Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

PSG : après son dérapage, Kimpembe vers une lourde sanction ?

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 10/05/2021 à 14h36
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Auteur d'un vilain tacle en retard sur Jérémy Doku lors du match contre Rennes (1-1) dimanche en Ligue 1, le défenseur central du Paris Saint-Germain Presnel Kimpembe risque trois matchs de suspension. Mais pour ses insultes, l'international français a probablement aggravé son cas...

PSG : après son dérapage, Kimpembe vers une lourde sanction ?
Presnel Kimpembe a dérapé contre Rennes.

Presnel Kimpembe a perdu son calme... A la 87e minute du match face à Rennes (1-1) dimanche en clôture de la 36e journée de Ligue 1, le défenseur central du Paris Saint-Germain, frustré par le nul concédé par son équipe, a réalisé un vilain tacle en retard sur l'ailier du club breton Jérémy Doku.

Logiquement, l'international français a été immédiatement expulsé par l'arbitre Rudy Buquet. Un carton rouge synonyme d'une fin de saison pour le Parisien ?

Kimpembe risque gros

En effet, d'après les informations du quotidien L'Equipe, Kimpembe, avec ce geste dangereux sur Doku, risque d'être suspendu trois matchs. Il s'agit en tout cas du barème fixé par la Ligue de Football Professionnel pour une «faute grossière». Mais ce n'est pas tout ! Au moment de retourner aux vestiaires, le Tricolore, très agacé après une altercation verbale avec Romain Del Castillo, a dérapé dans les couloirs : «bande de tapettes va», a-t-il crié.

Sans surprise, cette sortie devrait aggraver son cas. Toujours en se basant sur le règlement de la LFP, Kimpembe encourt ainsi 10 matchs de suspension pour «insultes discriminatoires». D'ores et déjà suspendu pour la demi-finale de la Coupe de France contre Montpellier mercredi, le Parisien va être jugé dès mardi par la Commission de discipline de la LFP.

Une circonstance atténuante

Pour se défendre, Kimpembe a tout de même une circonstance atténuante : l'insulte n'a pas été prononcée directement à un joueur, mais dans les couloirs du Roazhon Park pour exprimer sa frustration. Un élément qui devrait jouer en sa faveur devant la Commission de discipline de la LFP. Mais avec seulement deux journées de championnat et peut-être une finale de Coupe à disputer avant la fin de la saison, le PSG va très certainement devoir composer sans l'un de ses titulaires indiscutables pour ce sprint final.

Quelle sanction pour le défenseur central du Paris Saint-Germain Presnel Kimpembe ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB