Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

La réussite d'un champion - Débrief et NOTES des joueurs (Metz 0-2 LOSC)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 09/04/2021 à 22h54
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

En dedans durant une heure, Lille a arraché un précieux succès sur la pelouse de Metz (0-2), ce vendredi, en ouverture de la 32e journée de Ligue 1. Les Dogues, qui ont vu Mike Maignan repousser un penalty en début de match, comptent provisoirement 6 points d'avance sur le Paris Saint-Germain en tête du classement.

La réussite d'un champion - Débrief et NOTES des joueurs (Metz 0-2 LOSC)
Yilmaz a marqué le premier but de Lille à Metz.

Lille est insubmersible. En difficulté durant près d'une heure, le LOSC s'est arraché pour remporter une victoire capitale à Metz (0-2), ce vendredi, dans le cadre de la 32e journée de Ligue 1.

Sauvés par Mike Maignan, qui a repoussé un penalty d'Aaron Leya Iseka en début de partie, les Dogues mettent une énorme pression sur leurs concurrents pour le titre puisqu'ils comptent provisoirement 6 points d'avance sur le Paris Saint-Germain, 2e. Un succès digne d'un champion.

Maignan repousse le penalty de Leya Iseka

Bousculés par des Messins qui usaient énormément du jeu long, les Dogues étaient proches de craquer après un quart d'heure. Mais Maignan sortait le grand jeu pour repousser un penalty de Leya Iseka concédé après une main de Fonte. Une très chaude alerte pour Lille, qui ne parvenait toutefois pas à prendre le jeu à son compte devant une équipe très bien organisée et proche de trouver la faille sur une frappe tendue de Centonze.

En dehors de Renato Sanches, qui tentait tant bien que mal de trouver des espaces, les Nordistes montraient un pâle visage. Même Yilmaz, habituellement très actif, se montrait très peu inspiré dans ses déplacements et ses courses. Il fallait attendre la 36e minute et une percée du milieu portugais pour assister à la première frappe des visiteurs, qui pointaient un peu plus le bout de leur nez peu avant la pause avec deux nouvelles tentatives de Celik et Soumaré.

Les Turcs libèrent Lille

Au retour des vestiaires, Maignan gagnait un nouveau duel devant Leya Iseka. Dans la foulée, c'était le poteau qui le sauvait sur une frappe de Sarr déviée par Botman. Le gardien français, qui détournait une frappe fuyante de Boulaya, était proche de commettre une grosse bourde en dégageant le ballon sur Gueye, venu au pressing. Un gros quart d'heure de flottement auquel Yilmaz mettait fin. Parfaitement servi par Renato Sanches, le buteur turc fusillait Oukidja sur sa première frappe (0-1, 60e).

Libéré, le LOSC tentait tout de même de réaliser le break, mais le gardien algérien se montrait vigilant sur une tête d'André. Maignan, lui, n'était pas en reste et repoussait les timides frappes adverses, dont celle fuyante de Boulaya. Mais il était écrit que Lille ne devait pas perdre ce soir. Mieux encore, la bande à Christophe Galtier enfonçait définitivement le clou sur une frappe croisée à mi-hauteur de Celik (0-2, 89e). La réussite du champion ?

La note du match : 5,5/10

Une première période assez poussive malgré une équipe de Metz plutôt plaisante et agressive, un second acte bien plus ouvert avec le réveil de Lille. La partie a été globalement correcte, sans plus, malgré une tension importante dans le dernier quart d'heure.

Les buts :

- Renato Sanches rentre dans l'axe et résiste au retour de Boye. Sur le fil, le milieu portugais lance Yilmaz, qui parti à la limite du hors-jeu, temporise et allume Oukidja dans un angle fermé depuis le côté droit de la surface (0-1, 60e).

- Les Lillois jouent un corner rapide sur le côté droit. Bradaric transmet le ballon à Celik, qui d'une frappe croisée à mi-hauteur, trouve le petit filet droit d'Oukidja (0-2, 89e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Mike Maignan (8/10)

Ce n'était pas encore le cas cette saison, mais le gardien a enfin repoussé un penalty, celui de Leya Iseka, après seulement un quart d'heure. Une intervention décisive qui permet à Lille de rester dans le coup et d'aller chercher une victoire qui n'aurait probablement pas été possible si Metz avait rapidement trouvé la faille. Peut-être l'action de la saison, d'autant qu'il a sorti 6 autres arrêts dans ce match.

METZ :

Alexandre Oukidja (5,5) : de retour après quatre matchs de suspension en Ligue 1, le gardien algérien a été bon sur sa ligne sur les quelques tentatives cadrées du LOSC. Toutefois, il ne peut rien faire sur le coup de canon de Yilmaz à l'heure de jeu, alors qu'il est masqué sur la frappe de Celik.

Dylan Bronn (6) : le défenseur tunisien a dû montrer les muscles pour se faire respecter. Il a été bon dans les duels au sol avec des interventions de classe.

Boubakar Kouyate (6) : le Grenat a plutôt bien fait le job devant Yilmaz, qui a souvent dû dézoner pour toucher le ballon. Il a réalisé un bon match.

John Boye (5) : comme à son habitude, le capitaine messin s'est montré agressif pour intimider Yilmaz. Il a fait preuve de puissance dans les duels pour empêcher ses adversaires de passer dans sa zone durant une heure avant de se faire avoir par Renato Sanches. Une action qui coûte cher.

Fabien Centonze (6,5) : un match généreux pour le piston droit, qui a bien utilisé son couloir tout au long de la partie. Il a été rarement pris à défaut et a été plutôt en vue offensivement. Très encourageant.

Habib Maïga (6) : l'international ivoirien s'est beaucoup donné dans l'entrejeu. Il a bien tenu tête à André et Soumaré avec une activité régulière. Une bonne copie pour lui.

Pape Matar Sarr (7) : auteur d'une très belle intervention sur Reinildo en première période, le milieu sénégalais a été précieux à la récupération et dans l'impact. Il s'est permis plusieurs montées rageuses et touche même le poteau sur une frappe déviée par Botman. Un vrai bon match.

Matthieu Udol (5) : le piston gauche a eu beaucoup plus de mal que Centonze. Bousculé par Renato Sanches, il a perdu pied au retour des vestiaires sur les nombreuses percussions du milieu portugais. Remplacé à la 64e minute par Thomas Delaine (non noté).

Farid Boulaya (6,5) : le milieu offensif algérien a plutôt bien aiguillé le jeu avec des belles ouvertures pour écarter la défense lilloise. En seconde période, il est monté en régime en se retrouvant systématiquement au départ des actions les plus dangereuses de son équipe. Intéressant, une fois de plus.

Mamadou Lamine Gueye (5) : le buteur messin a été remuant mais il n'a finalement pas réussi à se montrer dangereux. Il a été proche de profiter d'une mauvaise relance de Maignan en seconde période. En vain. Remplacé à la 64e minute par Pape Yade (non noté).

Aaron Leya Iseka (3) : le buteur belge n'a pas été en réussite ce soir. Il perd son duel sur penalty après le quart d'heure de jeu et ne parvient pas à revenir dans son match après ce raté. Un match compliqué pour lui.

LILLE :

Mike Maignan (8) : lire commentaire ci-dessus.

Mehmet Çelik (7,5) : le latéral droit turc a été bon. Défensivement, il a fait preuve d'une bonne agressivité dans les duels. Offensivement, il a longtemps été un des seuls à vouloir apporter le danger, avec notamment la première frappe cadrée de son équipe avant la pause. Il marque en fin de match pour mettre le couvercle.

José Fonte (6,5) : le défenseur central portugais a failli commettre l'irréparable avec une main dans la surface mais Maignan était là pour rattraper son erreur. Il a néanmoins fait preuve de courage et de ténacité pour faire face aux offensives adverses.

Sven Botman (7) : une rencontre solide pour le roc néerlandais, qui a joué à son rythme pour empêcher Leya Iseka et Gueye de faire des différences. Il n'est pas loin de tromper Maignan sur une frappe de Sarr qui termine sur le poteau. Précieux dans l'ensemble.

Reinildo Mandava (6) : le Mozambicain prend doucement mais sûrement le dessus sur Bradaric et a confirmé sa belle passe ce soir. Malgré la pression dans son couloir, il a fait parler sa vitesse pour gagner de nombreux duels. Une présence intéressante des deux côtés du terrain.

Renato Sanches (6,5) : le seul Dogue à avoir montré les crocs en première période. Le milieu portugais, libre dans son positionnement, a énormément travaillé même s'il a eu très peu de réussite sur ses transmissions. C'est toutefois lui qui débloque la rencontre avec un gros travail devant Boye et une passe lumineuse dans la profondeur pour Yilmaz.

Benjamin André (6) : le milieu nordiste a plié sans jamais rompre. Il s'est, comme à son habitude, montré très besogneux, en n'hésitant pas à presser haut pour empêcher la première relance. Il a néanmoins eu plus de mal à faire la différence sur ses transmissions beaucoup trop timides. Remplacé à la 84e minute par Xeka (non noté).

Boubakary Soumaré (5,5) : dans les efforts, le milieu lillois a encore une fois été au rendez-vous. En revanche, on peut lui reprocher son manque d'audace puisqu'il a trop peu cherché à casser les lignes sur ses passes.

Jonathan Bamba (3) : une copie très pauvre rendue par l'ailier nordiste. Trop peu de prise d'initiatives, pas assez de percussion, le Dogue a clairement manqué de mordant dans ce match. Remplacé à la 88e minute par Domagoj Bradaric (non noté), passeur décisif sur le but de Celik.

Jonathan Ikone (3,5) : l'international français n'a pas du tout pesé dans ce match. Il a eu énormément de mal face aux grands gabarits messins. Une soirée difficile pour le joueur formé au Paris Saint-Germain, qui a eu trop de déchet dans son jeu. Remplacé à la 75e minute par Timothy Weah (non noté).

Burak Yilmaz (6,5) : l'attaquant turc a été à la peine durant une heure malgré d'énormes efforts pour tenter d'user ses adversaires. Mais il s'est accroché pour trouver la faille sur sa seule frappe cadrée du match, d'un coup de canon dans un angle fermé. Un but qui va faire beaucoup, beaucoup de bien au moral des Dogues.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

METZ 0-2 LILLE (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 32e journée
Stade : Stade Saint-Symphorien - Arbitre : C. Turpin

Buts : - B. Yilmaz (60e) M. Çelik (89e) pour LILLE
Avertissements : B. Kouyaté (65e), P. Sarr (76e), pour METZ - José Fonte (16e), B. Yilmaz (45+3e), pour LILLE

METZ : A. Oukidja - D. Bronn, B. Kouyaté, J. Boye - F. Centonze, P. Sarr, H. Maïga, M. Udol (T. Delaine, 64e) - A. Leya - M. Gueye (P. Yade, 64e), F. Boulaya

LILLE : M. Maignan - José Fonte, S. Botman - M. Çelik, Reinildo - Renato Sanches, B. André (Xeka, 84e), B. Soumaré, J. Bamba (D. Bradaric, 88e) - J. Ikoné (T. Weah, 75e), B. Yilmaz

Maignan a repoussé un penalty de Leya Iseka

Yilmaz a ouvert la marque d'une lourde frappe (0-1, 60e)

Boulaya a réalisé un bon match pour Metz

La joie des Lillois après le but de Celik (0-2, 89e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Qui doit gagner le trophée UNFP du meilleur espoir de la saison Ligue 1 ?

Eduardo Camavinga (Rennes)
Sofiane Diop (Monaco)
Aurélien Tchouaméni (Monaco)
Amine Gouiri (Nice)
Maxence Caqueret (Lyon)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
but, 89e7,5Çelik
but, 60e6,5Yilmaz


MASQUER LA PUB