Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Marseille calme Strasbourg - Débrief et NOTES des joueurs (RCSA 0-2 OM)

Par Eric Bethsy - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 12/12/2021 à 19h05
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Pour le compte de la 18e journée de Ligue 1, l'Olympique de Marseille s'est imposé à Strasbourg (0-2) ce dimanche. Un succès qui permet aux Marseillais de prendre la deuxième place au classement.

Marseille calme Strasbourg - Débrief et NOTES des joueurs (RCSA 0-2 OM)
Les Marseillais félicitent le premier buteur Dieng.

Opposé à une équipe de Strasbourg qui venait d'inscrire 8 buts en 2 matchs, et qui restait sur 6 rencontres sans défaite, l'Olympique de Marseille a fait le travail.

Sans impressionner dans le jeu, les hommes de Jorge Sampaoli ont dominé Strasbourg (0-2) grâce à une meilleure deuxième période.

Dieng maladroit…

Car dans le premier acte, alors que l'on pouvait espérer un beau spectacle offensif, les deux équipes avaient du mal à se montrer dangereuses. Chacune avait ses séquences, avec une possession plutôt stérile.

L'OM se procurait tout de même deux occasions, d'abord sur la demi-volée puissante de Gueye à côté, puis sur le duel manqué par Dieng en angle fermé ! Sans la maladresse du Sénégalais, les Marseillais auraient peut-être été plus menaçants dans ce premier acte. Contrairement à des Strasbourgeois totalement neutralisés, si l'on excepte le but refusé à Diallo pour un hors-jeu de Guilbert au début de l'action.

… puis renversant !

Rien de très emballant dans ces 46 premières minutes qui ne plaisaient pas au public de la Meinau. Heureusement, ça s'animait un peu au retour des vestiaires. Les attaquants alsaciens Ajorque puis Diallo ne mettaient pas suffisamment Pau Lopez en danger. Alors que Dieng (0-1, 62e), jusqu'ici imprécis, réussissait un superbe geste acrobatique !

De quoi amener un peu de folie à cette rencontre qui en manquait cruellement. Strasbourg commençait enfin à pousser, mais manquait la balle de l'égalisation par l'intermédiaire d'Ajorque. C'était l'opportunité à ne pas rater car quelques minutes plus tard, Caleta-Car (0-2, 82e) doublait la mise sur corner ! Et concluait un succès peu spectaculaire mais mérité pour l'OM.

La note du match : 4/10

Merci à Dieng pour le bijou. Car pour le reste, cette affiche qui s'annonçait passionnante n'a pas tenu ses promesses. La première période a été très pauvre en occasions. Ça s'est un peu animé après la pause, mais rien de très emballant.

Les buts :

- Sur une phase de contre, Payet lance Henrique en profondeur sur le côté droit. Le Brésilien centre au deuxième poteau où Payet demande (ou ordonne) à Dieng de lui laisser le ballon. Mais l'attaquant tente et réussit un superbe geste acrobatique ! (0-1, 62e)

- Sur un corner rentrant de Payet au premier poteau, Caleta-Car arrive lancé et place sa tête. Pas assez réactif, le gardien Sels semble sur la trajectoire mais est tout de même battu (0-2, 82e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Bamba Dieng (7,5/10)

Pour fêter la signature de son nouveau contrat, l'attaquant de l'OM s'est offert un but exceptionnel ! Il fallait un sacré courage pour tenter ce geste acrobatique, sous la pression de Payet qui réclamait le ballon, mais surtout après avoir raté d'énormes occasions. Toujours ce problème d'efficacité. Il n'empêche que le Sénégalais a été le Marseillais le plus dangereux devant par sa percussion et ses appels en profondeur. Remplacé à la 65e par Cengiz Ünder (non noté).

STRASBOURG :

Matz Sels (3) : contrairement à son homologue marseillais, le gardien de Strasbourg n'a pas aidé ses coéquipiers. Au contraire, il les a mis en difficulté avec un mauvais renvoi sur corner. Avant de concéder le deuxième but signé Caleta-Car, alors qu'il était sur la trajectoire du ballon.

Frederic Guilbert (6) : par ses appels en profondeur, le piston droit a été le Strasbourgeois le plus dangereux au niveau offensif. C'était plus compliqué derrière, notamment lorsque Dieng venait créer des différences sur son côté. A noter aussi que l'ancien Caennais perd ses appuis avant le but de l'attaquant marseillais.

Lucas Perrin (6) : match particulier pour le défenseur central prêté par l'OM. Cette situation ne l'a pas perturbé, notamment dans ses initiatives balle au pied à la relance. Remplacé à la 79e par Moïse Sahi (non noté).

Gerzino Nyamsi (4) : loin d'être le plus rapide sur le terrain, l'ancien Rennais a été en retard à plusieurs reprises. Sa couverture n'était pas idéale sur les assauts de Dieng.

Alexander Djiku (6) : toujours aussi serein avec et sans ballon, le défenseur central a rapidement constaté que les solutions de passe étaient rares ce dimanche. D'où son jeu moins vertical que d'habitude.

Anthony Caci (5,5) : peu sollicité par Henrique, le piston gauche n'en a pas suffisamment profité pour amener le danger devant. Ses rares initiatives étaient pourtant intéressantes. Sans l'occasion manquée par Ajorque, il aurait pu finir avec une passe décisive. Remplacé à la 79e par Dimitri Liénard (non noté).

Adrien Thomasson (4) : sans espace dans l'entrejeu, le milieu offensif a eu énormément de mal à s'exprimer. Les milieux marseillais ne lui ont laissé que très peu d'espace, même si sa mobilité lui a permis d'exister davantage après la mi-temps.

Jean-Ricner Bellegarde (3) : à force de courir dans le vide pendant les longues séquences de l'OM en première période, le milieu strasbourgeois a peut-être perdu trop d'énergie. En tout cas, il n'a pas apporté grand-chose ce dimanche.

Ibrahima Sissoko (5) : en puissance, le milieu a fait de grosses différences en première période. Il était l'un des rares capables de secouer la défense de l'OM. Le problème, c'est qu'il a disparu après la pause. Remplacé à la 71e par Kevin Gameiro (non noté).

Habib Diallo (4) : pas de chance, son but a été refusé pour un hors-jeu de Guilbert au début de l'action. Il a ensuite été inefficace sur ses occasions, notamment celle après son petit festival dans la surface. Il est aussi victime d'un sauvetage de Luan Peres en fin de rencontre.

Ludovic Ajorque (3) : notamment connu pour son efficacité, le buteur du Racing n'était vraiment pas dans un bon jour. A deux reprises, et notamment après l'erreur de Saliba, il manque de détermination dans ses frappes, permettant à Pau Lopez de le neutraliser avec facilité. Il n'a pas non plus fait la différence au milieu avec ses décrochages.

MARSEILLE :

Pau López (7) : très sollicité aux pied, le gardien de l'OM a encore pris de gros risques. Son positionnement haut ne lui laissait pas le droit à l'erreur. Finalement, l'Espagnol s'en est bien sorti. Mais surtout, il a été rassurant lorsque Strasbourg a mis la pression sur sa cage en fin de match.

Pol Lirola (3) : encore un match décevant pour l'Espagnol. Timide, le milieu n'a pris aucune initiative marquante. On ne cesse de le répéter, ce poste ne lui correspond visiblement pas. Remplacé à la 65e par Mattéo Guendouzi (non noté), qui n'a pas ménagé ses efforts pour conserver l'avantage. Un peu court, il rate une occasion d'inscrire le 3e but en toute fin de match.

William Saliba (6) : serein et très à l'aise balle au pied, le défenseur prêté par Arsenal s'est quand même fait une belle frayeur. Sa perte de balle a offert une occasion à Ajorque, qui n'en a pas profité.

Duje Caleta-Car (6,5) : en raison des décrochages d'Ajorque, le duel de costauds n'a finalement pas eu lieu. Le Croate a donc passé un match assez tranquille, et conclu par un joli but de la tête.

Luan Peres (5) : on le sait, le Brésilien n'est pas toujours à l'aise sur les débordements adverses. Cela s'est confirmé à Strasbourg, dont le piston droit Guilbert lui a posé pas mal de problèmes sur ses montées. Il a résisté comme il a pu, et a fini par réaliser un sauvetage peu académique sur la tête de Diallo.

Boubacar Kamara (6,5) : ce n'est pas un hasard si les Alsaciens ont eu tant de mal à trouver de la verticalité dans l'axe. Rugueux dans le duels, notamment face à Thomasson, le minot a bien protégé sa défense. Y compris en commettant la faute si necéssaire.

Valentin Rongier (7) : difficile de déterminer sa fonction exacte tant le milieu a été omniprésent ! Face à l'intensité imposée par les Strasbourgeois, il a parfaitement répondu dès l'entame. Le tout sans oublier de se rendre disponible sur les phases de possession. Remplacé à la 86e par Leonardo Balerdi (non noté).

Pape Gueye (5,5) : un cran en dessous par rapport à ses coéquipiers de l'entrejeu, le milieu de terrain a eu quelques éclairs dans la partie. On retient notamment sa demi-volée juste à côté, ou son ouverture en profondeur pour Dieng bien sentie par le gardien Sels.

Dimitri Payet (7,5) : à l'image de son équipe, le meneur de jeu a mis un peu de temps à vraiment entrer dans son match. D'abord discret, le Réunionnais est redevenu le chef d'orchestre que l'on connaît en deuxième période. Il est encore l'auteur de jolis gestes techniques. Et se retrouve impliqué sur les deux buts inscrits.

Luis Henrique (4) : c'est vrai, l'ailier brésilien réussit un bon centre décisif avant le geste acrobatique de Dieng. Mais pour le reste, sa contribution est largement insuffisante. Son entame de match était pourtant prometteuse, mais il s'est rapidement éteint. Remplacé à la 79e par Gerson (non noté).

Bamba Dieng (7,5) : voir commentaire ci-dessus.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

STRASBOURG 0-2 MARSEILLE (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 18e journée
Stade : Stade de la Meinau - Arbitre : M. Lesage

Buts : - C. Dieng (62e) D. Caleta-Car (82e) pour MARSEILLE
Avertissements : L. Ajorque (49e), G. Nyamsi (71e), pour STRASBOURG - M. Guendouzi (68e), pour MARSEILLE

STRASBOURG : M. Sels - L. Perrin (Moise Dion, 79e), G. Nyamsi, A. Djiku - F. Guilbert, A. Caci (D. Liénard, 79e) - A. Thomasson, J. Bellegarde, I. Sissoko (K. Gameiro, 71e) - H. Diallo, L. Ajorque

MARSEILLE : Pau López - W. Saliba, D. Caleta-Car - Pol Lirola (M. Guendouzi, 65e), Luan Peres - B. Kamara - Luis Henrique (Gerson, 79e), V. Rongier (L. Balerdi, 86e), P. Gueye, C. Dieng (C. Ünder, 66e) - D. Payet

Le geste acrobatique de Dieng, Payet n'en revient pas ! (0-1, 62e)

Et pour cause...

Pau Lopez a pris son temps, le public n'a pas toujours apprécié







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Karim Benzema doit-il gagner le Ballon d'Or 2022 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants Strasbourg

S
T
R
A
S
B
O
U
R
G
Banc des remplaçants Marseille

M
A
R
S
E
I
L
L
E
5,5Caci
but, 82e6,5Caleta-Car
but, 62e7,5Dieng


MASQUER LA PUB