Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

OM : comment Longoria veut développer le football français

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 15/09/2021 à 17h27
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Très actif depuis son arrivée à l'Olympique de Marseille, Pablo Longoria veut refaire du club phocéen une locomotive du football européen. Le président de la formation sudiste souhaite pour cela participer au développement du championnat de France et a lancé plusieurs pistes pour y parvenir.

OM : comment Longoria veut développer le football français
Pablo Longoria veut relancer l'attractivité du football français.

Pablo Longoria n'est pas du genre à chômer. Au four et au moulin, le directeur sportif, devenu président de l'Olympique de Marseille depuis, est sur tous les fronts pour faire à nouveau briller le club phocéen... mais pas que.

En effet, le dirigeant espagnol était présent à l'Assemblée nationale, ce mercredi, en compagnie du directeur de la communication Jacques Cardoze, pour une audition dans le cadre de la mission d'information sur les droits TV dans le sport. L'occasion pour lui de lancer plusieurs pistes afin que le football français comble son retard avec les principales ligues.

Des droits TV plus importants

Premier constat, les droits TV en France sont encore trop faibles. Ils doivent être sérieusement revus à la hausse pour permettre aux clubs de lutter. «Les droits TV dans le football sont les revenus les plus stables d'un club, c'est très important pour développer notre modèle économique, et avoir un championnat fort. Établir un modèle économique seulement autour des transactions de joueurs risquerait de nous mettre dans la même catégorie que beaucoup de championnats mineurs. On a vu en Suède ou en Norvège que le niveau des équipes a chuté dès le moment où il n'y a plus eu de revenus stables comme les droits TV» , a indiqué Longoria dans des propos relayés par RMC.

Autre constat, et non des moindres, l'accès aux images. Pour le patron de l'OM, il est de plus en plus difficile de suivre le football dans l'Hexagone. Cela est forcément nuisible et freine le cercle vertueux qu'il souhaite voir se mettre en place. «Si je compare par rapport à l'Espagne ou l'Italie, il est plus difficile d'accéder au football en France. Après le multiplex du week-end dernier en L1, j'ai cherché à voir comme tout passionné les 'highlights' (moments forts) des différents matchs. Mais j'ai eu beaucoup de mal à trouver. Il faut rendre ça plus visible» , a soutenu l'ancien dirigeant de la Juventus.

S'adapter à la société de consommation

Pour le principal intéressé, c'est aux acteurs du sport de s'adapter aux nouveaux types de consommateurs. «Nous sommes en train de vivre une transformation médiatique. Le monde change, tout comme notre façon de consommer la télévision. Le sport, et particulièrement le football, doit s'adapter à cette transformation, au passage de la télévision traditionnelle à l'OTT. Il y a toujours les supporters traditionnels, les fidèles d'un club, mais il y a aussi les consommateurs de trois minutes. C'est la société de l'immédiateté. Ils veulent des highlights, des buts… Demain nous allons jouer un match de Ligue Europa contre le Lokomotiv Moscou. Je considère que les gens qui vont regarder ce match en entier sont des supporters de Moscou ou des supporters de l'OM. Quelqu'un d'autre qui veut regarder la Ligue Europa demain, va regarder a priori le multiplex pour voir tous les buts» , a rajouté Longoria.

De son avis, il faut réfléchir à combler les nombreux trous et moments faibles des matchs afin de retenir le téléspectateur. «On a un spectacle d'une durée de 90 minutes. Mais dans beaucoup de matchs, je considère comme professionnel du football qu'il y a trois ou quatre minutes intéressantes. En tant qu'industrie, on doit se demander comment développer cette faible durée. Si je compare par rapport à ce qu'il se fait aux Etats-Unis, les matchs de foot n'ont pas beaucoup d'introduction par exemple. Il faut développer des stratégies et des solutions. A long terme, il faut rendre le championnat plus attractif. On peut imaginer une personnalisation du produit, chercher à comment atteindre le téléspectateur en lui offrant quelque chose d'adapté. L'industrie du football est conservatrice, mais on doit chercher à développer de nouvelles choses» , a insisté le Marseillais.

Une gouvernance plus forte

Outre les droits TV, Longoria, favorable à un passage de 20 à 18 clubs en Ligue 1, appelle à une structure forte pour réguler l'économie des clubs. «Il faut aussi se pencher sur les structures juridiques. C'est important d'avoir une gouvernance forte au niveau de la Ligue, car c'est le véhicule pour faire des réformes dans le football. Il faut un contrôle économique plus fort, avec des règles fixes pour les clubs. Je suis favorable à un contrôle économique au sein des Ligues nationales. Le contrôle de la Liga est plus important que le fair-play financier de l'UEFA, a priori et pas a posteriori. Je suis davantage en faveur de la prévention que de la répression» , a affirmé l'Ibère. A Longoria de poursuivre dans cette direction pour entraîner le plus de monde possible dans sa quête.

Que pensez-vous des propositions de Longoria pour relancer l'attractivité du football français ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
chargement des commentaires ...



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Faut-il tolérer l'attitude et la réaction de Messi au moment de sa sortie du terrain face à Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
L'équipe de rêve
EURO
2020
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB