Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

OM : un vestiaire phocéen miné par les tensions...

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 07/12/2018 à 19h38
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Avec le début de saison poussif de l'Olympique de Marseille, le vestiaire marseillais connait logiquement certaines tensions. Ainsi, le traitement de faveur de la part de l'entraîneur Rudi Garcia envers certains cadres a du mal à passer.

OM : un vestiaire phocéen miné par les tensions...
Adil Rami fait l'objet des questions en interne.

Même si l'Olympique de Marseille occupe actuellement la 5e place du classement en Ligue 1 - à seulement 3 points du podium -, le début de saison du club phocéen reste particulièrement poussif. Outre la piteuse élimination en Europa League, l'OM a déjà enregistré 6 défaites en championnat en seulement 16 journées.

Et forcément, avec l'accumulation des revers et des mauvaises performances, la frustration s'installe petit à petit au sein du groupe olympien. Et d'après les informations de la radio RMC ce vendredi, des tensions sont palpables dans le vestiaire marseillais.

Des cadres trop protégés

Ainsi, certains joueurs de l'OM se montrent agacés par le statut particulier octroyé par l'entraîneur Rudi Garcia à des cadres comme le défenseur central Adil Rami (32 ans) et le milieu de terrain Kevin Strootman (28 ans). Malgré des performances décevantes ou simplement moyennes depuis l'entame de cet exercice, les deux hommes, qui touchent des salaires importants, conservent une confiance sans faille de la part du coach phocéen.

Un traitement de faveur qui commence à frustrer plusieurs éléments d'après la radio. «Quelques joueurs ont droit à plus de jokers. On peut le comprendre vu leur statut, mais il faut aussi accepter que cela fasse grincer certaines des dents», a ainsi confié une source proche du groupe. Un sentiment d'injustice bien présent notamment chez les remplaçants...

Le remède ? La victoire

Bien évidemment, il ne faut pas dramatiser cette situation. Il est logique de voir le vestiaire de l'OM connaître quelques remous face à la mauvaise période connue par l'équipe. «Peut-être qu'inconsciemment on a tous trop pensé à nos petits cas personnels. Il n'y a pas de tensions entre nous mais il faut retrouver un esprit collectif», a d'ailleurs commenté un joueur. Pour Garcia et Marseille, il n'y a qu'un seul remède pour apaiser la situation : la victoire.

Que pensez-vous des informations sur le vestiaire de l'Olympique de Marseille ? Est-ce inquiétant ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB