Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les enjeux - 26e journée
Par Alix Dulac - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 10/02/2006 à 00h02
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Après le nul concédé devant Bordeaux, Lyon se déplacera dans le Nord, à Lens très exactement, chez des Sang et Or en net regain de forme. Derrière, les Girondins peuvent profiter de la venue de Rennes pour consolider leur place de deuxième. Un scénario qui oblige Auxerre à l'emporter samedi devant la lanterne rouge du championnat, Metz.

LensLyon : le Nord à l'assaut du champion

En dominant Strasbourg à Bollaert le week-end dernier (2-1), Lens a fait d'une pierre deux coups. Le club artésien a renoué avec la victoire, après une reprise en championnat décevante - élimination en Coupe de France devant Rennes, cinq matchs sans victoire en L1 – tout en se relançant dans la course à l'Europe. Septième, le Racing ne compte que trois unités de rebours sur le quatrième Lille. Aussi, il faudra prendre des points face au champion en titre lyonnais. Un défi qui passionne déjà le président lensois Gervais Martel : «Nous devons nous surpasser et nous souvenir du match aller à Lyon (1-1). Nous avions fait jeu égal avec les Lyonnais. C'est l'occasion également de retrouver un gros moral pour la suite de la saison» , confie-t-il sur le site officiel du club. Lens, privé de Yohan Dumont samedi pour cause de suspension peut, s'il retrouve toute sa cohésion offensive, inquiéter la solide mécanique lyonnaise.

Lyon éprouve quelques difficultés à domicile depuis quelques semaines. Deux matchs nuls consécutifs face à des concurrents directs (Auxerre et Bordeaux), un bilan un peu maigre largement compensée à l'extérieur (deux succès). Les Lyonnais restent d'ailleurs sur une belle victoire à Nancy (0-2). Ce n'est donc pas le déplacement à Lens qui devrait effrayer les joueurs de Gérard Houllier, loin de là. Mais l'OL ne sera pas forcément dans les meilleures dispositions pour son voyage dans le Nord. Après Eric Abidal, Jérémy Berthod (en phase de reprise), c'est Sylvain Monsoreau qui vient de rejoindre l'infirmerie des gauchers lyonnais. Florent Malouda, dépanneur de service devant Bordeaux dimanche dernier, pourrait retrouver le poste de latéral gauche que Paul Le Guen lui avait fait découvert l'an passé.

Les équipes probables :

Lens : Itandje – Barul, Coulibaly, Hilton, Assou-Ekotto – Jussiê, Diarra, Keita, Thomert – Frau, Cousin.

Lyon : Coupet – Clerc, Cris, Müller, Malouda – Govou, Tiago, Diarra, Juninho, Wiltord – Fred.

BordeauxRennes : pour aller plus haut ?

En quittant Gerland avec le point du match nul, Bordeaux a encore fait étalage de sa solidité défensive. Les Girondins, bien qu'à neuf longueurs de l'OL (qui compte un match en moins), restent donc les plus solides concurrents de la formation rhodanienne dans la course au titre. Et même si celui-ci ne devrait pas – en principe – échapper à l'Olympique Lyonnais, les Bordelais profiteront de la venue de Rennes en Gironde pour consolider leur deuxième place. En principe, cette rencontre s'annonce donc sous les meilleurs auspices pour la troupe de Ricardo qui devrait récupérer Franck Jurietti, forfait à Lyon mais qui accueillera les Rennais sans Lilian Laslandes, suspendu. Méfiance tout de même : les Bretons sont les seuls à avoir trompé deux fois Ulrich Ramé en L1 (2-2 au match aller) cette saison et sont performants à l'extérieur (quatre succès hors de ses bases).

«On est dans une période difficile. Bordeaux ne pratique pas un beau jeu mais cette équipe gagne. Tout le contraire de Rennes. Un match nul nous suffirait» , confie Jean-Noël Perrier Doumbé sur le site officiel du club rennais. Un souhait motivé par la réalité du moment : les Bretons n'ont plus gagné le moindre match depuis la 21e journée et la venue du Mans (1-0). Excepté la qualification en quarts de finale de la Coupe de France acquise aux dépens de Lens, Rennes reste sur une série de quatre défaites consécutives. Dans les rangs bretons, on pourra déplorer les blessures d'Etienne Didot (tendon d'Achille), Jimmy Briand (contracture cuisse) et Abdeslam Ouaddou (cuisse) de même que les absences probables de John Utaka (Nigéria) et de Cheick N'Diaye (Sénégal), jouant jeudi le match pour la troisième place. De nouveau opérationnel, le portier international suédois Andreas Isaksson pourrait retrouver sa place de titulaire dans le but rennais.

Les équipes probables :

Bordeaux : Ramé – Jemmali, Henrique, Planus, Jurietti – Faubert, Fernando, Cheyrou, Smicer – Chamakh, Darcheville.

Rennes : Isaksson – Perrier Doumbé, Adailton, Faty, Edman – Gourcuff, Mvuemba, Bourillon, Monterrubio – Källström, Frei.

AuxerreMetz : faux pas interdit

En s'inclinant sur la pelouse d'Ajaccio (1-0), Auxerre s'est compliqué la tâche en vue d'atteindre son objectif : ravir la deuxième place aux Girondins de Bordeaux. Les Auxerrois comptent désormais quatre unités de retard sur la troupe de Ricardo. Autant dire qu'une victoire face à Metz est impérative, d'autant que derrière, le quatrième, Lille, n'est qu'à deux points. Toujours privé de Kaboul, Sagna, et Bolf en défense, Jacques Santini devrait reconduire le même groupe que celui retenu en Corse.

A Metz, les journées passent et se ressemblent. Et pour beaucoup, le FCM a déjà un pied voire plus en Ligue 2. Avec onze unités de retard sur le premier non relégable, Troyes, le maintien semble en effet mission impossible pour le club lorrain. Et le calendrier n'est pas là pour aider les hommes de Joel Müller. Un déplacement à Auxerre et la réception de Marseille attendent prochainement les Messins. Szalbocs Huszti forfait, Hervé Tum, Grégory Wimbée, Babacar Gueye, Souleymane Youla et Jamal Alioui devraient pouvoir tenir leur place samedi.

Les équipes probables :

Auxerre : Cool – Radet (ou Martin), Grichting, Mignot, Jaurès – Mathis, Violeau, Berson, Cheyrou – Kahlenberg, Pieroni.

Metz : Wimbée – Béria, Medjani, Méniri, Borbiconi – Pimenov, Proment, Morisot, Obraniak – Youla, Tum.

Coups de projecteurs sur :

MarseilleToulouse : fort de son succès à Troyes (0-1), l'OM se retrouve à la cinquième place, son meilleur classement de la saison. Les Phocéens tenteront donc la passe de deux devant le TFC. Samir Nasri (genou) et Franck Ribéry (gastro-entérite) ont retrouvé le chemin de l'entraînement tandis que Jérôme Bonnissel est incertain (hématome aux côtes). Côté TFC, les Violets restent sur une belle série de cinq matchs sans défaite dont trois succès - et un large 3-1 à l'extérieur, à St-Etienne - . Christophe Revault (genou) out pour six à huit semaines, c'est Nicolas Douchez qui gardera le but toulousain. Lucien Aubey (cuisse gauche) et Nabil Taïder (mollet droit) sont incertains.

LilleParis-SG : joli choc européen en perspective au Stadium Nord. Les Lillois, 4e, reçoivent un concurrent direct, le PSG, 6e. L'entraîneur du LOSC, Claude Puel, pourra s'appuyer sur un groupe notamment élargi avec le retour de quelques internationaux africains, dont le Camerounais Jean II Makoun. Au PSG, l'équipe dirigée par Guy Lacombe attend beaucoup de ce déplacement dans le Nord après le nul obtenu (1-1) à Strasbourg. Jérôme Rothen est de retour dans le groupe parisien.

Le programme de la 26e journée

Samedi

Lens - Lyon
Bordeaux - Rennes
Auxerre - Metz
Monaco - Troyes
Le Mans - Nice
Nancy - Saint-Etienne
Nantes - Sochaux
Strasbourg - AC Ajaccio

Dimanche

Marseille -Toulouse
Lille - Paris-SG



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Karim Benzema doit-il gagner le Ballon d'Or 2022 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB