Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Un nouveau dauphin séduisant ! - Débrief et NOTES des joueurs (Rennes 2-0 Montpellier)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 20/11/2021 à 22h54
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Auteur d'une belle performance, Rennes a logiquement imposé sa loi face à Montpellier (2-0) ce samedi lors de la 14e journée de Ligue 1. Avec un bon Lovro Majer, le club breton confirme et occupe provisoirement la 2e place du classement.

Un nouveau dauphin séduisant ! - Débrief et NOTES des joueurs (Rennes 2-0 Montpellier)
La joie des Rennais sur l'ouverture du score.

Rennes continue de séduire ! Après une démonstration contre Lyon (4-0), le club breton a parfaitement enchaîné face à Montpellier (2-0) ce samedi pour le compte de la 14e journée de Ligue 1.

Avec un Lovro Majer toujours aussi prometteur, les Rennais ont largement dominé les débats pour s'offrir un succès amplement mérité. Au classement, Rennes grimpe provisoirement à la 2e place, alors que le MHSC chute au 7e rang.

Majer en forme, Savanier voit rouge !

Dans une belle ambiance au Roazhon Park, les Bretons imposaient immédiatement un gros rythme avec un pressing intense dans le camp adverse. Et sur la première occasion du match, Rennes trouvait la faille avec un joli centre de Traoré pour Terrier, qui trouvait la lucarne d'Omlin d'une tête croisée (1-0, 8e). Totalement étouffés, les Héraultais ne parvenaient pas à réagir et continuaient de subir dans tous les duels. Sur un nouveau mouvement initié par Majer, Tait avait l'opportunité de faire le break, mais Sakho réalisait un sauvetage précieux dans sa surface.

A l'exception d'une tentative de Gioacchini maîtrisée par Traoré, le MHSC ne proposait quasiment rien avec de grosses difficultés à rivaliser. Et logiquement, sur une action collective exceptionnelle, Laborde effectuait une superbe remise de la tête pour Majer, qui doublait la mise d'une reprise à bout portant (2-0, 28e). Magnifique ! Dans la foulée, Laborde n'était pas loin de couler son ancienne équipe, mais Omlin s'interposait. Jusqu'à la pause, Rennes gérait les débats avec une vraie maîtrise technique et Savanier, auteur d'une semelle idiote, plombait encore plus Montpellier avec un second carton jaune, synonyme d'une expulsion.

Rennes en gestion…

Au retour des vestiaires, les hommes de Génésio profitaient logiquement de cette supériorité numérique pour faire circuler le ballon face à des Héraultais apathiques. Sur une relance ratée d'Omlin, le MHSC frôlait la correctionnelle avec un tir de Tait sur le poteau puis un arrêt du gardien suisse à la suite d'une frappe de Terrier. A la rue, Montpellier subissait et profitait de la maladresse des Bretons, avec deux volées de Traoré et de Laborde dans les tribunes, pour éviter un naufrage.

Séduisant, Rennes se faisait tout de même une frayeur après l'heure de jeu avec une belle parade de Gomis devant Mavididi ! Malgré cette alerte, le club breton continuait de pousser, mais manquait d'efficacité, à l'image d'une nouvelle occasion gâchée par Truffert. Dans une fin de rencontre moins animée, Laborde était à deux doigts d'inscrire un but fantastique mais sa bicyclette terminait sur le poteau d'Omlin ! Une victoire amplement méritée pour les Rennais.

La note du match : 6,5/10

Une note essentiellement attribuée grâce au spectacle proposé par Rennes. Car sur cette rencontre, Montpellier n'a tout simplement pas existé. Par contre, dans une belle ambiance au Roazhon Park, les hommes de Bruno Génésio ont offert un spectacle agréable avec du rythme, de l'intensité, de la qualité technique, des occasions et aussi des buts. Sur certaines actions collectives, les Bretons ont vraiment régalé.

Les buts :

- Lancé par Majer sur le côté droit, Traoré s'arrache et réalise un joli centre dans la surface. Plus agressif que Sambia, Terrier coupe la trajectoire de la tête et trouve la lucarne d'Omlin (1-0, 8e).

- Sur un contre, Truffert joue juste et décale Tait sur le côté gauche. Avec un petit dribble, l'ancien angevin efface Sambia, parti hors du terrain sur son tacle. Sur le centre, Laborde fait parler sa classe avec une remise de la tête pour Majer, qui termine cette action collective d'une reprise à bout portant (2-0, 29e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Lovro Majer (7,5/10)

Le talent de Rennes «pue» le football ! En grande forme ces dernières semaines, le milieu de terrain a continué sur sa lancée sur cette partie. Et pourtant, l'international croate a eu du déchet technique dans ses tentatives… mais il n'arrête jamais de tenter ! Avec la volonté constante de jouer vers l'avant, il a provoqué, encore et encore, la défense adverse pour chercher le décalage fatal. Impliqué sur l'action de l'ouverture du score en lançant Traoré, il a été à la conclusion d'un superbe mouvement collectif avec cette reprise pour faire trembler les filets. Sa seconde période a été cependant plus discrète. Ça sent tout de même le crack ! Remplacé à la 82e minute par Serhou Guirassy (non noté).

RENNES :

Alfred Gomis (6,5) : le gardien de Rennes a passé une soirée relativement tranquille. Avec la grosse domination du club breton, le portier n'a quasiment rien eu à faire sur cette rencontre et a été simplement sérieux sur ses rares interventions. On a bien évidemment aimé sa belle parade sur la grosse occasion de Mavididi en seconde période.

Hamari Traoré (7) : une bonne copie pour le latéral droit de Rennes. Particulièrement remuant dans son couloir, le capitaine du club breton a proposé de nombreuses solutions et a été récompensé de ses efforts avec cette passe décisive pour Terrier avec un joli centre. Irréprochable par la suite, il a aussi signé un bon retour défensif face à Gioacchini dans sa surface. Touché, il a été remplacé à la 82e minute par Lorenz Assignon (non noté).

Loïc Badé (6) : le défenseur central de Rennes a également été à la hauteur de cette rencontre. Grâce à la maîtrise de son équipe dans le jeu, l'ancien Lensois a défendu en avançant et a pu imposer sa puissance physique dans les duels. Précieux dans le domaine aérien, il a totalement maîtrisé les attaquants héraultais sur cette partie.

Naif Aguerd (5,5) : tout comme son partenaire en défense centrale, le Rennais n'a pas eu besoin de forcer son talent sur ce match. Bien aidé par la domination des siens, il a surtout eu de longs ballons aériens à négocier et s'est régalé dans ce secteur face à Mavididi ou Germain. Sérieux et propre dans ses transmissions, malgré une petite erreur sur l'occasion de Mavididi.

Adrien Truffert (6,5) : pour sa première titularisation en Ligue 1 depuis le 12 septembre dernier, le latéral gauche de Rennes a enchaîné après sa belle entrée contre Lyon (4-1). Sans être aussi présent que Traoré sur le plan offensif, le défenseur n'a pas hésité à se projeter et a été impliqué sur l'action du but de Majer avec une bonne course puis un décalage bien senti pour Tait. Défensivement, le jeune talent français a apporté son agressivité pour maîtriser Mollet. Remplacé à la 88e minute par Birger Meling (non noté).

Lovro Majer (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Jonas Martin (6,5) : un match intéressant pour le milieu de terrain de Rennes. Moins dans la lumière par rapport à Majer ou encore à Tait, l'ancien Héraultais a apporté de l'équilibre dans l'entrejeu du club breton avec un rôle plus défensif. Bien présent à la récupération, il a été également propre dans ses passes. A noter qu'il a provoqué l'expulsion de Savanier avant la pause. Remplacé à la 90e minute par Chimuanya Ugochukwu (non noté).

Flavien Tait (7) : comme Majer, le milieu de terrain de Rennes n'a pas été en réussite dans toutes ses tentatives, mais par ses projections, il a beaucoup apporté à son équipe. Toujours disponible et actif, il a été récompensé avec cette belle action individuelle, avec un dribble sur Sambia puis un centre pour Laborde, sur l'action du but de Majer. Il a eu l'opportunité de marquer, mais Sakho s'est interposé puis il a trouvé le poteau après la pause sur une mauvaise relance d'Omlin. Courageux.

Benjamin Bourigeaud (6,5) : aligné sur le côté droit, le milieu de terrain de Rennes a été bon. A son avantage sur le plan technique, l'ancien Lensois a bien combiné avec ses partenaires en affichant une belle qualité technique. Pour ne rien gâcher, il a également affiché un volume de jeu impressionnant avec des efforts importants dans son pressing. Précieux.

Gaëtan Laborde (6,5) : face à son ancienne équipe, l'avant-centre de Rennes a été bon. Peu dangereux en début de partie, il a été pourtant intéressant par son travail avec une vraie capacité à peser sur les débats par ses passes. Après un ballon de but donné à Tait, qui a buté sur Sakho, il a été passeur décisif sur la réalisation de Majer avec une belle remise de la tête. Dans la foulée, le Français a même été proche de marquer, mais Omlin l'a mis en échec. Une bonne prestation malgré plusieurs occasions ratées en seconde période, dont une bicyclette sur le poteau d'Omlin.

Martin Terrier (7,5) : positionné dans le couloir gauche, l'ancien Lyonnais était en réalité très libre dans ses déplacements. Dès le début de la partie, l'attaquant de Rennes a parfaitement lancé son match avec cette superbe tête dans la lucarne d'Omlin. Après cette ouverture du score, il s'est bien fondu dans le collectif du club breton en participant aux bons mouvements offensifs des siens. Remplacé à la 90e minute par Jérémy Doku (non noté), qui a ainsi réalisé son retour à la compétition.

MONTPELLIER :

Jonas Omlin (4,5) : le gardien de Montpellier a été un peu abandonné par sa défense. Pris sur la tête de Terrier dans sa lucarne, le Suisse ne pouvait pas faire grand-chose sur le but de Majer, qui a effectué une reprise à bout portant. Dans la foulée, il a été bien présent sur une tentative de Laborde. Cependant, le portier a été coupable d'une mauvaise relance sur la frappe de Tait, qui a trouvé le poteau, avant de s'interposer sur un tir de Terrier. Sauvé par son poteau en fin de partie sur une bicyclette de Laborde.

Junior Sambia (2) : une catastrophe sur cette rencontre ! Sur son côté, le latéral droit de Montpellier a vécu un calvaire. Dès le début de la partie, il a été pris sur l'ouverture du score de Terrier en perdant son duel avec l'ancien Lyonnais. Constamment en difficulté sur les offensives adverses, l'Héraultais a été encore coupable sur le but de Majer en étant trop facilement effacé par un dribble de Tait. Sur cette action, il est carrément sorti du terrain avec son tacle…

Maxime Esteve (3,5) : une performance mitigée pour le défenseur central de Montpellier. Comme son équipe, il a été obligé de beaucoup défendre face aux vagues adverses. Et à plusieurs reprises, il n'a pas dégagé une grande sérénité, notamment dans les duels avec Laborde. Sur le but de Majer, l'Héraultais a d'ailleurs été en retard. Touché, il a été remplacé à la 73e minute par Nicolas Cozza (non noté).

Mamadou Sakho (5) : le défenseur central de Montpellier a fait de son mieux. Très clairement, malgré les difficultés des siens, l'ancien Parisien s'est bien battu et a réalisé de nombreuses interventions dans sa surface. Auteur d'un sauvetage devant Tait, il n'a pas été irréprochable sur l'action du but de Majer, en étant pris par la remise de la tête de Laborde.

Mihailo Ristic (3) : tout comme Sambia, le latéral gauche de Montpellier a vécu une partie très compliquée. Rapidement, le Serbe a probablement compris que sa soirée allait être longue avec le trio Traoré, Majer, Bourigeaud dans sa zone. En grande difficulté pour suivre le rythme, il a été régulièrement à la rue, notamment sur l'action de l'ouverture du score. Remplacé à la 88e minute par Matheus Thuler (non noté).

Florent Mollet (3,5) : dans un rôle sur le côté droit, le milieu de terrain de Montpellier n'a pas assez pesé sur les débats. Globalement privé du ballon, l'Héraultais n'a pas été en mesure d'exprimer ses qualités et a rapidement affiché sa frustration. Maîtrisé par Truffert, il a passé son temps à défendre et n'a pas été à son avantage…

Joris Chotard (4) : le milieu de terrain de Montpellier a beaucoup couru… dans le vide. Car avec la domination de Rennes, l'Héraultais a tenté de gêner les Bretons à la construction, mais a finalement eu un impact assez réduit. Au fil de la partie, malgré son courage, il a semblé de plus en plus frustré par les difficultés des siens. Remplacé à la 88e minute par Sacha Delaye (non noté).

Téji Savanier (2) : aligné dans l'entrejeu en l'absence de Ferri, suspendu, le capitaine de Montpellier a été une déception. Rapidement averti pour avoir remis un ballon en jeu alors que Rennes voulait rapidement jouer un corner, le milieu de terrain a connu une entame très difficile en étant constamment sous pression. Incapable de peser sur les débats, il s'est frustré et a craqué bêtement avec une semelle idiote sur Martin, synonyme d'un second carton jaune et donc d'une expulsion. Pas le meilleur moyen d'aider une équipe déjà en difficulté…

Nicholas Gioacchini (2,5) : sur le côté gauche, l'attaquant de Montpellier a été bien trop discret. Malgré ses efforts, le jeune talent a affiché un déchet technique énorme sur ses rares tentatives. Dominé dans les duels, l'Américain a même gâché une bonne opportunité en première période avec un joli retour de Traoré. Un match compliqué. Remplacé à la 45e minute par Elye Wahi (5), qui n'a pas démérité. Avec sa vitesse, il a tenté de faire des différences sur des contres et a été dangereux en offrant une belle opportunité à Mavididi, qui a buté face à Gomis.

Stephy Mavididi (5,5) : associé à Germain en attaque sur la première période, l'attaquant de Montpellier a eu le mérite de proposer des solutions en profondeur. Alors que son équipe avait du mal à exister, ses appels ont représenté une option pour souffler et il a été à l'origine du seul mouvement intéressant des siens en première période, avec un centre pour Gioacchini. Après la pause, il a été encore dangereux, mais a buté sur Gomis. Des efforts, mais l'ex-Dijonnais a été un peu trop seul.

Valère Germain (3) : plutôt intéressant dans le collectif de Montpellier depuis le début de la saison, l'attaquant a été une grosse déception ce samedi. Tout simplement invisible, l'ancien Marseillais n'a pas réussi à avoir un impact positif et a été mangé dans les duels par les défenseurs centraux du club breton. Remplacé à la 45e minute par Beni Makouana (4), qui n'a pas été bien plus inspiré. Comme Germain, le jeune talent de Montpellier a eu du mal à exister face à la maîtrise des Rennais.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

RENNES 2-0 MONTPELLIER (mi-tps: 2-0) - FRANCE - Ligue 1 / 14e journée
Stade : Roazhon Park - Arbitre : M. Lesage

Buts : M. Terrier (8e) L. Majer (28e) pour RENNES
Avertissements : F. Tait (86e), pour RENNES - T. Savanier (3e), F. Mollet (6e), T. Savanier (41e), pour MONTPELLIER

RENNES : A. Gomis - L. Badé, N. Aguerd - H. Traoré (L. Assignon, 83e), A. Truffert (B. Meling, 88e) - L. Majer (S. Guirassy, 83e), J. Martin (C. Ugochukwu, 90+1e), F. Tait - B. Bourigeaud, G. Laborde, M. Terrier (J. Doku, 90+2e)

MONTPELLIER : J. Omlin - M. Esteve (N. Cozza, 73e), M. Sakho - S. Sambia, M. Ristic (Thuler, 89e) - F. Mollet, J. Chotard (S. Delaye, 89e), T. Savanier, N. Gioacchini (S. Wahi, 46e) - V. Germain (B. Makouana, 46e), S. Mavididi

La joie des Rennais sur l'ouverture du score de Terrier (1-0, 8e)

Majer a marqué son premier but en L1 (2-0, 29e)

Dans le jeu, le Croate a été également à la hauteur

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Le coach Peter Bosz est-il toujours l'homme de la situation pour permettre à l'OL d'atteindre ses objectifs ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
L'équipe de rêve
EURO
2020
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Montpellier

M
O
N
T
P
E
L
L
I
E
R
but, 28e7,5Majer
but, 8e7,5Terrier


MASQUER LA PUB