Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lille, terre maudite du PSG !
Par Christophe Andreeff - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 19/11/2003 à 22h27
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Coup double lillois avec un carton plein au compteur et deux cylindrés bredouilles (1-0) ! Le PSG de Vahid Halilhodzic attend sa première victoire avec cette confirmation : Pauleta le messie est en manque sérieux de ballons. Revivez la rencontre avec Maxifoot !

Les enjeux de la rencontre :

L'un des éléments de cette partie repose sur la faculté des joueurs et de leurs organismes à récupérer. Mais il convient de se le dire, des ouvriers sur un chantier qui travaillent huit heures par jour par 35 degrés pour un maigre salaire, c'est pas mal non plus. Toujours est-il que les Lillois reçoivent un ténor pour la deuxième journée consécutive. Au PSG de s'en porter mieux que Lyon. Lille reste toutefois une bête noire à surmonter. Sur le terrain, Claude Puel ne modifie pas grand chose à sa tactique payante. La moyenne d'âge est de 23 ans. On note toutefois les absences de Fahmi en défense, blessé et le remplacement de Manchev par Tapia. Coté parisien, on compte sur les connaissances lilloises de Vahid, mais surtout sur la première apparition de Pauleta comme le buteur qui manque au club. Première également pour M'Bami au milieu et Cubilier en défense. Pierre-fanfan reste sur le banc et Alonzo garde les buts.

Les temps forts

Le coup d'envoi est donné par 34 degrés et tout de suite les Lillois se portent vers l'avant et tente de presser le PSG qui essaie de se mettre en place. La première inquiétude intervient rapidement, avec une erreur défensive d'Heinze qui manque de tromper Alonzo. Cubilier écope de son premier carton jaune (7'), tandis que Pauleta se voit déjà contraint de reculer, en manque sérieux de ballons exploitables par sa patte magique.

Heinze inquiété en défense

Coté lillois, l'australien Sterjovski conduit le jeu et se montre le plus dangereux élément nordiste de ce début de rencontre. Mais Abidal lui soutient largement la comparaison en défense. Présent sur tous les ballons délicats, il se montre parfait dans son rôle. On n'ignore pas que Halilhodzic cherche justement à le recruter à tout prix. Ce festival Abidal permet d'oublier une rencontre qui perd logiquement de son intensité. Les joueurs s'essoufflent et profitent des temps de pause pour se réhydrater. Abidal, encore lui, ajuste une bonne frappe, détournée en corner par Alonzo à la demi-heure.

Déshydratation quand tu nous tiens

Pauleta s'offre enfin en spectacle, à l'entame de ce dernier quart d'heure, d'une frappe trop écrasée et lointaine qui trouve les bras de Wimbée. Cela se veut le signe d'une relative impuissance. Mendy et Leal ne parvenant pas à animer le jeu comme il se doit. On pense atteindre la mi-temps sur ce score vierge, lorsque Tapia surgit en renard à l'affût. Il profite d'un retour de ballon dans ses pieds pour frapper dans le petit filet parisien. Alonzo qui se détend est battu (1-0, Tapia, 47'). Le coup de poker de Puel se révèle payant.

Tapia, en vieux renard à l'affût

En deuxième période, les Parisiens courent après le score et Mendy se montre plus offensif et convaincant. Il exploite un peu mieux les situations de jeux. Pourtant, ce sont toujours les Lillois qui maîtrisent la rencontre. Potillon semble éprouvé, tandis que M'Bami ne rechigne pas à se montrer à son avantage. Ogbeche profite d'un ballon qui traîne dans la surface pour s'apprêter à tromper Wimbée. Celui-ci le devance. Pauleta assiste impuissant à la scène. Incontestablement, le PSG a besoin d'un meneur de jeu et on attend beaucoup de Yakin pour pallier à ce manque.

Yakin, Yakin, Yakin

En attendant, Halilhodzic procède à la rentrée de Paulo César, solution provisoire et immédiate. Il remplace El-Karkouri, auteur d'un match très moyen. Déhu recule légèrement. On joue désormais avec une défense à trois, composée de Heinze, Cubilier et Potillon, tandis que Pauleta lâche une reprise au-dessus du cadre, bien gêné par Abidal, intraitable (63').

Pauleta sort de l'ombre

Pour Lille, Tapia est remplacé par Landrin, défenseur central et dont Puel avait préféré Baciu en début de rencontre. Paris continue de pousser et Wimbée claque un ballon qui avait surpris tout le monde sur un corner de Paulo César. Paris presse et Déhu, légèrement affaibli par un choc dans la surface lilloise, laisse sa place à Pierre-Fanfan. Le brésilien Reinaldo doit, lui, permettre d'accroître la vitesse de jeu parisienne en remplaçant Mendy. Le bloc défensif lillois est à pied d'oeuvre. 

Le bloc défensif lillois à pied d'oeuvre

Heinze devient nouveau capitaine, alors que Fiorèse manque l'égalisation. Pressé par Wimbée, il manque le cadre (71'). On entame le dernier quart d'heure avec de sérieuses inquiétudes pour les hommes de la capitale. Tafforeau frappe à ras de terre. Alonzo se détend parfaitement pour accompagner en corner d'une manchette (80'). Abidal reste l'homme incontestable du match, tandis que Cheyrou oblige une énième fois Alonzo à claquer des poings. Il est impeccable et peut regretter cette seconde de trop en première période. L'étau lillois se ressert.

Paris se voit offrir une dernière chance avec cinq minutes de temps additionnel. Décalé par Paulo César, Pauleta ajuste un ultime coup franc. Wimbée renvoie des deux poings. C'est un carton plein pour Lille qui compte deux victoires à domicile et partage la tête du championnat. Qui tombera après Lyon et Paris ? En tous les cas, Vahid ou pas Vahid, Lille reste une terre maudite pour le PSG


Fiche technique :

Lille 1-0 PSG (mt 1-0)

Stade Grimonprez Jooris
Spectateurs : 18 500 environ
Arbitre : M. Poulat
But : Tapia (47')
Avertissements : Landrin (63') / Cubilier (10'), Heinze (51')

Les équipes :

Lille : Wimbée (cap), Delpierre, Baciu (Bodmer, 68'), Abidal, Pichot, Cheyrou, Makoun, Tafforeau, Sterjovski (Manchev, 83'), Tapia (Landrin, 59'), Brunel

PSG : Alonzo, Cubilier, El Karkouri (Paulo Cesar, 61'), Heinze, Potillon, Mendy (Reinaldo, 74'), Déhu (cap) (Pierre-Fanfan, 71'), M'Bami, Ogbeche, Fiorèse, Pauleta



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Voyez-vous Kylian Mbappé prolonger au PSG ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB