Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Jussiê, un air de samba pour réveiller Lens
Par Julien Gorenflot - Le Portrait De La Semaine, Mise en ligne: le 02/02/2005 à 19h16
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Désireux de renforcer son attaque, le RC Lens a jeté son dévolu sur un jeune Brésilien, Jussiê. Ex-international en moins de 20 ans, Jussiê devrait apporter sa fraîcheur à une attaque lensoise pas toujours très inspirée, même s'il n'est pas à priori le buteur désespérément attendu par les supporters.

Troisième club, troisième continent

Le RC Lens a déboursé environ deux millions d'euros pour faire signer Jussiê Ferreira Vieira, appelée plus couramment Jussiê. Cet attaquant de 21 ans s'est engagé pour cinq avec Lens. Il avait été repéré par Didier Sénac au Brésil, où il portait le maillot de Cruzeiro, club où évoluait Cris, le défenseur lyonnais. «Cela nous a permis de confronter nos impressions avec nos collègues» , précise d'ailleurs le président Gervais Martel. Au Brésil, Jussiê reste sur une saison 2004 très prometteuse, après avoir passé plusieurs mois au Japon durant la saison 2003, prêté à Kashiwa Reysol. Avec Cruzeiro, il a remporté deux fois le championnat régional de l'état du Minas Gerais. En outre, Jussiê a été sélectionné à plusieurs reprises dans l'équipe des moins de 20 ans du Brésil, ce qui n'est pas une mince performance dans un pays qui ne manque pas de prodiges au poste d'attaquant.

En même temps que son troisième club professionnel, Jussiê découvrira par la même occasion un troisième continent. Son intégration devrait être facilitée par la présence dans l'équipe lensoise d'un autre Brésilien, Hilton. «Je crois que c'est bien aussi d'avoir, chez nous, Vitorino Hilton, assure Gervais Martel. Au niveau de son acclimatation, c'était un plus. C'est une des raisons, en dehors de ses qualités sportives, pour laquelle on a opté pour un joueur brésilien.» De nombreux Brésiliens ont éprouvé les pires difficultés à montrer tout leur talent en France, mais Jussiê est plutôt optimiste : «L'adaptation ne me fait pas peur. J'ai déjà une expérience au Japon. J'ai connu le temps froid.»

Pas un vrai buteur

S'il possède de grosses qualités techniques, Jussiê ne s'est pas jusqu'à maintenant distingué par ses qualités de buteur : 12 buts en une quarantaine de matchs dans le championnat brésilien de 2004, rien d'exceptionnel. Il n'a pas été davantage prolifique les saisons précédentes (5 buts en 17 matchs en première division japonaise). Ce n'est donc pas le renard des surfaces que certains espéraient du côté de Bollaert. Vu son gabarit et ses statistiques, son arrivée pourrait plutôt correspondre à la volonté de mettre en concurrence un autre jeune joueur talentueux, John Utaka. Dans le même registre, il pourrait être également un concurrent d'Olivier Thomert. Dans le rôle du joueur qui provoque, dribble et délivre la dernière passe, Utaka et Thomert ne manquent pas de talent mais brillent également par leur irrégularité. S'il saisit sa chance, Jussiê pourrait donc rapidement grignoter du temps de jeu sur ces deux là et apporter de nouvelles solutions.

Francis Gillot, qui ne l'a vu que sur cassettes, est sous le charme : «Il m'a paru intelligent dans le jeu et capable de marquer des deux pieds et de la tête. Il faut voir comment il se comportera dans le championnat français.» S'il parvient à exprimer tout son talent, Jussiê possèderaient donc des qualités qui donnent plusieurs possibilités à l'entraîneur artésien quant à l'utilisation de sa nouvelle recrue. Quelque soit le poste auquel il va être utilisé, Jussiê sait qu'il est attendu et il connaît la situation : «Je vais donner le maximum pour aider l'équipe, dit-il. Je sais que Lens a connu des difficultés. J'espère que je pourrais contribuer à sortir Lens de ces difficultés.» En tout cas, après trois semaines de stage d'avant-saison avec Cruzeiro, il devrait facilement retrouver le rythme de la compétition.

Pour l'avenir... et le présent

Lens aura attendu les derniers jours du mercato pour finaliser l'arrivée de Jussiê. Il faut dire qu'il n'était pas la priorité des dirigeants lensois qui suivaient ce joueur pour le recruter un peu plus tard. En effet, faire débarquer un jeune brésilien dans le nord de la France en hiver ne garantit pas aux dirigeants du RC Lens d'avoir trouvé leur sauveur. Mais la situation délicate du club après les défaites contre Saint-Etienne et Caen a fait penché la balance en faveur d'une arrivée un peu anticipée. «C'est un jeune joueur, un joueur d'avenir, rappelle Martel. On espère qu'il sera le plus vite opérationnel mais, un joueur de 21 ans, c'est aussi pour préparer les années qui vont venir.»

Ce joueur sera au moins, dans un premier temps, une solution supplémentaire pour Francis Gillot dans l'optique d'offrir du soutien à son avant-centre Daniel Cousin. «Tout ce qu'on peut souhaiter à Jussiê aujourd'hui, c'est qu'il s'intègre au groupe le plus vite possible, et qu'il nous apporte offensivement ce qui nous fait un peu défaut depuis le début de la saison» , espère Gervais Martel. De son côté, Francis Gillot a l'espoir que l'arrivée d'un attaquant supplémentaire va, au moins, modifier le comportement de ses joueurs. «Cela va booster le groupe» , affirme le nouveau coach lensois. En attendant ses premiers pas en L1, Jussiê, qui portera le n°11, s'entraîne depuis lundi avec ce groupe.

Suivi depuis quelques temps par le RC Lens, Jussiê est arrivé un peu plus tôt que prévu à cause des mauvais résultats du mois de janvier. Nul doute que tous les regards seront posés sur lui lors des prochains matchs de Lens. L'occasion peut-être d'enlever un peu de pression sur les joueurs en place, en attendant l'éclosion d'une nouvelle vedette.

Nom : Jussiê Ferreira Vieira
Né le 19 septembre 1983 à Nova Venécia (Brésil)
Taille : 1,80 m
Poids : 70 kg
Clubs successifs : Cruzeiro Belo Horizonte (Brésil), Kashiwa Reysol (Japon), Lens (depuis le 30 janvier 2005).



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Le PSG aurait-il raison de se positionner sur Mohamed Salah pour 80 M€ ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB