Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Un doublé de Delort et Nice s'arrache encore ! - Débrief et NOTES des joueurs (SCO 1-2 Nice)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 31/10/2021 à 15h00
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Mené à la mi-temps, l'OGC Nice a finalement renversé Angers (2-1) dans les dernières minutes ce dimanche lors de la 12e journée de Ligue 1. Avec ce résultat, le Gym grimpe à la 2e place du classement !

Un doublé de Delort et Nice s'arrache encore ! - Débrief et NOTES des joueurs (SCO 1-2 Nice)
La belle joie des Niçois à Angers.

L'OGC Nice l'a encore arraché ! Comme la semaine dernière contre Lyon (3-2), le Gym a renversé Angers (2-1) dans les dernières minutes ce dimanche pour le compte de la 12e journée de Ligue 1.

En réaction à l'ouverture du score de Sofiane Boufal, les Aiglons ont pu compter sur un doublé d'Andy Delort, dont une reprise en fin de partie, pour l'emporter. Au classement, l'OGCN en profite pour prendre la 2e place, alors que le SCO occupe le 8e rang.

Boufal fait craquer Atal

Dès le début de la partie, le SCO tentait d'imposer son style de jeu avec une bonne maîtrise du ballon et des appels tranchants dans la profondeur. Séduisants techniquement, les Angevins récitaient un football plaisant mais avaient cependant du mal à approcher la cage de Benitez. Et pourtant, le Gym se procurait la première occasion du match avec un centre d'Atal pour Delort, qui trouvait le poteau de Bernardoni sur une tête piquée !

Dans la foulée, Boufal éclaboussait cette rencontre de son talent avec un festival devant Atal, qui concédait un penalty. Le Marocain ne tremblait pas et ajustait Benitez d'un tir sur la gauche (1-0, 28e). En confiance après cette ouverture du score, Angers continuait de mettre la pression sur Nice, sauvé sur un contre par un tacle salvateur de Todibo, avec un visage conquérant jusqu'à la pause.

La révolte de Nice récompensée

Au retour des vestiaires, les hommes de Christophe Galtier revenaient avec de meilleures intentions et multipliaient les vagues dans le camp angevin. Et logiquement, Nice parvenait à égaliser avec une belle combinaison entre Gouiri et Delort, qui trouvait le chemin des filets sur une frappe contrée par Thomas à l'entrée de la surface (1-1, 57e). Même sous pression, le SCO réagissait avec une opportunité pour Fulgini, qui échouait dans son duel face à Benitez.

Entreprenant, le Gym poussait et Gouiri donnait un vrai frisson aux supporters d'Angers avec une frappe lointaine détournée au-dessus de sa barre par Bernardoni. Dans la foulée, Da Cunha ratait une énorme occasion à bout portant en envoyant son tir dans les tribunes ! Totalement asphyxiés, les Angevins subissaient mais affichaient une belle solidarité pour résister. Mais dans les dernières secondes, Delort offrait la victoire à Nice avec une superbe reprise à l'entrée de la surface après un mauvais dégagement de Thomas (1-2, 90+1e) ! Quel dénouement !

La note du match : 7/10

Une partie intéressante entre deux formations joueuses. Cependant, cette rencontre a été tout de même coupée en deux temps. En première période, les débats étaient ouverts et Angers avait la maîtrise. Après la pause, le réveil de Nice a été par contre important avec un match moins disputé… Mais sur les 90 minutes, il y a du rythme, de l'intensité, des occasions et des buts avec un dénouement animé !

Les buts :

- Décalé sur le côté gauche après une jolie transversale de Manceau, Boufal provoque Atal par ses dribbles. En difficulté, le Niçois craque et concède un penalty. Malgré le bon plongeon de Benitez, le Marocain transforme sa tentative avec une frappe sur la gauche (1-0, 28e).

- Sur une passe tranchante de Lemina dans l'axe, Gouiri combine avec Delort, qui se retrouve servi par son partenaire à l'entrée de la surface. D'une frappe contrée par Thomas, l'Algérien surprend et lobe Bernardoni (1-1, 57e).

- Après un centre de Gouiri dans la surface, Thomas rate son dégagement avec une tête dans l'axe. A l'entrée de la surface, Delort décoche une magnifique reprise pour faire trembler les filets (1-2, 90+1e). Superbe !

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Andy Delort (8/10)

Le héros du Gym ! Associé à Gouiri en l'absence de Dolbert, forfait pour une raison personnelle, l'avant-centre de l'OGC Nice s'est battu tout au long de la partie. Surveillé par la défense à trois du SCO, l'ex-Héraultais a été peu trouvé par ses partenaires malgré de nombreux centres sur les 45 premières minutes. Pour autant, en première période, l'international algérien a été proche d'ouvrir le score, mais sa tête a terminé sur le poteau de Bernardoni. Et grâce à ses efforts, il a été récompensé au retour des vestiaires avec cette égalisation sur un tir contré par Thomas. Puis dans les derniers instants, le natif de Sète a donné la victoire aux siens avec une superbe reprise à l'entrée de la surface ! Décisif !

ANGERS :

Paul Bernardoni (5) : un match difficile pour le gardien d'Angers. En première période, l'ancien Bordelais n'a pas eu grand-chose à faire face à une équipe de Nice peu inspirée. Malgré un coup de chaud sur une tête de Delort sur son poteau, le portier du SCO a été longtemps impeccable dans ses interventions avant de devoir s'incliner sur une frappe de Delort contrée par Thomas, puis sur une reprise de l'Algérien en fin de partie.

Vincent Manceau (6,5) : le défenseur central d'Angers a réussi une bonne performance. Dans le domaine aérien, l'habituel latéral a été particulièrement précieux dans sa surface pour couper les centres des Niçois. Omniprésent dans les duels et intéressant dans ses relances, l'Angevin a été aussi à l'origine du penalty obtenu par Boufal avec une belle transversale.

Ismaël Traoré (6) : le capitaine d'Angers a été également solide. Avec sa puissance physique, le défenseur central d'Angers a réalisé plusieurs interventions autoritaires, notamment devant Delort ou encore Gouiri. Un peu en retard sur l'occasion de l'Algérien en première période, il a été rarement pris à défaut avec une présence précieuse dans sa surface.

Romain Thomas (4) : l'Angevin a été malheureux sur cette rencontre face à l'OGC Nice. Souvent bien placé, il a réussi à couper plusieurs situations dangereuses pour les Aiglons. Et même dans ses relances, sa qualité technique a été intéressante pour se défaire du pressing adverse. Cependant, son match a été aussi marqué par ce contre sur le tir de Delort afin de permettre l'égalisation du Gym puis par son dégagement raté sur le but de la victoire de l'Algérien.

Jimmy Cabot (6) : intéressant à ce poste depuis le début de la saison, le piston droit d'Angers a confirmé sa bonne forme. Actif, l'ancien Lorientais a été irréprochable défensivement avec un travail de qualité pour maîtriser Kamara. Et surtout, il a été l'auteur de plusieurs montées intéressantes avec une vraie capacité à combiner avec ses coéquipiers pour jouer vers l'avant. Remplacé à la 73e minute par Mathias Pereira Lage (non noté).

Batista Mendy (4) : une performance mitigée pour le milieu de terrain d'Angers. Dans la bataille de l'entrejeu, l'ancien Nantais a répondu présent avec une bonne intensité. Cependant, dans l'utilisation du ballon, il a eu un déchet technique très important et a perdu de nombreux ballons, dont les Niçois ont profité pour se relancer.

Thomas Mangani (5,5) : l'Angevin a été propre. Sans crever l'écran, son travail à la récupération a été totalement correct avec une bonne présence pour gêner les Niçois à la construction. Surtout, il a été plutôt à son avantage dans ses transmissions avec de la précision pour trouver ses partenaires et surtout calmer le rythme pour conserver le cuir.

Souleyman Doumbia (4,5) : le piston gauche d'Angers souffre un peu de la comparaison avec son homologue Cabot à droite… Défensivement, le joueur du SCO a été parfois en difficulté sur les montées tranchantes d'Atal. Et même sur le plan offensif, il a bien tenté de faire des différences, mais a été assez brouillon. Remplacé à la 73e minute par Pierrick Capelle (non noté).

Angelo Fulgini (6) : positionné dans un rôle de meneur de jeu, l'Angevin a été bon. Juste techniquement, l'ancien joueur de Valenciennes a été précieux pour le SCO en conservant le ballon sur certaines situations et en étant capable de combiner avec ses attaquants sur des contres. Avec ses dribbles, il a posé des soucis aux Niçois, mais a raté une belle opportunité devant Benitez à l'heure de jeu. Remplacé à la 84e minute par Azzedine Ounahi (non noté).

Mohamed-Ali Cho (4) : une performance un peu ratée pour l'attaquant d'Angers. Malgré sa vitesse et ses appels en profondeur, le jeune talent du SCO a été globalement bien maîtrisé par les Niçois. Dans ses tentatives individuelles, il a été ainsi en échec et n'a pas eu la moindre occasion franche à se mettre sous la dent dans la zone de vérité… A noter tout de même un ballon de but donné à Fulgini en seconde période. Remplacé à la 73e minute par Billal Brahimi (non noté).

Sofiane Boufal (7) : associé à Cho en attaque, le Marocain a réalisé de nombreuses différences grâce à sa qualité technique. En confiance, l'ancien Lillois a beaucoup provoqué ses adversaires et a été récompensé avec ce penalty obtenu sur une faute d'Atal dans la surface. Avec une vraie envie de prendre ses responsabilités, il a transformé sa tentative pour ouvrir le score d'un tir sur la gauche. Même moins présent après la pause, l'Angevin a été encore dangereux avec une frappe contrée dans sa surface par Dante.

NICE :

Walter Benítez (5,5) : le gardien de l'OGC Nice a été à la hauteur. Sur l'ensemble de la rencontre, le portier des Aiglons n'a pas été très inquiété avec une défense plutôt performante pour le protéger. Mais sur le penalty de Boufal, malgré un plongeon du bon côté, l'Argentin n'a pas été capable de réaliser un exploit. Sur la suite de la partie, il a tout de même brillé en remportant un duel devant Fulgini.

Youcef Atal (4,5) : le latéral droit de l'OGC Nice a rendu une copie mitigée… Offensivement, l'Algérien a eu un apport indéniable avec des montées tranchantes et des centres dangereux, à l'image de son bon ballon donné à Delort, qui a trouvé le poteau en première période. Par contre, sur le plan défensif, le Niçois a affiché de grosses lacunes avec bien évidemment ce penalty concédé face à Boufal.

Jean-Clair Todibo (7) : une performance sérieuse pour le défenseur central de l'OGC Nice. Souvent bien placé, le Niçois a bien compensé dans la profondeur pour gérer les appels de Cho. Rarement pris à défaut à l'image d'un joli retour défensif avant la pause, il a dégagé une belle sérénité dans les duels pour récupérer de nombreux ballons. Ses relances ont été également propres.

Dante (6) : le Brésilien n'a pas été irréprochable sur cette rencontre. Sans être mauvais, le défenseur central de l'OGC Nice a logiquement parfois eu du mal à maîtriser la vitesse des Angevins dans son dos. Et même dans ses interventions, il n'a pas toujours dégagé une grande sérénité. Pour autant, il a bien limité les dégâts et n'a pas concédé la moindre occasion. On a aimé son intervention devant Boufal en fin de rencontre.

Melvin Bard (5) : une prestation assez moyenne pour le latéral gauche de l'OGC Nice. Sur le plan offensif, l'ancien Lyonnais a eu un apport vraiment réduit avec des difficultés à combiner avec Kamara. Défensivement, il a été par contre correct avec plusieurs interventions et une vraie bataille pour limiter l'apport de Cabot.

Lucas Da Cunha (4) : aligné en l'absence de Kluivert, Stengs ou encore Guessand, l'ailier de Nice a incarné une petite déception. Clairement, le jeune talent du Gym avait la consigne de revenir dans l'axe pour laisser le couloir à Atal. Et si l'Algérien a profité de cette tactique, le Français a eu du mal à trouver sa place avec un impact très réduit dans le jeu des siens. Sans démériter, il a été trop absent dans la zone de vérité. Après une énorme occasion ratée à bout portant, il a été remplacé à la 73e minute par Hicham Boudaoui (non noté).

Pablo Rosario (6,5) : malgré les difficultés de son équipe dans le jeu en première période, le milieu de terrain de l'OGC Nice a été à la hauteur de cette rencontre. Avec un gros volume de jeu, le Néerlandais a été précieux à la récupération avec une grosse intensité dans ses tacles. Pour ne rien gâcher, il a aussi eu cette capacité à jouer vers l'avant pour décaler ses partenaires grâce à ses passes. Remplacé à la 73e minute Khéphren Thuram (non noté).

Mario Lemina (7) : préféré à Thuram, sur le banc, pour cette rencontre, l'ancien Marseillais s'est signalé. Même moins présent que Rosario à la récupération, le milieu de terrain de l'OGC Nice a réalisé un travail totalement correct et a été plutôt à son avantage à la construction avec une belle qualité technique pour orienter le jeu, avec bien évidement cette passe pour initier l'action de l'égalisation.

Hassane Kamara (4,5) : titularisé au détriment de Boudaoui, remplaçant, le milieu de terrain de l'OGC Nice n'a pas vraiment justifié la confiance de son entraîneur Christophe Galtier. Malgré un positionnement très haut sur le terrain, il a eu du mal à faire des différences face à Cabot. Et si ses efforts défensifs sont à souligner, le Niçois a tout de même été en retard sur certaines actions, notamment un tacle sur Cho où il a écopé d'un jaune avant la mi-temps. Remplacé à la 64e minute par Alexis Claude Maurice (non noté).

Andy Delort (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Amine Gouiri (6,5) : une partie en deux temps. Très libre dans ses déplacements, l'ancien Lyonnais a beaucoup dézoné pour tenter de déstabiliser le bloc adverse. Mais en première période, l'attaquant de l'OGC Nice a été discret avec une grosse imprécision technique et des difficultés à faire des différences dans ses rares tentatives individuelles. Mieux après la pause, il a été déterminant avec cette passe décisive pour l'égalisation de Delort. Il a été aussi dangereux sur une frappe lointaine détournée par Bernardoni et a été impliqué sur le second but de l'Algérien avec un centre à l'origine de l'action.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ANGERS 1-2 NICE (mi-tps: 1-0) - FRANCE - Ligue 1 / 12e journée
Stade : Stade Raymond-Kopa - Arbitre : W. Delajod

Buts : S. Boufal (29e, pen.) pour ANGERS - A. Delort (57e) A. Delort (90+1e) pour NICE
Avertissements : A. Fulgini (31e), pour ANGERS - H. Kamara (45+1e), Dante (63e), pour NICE

ANGERS : P. Bernardoni - V. Manceau, I. Traoré, R. Thomas - B. Mendy, T. Mangani - J. Cabot (Mathias Lage, 74e), S. Doumbia (P. Capelle, 74e) - A. Fulgini (A. Ounahi, 85e) - M. Cho (B. Brahimi, 75e), S. Boufal

NICE : W. Benítez - J. Todibo, Dante - Y. Atal, M. Bard - L. Da Cunha (H. Boudaoui, 73e), P. Rosario (K. Thuram-Ulien, 74e), M. Lemina, H. Kamara (A. Claude Maurice, 65e) - A. Delort, A. Gouiri

Boufal a lancé Angers sur un penalty (1-0, 28e)

La joie des Niçois après l'égalisation de Delort (1-1, 57e)

La rage de l'Algérien à la suite de son but victorieux (1-2, 90+1e) 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle équipe européenne hors Ligue 1 préférez-vous ?

FC Barcelone
Real Madrid
Atletico Madrid
Manchester City
Chelsea
Manchester United
Tottenham
Liverpool
Arsenal
Bayern Munich
Dortmund
Milan AC
Inter Milan
Juventus
Napoli
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
L'équipe de rêve
EURO
2020
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
but sur pénalty, 29e7Boufal
4,5Atal
but, 90e+1
but, 90e+1
28Delort


MASQUER LA PUB