Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'Equipe type de L1 - 37e journée
Par Marc Lepannetier - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 21/05/2007 à 12h07
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Nasri a donné le la pour l'OM ! Rennes et Nancy ont été dans le ton. Des joueurs de ces clubs se sont illustrés et sont présents, entre autres, dans notre trente-septième équipe type du championnat. Retrouvez les meilleurs joueurs de cette journée avec Maxifoot !

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et désormais sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Un classement est effectué, individuel et par club.

Cette trente-septième journée a vu Lyon perdre à Monaco. Marseille, vainqueur à St-Etienne, est assuré de terminer deuxième après les nuls de Lens, face à Nice, et de Bordeaux, au Mans. Rennes et Nancy ont étrillé Lorient et Sochaux. Auxerre s'est défait de Lille alors que Paris a condamné Troyes à la L2. Sedan-Valenciennes et Nantes-Toulouse se sont soldés par des matches nuls, ou presque… Au regard de ces résultats, voici "L'équipe type" réalisée par Maxifoot pour la trente-septième journée de L1.

Équipe type de la trente-septième journée :

Remplaçants

12. Vitorino Hilton (Lens)
13. Cédric Kanté (Nice)
14. Bruno Cheyrou (Rennes)
15. Benjamin Gavanon (Nancy)
16. Djibril Cissé (Marseille)
17. Pedro Miguel Pauleta (Paris-SG)
18. Cédric Carrasso (Marseille)

En détails...

Mickaël Landreau (28 ans, Paris-SG)

Grâce à ses belles performances, le PSG a fait un vital retour de l'enfer. A l'image du match contre Troyes, où s'il n'a rien pu faire contre l'ouverture du score de Nivet, il s'est en revanche illustré sur toutes les autres tentatives auboises. Il est, notamment, l'auteur d'un plongeon avec une main ferme et décisive pour empêcher Danic d'inscrire le but du break. Paris l'a finalement emporté et s'est sauvé, l'ancien Nantais l'y a bien aidé.

Mario Melchiot (30 ans, Rennes)

Il a déjà l'âme bretonne ! En témoigne, après Nantes, son deuxième but avec les Rouge et Noir lors d'un derby. Contre Lorient, il n'a pas tardé à mettre l'ambiance dans ce fest-noz footballistique en ouvrant la marque d'une reprise à bout portant sous la barre suite à un corner de Didot (2e). Toujours aussi sûr dans les duels, Le Pen ne lui a pas cherché querelle. Mieux même, il est également à l'origine de l'action amenant le but ultime de Jeunechamp. Avec lui, Rennes est au moins Champion de Bretagne !

Eric Chelle (29 ans, Valenciennes)

Sur le côté droit puis dans l'axe, il a argué de son placement et de son jeu aérien pour mettre son adversaire direct à la raison. Il a gagné une grande majorité de ses duels et il s'est appliqué dans la relance. Sans trop trembler, VA s'est finalement maintenu en L1. A l'image de Chelle, les Nordistes ne sont peut-être pas les rois du pétrole mais ils sont bien allés au bout de leurs idées.

Sébastien Puygrenier (25 ans, Nancy)

Son entente avec André Luiz a d'abord laissé à désirer mais il ne s'est pas fait prier pour tenter d'y remédier. D'une façon défensive, où il a sauvé par deux fois son camp, puis offensive, d'un énième coup de boule victorieux. Il a marqué là son cinquième but de la saison suite à un corner de Gavanon (32e). Avec sa fulgurante ascension, il est l'une des révélations défensives de cet exercice. Il n'est donc pas sûr que la perte probable de Diakhaté à ses côtés nuise à sa véritable influence pour Nancy qui est d'ores et déjà prégnante.

Florian Marange (21 ans, Bordeaux)

Il a surnagé sur son côté pour tenter de colmater puis de déborder. Précis dans sa relance, appliqué dans son placement, il s'est même essayé à une frappe presque gagnante. Alors que Bordeaux a joué avec le frein à main, seul le plus jeune d'entre eux s'est lâché, en vain. Miraculeusement, les Girondins sont toutefois encore en course pour la troisième place et la Ligue des Champions...

Landry N'Guémo (21 ans, Nancy)

Il est le détonateur du réveil nancéien depuis cinq matches ! Et comme lors de tous les précédents, ou presque, il a fait étalage de sa grande activité à la récupération et de son adresse à la relance. Vif et rapide, il a enclenché une multitude d'offensives lorraines avec une réussite maximale. Et s'il n'est pas directement engagé dans les cinq buts inscrits, son influence majeure sur le résultat final ne peut être ignorée.

Samir Nasri (19 ans, Marseille)

L'omniprésent meneur de l'OM a fait oublier la non existence de Ribéry dans ce match capital. Comme un signe des temps, sa jeunesse a légitimement pris le pouvoir pour conduire les Olympiens à la porte de la Ligue des Champions. Par deux incursions, un décalage et une infiltration, il a procuré les sens du bonheur et de la fierté retrouvée à tous les Phocéens. Alors que le plus illustre d'entre eux est désormais à la retraite, son jumeau de jeu se révèle plus que jamais pour le plaisir de tous.

Ireneusz Jelen (26 ans, Auxerre)

Il est l'auteur d'un nouveau but déterminant pour son équipe. Sa hargne et son adresse devant le but lui ont permis d'emporter la décision d'une tête rageuse à la retombée d'un ballon ayant heurté la transversale (79e). Il venait simplement de valider qu'il est bien l'homme des différences offensives où sa puissance et sa vélocité ont, même épisodiquement, soulagé le destin des Icaunais tout au long de la saison. Avec ce but victorieux, la révélation auxerroise a permis aux siens de toujours croire en un petit bout d'Europe...

Jérémy Menez (20 ans, Monaco)

Le jeune homme en forme du moment a confirmé son état princier. A l'aide de quelques dribbles il a d'abord éparpillé des bribes de son talent. Mais au meilleur des instants, il s'est montré concluant pour venir tromper Coupet d'une balle croisée de l'intérieur du droit (59e). A l'heure attendue, il venait d'inscrire son septième but de la saison pour devenir le meilleur réalisateur de Monaco et donner la victoire aux siens. Pour la sixième fois en six sacres, Lyon n'a pas gagné sur le Rocher !

Marc-Antoine Fortuné (25 ans, Nancy)

Tout comme il avait commencé son année avec Nancy, il termine brillamment la saison. Par sa puissance, son abnégation aux duels et ses courses à répétition, il pèse sans relâche sur les défenseurs adverses. Et lorsque les ballons arrivent, il sait tout naturellement en faire le bon usage. Il a ainsi profité d'une passe involontaire de Leroy pour battre Richert d'une frappe croisée du droit (20e). De son autre pied, il a inscrit son doublé, suite à un débordement et un centre en retrait de Hadji (80e). Il a certainement été la recrue la plus efficace du mercato hivernal et, avec et un peu grâce à lui, Nancy passera un été de plus au coeur de la L1.

John Utaka (25 ans, Rennes)

Il a sans cesse tenté mais il a longtemps buté sur un pied ou un arrêt du gardien. Mais, sans se décourager, il est allé s'arracher au prix d'une course folle pour fendre vers le but et laisser sur place Ciani avant d'enrouler d'une position excentrée un amour de tir brossé dans la lucarne de Riou (77e). La classe venait de parler, délivré, le stade ne pouvait qu'exulter. Avec lui et ses dix buts à son compteur, Rennes accélère encore vers l'Europe…

Classements :

Un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Un classement est effectué, individuel et par club. Lors de chaque journée, les clubs victorieux sont, avant tout, récompensés et le joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement du club en découle logiquement.

Par joueurs

Il n'y a aucun changement en tête et neuf joueurs peuvent encore prétendre remporter notre classement lors de l'ultime journée !

1. Juninho (Lyon) 19pts
2. Cris (Lyon), Niang (Marseille), Touré (Monaco), Elmander (Toulouse) 18pts
6. Janot (St-Etienne), Ziani (Sochaux) 17pts
8. Gignac (Lorient), Savidan (Valenciennes) 16pts
10. Aruna (Lens), Squillaci (Lyon), Armand (Paris-SG) 15pts
13. Micoud (Bordeaux), Basa (Le Mans), Ribéry (Marseille), Piquionne (Monaco), Puygrenier (Nancy) 14pts
18. Hilton (Lens), Malouda (Lyon), Melchiot, Mensah (Rennes), Feindouno (St-Etienne) 13pts
23. Jelen (Auxerre), Coulibaly, Bodmer, K. Keita (Lille), Nasri (Marseille), Didot (Rennes) 12pts
29. Se. Keita (Lens), Le Pen (Lorient), Tiago (Lyon), Lloris (Nice), Br. Cheyrou, Utaka (Rennes), Douchez, Emana (Toulouse) 11pts
37. Kaboul (Auxerre), Faubert (Bordeaux), Romaric (Le Mans), Tafforeau (Lille), Ré. Riou (Lorient), Luyindula (Paris-SG), Belhadj (Sedan), Richert (Sochaux) 10pts
45. Fernando (Bordeaux), Carrasso (Marseille), Perez (Monaco), Chrétien, Diakhaté, Fortuné (Nancy), Cetto (Nantes), Gomis (St-Etienne), Yahia (Sedan) 9pts etc…

Par clubs

A l'orée de la dernière journée, les deux équipes les plus invincibles sont en tête alors que Marseille, grâce à son attaque, est troisième. Entre parenthèses les points marqués lors de cette journée.

1. Lyon 120pts
2. Rennes (7) 102pts
3. Marseille (5) 95pts
4. Bordeaux (3) 92pts
5. St-Etienne 89pts
6. Lens (1), Toulouse 85pts
8. Lille 79pts
9. Monaco (3) 76pts
10. Paris-SG (4) 74pts
11. Sochaux 73pts
12. Lorient 71pts
13. Nancy (10), Valenciennes (3) 67pts
15. Le Mans 63pts
16. Auxerre (3) 57pts
17. Nice (1) 56pts
18. Nantes 49pts
19. Sedan 43pts
20. Troyes 36pts

C'était l'équipe type de la trente-septième journée de Ligue 1. Bientôt, vous retrouverez les meilleurs joueurs de la trente-huitième et dernière journée avec tous les classements !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Qui doit gagner le trophée UNFP du meilleur espoir de la saison Ligue 1 ?

Eduardo Camavinga (Rennes)
Sofiane Diop (Monaco)
Aurélien Tchouaméni (Monaco)
Amine Gouiri (Nice)
Maxence Caqueret (Lyon)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB