Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

L'OM peut en profiter... - Débrief et NOTES des joueurs (Nice 1-1 Rennes)

Par Romain Lantheaume - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 02/04/2022 à 19h05
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Suite au match nul entre ses deux concurrents, Nice et Rennes (1-1), ce samedi en ouverture de la 30e journée de Ligue 1, l'Olympique de Marseille aura l'occasion de faire le trou en cas de victoire à Saint-Etienne dimanche.

L'OM peut en profiter... - Débrief et NOTES des joueurs (Nice 1-1 Rennes)
Rosario et Terrier se sont rendus coup pour coup.

Au terme d'un choc qui a tardé à se décanter mais finalement tenu ses promesses en seconde période, Nice et Rennes se sont logiquement neutralisés (1-1) ce samedi en ouverture de la 30e journée de Ligue 1.

Le SRFC grimpe provisoirement à la 2e place en doublant l'Olympique de Marseille à la différence de buts tout en maintenant le Gym, 4e, à deux points.

L'occasion de Gouiri, puis plus rien !

Cette partie démarrait sur des bases prometteuses avec un pressing breton qui posait des problèmes aux Niçois. Mais les Aiglons ripostaient et se procuraient la première occasion grâce à leur trio Dolberg-Delort-Gouiri, alignés ensemble pour la première fois, sauf que la frappe enroulée du dernier cité passait juste à côté du poteau !

Après une entame à l'avantage des visiteurs, les hommes de Christophe Galtier commençaient à poser le pied sur le ballon, puis ils se montraient de plus en plus entreprenants sans toutefois mettre Alemdar en difficulté sur des tirs lointains. La rencontre se décantait enfin à l'approche de la mi-temps et Benitez sauvait les meubles face à Majer, finalement signalé hors-jeu, avant de détourner du bout des doigts un coup franc de Bourigeaud. Côté niçois, Kluivert négociait mal plusieurs situations dans la surface rennaise.

Atal régale...

Après ce premier acte décevant au vu du potentiel offensif de ces deux candidats au podium, les débats s'enflammaient au retour des vestiaires et Laborde disposait de la meilleure cartouche mais son tir heurtait le poteau ! Pourtant, ce sont bien les Niçois qui poussaient et assiégeaient la surface adverse avec de multiples centres dangereux. L'étincelle jaillissait finalement d'Atal, auteur d'un superbe extérieur du pied qui trouvait la tête victorieuse de Delort (1-0, 67e).

... Terrier répond !

Dès lors, ce sont les hommes de Bruno Genesio, passés en 4-4-2, qui jetaient toutes leurs forces dans la bataille et mettaient la pression. Avec succès puisque Bourigeaud, sur coup franc, trouvait la tête de l'inévitable Terrier qui égalisait (1-1, 78e). Pas rassasiés, les visiteurs poussaient pour la victoire mais Atal et Benitez réalisaient tour à tour deux gestes décisifs, tandis que Santamaria manquait la balle de match de la tête ! Un partage des points qui fait finalement surtout les affaires de l'OM, dont le déplacement à Saint-Etienne a été reporté à dimanche en raison des conditions météorologiques.

La note du match : 6,5/10

Après un premier acte très fermé et qui nous a laissé sur notre faim, les deux équipes ont lâché les chevaux et on a assisté à la seconde période de feu et palpitante qu'on était en droit d'attendre avec deux formations qui se sont rendues coup pour coup. L'ambiance était belle même si l'Allianz Riviera était loin d'avoir fait le plein.

Les buts :

- Côté droit, Atal réalise un centre somptueux de l'extérieur du pied droit qui trouve la tête de Delort, esseulé dans la surface et buteur d'un puissant coup de tête (1-0, 67e).

- Côté gauche, Bourigeaud tire un coup franc qui trouve la tête smashée de Terrier, libre de tout marquage dans la surface (1-1, 78e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Youcef Atal (7/10)

Déterminant à l'aller, le latéral droit a encore fait mal aux Rennais ! Auteur d'un amour de passe décisive de l'extérieur du pied pour Delort, l'Algérien effectue ensuite un second centre qui a bien failli se transformer en passe décisive pour Guessand. Sur la fin, le Niçois réalise un sauvetage sur sa ligne déterminant face à Omari. De quoi faire passer au second plan ses quelques approximations défensives et son jeu trop brouillon en première période.

NICE :

Walter Benítez (6) : dans la lignée de son excellente saison, le gardien azuréen a répondu présent avec deux grosses parades. D'abord face à Majer, finalement signalé hors-jeu, en première période, puis devant Terrier en fin de partie. Ne peut rien sur le but encaissé.

Youcef Atal (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Jean-Clair Todibo (4,5) : plutôt solide dans les duels, le défenseur central a tout de même commis quelques impairs qui auraient pu être préjudiciables et Laborde l'efface trop facilement avant de trouver le poteau. Averti avant la pause, le Niçois ne passe pas loin du rouge sur la fin… C'est aussi lui qui commet la faute entraînant le coup franc fatal.

Dante (4,5) : de retour, le capitaine azuréen a longtemps rendu le match de patron espéré avec des interventions tranchantes et même un certain apport offensif. Mais le défenseur central est fautif sur le but encaissé en arrivant en retard dans son duel face à Terrier.

Melvin Bard (6) : un bon match pour le latéral gauche, rassurant défensivement et qui a bien fermé son couloir. L'ancien Lyonnais s'est également montré intéressant dans le pressing et sur les contres.

Justin Kluivert (4) : match décevant de la part du milieu offensif droit. Après avoir tardé à sortir de sa boîte, le Néerlandais a été très en vue avant la pause, mais il a perdu trop de ballons, souvent par excès d'individualisme. Décevant… Remplacé à la 87e minute par Calvin Stengs (non noté).

Pablo Rosario (6,5) : il a moins brillé qu'Atal, mais le milieu de terrain a certainement été le Niçois le plus régulier sur ce match. Bien placé, le Néerlandais a multiplié les bonnes récupérations de balle. Son implication dans le pressing et ses relances précises ont aussi contribué à remettre son équipe sur les bons rails.

Khéphren Thuram-Ulien (4,5) : préféré à Lemina, le milieu de terrain a effectué un match très moyen. Discret offensivement, il n'a pas perforé les lignes adverses comme à son habitude et n'a pas spécialement brillé par son apport défensif. Remplacé à la 72e minute par Mario Lemina (non noté).

Amine Gouiri (5) : aligné comme milieu offensif gauche, le Bleuet se procure la première grosse occasion du match avec son superbe tir qui frôle le poteau. Derrière, l'Aiglon n'a pas eu beaucoup de réussite même s'il est quelquefois parvenu à faire la différence sur son côté. Une bonne implication défensive.

Kasper Dolberg (3) : impliqué sur la première occasion de Gouiri et auteur de plusieurs bonnes récupérations, le Danois donnait l'impression d'être bien rentré dans son match. Mais l'attaquant n'a ensuite pas pesé, comme souvent. Et comme il ne s'est pas montré décisif… Remplacé à la 73e minute par Evann Guessand (non noté).

Andy Delort (6) : longtemps discret, l'attaquant s'est accroché et a tenté de réveiller les siens avant la pause, à l'image de sa frappe lointaine trop molle. Récompensé avec son but en seconde période, de la tête évidemment ! Remplacé à la 73e minute par Hichem Boudaoui (non noté).

RENNES :

Dogan Alemdar (5) : impuissant sur le but, le gardien a répondu présent en fin de première période sur les tentatives lointaines des Niçois, sans réaliser non plus d'arrêt magistral.

Hamari Traoré (3) : inhabituellement nerveux, à l'image de son altercation front contre front avec Kluivert, le latéral droit possède en plus une part de responsabilités sur le but encaissé puisqu'il laisse Delort libre de tout marquage. Un match loin de ses standards offensifs.

Warmed Omari (4,5) : le défenseur central a laissé admirer sa qualité de relance à plusieurs reprises, mais il s'est aussi rendu coupable de pertes de balles dangereuses qu'il est parvenu à rattraper tant bien que mal.

Naif Aguerd (5,5) : fidèle à lui-même, le défenseur central a rendu un match propre avec de bonnes anticipations et des relances assurées.

Adrien Truffert (5,5) : à nouveau très en vue offensivement, le latéral gauche a livré un beau duel avec Atal et initié l'action du poteau de Laborde. Mais le Bleuet se fait martyriser par l'Algérien sur son centre décisif. Remplacé à la 76e minute par Birger Meling (non noté).

Lovro Majer (5) : le Croate aura été le plus en vue des milieux de terrain de son équipe et il a réussi plusieurs projections vers l'avant mais Benitez le met en échec sur sa plus grosse occasion, de toute façon en position de hors-jeu.

Baptiste Santamaria (4,5) : un match très moyen pour le milieu défensif, qui est capable de faire beaucoup mieux et qui a perdu trop de ballons. Auteur tout de même d'un bon travail dans le pressing en première période.

Flavien Tait (4) : le milieu de terrain est encore loin du niveau qui était le sien avant sa blessure et il a trop peu pesé sur les débats ce samedi. Remplacé à la 76e minute par Sehrou Guirassy (non noté).

Benjamin Bourigeaud (6) : c'est encore de son pied que la délivrance est venue avec sa passe décisive pour Terrier sur coup franc. Dans le jeu, le milieu de terrain breton a en revanche rendu une copie très moyenne en raison du peu d'espaces laissés par la défense adverse. Remplacé à la 87e minute par Jonas Martin (non noté).

Gaëtan Laborde (5) : bien muselé par la défense adverse, l'avant-centre a été peu en vue. L'ancien Bordelais se crée tout de même une grosse occasion au retour des vestiaires en effaçant Todibo d'un crochet mais il se heurte ensuite au poteau.

Martin Terrier (6) : à nouveau buteur, l'attaquant surfe sur son excellente dynamique. Un but qui sauve un peu une copie pas très emballante, d'autant que le Rennais bute sur Benitez en fin de partie.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

NICE 1-1 RENNES (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 30e journée
Stade : Allianz Riviera - Arbitre : B. Bastien

Buts : A. Delort (67e) pour NICE - M. Terrier (78e) pour RENNES
Avertissements : J. Todibo (42e), J. Kluivert (83e), pour NICE - H. Traoré (83e), pour RENNES

NICE : W. Benítez - J. Todibo, Dante - Y. Atal, M. Bard - J. Kluivert (C. Stengs, 87e), P. Rosario, K. Thuram-Ulien (M. Lemina, 73e), A. Gouiri - A. Delort (H. Boudaoui, 73e), K. Dolberg (E. Guessand, 68e)

RENNES : D. Alemdar - W. Omari, N. Aguerd - H. Traoré, A. Truffert (B. Meling, 76e) - L. Majer, B. Santamaría, F. Tait (S. Guirassy, 73e) - B. Bourigeaud (J. Martin, 87e), G. Laborde, M. Terrier

Delort a ouvert le score (1-0, 67e).

Terrier lui a répondu de la tête (1-1, 78e).

Un Dolberg encore trop discret.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Le PSG doit-il essayer de faire partir Neymar cet été ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
but, 67e6Delort
but, 78e6Terrier


MASQUER LA PUB