Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Strasbourg revient à hauteur de Rennes, et relance tout ! - Débrief et NOTES des joueurs (RCSA 2-1 SRFC)

Par Gilles Campos - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 20/04/2022 à 23h00
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Dans la course à l'Europe, Strasbourg a réalisé une excellente opération en battant Rennes (2-1) ce mercredi, pour le compte de la 33e journée de Ligue 1. Les hommes de Julien Stéphan s'emparent de la quatrième place, et reviennent à hauteur des Bretons !

Strasbourg revient à hauteur de Rennes, et relance tout ! - Débrief et NOTES des joueurs (RCSA 2-1 SRFC)
Diallo a rapidement ouvert le score face à Rennes.

Il faudra compter sur Strasbourg dans la course à la Coupe d'Europe, et jusqu'au bout ! Le Racing l'a une nouvelle fois prouvé ce mercredi en battant l'équipe la plus en forme du moment, Rennes (2-1), dans le cadre de la 33e journée de Ligue 1.

Gloire au vainqueur, qui réalise une excellente opération au classement et revient à hauteur de son adversaire du soir, et malheur au vaincu, qui voit l'Olympique de Marseille - vainqueur de Nantes (3-2) - prendre six points d'avance.

Diallo fait rapidement exploser la Meinau

Dans une Meinau chaude comme la braise, les Alsaciens ont démarré (très) fort. Et peu après le coup d'envoi, Diallo a fait exploser le stade une première fois en trompant Alemdar (1-0, 4e), après une mauvaise appréciation de Traoré ! Mais les Rennais, cueillis à froid, ont rapidement repris le contrôle du ballon à partir du quart d'heure de jeu.

Tait, auteur d'un superbe sombrero sur Thomasson, a fait passer un premier frisson en touchant la barre transversale. Suivi d'un second, signé Traoré, qui n'a pas réussi à cadrer sa tentative à bout portant ! Sans oublier Terrier, mis en échec par un très bon Sels. À la pause, Strasbourg est provisoirement revenu à hauteur de son adversaire au classement, donc, mais en souffrant…

Terrier, encore et toujours lui !

Et au retour des vestiaires, la punition n'a pas tardé à pointer le bout de son nez ! Seul aux vingt mètres, Terrier a parfaitement croisé sa frappe pour trouver le poteau rentrant (1-1, 54e), sans célébrer face à son ancien club. Un coup dur pour les Alsaciens, susceptible de les réveiller ? Oui : Ajorque a failli marquer juste derrière sur une incroyable madjer, mais c'était sans compter sur un réflexe fou d'Alemdar !

Un bon gardien a du talent, et aussi de la chance. Et le Rennais en a eu par la suite avec deux poteaux trouvés par Nyamsi puis Gameiro ! Imbattable, Alemdar ? Non : Ajorque a bel et bien fini par faire trembler les filets de la tête (2-1, 77e), sur un superbe service de Gameiro ! Incroyable retournement de situation, qui aurait pu l'être encore plus si Aholou avait converti sa tentative à bout portant quelques minutes plus tard !

Rennes a poussé pour égaliser à nouveau, avec une énorme occasion de Tel annihilée par Sels, mais Strasbourg a tenu bon pour réaliser - avec l'OM, vainqueur de Nantes (3-2) - l'une des très bonnes opérations de cette 33e journée. Décidément, la lutte pour le podium s'annonce palpitante jusqu'au bout…

La note du match : 7/10

Une ambiance de folie, deux équipes joueuses, des joueurs de grand talent, un ballon qui ne s'arrête jamais et un énorme suspense jusqu'au bout : tout était réuni pour un grand match à la Meinau, et nous y avons eu droit.

Les buts :

- Sur un ballon mal dégagé par la défense rennaise, Bellegarde trouve Diallo dans la surface. À bout portant, l'ancien Messin ne tremble pas face à Alemdar (1-0, 4e).

- Trouvé par Traoré aux vingt mètres, Terrier croise parfaitement sa frappe pour trouver le poteau rentrant, sans célébrer face à son ancien club (1-1, 54e).

- Suite à un corner renvoyé par la défense rennaise, Gameiro remet le ballon dans le paquet et Ajorque coupe la trajectoire juste devant Alemdar (2-1, 77e) !

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Ludovic Ajorque (8/10)

Encore une fois impérial dans les duels aériens, Ajorque a offert la victoire à son équipe… de la tête, en reprenant un bon centre venu de la gauche. Avant ça, le buteur alsacien a participé à l'action du premier but en déviant le ballon au premier poteau, et il aurait pu être crédité de deux passes décisives si Gameiro puis Aholou avaient fait preuve de davantage de réalisme devant la cage adverse.

STRASBOURG :

Matz Sels (7) : on ne peut plus décisif ces dernières semaines, le portier strasbourgeois a une nouvelle fois régalé face aux Rennais. En première période, il a sorti une énorme parade devant Terrier et, même s'il a encaissé un but de l'ancien Lyonnais par la suite, il a encore sauvé son équipe dans le temps additionnel face à Tel.

Lucas Perrin (6) : après avoir provoqué le penalty de l'égalisation troyenne la semaine passée, le défenseur central s'est plutôt bien repris ce soir. Il a certes eu du mal face à la vivacité des attaquants adverses, mais il a tenu bon quand Rennes a poussé en première période et en début de seconde période.

Gerzino Nyamsi (6) : face à son ancien club, le chouchou de Stéphan a réalisé plusieurs interventions décisives. Il a certes manqué d'agressivité face à Terrier sur le but rennais, mais il a rapidement rectifié le tir. À noter, également, sa frappe sur le poteau.

Alexander Djiku (5,5) : à l'instar de Nyamsi, Djiku a sorti plusieurs ballons chauds de sa surface en première période. Mais, encore une fois à l'instar de son coéquipier de la défense centrale, il a lui aussi manqué d'agressivité face à Terrier sur l'action du but.

Frederic Guilbert (7) : remplaçant lors des deux derniers matchs, le latéral droit a rappelé pourquoi il méritait une place de titulaire. Au départ de l'action du premier but, Guilbert a multiplié les montées offensives tout au long du match, et il a posé de nombreux problèmes à la défense rennaise. Remplacé à la 90e minute par Karol Fila (non noté).

Dimitri Liénard (5,5) : dans un rôle moins offensif que d'habitude sur son côté gauche, Liénard s'est surtout contenté de défendre en première période avant de sortir à la pause, sur blessure ? Remplacé à la 46e minute par Anthony Caci (6), auteur d'un second acte de qualité.

Ibrahima Sissoko (6) : buteur face à Lyon lors du dernier match à la Meinau, le milieu de terrain n'a pas réussi à faire trembler les filets ce soir. Mais il a, comme à son habitude, effectué un énorme travail de récupération dans l'entrejeu. Remplacé à la 78e minute par Jean-Eudes Aholou (non noté), qui manque le but du break à 2-1, sur un service d'Ajorque.

Jeanricner Bellegarde (7) : impressionnant depuis plusieurs semaines, l'ancien Lensois a encore une fois été très bon face à Rennes. C'est notamment lui qui s'arrache de la tête pour offrir une passe décisive à Diallo en début de match.

Adrien Thomasson (5,5) : le milieu offensif manque encore de rythme, mais cela ne l'a pas empêché de se donner sans compter au milieu de terrain, avec un pressing de tous les instants. En seconde période, il délivre notamment un superbe centre pour Ajorque, dont la madjer a été arrêtée par Alemdar. Remplacé à la 67e minute par Sanjin Prcic (non noté).

Ludovic Ajorque (8) : voir plus haut.

Habib Diallo (6,5) : déjà buteur face à Troyes la semaine passée, l'ancien Messin a remis ça contre Rennes en trompant Alemdar dès la quatrième minute. Il a un peu disparu par la suite, mais il n'a pas oublié de presser les défenseurs adverses pour gêner la relance. Remplacé à la 67e minute par Kevin Gameiro (non noté), qui tape le poteau et manque le but du 2-1 avant de l'offrir à Ajorque quelques minutes plus tard, sur un bon centre enroulé.

RENNES :

Dogan Alemdar (6,5) : rien à lui reprocher sur le premier but, et pas non plus sur le second inscrit par les Strasbourgeois. Par deux fois, Alemdar a été abandonné par sa défense et, avant ça, il l'a sauvée à plusieurs reprises sur une madjer d'Ajorque et une frappe à bout portant de Gameiro, repoussée sur le poteau.

Hamari Traoré (5,5) : une prestation mitigée pour le capitaine rennais, coupable d'un très mauvais alignement sur le but de Diallo. Par la suite, il a raté une énorme occasion sur un service en or de Terrier mais il s'est repris en offrant une passe décisive à l'ancien Lyonnais.

Warmed Omari (5,5) : son duel face à Ajorque valait le détour, mais le Strasbourgeois l'a remporté. Cela n'a pas empêché Omari de réaliser plusieurs interventions décisives pendant la rencontre, mais il a pris l'eau en fin de match.

Naif Aguerd (5,5) : tout comme son coéquipier de la défense centrale, Aguerd a réalisé un match très sérieux pendant 70 minutes, avant de craquer en fin de match face à la pression mise par les Strasbourgeois.

Adrien Truffert (5) : préféré à Meling, le latéral gauche n'a pas eu son rayonnement offensif habituel. Souvent bloqué par Guilbert, il n'a en revanche pas réussi à stopper le défenseur strasbourgeois et ses incessantes montées.

Jonas Martin (5) : sifflé sur chaque ballon touché face à son ancien club, le milieu de terrain a paru emprunté, et on peut le comprendre. Footballistiquement parlant, ses ex-coéquipiers ont pris le dessus sur lui dans l'entrejeu après l'égalisation de Terrier.

Baptiste Santamaria (6) : lui aussi auteur d'un premier acte de qualité, et d'un début de seconde période tout aussi efficace, Santamaria a reculé face à la pression des Strasbourgeois après l'égalisation de Terrier. Remplacé à la 87e minute par Mathys Tel (non noté), qui a eu la balle de l'égalisation dans le temps additionnel, mais Sels a réalisé une superbe parade.

Benjamin Bourigeaud (5,5) : souvent buteur lors des dernières rencontres du Stade Rennais, l'ancien Lensois n'a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent aujourd'hui. Positionné sur le côté droit, il est tombé sur un Liénard solide en première période et un Caci encore meilleur lors du second acte.

Flavien Tait (6,5) : encore une fois auteur d'une grosse activité au milieu de terrain, l'ancien Angevin aurait pu égaliser rapidement en première période, mais sa reprise - consécutive à un superbe sombrero sur Thomasson - a tapé la barre transversale avant de sortir. Sa note aurait pu être meilleure s'il n'avait pas perdu ce duel décisif de la tête face à Bellegarde sur l'ouverture du score. Remplacé à la 74e minute par Lovro Majer (non noté).

Martin Terrier (7,5) : buteur lors des cinq dernières journées, l'ancien Lyonnais a enchaîné face à son ancien club grâce à une superbe frappe croisée. Et il a eu la classe de ne pas célébrer. Au-delà de ce nouveau but, son 20e cette saison en Ligue 1, Terrier a réalisé un match XXL avec une passe qui aurait dû être décisive pour Hamari en première période, et une grosse occasion annihilée par Sels juste derrière. Remplacé à la 84e minute par Loum Tchaouna (non noté).

Gaëtan Laborde (5,5) : en difficulté face au but ces derniers temps, le buteur rennais n'a pas retrouvé la formule pour faire trembler les filets. À sa décharge, il est tombé sur deux costauds avec Djiku et Nyamsi, et il a souvent paru trop esseulé face aux deux défenseurs strasbourgeois. Remplacé à la 75e minute par Serhou Guirassy (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

STRASBOURG 2-1 RENNES (mi-tps: 1-0) - FRANCE - Ligue 1 / 33e journée
Stade : Stade de la Meinau - Arbitre : W. Delajod

Buts : H. Diallo (4e) L. Ajorque (77e) pour STRASBOURG - M. Terrier (54e) pour RENNES
Avertissements : A. Caci (86e), pour STRASBOURG - J. Martin (65e), N. Aguerd (90e), pour RENNES

STRASBOURG : M. Sels - L. Perrin, G. Nyamsi, A. Djiku - F. Guilbert (K. Fila, 90e), D. Liénard (A. Caci, 46e) - A. Thomasson (S. Prcic, 67e), I. Sissoko (J. Aholou, 78e) - J. Bellegarde - L. Ajorque, H. Diallo (K. Gameiro, 67e)

RENNES : D. Alemdar - W. Omari, N. Aguerd - H. Traoré, A. Truffert - B. Santamaría (M. Tel, 87e), J. Martin - F. Tait (L. Majer, 74e) - B. Bourigeaud, M. Terrier (L. Tchaouna, 84e) - G. Laborde (S. Guirassy, 74e)

Diallo a rapidement fait exploser la Meinau (1-0, 4e)

Terrier a failli égaliser dans la foulée, mais Sels s'est montré impérial

Image rare d'Ajorque perdant un duel aérien

Après la pause, Terrier a bien fini par marquer… sans célébrer face à son ancien club (1-1, 54e)

Mais le Racing s'est réveillé, et Ajorque - de la tête - lui a redonné l'avantage (2-1, 77e) !

Mauvaise opération pour Génésio et ses hommes : Strasbourg revient à hauteur, l'OM s'envole







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Aimeriez-vous voir Zidane succéder à Deschamps sur le banc des Bleus après le Mondial 2022 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants Strasbourg

S
T
R
A
S
B
O
U
R
G
Banc des remplaçants Rennes

R
E
N
N
E
S
but, 77e8Ajorque
but, 4e6,5Diallo
6,5Tait
but, 54e7,5Terrier


MASQUER LA PUB