard - J. Aholou (Habib Diarra, 70e), I. Sissoko - J. Bellegarde - K. Gameiro, L. Ajorque

LYON : Anthony Lopes (J. Pollersbeck, 30e) - D. Da Silva, J. Denayer - L. Dubois, Henrique - T. Ndombèlé (J. Reine-Adélaïde, 84e), H. Aouar (R. Faivre, 62e) - Lucas Paquetá - Tetê (T. Kadewere, 62e), K. Toko Ekambi - M. Dembélé (B. Barcola, 84e)

Sissoko profite du cadeau (1-0, 20e)

Lopes s'est blessé sur cette action

Face aux milieux de Strasbourg, Paqueta a eu du mal

Toko Ekambi a arraché le nul pour Lyon (1-1, 90e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Le PSG doit-il essayer de faire partir Neymar cet été ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants Strasbourg

S
T
R
A
S
B
O
U
R
G
but, 20e8Sissoko
but, 90e5Toko Ekambi


MASQUER LA PUB