Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Delort sauve Nice ! - Débrief et NOTES des joueurs (OGCN 2-1 FCL)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 17/04/2022 à 14h58
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Au terme d'une rencontre équilibrée, Nice a arraché la victoire contre Lorient (2-1), ce dimanche, lors de la 32e journée de Ligue 1. Une très bonne opération pour le Gym dans la lutte pour une place en Ligue des Champions.

Delort sauve Nice ! - Débrief et NOTES des joueurs (OGCN 2-1 FCL)
Delort a inscrit un doublé contre Lorient.

Nice se devait de gagner. Nice a réussi à gagner. A la lutte pour une place sur le podium, le Gym a réalisé une très excellente opération en arrachant la victoire contre Lorient (2-1), ce dimanche, dans le cadre de la 32e journée de Ligue 1.

Sans être impressionnant, le Gym a pu compter sur Andy Delort, double buteur, pour reprendre la 4e place à Monaco et revenir à deux petits points de Rennes, 3e. Un résultat cruel pour le FCL, 16e et toujours en quête du maintien.

Une purge en première période

Après leur festival contre les Verts, hors de question pour les Merlus d'offrir le moindre espace à leurs adversaires. Avec un 5-2-3 très défensif, les visiteurs étaient là pour contrer et seulement pour contre. Du coup, la physionomie du match était simple : Nice qui tenait le ballon et Lorient qui attendait le bon moment pour exploser en contre pour profiter de la moindre erreur.

Au fil des minutes, ce schéma se figeait entre deux formations qui manquaient cruellement de créativité. En dehors d'une frappe vicieuse de Kluivert repoussée par Dreyer et de quelques centres à destination de Delort, les supporters présents à l'Allianz Riviera n'avaient absolument rien à se mettre sous la dent durant les 45 premières minutes.

Delort sans pitié

Fort heureusement pour le spectacle, cela changeait dès le retour des vestiaires avec un penalty obtenu par Thuram pour une faute Jenz, transformé par Delort (1-0, 54e). Malgré ce coup dur, Lorient ne paniquait pas. Bien plus tranchant, le club breton égalisait rapidement après un petit festival de Laurienté, sans pitié sur sa frappe à ras de terre (1-1, 61e).

Sous une chaleur de plomb, les deux formations peinaient réaliser des différences en dépit des nombreux changements effectués par les entraîneurs. Jusqu'au coup de génie de Dolberg. Après avoir raté une énorme occasion, le Danois offrait un amour de ballon à Delort, qui ne se faisait pas prier pour libérer les Aiglons d'une tête smashée au second poteau (2-1, 88e). Le gros coup de Nice !

La note du match : 5/10

Une première période absolument indigeste, un second acte bien plus vivant, ce match ne restera pas dans les annales. La chaleur a forcément eu un impact sur la qualité de la rencontre mais le niveau technique a clairement laissé à désirer.

Les buts :

- Après un bon relais avec Gouiri, Thuram est fauché par Jenz, qui glisse dans la surface. Delort se charge du penalty qu'il transforme en tirant à gauche de Dreyer, pourtant parti du bon côté (1-0, 54e).

- Lancé sur le côté gauche par Le Goff, Laurienté élimine Stengs d'un crochet dévastateur avant d'enchaîner avec une frappe puissante à ras de terre pour tromper Benitez entre ses jambes (1-1, 61e).

- Décalé par Boudaoui, Dolberg adresse un centre fouetté exceptionnel pour Delort, qui au second poteau, place une tête smashée imparable pour Dreyer (2-1, 88e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Andy Delort (7,5/10)

Le grand bonhomme de la journée côté niçois. Très actif sur le front de l'attaque, le buteur azuréen a inscrit un doublé, avec un penalty et une tête smashée, pour permettre au Gym de rester dans le coup pour la course au podium. Clutch.

NICE :

Walter Benítez (4) : une journée pénible pour le gardien argentin, qui n'a rien eu à faire. Il se fait trouer sur la frappe gagnante de Laurienté en laissant passer le ballon entre ses jambes. Frustrant.

Jordan Lotomba (5,5) : quelques montées intéressantes avec un bon centre vers Delort en début de match mais finalement peu de choses concrètes offensivement. Il a été un peu mieux avec Boudaoui devant lui.

Jean-Clair Todibo (6,5) : un match relativement propre pour le défenseur central, qui a fait parler sa puissance et sa vitesse pour contenir Moffi.

Flavius Daniliuc (6) : une bonne copie pour l'Autrichien. Auteur d'une superbe intervention devant Moffi à la 18e minute, il a lui aussi fait le métier pour bloquer les attaques lorientaises dans l'axe.

Jordan Amavi (6) : une prestation correcte pour le latéral gauche. Il a apporté son soutien offensivement et s'est montré solide sur le plan défensif. Remplacé à la 67e minute par Melvin Bard (non noté).

Calvin Stengs (3) : préféré à Boudaoui sur le côté droit, l'ailier néerlandais a une nouvelle fois fait preuve de timidité. Trop brouillon, il a pris trop peu d'initiatives. Il a connu un moment de solitude sur le but de Laurienté, qui l'a laissé par terre sur son crochet. Remplacé à la 67e minute par Hicham Boudaoui (non noté), auteur d'une excellente entrée et à l'origine du but victorieux.

Pablo Paulino Rosario (5) : moyen. Plutôt efficace à la récupération, le milieu batave a manqué d'audace sur ses transmissions en multipliant les passes latérales. Il a été trop neutre aujourd'hui.

Khéphren Thuram-Ulien (6) : aligné à une position préférentielle dans l'axe, le milieu niçois a été un des joueurs les plus entreprenants. C'est lui qui obtient le penalty transformé par Delort après la pause. En revanche, il s'est distingué avec de nombreuses pertes de balle qui auraient pu être mieux exploitées par Lorient. Remplacé à la 78e minute par Morgan Schneiderlin (non noté).

Justin Kluivert (5) : un des rares Aiglons à vouloir tenter des choses en première période avec la seule occasion nettre des 45 premières minutes à son actif. Il a malheureusement été peu aidé sur son aile. Remplacé à la 78e minute par Billal Brahimi (non noté).

Andy Delort (7,5) : lire commentaire ci-dessus.

Amine Gouiri (4) : l'attaquant formé à l'OL est dans le dur, et cela s'est encore une fois vérifié aujourd'hui. En dehors d'un bon travail juste avant la pause, l'international Espoirs n'a que trop rarement réalisé le bon choix avec le ballon malgré un bon décalage pour Thuram sur l'action du penalty marqué par Delort. Remplacé à la 67e minute par Kasper Dolberg (non noté), auteur d'une magnifique passe décisive pour Delort sur le second but.

LORIENT :

Matthieu Dreyer (4) : une journée aussi frustrante que pour Benitez puisqu'il s'est incliné sur les deux seules frappes cadrées de Nice...

Igor Silva (5) : du bon et du moins bon. Il a souvent été en retard sur les rares fois où les Niçois ont fissuré le bloc merlu, à l'image de l'action qui amène le penalty.

Moritz Jenz (5) : après une bonne première période, le défenseur central allemand a réduit ses efforts à néant en concédant un penalty suite à une glissade devant Thuram. Il sort sur blessure. Remplacé à la 67e minute par Ibrahima Koné (non noté).

Léo Pétrot (6) : une première heure solide pour le défenseur formé à Saint-Étienne, impressionnant dans les airs. Il a été un peu en difficulté après l'entrée de Boudaoui, qui l'a mystifié d'un petit pont dévastateur dans la surface quelques minutes avant le second but de Delort.

Houboulang Mendes (6) : même s'il a eu quelques soucis face à Kluivert, le latéral droit a rendu une copie plus que correcte. Il est monté en puissance au fil du match en apportant plus dans son couloir au retour des vestiaires.

Laurent Abergel (7) : une grosse débauche d'énergie pour le milieu de terrain formé à Marseille, qui a souvent compensé pour boucher les trous. Son travail à la récupération a été assez impressionnant.

Bonke Innocent (6) : le milieu nigérian a fait le travail. Il a plutôt bien lu les passes niçoises et a empêché Rosario d'avoir son influence habituelle. Remplacé à la 89e minute par Fabien Lemoine (non noté).

Vincent Le Goff (5) : en difficulté sur le plan défensif, il a été mis en souffrance par Boudaoui sur le dernier quart d'heure. C'est dommage car c'est lui qui avait trouvé Laurienté sur l'action du but égalisateur.

Sambou Soumano (3) : une partie très décevante pour l'attaquant sénégalais pour la bonne et simple raison qu'il a souvent réussi à trouver les espaces dans la défense niçoise sans jamais en profiter, la faute à une conduite de balle moyenne. Remplacé à la 46e minute par Quentin Boisgard (5), qui a été moyen dans l'ensemble.

Teremas Igoboras Moffi (5,5) : le buteur nigérian n'a certes pas marqué mais il a fait peser une menace constante sur la défense niçoise. Il a cru donner l'avantage à son équipe après l'heure de jeu mais il a finalement été signalé hors-jeu. Dommage. Remplacé à la 66e minute par Thomas Monconduit (non noté).

Armand Lauriente (6,5) : l'ailier lorientais a été une menace constante lors que son équipe était en phase offensive. Il s'est distingué avec un joli but suite à festival devant Stengs sur le côté gauche. Remplacé à la 86e minute par Dango Ouattara (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

NICE 2-1 LORIENT (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 32e journée
Stade : Allianz Riviera - Arbitre : A. Delerue

Buts : A. Delort (54e, pen.) A. Delort (88e) pour NICE - A. Laurienté (61e) pour LORIENT
Avertissements : F. Daniliuc (45e), K. Thuram-Ulien (78e), pour NICE - M. Jenz (53e), pour LORIENT

NICE : W. Benítez - J. Todibo, F. Daniliuc - J. Lotomba, J. Amavi (M. Bard, 67e) - C. Stengs (H. Boudaoui, 67e), P. Rosario, K. Thuram-Ulien (M. Schneiderlin, 78e), J. Kluivert (B. Brahimi, 78e) - A. Delort, A. Gouiri (K. Dolberg, 67e)

LORIENT : M. Dreyer - H. Mendes, M. Jenz (I. Koné, 67e), L. Pétrot - Igor Silva, V. Le Goff - T. Moffi (T. Monconduit, 67e), B. Innocent (F. Lemoine, 89e), L. Abergel, A. Laurienté (D. Faissal Ouattara, 86e) - S. Soumano (Q. Boisgard, 46e)

Doublé pour Delort (54e, 88e)

Laurienté a (encore) marqué un joli but (61e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Considérez-vous Olivier Giroud comme une Légende des Bleus ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
but sur pénalty, 54e
but, 88e
27,5Delort
but, 61e6,5Lauriente


MASQUER LA PUB