Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Monaco est prévenu, Paris ne lâchera rien - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 4-0 EAG)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 09/04/2017 à 23h01
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Sans trembler, le Paris Saint-Germain a corrigé Guingamp (4-0) ce dimanche, lors de la 32e journée de Ligue 1. Un succès qui a mis du temps à se dessiner pour les hommes de la capitale, qui reprennent la deuxième place et comptent toujours trois points de retard sur le leader, Monaco.

Monaco est prévenu, Paris ne lâchera rien - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 4-0 EAG)
Cavani et Di Maria ont impressionné avec le PSG.

L'AS Monaco est prévenue : le Paris Saint-Germain ne cédera pas son trône aussi facilement. Accroché pendant 55 minutes, le club de la capitale a finalement surclassé Guingamp (4-0) ce dimanche, lors de la 32e journée de Ligue 1.

Portés par Edinson Cavani, Angel Di Maria et Blaise Matuidi, les Franciliens reprennent la deuxième place à Nice et reviennent à trois petits points de Monaco, toujours leader du championnat.

Un premier acte très poussif

Pas du tout impressionnés, les Bretons réalisaient un début de match intéressant et posaient des soucis à une défense parisienne pas toujours sereine. Si Matuidi aurait pu obtenir un penalty pour une faute de Johnsson, Cavani touchait lui la barre de la tête sur corner. Malgré cette grosse frayeur, les Guingampais ne se repliaient pas derrière et continuaient de gêner les joueurs de la capitale, dominateurs mais trop peu inspirés.

Au fil des minutes, cela ne s'arrangeait pas pour les locaux, trop brouillons dans leurs transmissions. Pas de quoi inquiéter les supporters présents au Parc des Princes, toujours derrière leur équipe malgré le pauvre spectacle proposé. Seul Matuidi, bien servi par Di Maria, leur donnait des frissons mais le capitaine parisien butait sur Johnsson avant la pause.

Pastore rentre, Paris déroule

Au retour des vestiaires, Di Maria libérait le PSG d'un subtil ballon piqué après une récupération de Matuidi et une passe lumineuse de Cavani (1-0, 56e). Soulagé, Unai Emery pouvait exulter dans la foulée puisque l'Uruguayen doublait la mise sur une frappe à ras de terre imparable (2-0, 60e). En fusion, El Matador manquait même le troisième but de la tête à trois reprises sur des services de Pastore, Meunier et Maxwell.

Le meilleur buteur du championnat finissait par trouver la faille de nouveau après un service en or de Di Maria, ne laissant aucune chance au gardien suédois (3-0, 71e). Sonnés, les hommes d'Antoine Kombouaré ne revenaient pas malgré une énorme occasion de Mendy, qui butait sur un Trapp impérial. Finalement, Matuidi terminait le travail à l'ultime minute sur un bon ballon de la droite de Lucas (4-0, 90e+2). Paris était trop fort pour l'EAG !

La note du match : 6,5/10

Si on s'est globalement ennuyé en première période, le second acte a été très plaisant à suivre dès l'entrée de Pastore. On a retrouvé des Parisiens inspirés qui ont littéralement marché sur des Guingampais pourtant solides pendant une cinquantaine de minutes. Au grand bonheur des supporters présents au Parc des Princes.

Les buts :

- Kerbrat manque une relance sur le côté droit devant la pression de Matuidi. Le ballon est récupéré par Cavani, qui lève la tête et lance parfaitement Di Maria, seul à l'entrée de la surface, sur sa droite. L'Argentin temporise et trompe Johnsson d'un petit ballon piqué dont il a le secret (1-0, 56e).

- Maxwell récupère le ballon au milieu du terrain et assiste à la talonnade magnifique de Verratti dans le rond central qui met dans le vent trois Guingampais. Parti en contre, Rabiot lance parfaitement Cavani sur sa gauche, qui, avec de la réussite, élimine Kerbrat d'un crochet extérieur avant de tromper Johnsson d'une frappe enroulée à ras de terre sur la gauche du gardien (2-0, 60e).

- Sur le côté gauche, Di Maria lève la tête et voit Cavani partir dans la profondeur. Tout seul, l'Uruguayen progresse et finit par tromper Johnsson d'une frappe croisée du pied droit à ras de terre (3-0, 71e).

- Dans l'axe, Pastore remonte le camp breton et sert Lucas sur sa droite. Le Brésilien lève la tête et adresse un centre à ras de terre parfait pour Matuidi, qui pousse le ballon du pied droit au fond des filets (4-0, 90e+2).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Edinson Cavani (8,5/10)

S'il a touché la barre en début de partie, El Matador n'a touché que 9 petits ballons en première période. Une misère pour un buteur de sa trempe. Fort heureusement, il n'a jamais lâché et a finalement été le grand bonhomme de cette partie en délivrant une belle passe décisive pour Di Maria avant de doubler la mise quatre minutes plus tard. Dans la foulée, il manque trois grosses occasions de la tête avant de trouver la faille une nouvelle fois sur un service parfait de Di Maria. Un gros match du Sud-Américain, un de plus !

PARIS SG :

Kevin Trapp (6) : le gardien parisien a eu quelques frayeurs en début de match mais finalement, il a passé une soirée très tranquille au cours de laquelle il aura fait le boulot, sortant un bel arrêt devant Mendy en fin de partie notamment.

Thomas Meunier (6,5) : on sent le Belge gêné après sa blessure mais cela ne l'a pas empêché d'offrir de très nombreuses solutions offensives à ses partenaires. Bien mieux en seconde période, il offre un caviar à Cavani qui a vu Johnsson l'empêcher de mettre un but supplémentaire. Un match intéressant du Diable Rouge.

Serge Aurier (6) : comme face à Avranches, l'Ivoirien évoluait dans l'axe de la défense. Sauf que l'habituel arrière droit a passé son temps à se déplacer dans la zone de Meunier. Consigne ou mauvais réflexe ? En tout cas, l'ancien Toulousain a rectifié le tir après la pause, prenant le dessus sur les attaquants adverses malgré une belle occasion de Mendy en fin de partie.

Presnel Kimpembe (6) : s'il a été solide, le jeune défenseur central a réalisé une grosse erreur de relance avant la pause avant de se faire avoir physiquement par Mendy au retour des vestiaires. Pas de quoi le faire trembler puisqu'il termine la partie avec une copie globalement correcte.

Layvin Kurzawa (4,5) : le latéral gauche s'est montré aussi offensif que brouillon sur ses très nombreuses montées. Malheureusement pour lui, il a dû sortir en raison d'une blessure. Remplacé à la 43e minute par Maxwell (7), qui a montré à Kurzawa qu'il avait encore énormément de boulot pour arriver à son niveau. Il est à l'origine du deuxième but avec sa récupération haute.

Marco Verratti (6) : certes, l'Italien a touché énormément de ballons, mais il a rarement su en faire bon usage en première période. Trop statique et pas assez inspiré, il a profité de l'entrée de Pastore pour faire ce qu'il fait de mieux, jouer en première intention, puisqu'il est à l'origine du but de Cavani avec une subtile talonnade. Un geste de classe mais c'est bien trop peu pour un tel joueur.

Adrien Rabiot (6,5) : le jeune milieu a été énormément gêné par le positionnement hasardeux d'Aurier, qui l'a obligé à se replier en défense pour compenser en première mi-temps. Plus offensif après la pause, il est passeur décisif pour Cavani à l'heure de jeu. Il est monté en puissance au fil du match pour régner sur l'entrejeu.

Blaise Matuidi (7,5) : capitaine d'un soir, l'international tricolore a livré un bon match. Il aurait pu obtenir un penalty en début de rencontre suite à une faute de Johnsson, qui l'a empêché de marquer avant la pause. C'est lui qui met Kerbrat à la faute sur l'ouverture du score de Di Maria en contrant la passe du Breton avant de terminer le travail en marquant à la dernière minute, le jour de ses 30 ans.

Ángel Di María (8) : l'Argentin s'est montré impliqué puisqu'il a été l'élément offensif parisien le plus actif en première période. S'il s'est souvent montré individualiste en première période, El Fideo a rectifié le tir en délivrant un bijou de passe décisive à Cavani, qui lui avait offert l'ouverture du score 15 minutes plus tôt. Un gros match de sa part ! Remplacé à la 83e minute par Lucas (non noté), qui a marqué des points en délivrant une passe décisive à Matuidi.

Edinson Cavani (8,5) : lire commentaire ci-dessus.

Julian Draxler (3) : l'Allemand a complètement manqué son match, ratant à peu près tout ce qu'il a entrepris. Il n'a jamais réussi à se reprendre, livrant sa plus mauvaise prestation depuis son arrivée à Paris. Remplacé à la 53e minute par Javier Pastore (7), qui s'il n'est pas directement impliqué sur les trois premiers buts a complètement transfiguré le PSG dès son entrée. Il est à l'origine du but de Matuidi alors qu'il aurait pu inscrire une réalisation incroyable au coeur de la défense bretonne quelques minutes plus tôt.

GUINGAMP :

Karl-Johan Johnsson (4) : le portier suédois, sauvé par la barre sur une tête de Cavani en début de match, a réalisé une intervention décisive devant Matuidi avant la pause. Sauf que les Parisiens se sont énervés et il a finalement bu la tasse.

Baissama Sankoh (3) : une très petite partie de sa part. Trop effacé, il n'a jamais existé, ni offensivement, ni défensivement.

Christophe Kerbrat (1,5) : excellent en première période, le défenseur central a probablement vécu ses pires 45 minutes depuis très longtemps. Fautif sur le premier but avec une relance hasardeuse, il est également très fébrile sur le deuxième but signé Cavani en manquant son intervention dans la surface. Dur...

Jeremy Sorbon (3) : son compère n'a pas été aussi catastrophique mais son alignement très moyen en seconde période n'a pas vraiment aidé non plus. Un match à oublier, et vite...

Fernando Marçal (5) : le moins mauvais dans son équipe ce soir. Certes, le dernier but vient de son côté, mais son activité a été importante pendant une heure. A noter un gros travail à la récupération.

Jordan Ikoko (4) : solide en première période, il a complètement craqué après la pause. Physiquement, il n'a pas tenu la distance.

Lucas Deaux (3) : une prestation catastrophique. 26 ballons touchés, 4 récupérés, dur de faire moins bien. Remplacé à la 67e minute par Niil de Pauw (non noté).

Etienne Didot (4,5) : intéressant à la récupération, le vétéran breton a néanmoins été moyen dans ses transmissions. Il a été un des moins mauvais ce soir.

Marcus Coco (4) : l'ailier breton a été assez virevoltant en début de match, se procurant deux belles occasions au coeur de la défense parisienne. Par la suite, cela a été plus difficile une fois que les Parisiens ont évolué à leur niveau habituel. Remplacé à la 86e minute par Ludovic Blas (non noté).

Sloan Privat (3,5) : une rencontre forcément compliquée pour l'attaquant de pointe, qui a touché peu de ballons sans réussir à se procurer la moindre occasion. Remplacé à la 46e minute par Alexandre Mendy (4), qui aurait pu sauver l'honneur en fin de partie sans un bel arrêt de Trapp.

Jimmy Briand (3,5) : positionné sur l'aile gauche, le capitaine guingampais a multiplié les efforts en réalisant un match sérieux sur le plan défensif en première période. Mais devant, il n'a rien apporté. Dommage.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

PARIS SG 4-0 GUINGAMP (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 32e journée
Stade : Parc des Princes - 45.944 spectateurs - Arbitre : R. Buquet

Buts : Á. Di María (56e) E. Cavani (60e) E. Cavani (70e) B. Matuidi (90+2e) pour PARIS SG
Avertissements : A. Rabiot (32e), pour PARIS SG - L. Deaux (63e), M. Coco (73e), pour GUINGAMP

PARIS SG : K. Trapp - T. Meunier, S. Aurier, P. Kimpembe, L. Kurzawa (Maxwell, 43e) - M. Verratti, A. Rabiot, B. Matuidi - Á. Di María (Lucas, 84e), E. Cavani, J. Draxler (J. Pastore, 53e)

GUINGAMP : K. Johnsson - B. Sankoh, C. Kerbrat, J. Sorbon, Fernando Marçal - J. Ikoko, L. Deaux (N. De Pauw, 67e), É. Didot, M. Coco (L. Blas, 86e) - J. Briand, S. Privat (A. Mendy, 46e)

Thiago Silva et les Parisiens ont présenté la Coupe de la Ligue avant la partie

L'actionnaire du PSG, Tamim ben Hamad Al Thani, avait le sourire dans les tribunes

Di Maria a débloqué la partie d'un subtil ballon piqué (56e)

Encore un doublé pour Cavani (60e, 71e)

Matuidi, un but pour fêter ses 30 ans (90e+2)

La joie des Parisiens à l'issue de la rencontre







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
Banc des remplaçants Guingamp

G
U
I
N
G
A
M
P
>remplacé par Maxwell, 43e4,5Kurzawa
carton jaune, 32e6,5Rabiot
but, 90e+27,5Matuidi
but, 56e >remplacé par Lucas, 84e8Di María
but, 60e
but, 70e
28,5Cavani
>remplacé par Pastore, 53e3Draxler
>remplacé par De Pauw, 67ecarton jaune, 63e3Deaux
>remplacé par Blas, 86ecarton jaune, 73e4Coco
>remplacé par Mendy, 46e3,5Privat


MASQUER LA PUB