Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lyon mangé à la sauce bourguignonne
Par Christophe Andreeff - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 20/11/2003 à 00h25
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Nouvelle désillusion pour l'Olympique lyonnais suite à son nouveau match nul à domicile contre une vaillante équipe auxerroise (1-1). Satisfaction toutefois puisque Elber a inscrit le but égalisateur juste avant la pause. L'essentiel de cette première rencontre de la sixième journée avec Maxifoot !

Les données de la rencontre :

Coincés avec sept points au compteur et déjà à cinq longueurs de ses adversaires directs, Monaco et Marseille, les Lyonnais se doivent de s’imposer à domicile. On peut s’inquiéter à l’idée de recevoir les Bourguignons de Guy Roux. Malgré un départ mitigé, ils sont capables d’inquiéter les champions de France. Voilà en tous les cas un test essentiel avant la première confrontation en Ligue des Champions. Paul le Guen fait confiance à Elber en attaque, dont on attend autant que Anderson l’an passé, ou encore que Mido à Marseille, Morientes à Monaco et Pauleta à Paris. Le brésilien cherchera à relancer la confiance de ses partenaires. Il sera entouré logiquement de Essien et Malouda. Carrière conserve une place de titulaire, tandis que Edmilson, et Juninho conservent les faveurs de leur entraîneur. Luyindula et Dhorasoo restent des jokers de choix sur le banc, en compagnie de Govou, sur le retour.

Coté auxerrois, Violeau retrouve ses anciens coéquipiers et est largement ovationné par des supporters qui le choient. Pour son intégration au groupe auxerrois, il peut compter sur Lachuer, le capitaine. La défense se veut resserrée autour de Mexès et Boumsong. Cissé, sans surprises, conduit l’attaque.

Les temps forts dela rencontre

On peut s’attendre à une rencontre plaisante au niveau du jeu, puisque les deux équipes comptent parmi les plus fair-play du championnat. Toutefois, les Lyonnais s’engouffrent les premiers dans les brèches de la défense bourguignonne. Juninho ajuste une frappe menaçante qui atterrit dans le petit filet droit (8’). Dans la foulée, le brésilien profite d’un coup franc pour contraindre Cool à s’interposer. Les Bourguignons laissent les Lyonnais venir et préfèrent attendre les contres. On peut s’inquiéter d’un tel sçénario, puisque Toulouse avait pratiqué le même schéma tactique pour repartir avec un point précieux.

Juninho tient la forme

La réussite n’est pas pour les Gones, puisque au moment où Auxerre surgit enfin de sa partie de terrain, Cissé en profite pour se rappeler au bon souvenir de Coupet. Malgré deux premières inquiétudes bien défendues par Edmilson ou Muller, l’international français parvient à se retrouver seul devant Coupet. Sa frappe, tout en finesse, d’un extérieur du pied gauche, passe entre les cuisses du portier lyonnais. Il ne peut que constater les dégâts (0-1, Cissé, 29’). Lyon semble mis out, malgré les réactions imminentes de Juninho qui se refuse à voir son équipe échouer à nouveau à domicile pour la victoire. Il trouve la transversale à moins de six minutes de la pause.

Cissé réveille les démons lyonnais

Heureusement pour Lyon, la dernière recrue en date décide de ne pas attendre pour laisser s’exprimer son talent. Servi en profondeur côté gauche par Juninho, il vient terminer sa course dans la surface auxerroise et ajuste une frappe pied gauche instantanée qui trompe Cool (1-1, Elber, 43’). L’Olympique lyonnais assure l’essentiel avant la pause.

Première pour Elder

Après la reprise, les Lyonnais s’essaient à nouveau en attaque. Elber montre l’exemple. Il profite d’un décalage de Carrière sur l’aile gauche pour tirer à bout portant. La frappe, repoussée par Cool est récupérée par Essien qui tente sa chance (54’). Mais le ballon file à droite des buts. Lyon domine cette seconde période sans arriver à concrétiser. Govou effectue son retour après une absence depuis fin mai sur blessure. Il retrouve vite toute son efficacité, malgré l’échec de son face à face avec Cool (68’). Auxerre ressert sa défense et tient cet excellent résultat nul jusqu’au bout.

Lyon ne réalise pas une excellente opération, puisque les Gones se retrouvent à huit longueurs de Marseille. C’est déjà un vaste gouffre à combler. Auxerre se reprend par petites touches. 


La feuille de match :

Lyon 1-1 Auxerre (mt 1-1)

Stade Gerland, spectateurs,  38 000 environ
Arbitre : M. Bertrand Layec
Buts : Elber, 43' / Cissé, 29'
Avertissements : Elber, 65' / Radet, 55'

Les équipes :

Lyon : Coupet, Reveillère, Edmilson, Müller (cap), Berthod, Juninho (Luyindula, 79’), M. Diarra, Carrière (Dhorasoo, 68’), Essien, Malouda (Govou, 63’),Elber

Auxerre : Cool, Radet, Mexès, Boumsong, Jaurès, Kalou, Violeau, Lachuer (cap), Tainio, Akale (A. Gonzalez, 63’), Cissé 



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB