Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'Equipe type de L1 - 24e journée
Par Marc Lepannetier - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 24/04/2006 à 00h09
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

En match en retard, les attaquants monégasques ont fait tomber les Lyonnais pour la première fois de la saison à l'extérieur ! Ils sont présents, entre autres, dans notre vingt-quatrième équipe type du championnat. Découvrez les meilleurs joueurs de cette journée avec Maxifoot !

Comme après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et cinq remplaçants sont choisis selon leurs performances. Un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Un classement est effectué, individuel et par club.

Cette vingt-quatrième journée, morcelée après quatre reports de matches suite aux intempéries de la fin janvier, a vu Lyon concéder sa première défaite à l'extérieur face à Monaco. Bordeaux, vainqueur de Lens, et Auxerre, qui s'était défait de Rennes, avaient creusé alors un écart avec leurs poursuivants. Lille suivait après avoir battu Metz. Nice l'avait emporté à St-Etienne alors que Nancy-Ajaccio, Le Mans-Toulouse et Nantes-Troyes s'étaient terminés par un match nul. Au regard de ces résultats, voici "L'équipe type" réalisée par Maxifoot pour la vingt-quatrième journée de L1.

Équipe type de la vingt-quatrième journée :

Remplaçants

12. Ibrahima Faye (Troyes)
13. Fernando (Bordeaux)
14. Thomas Kahlenberg (Auxerre)
15. Tulio De Melo (Le Mans)
16. Teddy Richert (Sochaux)

En détails...

Fabien Barthez (34 ans, Marseille)

Quatre parades essentielles pour garder l'espérance d'une victoire, en vain ! Elles auront au moins eu le mérite d'avoir permis à l'OM d'engranger un point. Trois puissantes frappes détournées des poings puis une dernière, dans les ultimes instants, qu'il est allée sortir au ras de son poteau. Dans des conditions extrêmes, avec un vent très violent et de la pluie, il a aussi assuré le spectacle !

Maicon Douglas (24 ans, Monaco)

Par sa puissance physique et son aisance technique dans ses relances, il a apporté un plus dans son couloir. Il est avant dernier passeur sur le deuxième but monégasque en remisant de la tête un corner de Chevanton et il aurait pu inscrire un but en solitaire suite à un superbe déboulé en fin de match. A l'image de son équipe lors de cette saison, on a vu un peu trop tard tout le potentiel qu'on lui connaît.

Efstathios Tavlaridis (26 ans, Lille)

Si précieux dans les airs défensivement, il a marqué son premier but sous les couleurs du LOSC ! Une tête lobée sous la barre suite à un corner de Dernis et une mauvaise sortie de Wimbée (65e). Auparavant, il avait été intraitable devant la puissance et les appels en profondeur de Youla. Précis dans son placement, il est également intervenu avec efficacité dans les pieds des autres attaquants. Schmitz absent, il a récupéré avec assurance son rôle de leader de la défense.

Rabiu Afolabi (25 ans, Nantes)

Sa puissance physique et sa calme assurance dégagées ont mis en confiance ses partenaires. Très présent dans les duels, il a souvent contenu les attaquants olympiens assez loin de la surface. Après des débuts très hésitants, il s'affirme au sein d'une défense sochalienne qui s'est montrée somme toute solide malgré le mauvais classement du club.

Laurent Bonnart (26 ans, Le Mans)

Le capitaine manceau a tout donné et tout fait pour que les siens l'emportent. Il a un coeur énorme et, à chaque match, il aime le démontrer. Comme contre Toulouse où ses montées, ses débordements, ses centres et ses tirs ont causé mille tourments aux défenseurs de la ville rose. «Curieusement, ce but nous a réveillé, faisait-il remarquer. On a eu du mal à se trouver au début mais ensuite, je ne sais pas comment nous avons fait pour ne pas en mettre un deuxième…» En tout cas, ce ne fut pas de sa faute !

Valéry Mezague (22 ans, Sochaux)

Le néo-Sochalien a régné dans l'entre jeu en prenant le dessus sur ses adversaires directs. Puissant et plein d'allant, il aurait même pu ouvrir le score si son énorme frappe n'avait pas trouvé l'arête du poteau de Barthez. Il n'empêche, il a démontré qu'il avait retrouvé toute sa valeur et que sa place était bien dans l'élite après un purgatoire, forcé, en L2.

Florent Balmont (26 ans, Nice)

Il s'est activé aux quatre coins du terrain en étant à la récupération, à la relance et même à la finition après avoir été tout près de marquer en première période. Sa qualité de passe et son envie ont symbolisé un match maîtrisé en terre stéphanoise. Sur la lancée de sa qualification en finale de la Coupe de la Ligue, Nice pourrait être un adversaire redoutable pour cette fin de saison.

Kader Keita (24 ans, Lille)

Il marque d'entrée de jeu un vrai but d'avant-centre, son premier avec Lille, en reprenant esseulé au deuxième poteau un coup franc tiré par Dernis (4e). C'est pourtant sur un tout autre registre qu'il a joué la dissonance dans la défense messine grâce à ses dribbles et ses tentatives plus lointaines. Sa technique, sa puissance et son culot apportent une nouvelle efficacité à l'attaque lilloise. De quoi augurer des lendemains enchanteurs…

Amara Diané (23 ans, Strasbourg)

Lorsqu'il est inspiré, sa mobilité, sa vitesse et ses dribbles peuvent faire la différence à tout moment. Il en a donné la preuve contre le PSG où son but a simplement récompensé son talent. S'il a marqué sur une action d'avant centre après avoir hérité d'une remise de la tête de Farnerud pour marquer en force du droit (13e), il aurait pu doubler la mise suite à une accélération et une série de dribbles en plein coeur de la défense parisienne mais son extérieur du pied est venu lécher le poteau d'Alonzo. Hélas, cette magnifique occasion ratée résume sa saison et celle d'un Strasbourg déjà condamné.

Marco Di Vaio (28 ans, Monaco)

Il se déplace dans les intervalles comme peu d'attaquants. Il a une maîtrise technique et une vision du jeu haut de gamme, à l'instar de sa passe décisive pour Chevanton effectuée après un contrôle poitrine suivi d'une petite passe dans la profondeur. Il a marqué le deuxième but monégasque en reprenant à bout portant une remise de Squillaci suite à un corner de Chevanton relayé par une tête de Maicon (58e). Hélas pour l'ASM, sa belle entente avec Chevanton arrive trop tard pour ne pas laisser de gros regrets sur une saison qui restera très décevante.

Ernesto Chevanton (25 ans, Monaco)

En pleine possession de ses moyens, il marque à chaque match, ou presque. Le duo qu'il forme avec Di Vaio est de plus en plus complémentaire et son but inscrit, suite à une ouverture de ce dernier avant qu'il ne dribble Coupet du bout du pied, le confirme (33e). Il est aussi l'auteur du corner amenant le deuxième but de Monaco. Dommage pour le club qu'il ait été aussi souvent blessé durant la saison car il démontre enfin qu'il peut être un vrai buteur.

Classements :

Un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Un classement est effectué, individuel et par club. Lors de chaque journée, les clubs victorieux sont, avant tout, récompensés et le joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement du club en découle logiquement.

Par joueurs

Le Bordelais Fernando est seul sixième alors que le Niçois Balmont, le Manceau Bonnart et le Monégasque Maicon entrent dans les quinze premiers.

1. Ribéry (Marseille) 23pts
2. Cris (Lyon), Juninho (Lyon) 21pts
4. Malouda (Lyon) 19pts
5. Pauleta (Paris-SG) 18pts
6. Fernando (Bordeaux) 16pts
7. Pelé (Le Mans) 15pts
8. Schmitz (Lille), Wiltord (Lyon), Richert (Sochaux) 14pts
11. Luyindula (Auxerre), Odemwingie (Lille), Balmont (Nice), Källström (Rennes) 13pts
15. Bonnart (Le Mans), Kahlenberg (Auxerre), K. Keita (Lille), Maicon (Monaco), M'Bia, Utaka (Rennes) 12pts
21. Coupet (Lyon) 11pts
22. Matsui (Le Mans), Modesto (Monaco), Bracigliano (Nancy), Faé (Nantes), S. Traoré (Nice), Armand, Dhorasoo, Rothen (Paris-SG), Hognon (St-Etienne), I. Faye (Troyes) 10pts
32. Hautcoeur, F. Thomas (Le Mans), A. Diarra, Itandje (Lens), Makoun (Lille), Fred (Lyon), Niang, Oruma (Marseille), Borbiconi (Metz), Chrétien (Nancy), Diallo (Nantes), Fanni (Nice), Gourcuff (Rennes), Piquionne (St-Etienne), Mathieu (Toulouse) 9pts
47. M. Diarra (Lyon), Landreau (Nantes), Emana (Toulouse) 8pts
50. M. N'Diaye, Porato (Ajaccio), Bolf, Cool (Auxerre), Smicer (Bordeaux), Cousin, Demont, Jussiê, Se. Keita (Lens), Caçapa (Lyon), Barthez, Déhu, Lamouchi (Marseille), Ouadah (Metz), Chevanton (Monaco), Vahirua (Nice), Kalou, Rozenhal, Yepes (Paris-SG), Monterrubio (Rennes), Janot (St-Etienne), Diané (Strasbourg), Ebondo, Douchez (Toulouse), Matuidi (Troyes) 7pts etc…

Par clubs

Monaco fait un bond au classement et se retrouve huitième alors que Marseille rejoint le PSG à la troisième place. Entre parenthèses les points gagnés lors de cette journée.

1. Lyon 140pts
2. Rennes 98pts
3. Marseille (3), Paris-SG 92pts
5. Lille (6) 90pts
6. Lens 81pts
7. Bordeaux (1) 73pts
8. Monaco (9) 65pts
9. Le Mans (4) 63pts
10. Auxerre (1), Nancy 61pts
12. Nantes, Nice (3) 55pts
14. St-Etienne 51pts
15. Sochaux (7) 49pts
16. Toulouse 45pts
17. Troyes (1) 42pts
18. Strasbourg (3) 41pts
19. Metz 40pts
20. Ajaccio 35pts

C'était l'équipe type de la vingt-quatrième journée de L1 après que tous les matches aient été joués. Bientôt, vous retrouverez les meilleurs joueurs de la trente-sixième journée avec tous les classements !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
chargement des commentaires ...



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Didier Deschamps est-il encore l'homme de la situation en équipe de France ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
L'équipe de rêve
EURO
2020
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB