Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Monaco dépasse l'OM grâce à Ben Yedder ! - Débrief et NOTES des joueurs (ASM 4-2 Brest)

Par Eric Bethsy - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 14/05/2022 à 23h00
Taille du texte: Email Imprimer Tweet
Monaco dépasse l'OM grâce à Ben Yedder ! - Débrief et NOTES des joueurs (ASM 4-2 Brest)
Triplé pour Wissam Ben Yedder !

Menée 2-0 en première période, l'AS Monaco a renversé le Stade Brestois (4-2) grâce à un triplé de Ben Yedder ! Ce succès permet au club de la Principauté de prendre la 2e place suite à la défaite de l'OM à Rennes (2-0).

Sous la pression de ses concurrents dans la course au podium, et avec la 2e place de l'OM dans le viseur, l'AS Monaco devait enchaîner un 9e succès consécutif face à Brest.

Mais la soirée commençait très mal pour les Monégasques, rapidement menés après le but de Duverne (0-1, 10e) sur une combinaison sur corner !

Monaco rate totalement son entame

Tendus, probablement à cause de l'enjeu, les hommes de Philippe Clement avaient beaucoup de mal à poser leur jeu. Cela n'empêchait pas Disasi de se procurer deux énormes occasions de la tête, l'une repoussée par la barre et l'autre sauvée sur sa ligne par Lasne.

Ça sentait le mauvais soir pour Monaco, encore surpris par Belaïli (0-2, 24e) sur une action en solo ! Autant dire que la 2e place s'éloignait pour l'ASM. Il fallait un penalty heureux, sur une main de Belaïli, pour permettre à Ben Yedder (1-2, 44e) de relancer son équipe dans la partie et dans la course au podium. On peut penser que les Monégasques ont jeté un oeil sur les scores à la pause, à commencer par celui de l'OM qui perdait à Rennes.

Ben Yedder inarrêtable !

Un gros coup était donc à leur portée à condition de renverser Brest. Mission accomplie puisque les locaux, déchaînés au retour des vestiaires, ne tardaient pas à égaliser par l'intermédiaire de Ben Yedder (2-2, 51e). Et c'est encore l'ex-Toulousain qui donnait l'avantage à l'ASM (3-2, 55e) de la tête après un centre de Tchouaméni !

Brest était surclassé dans ce temps faible et craquait définitivement sur le but chanceux de Volland (4-2, 70e). Voilà comment Monaco, pendant que l'OM s'inclinait toujours à Rennes (2-0), s'installait à la 2e place de Ligue 1 avant la dernière journée, simplement grâce à une meilleure différence de buts ! A noter que l'ASM défendra sa position lors d'un périlleux déplacement à Lens.

La note du match : 7/10

Malgré le déchet technique du début de match, on a finalement assisté à une partie très agréable. Le nombre de buts en dit long sur les velléités offensives des deux équipes. On a même eu droit à un scénario renversant et à une ambiance sympa à Louis-II. Oui, oui…

Les buts :

- Sur une combinaison sur corner, Belaïli trouve Magnetti à l'entrée de la surface. Le milieu manque un peu sa frappe, ce qui permet à Duverne de venir couper sans être hors-jeu, Vanderson ayant tardé à remonter (0-1, 10e).

- Après une récupération de Duverne dans les pieds de Vanderson au milieu de terrain, Belaïli réalise une percée en solitaire, élimine Disasi dans la surface et frappe en force au premier poteau, non couvert pas Nübel (0-2, 24e).

- Sur un penalty qu'il a lui-même obtenu, grâce à une main de Belaïli, Ben Yedder décroise légèrement son plat du pied sur le côté droit et prend Bizot à contre-pied (1-2, 44e).

- A la réception d'un ballon en hauteur, Volland dévie parfaitement pour Ben Yedder aux 30 mètres. L'international français devance Hérelle, perce plein axe et s'en va tromper Bizot d'un pointu (2-2, 51e).

- Après un ballon mal renvoyé par Hérelle, Tchouaméni hérite du ballon sur le côté gauche dans la surface. Le milieu centre au premier poteau pour la tête décroisée de Ben Yedder (3-2, 55e).

- Après un arrêt de Bizot sur une tentative de Ben Yedder, Hérelle tente de dégager mais le ballon est contré par Volland dans le but (4-2, 70e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Wissam Ben Yedder (9,5/10)

A l'image de son équipe, l'attaquant monégasque a commencé très timidement avec quelques imprécisions techniques, et une occasion manquée en pivot. Mais l'international tricolore a vite retrouvé sa complicité avec Volland et surtout sa redoutable efficacité ! Il s'offre un superbe triplé pour placer son équipe à la 2e place de Ligue 1, et aurait même pu terminer avec un quadruplé. Remplacé sous une ovation méritée à la 89e par Myron Boadu (non noté).

MONACO :

Alexander Nübel (6) : décisif dans ses deux duels face à Cardona, le gardien de Monaco a empêché Brest de creuser un écart plus conséquent en première période. Certains lui reprocheront tout de même le but de Belaïli, sur lequel il ne protège pas suffisamment son premier poteau.

Ruben Aguilar (6,5) : malmené par Belaïli en première période, le latéral droit a fini par inverser la tendance. Il a proposé beaucoup de solutions sur son couloir et aurait dû terminer avec un but ou une passe décisive. Mais il rate totalement sa reprise à l'entrée de la surface, puis voit Jakobs manquer sa tête sur un centre parfait.

Axel Disasi (3,5) : c'est vrai, le défenseur central a manqué de réussite sur ses deux occasions de la tête. Mais on retiendra surtout sa naïveté lorsqu'il s'est fait éliminer à deux reprises par Belaïli, notamment sur l'action du but de l'Algérien.

Benoît Badiashile (7) : toujours aussi serein, l'international Espoirs français a enchaîné les bonnes interventions sans donner l'impression de forcer. Il a également brillé à la relance, notamment avec une superbe ouverture pour Aguilar.

Caio Henrique (5,5) : discret en début de rencontre, le Brésilien a vite compris pourquoi le récupérateur Magnetti avait été placé sur son couloir. Il a tout de même distribué des centres intéressants. Et peut s'estimer heureux de voir Cardona rater son occasion après un appel dans son dos.

Youssouf Fofana (6) : maladroit en première période, l'ancien Strasbourgeois a haussé son niveau de jeu après la pause. Sa puissance a été précieuse à la récupération et sur certaines percées balle au pied.

Aurélien Tchouaméni (6) : l'international tricolore serait-il perturbé par les nombreuses rumeurs sur son avenir ? En tout cas, on l'a déjà vu beaucoup plus inspiré. Il a perdu un nombre de ballons inhabituel à cause du marquage serré d'Agoumé. Il finit quand même avec une passe décisive pour Ben Yedder.

Vanderson (3) : capable de faire des différences balle au pied, l'ailier brésilien a surtout été décisif pour Brest… Il tarde à remonter sur le but de Duverne, et perd le ballon à l'origine de l'exploit personnel de Belaïli. Remplacé à la 54e par Ismail Jakobs (non noté), qui rate une tête à quelques mètres de la cage !

Kevin Volland (8) : lorsque son entente avec Ben Yedder est au point, les Monégasques deviennent très difficiles à arrêter. Nouvel exemple ce samedi puisque l'Allemand, passeur décisif pour son coéquipier, a su le trouver dans des zones intéressantes. Il s'est lui aussi procuré deux occasions mais il s'est heurté au gardien Bizot. Remplacé à la 89e par Jean Lucas (non noté).

Aleksandr Golovin (7) : hormis une belle frappe tendue sortie par Bizot, le milieu offensif a été assez timide en première période. Mais il fait partie des Monégasques qui ont clairement accéléré au retour des vestiaires. Sa tendance à repiquer vers l'axe lui a offert beaucoup de liberté pour orienter le jeu, à l'image de son implication sur le but de Volland. Remplacé à la 79e par Gelson Martins (non noté).

Wissam Ben Yedder (9,5) : voir commentaires ci-dessus.

BREST :

Marco Bizot (4) : sans être fautif sur les buts encaissés, le gardien brestois n'est pas non plus décisif. Il n'a réussi que des arrêts sur des frappes assez axiales.

Ronaël Pierre-Gabriel (4,5) : bien aidé par Magnetti devant lui, et par le positionnement axial de Golovin, le latéral droit n'a pas été mis en danger. Mais son apport offensif a été inexistant.

Lilian Brassier (3) : très présent sur Ben Yedder en début de match, le défenseur central a eu beaucoup plus de mal lorsque l'attaquant a commencé à jouer juste. Dépassé, il n'était plus capable de suivre les mouvements monégasques en deuxième période.

Christopher Hérelle (2) : nerveux et à la rue, l'ancien Niçois est passé à côté de son match ! Il aurait déjà pu concéder un penalty sur Ben Yedder en début de rencontre et ne passe pas loin d'un but contre son camp. Il finira quand même par coûter un but à cause de son mauvais renvoi sur le passeur décisif Tchouaméni.

Jean-Kevin Duverne (6) : si Brest a longtemps pensé s'imposer à Monaco, c'est notamment parce que son latéral gauche a ouvert le score, avant de récupérer le ballon qui amène le but du break. Mais il faut reconnaître qu'il a lui aussi souffert pendant le gros temps fort monégasque, notamment sur les accélérations de Vanderson.

Hugo Magnetti (5) : attendu dans l'axe, le milieu récupérateur a finalement évolué sur le côté droit. Sans doute une manière de contrôler les montées de Caio Henrique, ce qu'il a plutôt bien réussi. Le problème, c'est qu'il n'a quasiment rien apporté devant si l'on excepte sa passe décisive involontaire pour Duverne. Remplacé à la 64e par Haris Belkebla (non noté).

Lucien Agoumé (4,5) : il est clair que le milieu de terrain avait pour mission de bloquer Tchouaméni. Un objectif atteint en première période puisque le Monégasque a eu un déchet inhabituel. Mais son adversaire a légèrement haussé son niveau de jeu par la suite, et le match est tout de suite devenu plus compliqué pour lui.

Paul Lasne (4) : un superbe sauvetage sur sa ligne après une tête de Disasi, et une magnifique ouverture en profondeur pour Cardona sauvent à peu près son match. Pour le reste, il a eu du mal à exister.

Irvin Cardona (3) : opposé à son club formateur, l'attaquant brestois peut s'en vouloir. Il manque deux énormes occasions en première période, dont une qui aurait pu permettre à Brest de mener 3-0 ! Ses appels en profondeur font mal, mais ne servent à rien sans efficacité. Remplacé à la 56e par Jérémy Le Douaron (non noté).

Martín Satriano (2) : sa plus belle action ? Un gros retour défensif sur Golovin… Vous l'aurez compris, l'attaquant prêté par l'Inter Milan n'a jamais été dangereux. Remplacé à la 64e par Steve Mounié (non noté).

Youcef Belaïli (7) : à lui seul, l'international algérien a mis le feu dans le défense monégasque en première période ! Sa capacité à accélérer en contre et à éliminer en un contre un a fait des dégâts, à l'image de son but en solitaire. Il a donc posé énormément de problèmes à Aguilar. Mais il a concédé un penalty évitable et qui a relancé Monaco. Avant de baisser le pied lors du deuxième acte, durant lequel il n'enroule pas suffisamment sa frappe non cadrée. Remplacé à la 77e par Rafiki Saïd (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MONACO 4-2 BREST (mi-tps: 1-2) - FRANCE - Ligue 1 / 37e journée
Stade : Stade Louis II - Arbitre : J. Brisard

Buts : W. Ben Yedder (44e, pen.) W. Ben Yedder (51e) W. Ben Yedder (54e) K. Volland (70e) pour MONACO - J. Duverne (10e) Y. Belaïli (23e) pour BREST
Avertissements : A. Golovin (45+4e), K. Volland (62e), pour MONACO - C. Hérelle (45+4e), pour BREST

MONACO : A. Nübel - A. Disasi, B. Badiashile - R. Aguilar, Caio Henrique - Y. Fofana, A. Tchouaméni - K. Volland (Jean Lucas, 89e) - Vanderson (I. Jakobs, 54e), A. Golovin (Gelson Martins, 79e) - W. Ben Yedder (M. Boadu, 89e)

BREST : M. Bizot - C. Hérelle (B. Chardonnet, 78e), L. Brassier - R. Pierre-Gabriel, J. Duverne - H. Magnetti (H. Belkebla, 64e), L. Agoume, P. Lasne - I. Cardona (J. Le Douaron, 55e), , Y. Belaïli (R. Said Ahamada, 77e)

Triple buteur, Ben Yedder a porté l'ASM (44e, 51e et 55e)

Le duo Ben Yedder-Volland fonctionne toujours

Buteur à la 24e, Belaïli a été intenable en première période







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Tudor est-il un bon choix pour l'OM ?

OUI
Bof, bof...
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
but, 70e8Volland
but, 54e
but, 51e
but, 54e
39,5Ben Yedder
but, 10e6Duverne
but, 23e7Belaïli


MASQUER LA PUB