Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Marseille arrache le nul sur le fil ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 1-1 Reims)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 22/12/2021 à 23h07
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Mené en fin de partie, l'Olympique de Marseille a finalement arraché un nul face à Reims (1-1) ce mercredi lors de la 19e journée de Ligue 1. Longtemps frustré, le club phocéen a été sauvé par un penalty obtenu et transformé par Dimitri Payet.

Marseille arrache le nul sur le fil ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 1-1 Reims)
Dimitri Payet a sauvé l'OM.

L'Olympique de Marseille a frôlé la correctionnelle. Mené en fin de partie après une première période largement dominée, le club phocéen a accroché, dans les dernières secondes, Reims (1-1) ce mercredi pour le compte de la 19e journée de Ligue 1.

Pas assez efficaces en première période, les Marseillais ont ensuite déjoué avec le but d'Hugo Ekitike. En fin de rencontre, dans une ambiance électrique, Dimitri Payet a finalement obtenu et transformé un penalty. Au classement, l'OM termine ainsi l'année 2021 à la 3e place, à égalité avec Nice, 2e.

Rajkovic frustre l'OM…

Dès les premières minutes, les Marseillais monopolisaient le ballon et multipliaient les vagues avec une première frappe d'Ünder bien repoussée par Rajkovic. Sous pression, les Rémois subissaient et avaient cruellement du mal à se donner de l'air. Sur un joli mouvement, l'OM se procurait la première occasion de la partie avec un tir de Guendouzi détourné par Rajkovic. Face à un bloc défensif rémois sérieux et compact, les hommes de Sampaoli manquaient de précision dans la zone de vérité pour débloquer la situation.

Avec un véritable siège dans le camp adverse, les Olympiens poussaient et Rajkovic sauvait encore les siens sur une tête de Guendouzi à la suite d'un corner de Payet ! Dans tous les bons coups, le capitaine marseillais était ensuite à deux doigts d'ouvrir le score, avec une frappe enroulée qui terminait sur la barre d'un Rajkovic totalement battu. Solidaire jusqu'à la pause, Reims frôlait le hold-up avec une tête d'Abdelhamid juste à côté du poteau de Lopez...

Ekitike décisif, Payet sauve l'OM !

Au retour des vestiaires, les débats repartaient avec la même physionomie et une domination totale de l'OM. Mais sans trouver la faille, les Marseillais se frustraient et perdaient en contrôle, avec des retours décisifs de Caleta-Car et de Peres pour empêcher deux grosses occasions rémoises. Face à l'inefficacité de son équipe sur le plan offensif, Sampaoli décidait de réveiller les siens avec la sortie de l'invisible Milik, remplacé par de la Fuente. Mais Marseille ne réagissait pas… Et sur un contre, Konan servait parfaitement Ekitike, qui ajustait Lopez à bout portant (0-1, 76e).

Plutôt que de se révolter, l'OM affichait une frustration de plus en plus importante, à l'image d'un Payet agacé par les fautes adverses. Entré en jeu, Dieng craquait totalement avec un tacle sur Foket dangereux, logiquement sanctionné d'un rouge. Par la suite, Caleta-Car frôlait la correctionnelle avec un duel litigieux dans la surface avec Ekitike, mais l'arbitre ne bronchait pas. Et alors que Reims semblait se diriger vers un succès, Gravillon heurtait du pied la tête de Payet dans la surface, et l'arbitre, avec l'aide de la VAR, signalait le point de penalty ! Sans trembler, le capitaine de l'OM transformait sa tentative (1-1, 90+6e) pour offrir un nul à son équipe. Furieux, Gravillon était d'ailleurs expulsé pour une contestation trop véhémente.

La note du match : 4,5/10

Une rencontre peu spectaculaire. Très rapidement, la physionomie de la partie a été établie : une domination énorme de l'Olympique de Marseille face à une équipe de Reims particulièrement regroupée et solide. Malgré quelques occasions, le club phocéen a peiné à emballer les débats et le rythme du match n'a donc pas été incroyable. Le scénario de la fin de la rencontre sauve un peu cette partie.

Les buts :

- Sur un contre initié par les Rémois, Konan se retrouve servi sur le côté gauche par Locko. Avec un bon centre dans la surface, l'Ivoirien trouve Ekitike, qui ajuste parfaitement Lopez à bout portant avec une frappe entre ses jambes (0-1, 76e).

- Après un centre de Guendouzi, Payet parvient à reprendre le ballon et Gravillon rate son intervention avec un pied dans la tête du Marseillais. Averti par la VAR, l'arbitre désigne le point de penalty. Sans trembler, le capitaine de l'OM transforme sa tentative sur la gauche (1-1, 90+5e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Predrag Rajkovic (7/10)

Décisif ! Le gardien de Reims a réalisé une excellente performance ! Avec les difficultés de son équipe, le Serbe a été immédiatement en action sur deux frappes lointaines de Milik et d'Ünder. En confiance, le portier a ensuite sorti le grand jeu à deux reprises pour dégoûter Guendouzi. Et même quand il a été battu sur la frappe de Payet, sa barre l'a sauvé ! Cependant, il n'a pas été héroïque sur le penalty de Payet dans les derniers instants.

MARSEILLE :

Pau López (5) : le gardien de l'Olympique de Marseille a passé une soirée relativement tranquille. Avec la grosse maîtrise de son équipe, le portier prêté par l'AS Roma n'a jamais été en danger, à l'exception d'une tête non cadrée d'Abdelhamid, et a simplement eu quelques ballons à négocier pour relancer le jeu des siens en première période. Mais lors du second acte, il a été pris à bout portant sur le but d'Ekitike.

William Saliba (5,5) : le défenseur central de l'Olympique de Marseille a été, comme souvent cette saison, à la hauteur. Dans les duels face aux attaquants de Reims, le joueur prêté par Arsenal a dégagé une belle sérénité, notamment pour couvrir les courses en profondeur de ses adversaires. Pour ne rien gâcher, il a été également à son avantage dans ses relances. Petit bémol avec son retard face à Konan sur le but d'Ekitike.

Duje Caleta-Car (4,5) : une copie mitigée pour le défenseur central de l'Olympique de Marseille. Comme ses partenaires en défense, l'international croate n'a pas eu besoin de forcer son talent avec majoritairement des duels faciles à négocier en première période. Propre dans ses interventions et précis dans ses relances, il a été sérieux. Mais en retard sur le but rémois, l'ancien de Salzbourg aurait également pu concéder un penalty pour un contact musclé avec Ekitike. Remplacé à la 90+1e minute par Pol Lirola (non noté).

Luan Peres (5) : le défenseur central de l'Olympique de Marseille n'a pas démérité. Malgré quelques frayeurs dans son dos, les Rémois ont souvent été en position de hors-jeu et le Brésilien n'a donc pas été coupable. Solide défensivement à l'image d'un joli retour sur Touré, il a tenté quelques montées pour participer à la domination de son équipe, mais a eu du mal à peser. 

Valentin Rongier (5) : comme à son habitude, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille, dans un rôle hybride, a eu une grosse activité. Avec la domination de son club, l'ancien Nantais a été rarement à son poste de latéral droit et s'est beaucoup projeté dans l'entrejeu. Intéressant dans ses transmissions, il a participé à la fluidité du jeu de l'OM, mais a parfois manqué de précision dans la zone de vérité.

Boubacar Kamara (5,5) : une performance moyenne pour le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille. Malgré les nombreuses rumeurs autour de son avenir ces derniers jours, le jeune talent français a été irréprochable dans son rôle de sentinelle. Précieux par son volume de jeu et son impact à la récupération, il s'est aussi distingué par ses passes tranchantes pour décaler ses coéquipiers. A noter son retard sur le but de Reims et aussi son sacrifice, simplement sanctionné d'un jaune, pour empêcher un contre adverse dans les dernières secondes.

Mattéo Guendouzi (6) : dans le jeu, le talent de l'Olympique de Marseille a été encore très intéressant. Omniprésent, le milieu prêté par Arsenal a eu une activité XXL, que ce soit à la construction mais aussi ses projections. Intéressant dans ses courses, l'international français a été proche d'ouvrir le score à deux reprises, mais Rajkovic l'a mis en échec. Malgré un repli défensif mitigé sur le but de Reims, il a été impliqué sur le penalty obtenu par Payet.

Gerson (4) : dans le jeu, il y a clairement du mieux pour le Brésilien. Dans un rôle de milieu relayeur capable de se projeter, le Marseillais a réalisé quelques combinaisons intéressantes avec ses partenaires. Et surtout, par sa présence dans la surface, l'Auriverde crée du danger, même s'il a été souvent frustré par les défenseurs adverses. Cependant, en seconde période, il a totalement disparu de la circulation. Attention en plus à quelques ballons perdus sur des duels où il a été un peu tendre. Remplacé à la 78e minute par Bamba Dieng (non noté), qui a réalisé une entrée catastrophique. En 7 minutes, le Sénégalais a été expulsé pour un vilain tacle sur Foket.

Cengiz Ünder (5) : dès que le Turc touche le ballon, le match s'anime ! Sur son côté, l'ailier de l'Olympique de Marseille a immédiatement incarné un danger pour Reims. Par ses centres ou ses tirs, le joueur prêté par l'AS Roma a été un poison et a mis la pression aux défenseurs adverses. Mais finalement, il n'aura pas réussi à être déterminant dans la zone de vérité.

Arkadiusz Milik (3,5) : après son triplé en Coupe de France, l'avant-centre de l'Olympique de Marseille n'a pas confirmé. Face à une défense de Reims particulièrement regroupée, l'international polonais n'a pas réussi à peser sur les débats malgré quelques remises intéressantes. A l'exception d'une frappe lointaine repoussée par Rajkovic, l'ancien Napolitain a été trop peu dangereux dans la surface adverse. Remplacé à la 67e minute par Konrad de la Fuente (non noté).

Dimitri Payet (7) : le capitaine de l'Olympique de Marseille a souvent fait des différences. Pourtant, sur le côté gauche, son début de match n'a pas été incroyable avec un impact réduit et quelques imprécisions. Mais au fil des minutes, l'international français est monté en puissance avec une implication plus importante et surtout plusieurs actions dangereuses. Après un ballon de but donné à Guendouzi, qui a buté sur Rajkovic, le milieu offensif a été à deux doigts d'ouvrir le score, mais son tir a terminé sur la barre. Même frustré par les fautes adverses, il n'a jamais rien lâché et a été récompensé avec ce penalty, obtenu puis transformé.

REIMS :

Predrag Rajkovic (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Moustapha Mbow (7) : aligné en l'absence de Faes, le défenseur central a disputé son premier match en Ligue 1. A droite, le jeune talent de Reims a été totalement à la hauteur. A plusieurs reprises, il a sauvé son équipe avec des interventions de qualité dans sa propre surface. Même physiquement, sa présence a été intéressante, notamment dans le domaine aérien.

Andreaw Gravillon (6) : un match longtemps impressionnant pour le défenseur central de Reims. Positionné dans l'axe de cette défense à trois, l'ancien Lorientais a rendu une copie de patron avec des interventions autoritaires et tranchantes sur les attaquants adverses. Comme ses deux coéquipiers à ce poste, il a été particulièrement précieux dans sa surface… mais a concédé ce penalty pour permettre l'égalisation de Payet. Furieux, il a même écopé d'un rouge pour une contestation trop véhémente.

Younis Abdelhamid (7) : le capitaine de Reims reste toujours aussi solide. Bien aidé par un Gravillon longtemps en grande forme, le Marocain a été également inspiré dans ses interventions, à l'image d'un retour salvateur sur Milik dans la surface. Malgré quelques difficultés à suivre les accélérations d'Ünder, il a parfaitement compensé par son sens du placement.

Thomas Foket (5,5) : aligné dans un rôle de piston à droite avec l'absence de Flips, le latéral a logiquement eu un profil plus défensif. Très timoré dans ses montées, le Rémois s'est concentré sur son duel avec Payet. Sans démériter, le Belge n'a pas toujours maîtrisé le capitaine marseillais, avec notamment son laxisme sur la grosse occasion du Réunionnais en première période. Son second acte a été par contre très sérieux et il a même provoqué l'expulsion de Dieng.

Dion Lopy (4,5) : une rencontre compliquée pour le milieu de terrain de Reims. Avec la grosse domination de l'Olympique de Marseille, il a surtout couru dans le vide et après le ballon pour tenter de gêner la maîtrise phocéenne. Malgré un impact réduit à la récupération, il faut noter qu'il a été plutôt propre dans ses relances.

Moreto Cassama (5) : tout comme Lopy, le milieu de terrain de Reims n'a pas eu un match facile. Cependant, contrairement à son partenaire, il a été tout de même un peu plus présent dans les duels pour gratter quelques ballons. Par contre, le Rémois a été bien plus brouillon dans ses transmissions avec des difficultés à trouver la solution face au pressing adverse. Remplacé à la 86e minute par Ibrahim Diakité (non noté).

Ghislain Konan (6,5) : le piston gauche de Reims a été déterminant. Habituellement à son avantage grâce à ses montées, l'Ivoirien n'a pas été toujours autorisé à s'exprimer sur le plan offensif en raison de la domination de l'Olympique de Marseille. Défensivement, il a connu un début de partie compliqué face à Ünder, avant tout de même de relever la tête. Et au fil du match, il a gagné en confiance avec bien évidemment ce centre décisif pour le but d'Ekitike.

Ilan Kebbal (3) : le natif de Marseille avait à coeur de briller au Vélodrome, peut-être même un peu trop… A plusieurs reprises, le milieu offensif de Reims a donné l'impression de vouloir en faire trop dans ses tentatives. Pourtant, techniquement, il a signé quelques gestes intéressants. Mais sur les contres de son équipe, il n'a pas été inspiré. Remplacé à la 45e minute par Bradley Locko (6), qui a été très intéressant. Dans le coeur du jeu, il a eu un bel impact avec plusieurs bons ballons donnés à ses partenaires, dont un décalage parfait pour Konan sur l'action du but d'Ekitike. 

El Bilal Touré (4) : préféré à Ekitike, sur le banc, en pointe, l'attaquant de Reims n'a pas franchement justifié la confiance de son entraîneur Oscar Garcia. Malgré quelques tentatives pour alterner avec Mbuku, il a peu pesé sur les débats et n'a pas réussi à bonifier ses rares ballons avec un gros déchet technique dans ses tentatives. Il n'est jamais parvenu à faire trembler la défense adverse. Remplacé à la 60e minute par Hugo Ekitike (non noté), qui a été excellent. Buteur sur une belle frappe, l'attaquant a posé des soucis aux Marseillais et aurait même pu obtenir un penalty pour un constat musclé avec Caleta-Car.

Nathanaël Mbuku (3,5) : un constat assez similaire à celui de Touré. Que ce soit sur le côté droit ou dans l'axe, l'attaquant de Reims a rarement trouvé des solutions pour faire des différences. Peu servi, il a simplement eu quelques contres à négocier mais n'a pas été en réussite avec plusieurs mauvais choix à l'approche de la cage de Lopez. Remplacé à la 60e minute par Martin Adeline (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MARSEILLE 1-1 REIMS (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 19e journée
Stade : Stade Orange Vlodrome - Arbitre : F. Letexier

Buts : D. Payet (90+8e, pen.) pour MARSEILLE - H. Ekitike (75e) pour REIMS
Avertissements : V. Rongier (28e), Gerson (44e), D. Payet (85e), C. Dieng (85e), B. Kamara (90+9e), pour MARSEILLE - Moreto Cassamã (81e), Y. Abdelhamid (90+4e), A. Gravillon (90+6e), A. Gravillon (90+8e), pour REIMS

MARSEILLE : Pau López - W. Saliba, D. Caleta-Car (Pol Lirola, 90+2e), Luan Peres - V. Rongier, M. Guendouzi, B. Kamara, Gerson (C. Dieng, 79e) - A. Milik (K. De La Fuente, 67e) - C. Ünder, D. Payet

REIMS : P. Rajkovic - M. Mbow, A. Gravillon, Y. Abdelhamid - T. Foket, D. Lopy, Moreto Cassamã (I. Diakité, 87e), G. Konan - E. Toure (H. Ekitike, 61e) - I. Kebbal (B. Locko, 46e), N. Mbuku (M. Adeline, 61e)

Rajkovic a longtemps dégoûté l'OM

Ekitike a sanctionné Marseille (0-1, 76e)

Dieng a été logiquement expulsé

Payet a sauvé les siens sur penalty (1-1, 90+5e)

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Pensez-vous qu'Hatem Ben Arfa réussira et sera performant à Lille pour cette deuxième partie de saison ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2021-22
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2021-22
Votre Equipe type
2021
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
but sur pénalty, 90e+87Payet
4,5Lopy


MASQUER LA PUB