Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Dans la folie, Strasbourg arrache un nul ! - Débrief et NOTES des joueurs (RCSA 3-3 PSG)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 29/04/2022 à 22h57
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Dans une Meinau en fusion, Strasbourg a accroché le Paris Saint-Germain (3-3) sur le fil ce vendredi en ouverture de la 35e journée de Ligue 1. Même avec un doublé et une passe décisive, Kylian Mbappé n'a pas été suffisant.

Dans la folie, Strasbourg arrache un nul ! - Débrief et NOTES des joueurs (RCSA 3-3 PSG)
Kylian Mbappé a été excellent à Strasbourg.

Quel superbe spectacle ! Au terme d'une soirée folle dans une Meinau en fusion, Strasbourg a arraché un nul face au Paris Saint-Germain (3-3) ce vendredi en ouverture de la 35e journée de Ligue 1.

Un temps bousculés par les hommes de Julien Stéphan, les Parisiens pensaient l'emporter grâce à Mbappé, auteur d'un doublé et d'une passe décisive, mais les Alsaciens n'ont rien lâché pour revenir dans les derniers instants. Au classement, le PSG, déjà sacré, reste bien évidemment en tête alors que le RCSA grimpe provisoirement au 5e rang.

Gameiro enflamme la Meinau, Mbappé répond

Dans une Meinau surchauffée, les Alsaciens réalisaient un début de match idéal avec l'ouverture du score de Gameiro, qui déposait Kimpembe sur un long ballon de Perrin avant d'ajuster Donnarumma dans un angle fermé (1-0, 3e) ! Quelle ambiance ! Déchaînés, les Strasbourgeois étaient même à deux doigts de doubler la mise dans la foulée, mais Gameiro était trop court sur un centre très dangereux de Thomasson. En grande souffrance, le PSG pensait craquer une seconde fois sur un but de Thomasson, mais la VAR signalait logiquement un hors-jeu d'Ajorque au début de l'action.

Totalement dépassés sur les 20 premières minutes, les Parisiens étaient, comme très souvent, relancés par Mbappé, servi en profondeur par Neymar et auteur d'un tir entre les jambes de Sels pour égaliser (1-1, 23e). Réveillé, le PSG prenait enfin le contrôle du ballon et Sels devait d'ailleurs s'employer sur un coup-franc de Messi. Jusqu'à la pause, les débats restaient globalement équilibrés entre les deux formations dans un stade bouillant.

Mbappé trop fort, Strasbourg héroïque !

Au retour des vestiaires, le match perdait en rythme mais restait très intense dans une atmosphère incroyable. Après un gros frisson sur une frappe lointaine de Prcic qui frôlait la lucarne de Donnarumma, le champion de France se montrait capable de piquer sur un nouveau contre avec un joli mouvement collectif conclu par Hakimi après un service en retrait de Mbappé (1-2, 64e). Dans la foulée, Strasbourg craquait avec une passe en retrait ratée de Djiku dont Mbappé profitait en ajustant Sels (1-3, 68e).

Un temps sonné, le RCSA, toujours soutenu par un public en fusion, parvenait à réagir et relançait cette rencontre sur une tête de Diallo détournée dans sa propre cage par Verratti (2-3, 75e). Suffisant pour permettre une fin de match folle ? Sous pression, le PSG subissait les débats mais résistait en étant aidé par la maladresse de Gameiro ou Diallo dans le dernier geste. Mais dans les dernières secondes, la Meinau explosait avec un centre de Liénard repris par Caci pour arracher un nul (3-3, 90+2e) ! Quel scénario !

La note du match : 8,5/10

Dans une ambiance tout simplement superbe à la Meinau, ce match a été intéressant à suivre. Avec un but très rapide de Strasbourg, les débats se sont tout de suite emballés avec un jeu enthousiasmant des Alsaciens pendant un long moment. Après le réveil du Paris Saint-Germain grâce à Mbappé, le rythme a un peu chuté, mais l'intensité a toujours été présente avec un gros combat. Le scénario de la fin de la partie a bien évidemment sublimé cette rencontre.

Les buts :

- Depuis son camp, Perrin effectue une longue ouverture dans le dos de Kimpembe. Dépassé par Gameiro, le défenseur du PSG perd son duel. Malgré un angle fermé devant Donnarumma, le buteur alsacien réalise le geste juste avec un tir puissant pour ouvrir le score (1-0, 3e).

- Sur un contre rapide, Neymar se projette et lance très rapidement Mbappé en profondeur. Plus rapide que Guilbert, le Parisien se présente devant Sels et parvient à glisser le ballon entre les jambes du gardien strasbourgeois pour égaliser (1-1, 23e).

- Face à un pressing très haut des Alsaciens, les Parisiens, notamment grâce à Verratti, ressortent parfaitement le ballon pour partir en contre. Servi, Neymar fait la différence face à Thomasson avant de lancer Mbappé en profondeur. D'un centre en retrait, le Français trouve Hakimi, qui marque à bout portant (1-2, 64e).

- A la suite d'un ballon anodin, Djiku tente de réaliser une passe en retrait pour Sels. Mais à l'affût, Mbappé profite du raté du Strasbourg pour intercepter le cuir et se présenter face au gardien. Sans trembler, le Parisien s'offre un doublé d'un tir placé (1-3, 68e).

- Sur un corner tiré par Guilbert, Diallo remporte son duel avec Bernat dans la surface et pique sa tête. Dévié par la cuisse de Verratti, le ballon termine dans la cage de Donnarruma (2-3, 75e).

- Dans les derniers instants, Liénard se retrouve décalé sur le côté gauche. Profitant du laxisme de Kehrer, l'Alsacien réalise un centre au second poteau. Lancé, Caci, oublié par Mendes dans son dos, réalise une volée pour arracher le nul (3-3, 90+2e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Kylian Mbappé (8/10)

Encore et toujours lui ! Comme souvent cette saison, le jeune prodige du Paris Saint-Germain répond présent dans les moments difficiles de son équipe. Grâce à sa vitesse, l'attaquant a incarné un véritable poison pour Strasbourg, avec bien évidemment cette égalisation d'un tir entre les jambes de Sels. Même si Nyamsi a parfois réussi à limiter les dégâts, l'international français a été l'un des seuls à pouvoir changer le rythme du jeu parisien. Passeur décisif sur le but d'Hakimi, il a même profité d'une erreur de Djiku pour s'offrir un doublé. Excellent !

STRASBOURG :

Matz Sels (4) : le gardien de Strasbourg n'a pas été assez décisif. Peu inquiété sur le début de la partie, le Belge a perdu, comme Donnarumma, son premier duel avec l'égalisation de Mbappé. Mais par la suite, le portier alsacien a tout de même réalisé quelques interventions intéressantes, à l'image d'un coup-franc de Messi détourné. Sur le but à bout portant d'Hakimi puis la seconde réalisation de Mbappé, il ne peut rien faire.

Frederic Guilbert (5,5) : dans un rôle de piston à droite, le latéral de Strasbourg n'a pas eu un match facile. Pourtant, il a bien débuté cette partie avec de bonnes projections et des centres intéressants. Cependant, sur le plan défensif, l'Alsacien a connu quelques difficultés en raison de la vitesse de Mbappé. Sur l'égalisation du Parisien, il a été d'ailleurs largué. A noter son bon centre sur corner pour permettre le but contre son camp de Verratti. Remplacé à la 81e minute par Anthony Caci (non noté), qui a égalisé d'une volée dans les derniers instants.

Lucas Perrin (4,5) : une copie en plusieurs temps pour le défenseur central de Strasbourg. Son début de match a été tout simplement parfait avec cette belle ouverture pour permettre le but de Gameiro. Mais par la suite, le joueur prêté par Marseille a commencé à afficher quelques difficultés sur le plan défensif, notamment devant Mbappé. Et sur le premier but du Parisien, il a été coupable d'un ballon perdu très haut et se trouve du coup dans le dur sur son repli. Paradoxalement, il s'est cependant plutôt bien repris par la suite… avant d'être court dans son dos sur l'appel de Mbappé au moment de la réalisation d'Hakimi. Remplacé à la 69e minute par Maxime Le Marchand (non noté).

Gerzino Nyamsi (5,5) : positionné dans l'axe de la défense à trois de Strasbourg, le défenseur central a fait de son mieux. Avec les déplacements des attaquants du Paris Saint-Germain, l'ancien Rennais a été finalement souvent seul dans sa zone. Dans la surface, il a été capable de plusieurs interventions, notamment face à Mbappé en première période. Pour autant, il a été en retard sur le but d'Hakimi.

Alexander Djiku (3) : un match plombé par une erreur pour le défenseur central de Strasbourg. Dans sa zone, l'ex-Nantais a été longtemps attentif et n'a pas concédé de situations franches face aux attaquants du Paris Saint-Germain en première période. Sans crever l'écran, il a été bien présent dans le combat pour aider son équipe… avant une grossière erreur et une passe en retrait ratée pour permettre le second but de Mbappé. Dur.

Dimitri Liénard (6) : pour son 300e match avec Strasbourg, le capitaine alsacien a été sérieux. Logiquement, le piston gauche n'a pas été très agressif dans ses montées offensives. Concentré sur ses tâches défensives, il a été irréprochable dans son duel avec Hakimi et a limité les tentatives du Paris Saint-Germain sur son côté. En fin de partie, il a été héroïque avec ce joli centre pour l'égalisation de Caci.

Adrien Thomasson (5,5) : le milieu de terrain de Strasbourg a réalisé un match généreux. Avec un gros volume de jeu, l'ancien Nantais a posé des soucis aux Parisiens par ses projections avec un apport offensif de qualité en première période. Il a même pensé marquer, mais la VAR a logiquement annulé son but pour un hors-jeu d'Ajorque. Irréprochable dans les duels, l'Alsacien n'a pas ménagé ses efforts. Petit bémol ? Il a été trop facilement éliminé par Neymar sur le but d'Hakimi et sa seconde période a été plus brouillonne. Remplacé à la 69e minute par Ibrahima Sissoko (non noté).

Sanjin Prcic (5,5) : préféré à Sissoko dans l'entrejeu, le milieu de terrain de Strasbourg a été à la hauteur de cette rencontre. Sans crever l'écran, le Croate a été surtout présent dans le combat, avec une agressivité positive pour mettre la pression sur les Parisiens. Intéressant à la récupération, il a été simplement correct à la construction. On a aussi aimé sa frappe lointaine qui a frôlé la lucarne de Donnarumma lors du second acte. Remplacé à la 77e minute par Jean-Eudes Aholou (non noté).

Jeanricner Bellegarde (5) : un match moyen pour le jeune talent de Strasbourg. Dans les efforts, le milieu de terrain a été dans le bon tempo en étant solidaire de la générosité de son équipe. Par contre, dans l'utilisation du ballon, il a parfois manqué de lucidité à l'approche de la cage de Donnarumma avec quelques situations mal négociées.

Ludovic Ajorque (5) : une rencontre courageuse pour l'attaquant de Strasbourg. Avec Gameiro, l'ancien Clermontois a formé un duo complémentaire et a pesé sur les débats grâce à sa puissance physique. Cependant, il faut noter qu'il a tout de même perdu de nombreux ballons et n'a finalement pas été capable d'inquiéter Donnarumma. Remplacé à la 69e minute par Habib Diallo (non noté), qui a provoqué le but contre son camp de Verratti avec une tête piquée.

Kevin Gameiro (7) : face à son ancienne équipe, l'attaquant de Strasbourg a réalisé un début de match parfait : une course en profondeur pour larguer Kimpembe avant d'ajuster Donnarumma à bout portant d'un tir puissant dans un angle fermé. Par la suite, l'Alsacien a continué de poser des problèmes aux Parisiens par ses courses en profondeur et n'a pas compté ses efforts pour accompagner ses partenaires.

PARIS SG :

Gianluigi Donnarumma (3,5) : titularisé à la place de Navas, sur le banc, le gardien du Paris Saint-Germain a vécu un match rageant. Dès la première occasion de Strasbourg, l'international italien n'a pas été en mesure de briller en perdant son duel devant Gameiro. Par la suite, malgré quelques imprécisions de ses défenseurs, l'ancien Milanais a été longtemps peu inquiété. Mais sur la fin, il n'a pas été en mesure d'intervenir sur le but contre son camp de Verratti et a été pris sur la volée de Caci.

Marquinhos (4) : décidément, le capitaine du Paris Saint-Germain accuse le coup depuis le fiasco en Ligue des Champions. Ce vendredi, le défenseur central a affiché de grosses difficultés, que ce soit dans les duels ou surtout la gestion de la profondeur. Trop souvent pris par les appels des Alsaciens, il a été en souffrance et a même été imprécis dans ses relances en perdant des ballons dangereux.

Sergio Ramos (5,5) : face aux difficultés défensives du Paris Saint-Germain, l'Espagnol a été le seul à tenir son rang. Même s'il n'a pas été capable de seconder Kimpembe sur l'ouverture du score de Gameiro, le défenseur central a été précieux par son positionnement et a sauvé plusieurs situations dangereuses dans sa surface. Serein, l'ex-Madrilène a joué juste dans ses transmissions. Il a tout de même concédé le corner sur le but contre son camp de Verratti.

Presnel Kimpembe (3,5) : dès les premières minutes, le défenseur central du Paris Saint-Germain a plombé son équipe en étant déposé à la course par Gameiro sur l'action de l'ouverture du score. Par la suite, l'international français a eu une période de flottement, mais a tout de même relevé la tête pendant un moment… avant de connaître une fin de match encore poussive.

Achraf Hakimi (6) : une performance sublimée par son but pour le piston droit du Paris Saint-Germain. Délesté de certaines responsabilités défensives, le Marocain a eu l'opportunité de prendre son couloir pour exprimer ses qualités offensives. Mais globalement peu servi par ses partenaires, le latéral a été en plus peu précis dans ses centres avec une copie plutôt neutre en première période. Mais à l'heure de jeu, son match a connu un tournant avec ce but sur un centre en retrait de Mbappé. Remplacé à la 89e minute par Thilo Kehrer (non noté), qui a été bien trop laxiste face à Liénard sur l'action du but de Caci.

Marco Verratti (6,5) : un match intéressant pour le milieu de terrain du Paris Saint-Germain. Contrairement à certains de ses coéquipiers, l'international italien a été assez vite dans un bon rythme en utilisant ses qualités techniques pour trouver ses partenaires. Même dans le combat, il a eu le mérite de toujours tout donner pour gratter quelques ballons. On a apprécié sa sortie du ballon depuis son camp sur l'action de la réalisation d'Hakimi. En fin de partie, il a été malheureux avec ce but contre son camp de la cuisse.

Danilo Pereira (5,5) : une prestation simplement correcte pour le Portugais. Dans l'entrejeu, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain incarnait clairement la caution défensive pour soutenir ses défenseurs centraux. Et dans ce rôle, il a tenu son rang avec un apport visible à la récupération. Sans prendre le moindre risque, l'ancien joueur du FC Porto a été précis dans ses transmissions.

Juan Bernat (4,5) : aligné à gauche au détriment de Mendes, remplaçant, le piston gauche a du mal à tenir la comparaison avec le Portugais. Défensivement, l'Espagnol a été parfois dans le dur afin de gérer les déplacements dans sa zone et n'a pas la vitesse de son concurrent pour rattraper les coups dans son dos. Même offensivement, il a été peu tranchant pour proposer des solutions et créer du danger malgré un visage plus intéressant après la pause. Pour autant, il a été coupable sur le but contre son camp de Verratti en perdant son duel face à Diallo dans la surface. Remplacé à la 80e minute par Nuno Mendes (non noté), qui a oublié Caci dans son dos en partant au duel avec Diallo sur l'égalisation de Strasbourg.

Neymar (7) : du bon, mais aussi du déchet dans la copie rendue par l'international brésilien. Frustré en début de partie après un coup reçu par Perrin, l'attaquant du Paris Saint-Germain a répondu quelques minutes plus tard avec une belle ouverture en profondeur pour permettre l'égalisation de Mbappé. Mais malgré cette passe décisive, l'ancien joueur du FC Barcelone a eu de l'imprécision ensuite dans ses tentatives à l'approche de la zone de vérité. Par contre, il a tenté des choses et a été encore déterminant avec ce magnifique ballon pour décaler Mbappé sur le but d'Hakimi. Remplacé à la 85e minute par Angel Di Maria (non noté).

Lionel Messi (4) : comme trop souvent cette saison, l'attaquant du Paris Saint-Germain a été discret. C'est simple, à l'exception d'un coup-franc bien repoussé par Sels, l'Argentin n'a jamais été en mesure d'inquiéter le gardien de Strasbourg. Et dans le jeu, le Ballon d'Or en titre a été relativement peu impliqué avec simplement quelques combinaisons avec ses partenaires offensifs.

Kylian Mbappe (8) : lire le commentaire ci-dessus.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

STRASBOURG 3-3 PARIS SG (mi-tps: 1-1) - FRANCE - Ligue 1 / 35e journée
Stade : Stade de la Meinau - Arbitre : R. Buquet

Buts : K. Gameiro (2e) M. Verratti (75e, csc) A. Caci (90+2e) pour STRASBOURG - K. Mbappé (23e) A. Hakimi (64e) K. Mbappé (68e) pour PARIS SG
Avertissements : J. Bellegarde (8e), S. Prcic (41e), D. Liénard (60e), pour STRASBOURG - Neymar (73e), P. Kimpembe (90+3e), G. Donnarumma (90+6e), pour PARIS SG

STRASBOURG : M. Sels - L. Perrin (M. Le Marchand, 69e), G. Nyamsi, A. Djiku - F. Guilbert (A. Caci, 82e), D. Liénard - A. Thomasson (I. Sissoko, 69e), S. Prcic (J. Aholou, 77e), J. Bellegarde - L. Ajorque (H. Diallo, 69e), K. Gameiro

PARIS SG : G. Donnarumma - Marquinhos, Sergio Ramos, P. Kimpembe - A. Hakimi (T. Kehrer, 89e), M. Verratti, Danilo Pereira, Juan Bernat (Nuno Mendes, 81e) - K. Mbappé - L. Messi, Neymar (Á. Di María, 87e)

Gameiro a parfaitement lancé Strasbourg (1-0, 3e)

Mbappé a égalisé pour le PSG au terme d'une belle course (1-1, 23e)

Sur un centre en retrait de Mbappé, Hakimi a marqué (1-2, 64e)

Après une erreur de Djiku, Mbappé a inscrit un doublé (1-3, 68e)

La joie rapide des Alsaciens après le but contre son camp de Verratti (2-3, 75e)

Au bout du suspense, Caci a égalisé (3-3, 90+2e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants Strasbourg

S
T
R
A
S
B
O
U
R
G
but, 2e7Gameiro
but, 64e6Hakimi
but contre son camp (csc), 75e6,5Verratti
but, 23e
but, 68e
28Mbappe


MASQUER LA PUB