Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'Equipe type de L1 - 38e journée
Par Marc Lepannetier - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 27/05/2007 à 16h47
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Elmander envoie Toulouse en Ligue des Champions ! Par la même occasion, il est le vainqueur de notre classement sur la saison 2006-2007 ! Il succède à Juninho et Cris, élus la saison passée. Retrouvez les joueurs de notre trente-huitième équipe type du championnat et nos classements finaux avec Maxifoot !

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et désormais sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Un classement est effectué, individuel et par club.

Cette trente-huitième journée a vu Lyon l'emporter face à Nantes. Marseille a battu Sedan. Pour la troisième place, tant convoitée, c'est Toulouse qui s'en est emparée après s'être défait de Bordeaux pendant que Rennes concédait in extremis le nul à Lille et que Lens sombrait à Troyes. Sochaux et Monaco ont dominé St-Etienne et Nancy. Auxerre et Paris se sont imposés à Valenciennes et à Lorient. Nice et Le Mans n'ont pu se départager. Au regard de ces résultats, voici "L'équipe type" réalisée par Maxifoot pour la trente-huitième journée de L1.

Équipe type de la trente-huitième journée :

Remplaçants

12. Daniel Congré (Toulouse)
13. Edouard Cissé (Paris-SG)


14. Bruno Cheyrou (Rennes)
15. Samir Nasri (Marseille)
16. Karim Benzema (Lyon)
17. Pedro Miguel Pauleta (Paris-SG)
18. Teddy Richert (Sochaux)

En détails...

Ronan Le Crom (32 ans, Troyes)

A l'image des siens, il a quitté la L1 avec le devoir du travail très bien accompli. Avec des interventions toujours efficaces et une attention des tous les instants, il a tenu sa cage inviolée. Il est surtout l'auteur d'une claquette salvatrice sur un lob de Monterrubio pour empêcher l'égalisation de Lens. Lui et les Troyens ont joué leur jeu jusqu'à la fin et peuvent être fiers de ne pas avoir faussé le Championnat qu'ils abandonnent forcément avec des regrets…

Bacary Sagna (24 ans, Auxerre)

Il a fêté l'annonce de sa sélection en Bleu par une passe décisive et un match irréprochable. Sa hargne défensive et son allant offensif ont été renouvelés pour clôturer sa plus belle et plausible dernière année au sein de l'AJA. Il n'a ainsi pas tardé à se distinguer en débordant et en centrant impeccablement pour la tête gagnante de Niculae. Avec lui, les Auxerrois l'ont emporté et finissent la saison sur une très belle fin partagée.

Ibrahima Faye (27 ans, Troyes)

L'engagé défenseur de l'Aube a joué de son talent pour cette ultime soirée en L1. En plus de ses duels gagnés, il est parfaitement allé couvrir ses compères de la défense. Grâce à un placement irréprochable, il a annihilé les velléités lensoises. Sa puissance et son jeu de tête ont fait le reste. L'esprit libéré, son jeu a donc été sans faute. Pour une fois, Troyes n'a pas encaissé de but !

Jérémie Bréchet (27 ans, Sochaux)

Le capitaine des Lionceaux a sorti la panoplie du défenseur indispensable tout au long de l'année. Lors de la dernière journée, les attaquants adverses n'y ont pas échappé. Précis dans ses interventions et adroit à la relance, il a mené les siens à une ultime joie. Victorieux en Coupe de France, les Sochaliens échouent aux portes de la Ligue des Champions. Au final et avec lui, la saison a été on ne peut plus belle.

Jean-Pascal Mignot (26 ans, Auxerre)

La fréquence de ses absences sur blessures a largement pénalisé son équipe. Défenseur sûr et sobre, il a souvent manqué pour que l'édifice défensif auxerrois soit plus solide. Lors de cet ultime match, il a parfaitement tenu son rôle en contrôlant les offensives valenciennoises. Sa relance et son apport offensif ont aussi été réels. Kaboul en partance, son remplaçant sera sûrement heureux de compter sur lui pour la prochaine saison.

Blaise Matuidi (20 ans, Troyes)

Le plus talentueux d'entre eux s'est une nouvelle fois illustré pour sa dernière avec l'ESTAC. A l'origine du premier but, le néo buteur s'est même remis à marquer, d'une nouvelle frappe déviée, à l'entrée des seize mètres (55e). Son abnégation et sa vitalité à la récupération en font un grand élément d'avenir. Nul doute que son futur club se félicitera de sa progression qui reste grande. En attendant, Troyes le regrette déjà…

Camel Meriem (27 ans, Monaco)

L'homme aux pieds indifférents a fait quelques différences pour mener les Monégasques à une dernière victoire. Avec la complicité de Menez, il a dérouté le milieu nancéien pour l'emmener dans des tours de passe-passe. Par l'intermédiaire d'un de ses coups francs, il servi Koller pour l'ouverture du score. Par deux de ses frappes, il aurait pu aggraver la marque sans la vigilance de Grégorini. Pour le bien final de Monaco, sa mise en forme a coïncidé avec une remontée au classement. Pour la dernière et première fois de la saison, l'ASM a atteint la partie haute du classement.

Paulo Cesar (28 ans, Toulouse)

Venu de Paris, son apport au mercato a été primordial dans la remontée fulgurante des Violets. La qualité de ses coups de pied, arrêtés ou en mouvement, a été l'idéal prolongement du jeu toulousain pour la finalisation du cannibale Elmander. Ses offrandes ont surtout gavé le Viking lors de ce festin final. Par deux centres travaillés, il a contenté l'appétit de son avant-centre pour qu'il ajuste deux têtes gagnantes. Avec sa technique, il a grandement oeuvré au sein du Téfécé pour l'obtention d'une place à la table des plus grands !

Achille Emana (24 ans, Toulouse)

Tout en puissance, il a été l'élément moteur de la grande saison toulousaine. Buteur ou passeur, il a également été décisif dans la régularité du jeu de son équipe. En témoigne son match face à Bordeaux, où son influence physique et technique ont été manifestes. Il est ainsi l'auteur d'une talonnade pour le troisième but d'Elmander. Il est annoncé sur le départ à chaque intersaison mais, après cette place inespérée, son discours est plus clair : «c'est une belle aventure qui va se poursuivre. Il va falloir continuer à grandir et à progresser.»

Florent Malouda (26 ans, Lyon)

D'un doublé, il a signé sa possible dernière grande performance sous les couleurs de Lyon. Il a paraphé son match en reprenant à bout portant un centre de Toulalan (22e), avant de récidiver d'un duel remporté face à Heurtebis suite à une ouverture en profondeur de Juninho (66e). Avec dix buts, il a marqué le sixième sacre de l'OL de son empreinte. Elu meilleur jouer de l'année par ses pairs, l'enfant de Guyane semble désormais prêt et résolu à s'envoler vers d'autres cieux plus étrangers…

Johan Elmander (26 ans, Toulouse)

Lorsque le Suédois va, Toulouse est bel et bien là ! A son image, le club a calé dans la dernière ligne droite avant d'être miraculeusement repêché par la grâce d'une vague de supporters nantais. Face à Bordeaux, la tête toujours hors de l'eau malgré une pluie battante, il a d'abord plongé suite à un centre de Paulo Cesar pour la croiser et égaliser (38e). Taillé comme un maître nageur, il a récidivé pour prendre le dessus sur Jemmali et tromper Ramé (51e). A l'approche du but, il a achevé les Girondins d'un triplé après avoir frappé du droit une remise d'Emana (71e). Les sirènes européennes ont appelé Toulouse à leurs côtés, pourvu que d'ici là d'autres ne viennent pas l'arracher au coeur de la ville rose…

Classements :

Un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Un classement est effectué, individuel et par club. Lors de chaque journée, les clubs victorieux sont, avant tout, récompensés et le joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement du club en découle logiquement.

Par joueurs

Le Suédois Elmander a fait de Toulouse un troisième du Championnat ! Son triplé lors de la dernière journée le propulse, légitimement sur l'ensemble de sa saison, à la première place de notre classement aux dépens de Juninho, vainqueur ex æquo avec Cris la saison dernière ! Retrouvez le classement complet de la saison 2006-2007.

1. Elmander (Toulouse) 21pts
2. Juninho (Lyon) 19pts
3. Cris (Lyon), Niang (Marseille), Touré (Monaco) 18pts
6. Janot (St-Etienne), Ziani (Sochaux) 17pts
8. Gignac (Lorient), Malouda (Lyon), Savidan (Valenciennes) 16pts
11. Aruna (Lens), Squillaci (Lyon), Armand (Paris-SG) 15pts
14. Micoud (Bordeaux), Basa (Le Mans), Ribéry (Marseille), Piquionne (Monaco), Puygrenier (Nancy), Emana (Toulouse) 14pts
20. Hilton (Lens), Nasri (Marseille), Melchiot, Mensah (Rennes), Feindouno (St-Etienne) 13pts
25. Jelen (Auxerre), Coulibaly, Bodmer, K. Keita (Lille), Br. Cheyrou, Didot (Rennes) 12pts
31. Sagna (Auxerre), Se. Keita (Lens), Le Pen (Lorient), Tiago (Lyon), Lloris (Nice), Utaka (Rennes), Richert (Sochaux), Douchez (Toulouse) 11pts
39. Kaboul (Auxerre), Faubert (Bordeaux), Romaric (Le Mans), Tafforeau (Lille), Ré. Riou (Lorient), Luyindula (Paris-SG), Belhadj (Sedan) 10pts
46. Fernando (Bordeaux), Carrasso (Marseille), Meriem, Perez (Monaco), Chrétien, Diakhaté, Fortuné (Nancy), Cetto (Nantes), Gomis (St-Etienne), Yahia (Sedan) 9pts
56. Akalé (Auxerre), Pelé (Le Mans), Carrière (Lens), Schmitz (Lille), N'Guémo (Nancy), Landreau, Pauleta (Paris-SG), Camara (St-Etienne), Bréchet (Sochaux), Arribagé (Toulouse), Penneteau (Valenciennes) 8pts
67. Be. Cheyrou (Auxerre), Mavuba, Wendel (Bordeaux), Is. Bangoura, Grafite (Le Mans), Demont (Lens), Civelli, Rodriguez (Marseille), B. Gavanon (Nancy), Gallardo, Rothen (Paris-SG), Briand, Marveaux (Rennes), Afolabi, N'Daw, Sène (Sochaux), Congré (Toulouse), Le Crom (Troyes), Doumeng, Flachez (Valenciennes) 7pts
87. Jussiê, Planus (Bordeaux), Makoun, Odemwingie, Plestan (Lille), Abriel, Ciani, Jallet, Marchal (Lorient), A ; Diarra, Réveillère (Lyon), Beye, Taiwo (Marseille), Cufré, Givet, Monsoreau (Monaco), Faé, Norbert, Payet (Nantes), Balmont, Bellion, Ederson, Fanni, Kanté (Nice), Diané (Paris-SG), Edman (Rennes), Ilan (St-Etienne), Sartre (Sedan), Danic, Matuidi (Troyes), Mathieu (Toulouse), Chelle, Rippert (Valenciennes) 6pts
120. Itandje, Kovacevic (Lens), Cana (Marseille), Clément (Paris-SG), Heinz (St-Etienne), Faye (Troyes), Mater (Valenciennes) 5pts
127. Mignot, Sorin (Auxerre), Darcheville, Jemmali, Ramé (Bordeaux), Roche (Le Mans), Cousin (Lens), Chalmé (Lille), Abidal, Coupet, Fred, Govou, Källström, Wiltord (Lyon), Gakpe, Leko, Menez, Modesto (Monaco), Pieroni (Nantes), Bourillon, Mbia (Rennes), Landrin (St-Etienne), Batlles, Mansaré, Paulo Cesar (Toulouse), Gigliotti (Troyes) 4pts
153. Niculae (Auxerre), Alonso, Chamakh, Cid, Jurietti, Marange (Bordeaux), Ib. Camara, Coutadeur, Matsui, Paulo André (Le Mans), Ramos (Lens), Dumont, Mirallas, Sylva, Tavlaridis, Youla (Lille), Ewolo, Fiorèse (Lorient), Clerc (Lyon), Maoulida, M'Bami (Marseille), Roma (Monaco), Da Rocha, Diallo, Heurtebis, Pierre, Signorino, Stojkovic (Nantes), Kim (Nancy), Echouafni, Koné, Laslandes, Varrault (Nice), Kalou, Rozehnal, Yepes (Paris-SG), Danzé, Jeunechamp, Pouplin, Sorlin (Rennes), Dabo, Diatta, Hognon, Moussilou (St-Etienne), Amalfitano, Boutabout, Ducourtioux, Maurice-Belay (Sedan), Grax, Isabey, Leroy, Le Tallec, Pichot, Pitau (Sochaux), Benvegnu, Dao, Dieuze, Ebondo, Fabinho (Toulouse), Ib. Bangoura, Barbosa, Enza, Ferreira, Sanz (Troyes), Grondin, Ouaddou, Roudet (Valenciennes) 3pts
217. F. Thomas (Auxerre), Henrique (Bordeaux), Jemaa (Lens), Benzema (Lyon), Zubar (Marseille), Grégorini, Sauget (Nancy), Barthez (Nantes), Vahirua (Nice), Ed. Cissé (Paris-SG), Pujol (Sedan), Nivet (Troyes), Dufresne (Valenciennes) 2pts
230. Cool, Kahlenberg, Pedretti (Auxerre), Cavenaghi (Bordeaux), Sessègnon (Le Mans), Gillet (Lens), Cabaye (Lille), Baros, Ben Arfa, Carew, Müller (Lyon), Audard, Saïfi (Lorient), Dj. Cissé, Pagis (Marseille), Bernardi, Bolivar (Monaco), Saïdou (Nantes), Curbelo, Macaluso, Zerka (Nancy), Abardonado (Nice), Frau, Mulumbu (Paris-SG), Hadji, Monterrubio (Rennes), Perrin (Saint-Etienne), Job, Lemoigne, Marin, Trévisan (Sedan), Quercia, Al. Santos (Sochaux), Lachuer, Paisley (Troyes), Paauwe (Valenciennes) 1pt

Par clubs

Derrière Lyon, élu une nouvelle fois, le podium n'a pas changé. Reste que le trio qui le suit formé par Rennes, Marseille et Toulouse correspond, dans le désordre, à celui du Championnat ! A noter que Troyes a laissé in extremis la dernière place à Sedan. Entre parenthèses les points marqués lors de cette ultime journée.

1. Lyon (4) 124pts
2. Rennes (1) 103pts
3. Marseille (1) 96pts
4. Toulouse (10) 95pts
5. Bordeaux 92pts
6. St-Etienne 89pts
7. Lens 85pts
8. Lille, Monaco (3) 79pts
10. Sochaux (4) 77pts
11. Paris-SG (2) 76pts
12. Lorient 71pts
13. Nancy, Valenciennes 67pts
15. Auxerre (6), Le Mans 63pts
17. Nice 56pts
18. Nantes 49pts
19. Troyes (9) 45pts
20. Sedan 43pts

C'était l'équipe type de la trente-huitième journée de Ligue 1. Bientôt, vous retrouverez les meilleurs joueurs de la saison avec l'équipe type 2006/2007 !




Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Trouvez-vous normal que le Français Aymeric Laporte (26 ans) accepte finalement de défendre les couleurs de l'Espagne ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB