Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

L1 : après la tragédie à Nantes, place aux mesures radicales ?

Par Alexis Goudlijian - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 04/12/2023 à 12h51
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Après le décès d'un supporter nantais, poignardé en marge du match contre l'OGC Nice (1-0) vendredi en Ligue 1, l'indignation fait rage de toutes parts. Et le gouvernement promet déjà des mesures radicales pour enrayer la violence autour du football. Ce qui passera inévitablement par des interdictions de déplacements pour les supporters ?

L1 : après la tragédie à Nantes, place aux mesures radicales ?
Les supporters nantais ont perdu l'un des leurs vendredi...

Entre affrontements entre supporters adverses, violents caillassages de bus et autres soucis, la question du supportérisme en France fait rage depuis plusieurs mois. Et ce week-end, le problème a pris une nouvelle tournure, toujours plus grave.

En marge du match entre Nantes et Nice (1-0), comptant pour la 14e journée de Ligue 1 vendredi, un supporter nantais a été poignardé aux abords du stade de la Beaujoire avant de perdre la vie. Un nouvel incident dramatique qui vient bouleverser le football français et va sans le moindre doute amener à des réactions fortes.

Oudéa-Castera promet des mesures radicales !

Sur les ondes de la radio France Inter ce lundi, la Ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castera, a tapé du poing sur la table. «On ne peut pas continuer comme ça dans le foot. J'ai échangé longuement avec Vincent Labrune, le patron de la Ligue de foot dimanche. Il partage mon désarroi. Il faut être lucide, ce n'est pas spécifique à la France. On a vu, il y a 10 jours, ce qu'il s'est passé à Francfort avec 50 policiers qui ont été blessés. C'est juste pas possible de continuer comme ça. Il faut une initiative globale. À situation radicale, mesures radicales. (...) Quand le match présente un risque il faut, pour l'instant, s'arrêter sur les déplacements de supporters. C'est incontournable d'avoir un temps de retour à une moindre violence», a clamé la représentante de l'Etat.

«C'est juste pas possible qu'on ait des forces de l'ordre qui soient à ce point sursollicitées, des biens détruits, des bus caillassés, des personnes blessées et maintenant un mort, a-t-elle déploré. Basta, ça suffit ! On va prendre l'initiative avec le ministre de l'Intérieur, avec le garde des Sceaux, avec la Ligue de Football Professionnel, la Fédération et les clubs, il faut une réponse globale et extraordinairement déterminée.»

L'interdiction de déplacements, la première pierre ?

A quel type de réponse «radicale» doit-on s'attendre ? Des peines plus lourdes pour les auteurs de dérapages, une présence renforcée de forces de l'ordre aux abords des stades ou bien tout simplement une interdiction définitive de déplacement pour les supporters ? Daniel Riolo opte déjà pour la dernière option. «Après les incidents à Marseille (le 29 octobre contre Lyon, ndlr), j'avais demandé s'il fallait un mort pour prendre enfin la bonne décision. Le mort, il est là. Qu'est-ce qu'on fait, on continue ? En vérité, on ne devrait pas parler des matchs de Ligue 1 ce week-end. On est avec un mort sur les bras», s'est indigné l'éditorialiste de la radio RMC.

«Cela fait pas mal de temps que je le dis et j'espère qu'on va enfin ouvrir les yeux une bonne fois pour toutes. C'est désolant de le dire mais il faut arrêter les déplacements de supporters. C'est terminé, stop, on enterre l'idée. On est incapable de gérer ça en France parce qu'on a un public de sauvages et une autorité publique qui a autre chose à faire que de gérer des sauvages», a enchaîné Riolo. Des matchs à nouveau sans fans adverses à l'extérieur, la bonne solution pour enrayer la violence autour du football ?

Croyez-vous aux mesures radicales promises par la Ministre pour enrayer la violence autour des stades de Ligue 1 ? Selon vous, les instances auraient-elles raison d'empêcher les déplacements de supporters ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Pablo Longoria est-il encore l'homme de la situation à Marseille ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2023-24
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2023-24
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB