Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Pas folle la fête... - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 0-0 Nice)

Par Romain Lantheaume - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 01/12/2021 à 23h06
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Dans une soirée qui devait permettre de célébrer le 7e sacre au Ballon d'Or de Lionel Messi, le Paris Saint-Germain n'a pas chassé les doutes en butant face un valeureux Nice au Parc des Princes (0-0) ce mercredi en Ligue 1.

Pas folle la fête... - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 0-0 Nice)
Messi a déçu 48h après son 7e Ballon d'Or...

Après avoir fêté le 7e Ballon d'Or de Lionel Messi avant le coup d'envoi, le Paris Saint-Germain a déçu en lâchant ses premiers points à domicile de la saison face à Nice (0-0) ce mercredi dans le choc de la 16e journée de Ligue 1.

Comme souvent, les hommes de Mauricio Pochettino ont peiné à convaincre dans le jeu face à un adversaire bien en place. Ce point leur permet néanmoins d'assurer dès à présent le titre honorifique de champion d'automne.

Paris attaque, Nice résiste

Devant un Parc des Princes en fusion, le leader du championnat entrait dans la partie avec beaucoup d'envie et multipliait les vagues dans le camp adverse. Mais la co-meilleure défense de L1 résistait bien et ne concédait pas de véritable occasion. En contre, Dolberg sollicitait même Donnarumma puis Kimpembe sauvait les meubles avec un magnifique retour sur Delort.

Donnarumma répond à Benitez !

Alors qu'ils commençaient à mettre moins de rythme, les Parisiens se procuraient paradoxalement leur première grosse opportunité, mais Benitez effectuait un double arrêt exceptionnel face à Mbappé puis devant Gueye. Le Gym répliquait avec une tête à bout portant de Delort, magnifiquement claquée par Donnarumma ! Malgré une nouvelle poussée avant la pause, symbolisée par cette puissante demi-volée d'Hakimi qui filait juste au-dessus du but niçois.

Les Parisiens se cassent les dents

Messi et Mbappé parvenaient enfin à se trouver au retour des vestiaires et leur une-deux débouchait sur une énorme occasion pour Di Maria, qui perdait son duel face à Benitez, à nouveau décisif dans la foulée pour détourner le tir de Nuno Mendes. Les hommes de Christophe Galtier avaient laissé passer l'orage et ils parvenaient enfin à répliquer en contre, mais Dolberg commettait un improbable raté à bout portant en expédiant sa tête sur le poteau ! Mbappé n'était pas davantage en réussite à l'autre bout du terrain et manquait le cadre sur son duel avec Benitez… Après une période plus décousue, Nice se trouvait au bord de la rupture sur la fin et n'était pas loin de plier sur chaque assaut parisien, mais les Aiglons tenaient bon pour décrocher un très bon point qui leur permet d'occuper la 4e place au classement.

La note du match : 4,5/10

Le PSG aura une nouvelle fois laissé ses supporters sur leur faim avec une animation offensive très décevante en première période et légèrement mieux ensuite lorsque Messi et Mbappé ont commencé à se trouver. 22 tirs en fin de compte mais seulement 5 cadrés côté parisien. En face, Nice a bien joué sa partition en défense mais souvent manqué de justesse en contre. Sur son 31, le Parc des Princes méritait une meilleure fête...

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Walter Benítez (8/10)

Si les Niçois ont ramené un point du Parc des Princes, ils le doivent en bonne partie à leur gardien. Dans un grand soir, l'Argentin a effectué une double parade décisive face à Mbappé puis Gueye en première période. Il a enchaîné par un superbe arrêt du pied face à Di Maria durant le second acte, suivi d'une claquette au sol sur le tir de Mendes. Un match plein.

PARIS SG :

Gianluigi Donnarumma (6) : auteur d'une magnifique claquette sur la tête de Delort à bout portant, le gardien du PSG a fait honneur à son Trophée Yachine, remporté lundi. Vigilant sur la tentative lointaine de Dolberg en début de partie, l'Italien est ensuite sauvé par son poteau sur la tête du Danois à l'heure de jeu.

Achraf Hakimi (5) : le latéral droit avait bien commencé en combinant à plusieurs reprises avec Messi en début de partie. Auteur d'une demi-volée qui n'est pas passée loin de faire mouche avant la pause, le Marocain s'est fait plus discret ensuite et il est capable de faire mieux. Peu inquiété défensivement.

Marquinhos (5,5) : ses ouvertures précises ont permis de varier le jeu du PSG en début de partie, mais le défenseur central n'a clairement pas fait son meilleur match puisque le capitaine parisien s'est parfois laissé prendre dans son dos en première période. Un fait très inhabituel pour le Brésilien…

Presnel Kimpembe (6) : on retiendra son tacle glissé impeccable dans les pieds de Delort pour sauver les meubles en début de partie. Le reste du temps, le défenseur central n'a pas énormément eu à s'employer et il a fait parler sa puissance dans les duels. Remplacé à la 77e minute par Leandro Paredes (non noté).

Nuno Mendes (6,5) : l'une des rares satisfactions de la soirée parisienne. Très actif dans son couloir, le latéral gauche a souvent gratté des ballons et il n'a pas hésité à prendre sa chance, à l'image de son tir claqué in extremis par Benitez.

E. Ebimbe (5,5) : titulaire surprise du onze de départ, le milieu de terrain a répondu présent dans l'envie. Il a tenté d'apporter sa contribution offensive mais celle-ci est restée assez limitée. Remplacé à la 62e minute par Marco Verratti (non noté), qui a amené un peu de liant dans le jeu.

Danilo Pereira (6) : sur le registre purement défensif, le Portugais aura été le meilleur des milieux de terrain parisiens, avec beaucoup d'impact et des retours qui ont soulagé ses coéquipiers. Le Lusitanien avait aussi trouvé le poteau en début de soirée, avant d'être signalé hors-jeu.

Idrissa Gueye (4,5) : clairement pas un grand match pour le milieu de terrain, qui a affiché un volume de jeu loin de ses meilleurs standards. Le Sénégalais n'a quasiment pas pesé offensivement et il a raté certaines passes simples.

Lionel Messi (4) : pour son premier match en tant que septuple Ballon d'Or, l'Argentin a une nouvelle fois déçu. Malgré quelques superbes prises de balle dont il a le secret, l'attaquant s'est globalement montré trop discret, il a peiné à faire des différences et n'a pas suffisamment combiné avec Mbappé, même si cela a débouché sur de grosses occasions chaque fois qu'il l'a fait. Lorsqu'il ne parvient pas à se montrer décisif comme à Saint-Etienne, l'ancien Barcelonais n'apporte pas suffisamment…

Kylian Mbappé (3,5) : une mauvaise soirée où tout a marché à l'envers pour l'attaquant. Son attitude blasée, tête basse, après avoir été oublié par un coéquipier en début de partie annonçait la couleur. Derrière, même s'il s'est retrouvé dans le coup sur les meilleures occasions du PSG, le Tricolore a buté sur Benitez puis déjoué sur son duel en seconde période. A trois reprises, il joue mal le coup en cherchant trop systématiquement le penalty face à Todibo dans la surface.

Ángel Di María (3) : l'ailier a lui aussi déçu ce soir en effectuant trop de gestes superflus. Peu inspiré dans ses combinaisons avec ses partenaires, l'Argentin a manqué de tranchant dans la zone de vérité et il perd son duel face à Benitez au retour des vestiaires. Remplacé à la 77e minute par Mauro Icardi (non noté).

NICE :

Walter Benítez (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Jordan Lotomba (5) : un match sobre pour le latéral droit qui s'est montré sérieux et appliqué sur le plan défensif même si Mendes lui a parfois donné du fil à retordre. Discret offensivement mais auteur d'un excellent centre pour la tête de Delort.

Jean-Clair Todibo (7,5) : avec Benitez, le défenseur central aura été l'autre grand bonhomme de ce match. Intraitable dans ses duels, l'ancien Barcelonais parvient notamment à prendre le meilleur à trois reprises sur Mbappé dans la surface en faisant à chaque fois juste le geste bien dosé pour gêner l'attaquant sans provoquer de penalty. Auteur aussi d'interceptions qui ont soulagé son équipe.

Dante (7) : tout comme son compère de la charnière centrale, le capitaine du Gym a livré un très gros match avec beaucoup de présence dans les airs pour donner de l'air à sa défense lorsqu'elle souffrait. Le Brésilien l'a joué roublard dans ses duels avec Messi en faisant rapidement faute pour éviter qu'il puisse se mettre sur orbite.

Melvin Bard (4,5) : un match contrasté pour le latéral gauche, qui a souffert face à Di Maria et Mendes en début de partie. Mieux ensuite, l'ancien Lyonnais a multiplié les interceptions et n'a pas hésité à se projeter vers l'avant.

Hichem Boudaoui (4) : une prestation trop discrète pour le milieu offensif, qui a peiné à exister côté droit. Le centre impeccable de l'Algérien pour la tête de Dolberg ne suffit pas à sauver sa prestation. Remplacé à la 80e minute par Amine Gouiri (non noté).

Mario Lemina (6,5) : au four et au moulin, le milieu de terrain a proposé une énorme activité et constamment fermé les espaces devant les attaquants parisiens. En première période du moins car le Gabonais a quelque peu baissé pied ensuite. Remplacé à la 74e minute par Khéphren Thuram (non noté).

Morgan Schneiderlin (4) : pour sa première titularisation de la saison, le milieu de terrain n'a pas brillé, à l'image de son pied haut sur Messi dès les premières minutes. Plusieurs pertes de balle dangereuses.

Justin Kluivert (5) : dans le travail défensif, l'ailier a fait preuve de beaucoup d'implication. Le bilan est plus mitigé d'un strict point de vue offensif avec certes beaucoup de percussion sur les contres mais aussi beaucoup de mauvais choix. Remplacé à la 74e minute par Calvin Stengs (non noté).

Andy Delort (5) : l'attaquant s'est bien battu mais on ne peut s'empêcher de constater qu'il ne traverse pas sa meilleure période, à l'image de sa tête, son point fort, qu'il aurait certainement mise au fond il y a quelques semaines, même si Donnarumma réalise un très bel arrêt. Plutôt intéressant dans ses appels, il lui aura manqué ce coup de rein dans la zone de vérité.

Kasper Dolberg (3,5) : mais comment le Danois a-t-il pu faire pour expédier sa tête à bout portant sur le poteau à l'heure de jeu ? Pour le reste, l'attaquant a fait des efforts, mais il a perdu trop de ballons de contres en première période.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

PARIS SG 0-0 NICE (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 16e journée
Stade : Parc des Princes - Arbitre : C. Turpin

Buts :
Avertissements : Danilo Pereira (31e), pour PARIS SG - J. Kluivert (66e), H. Boudaoui (76e), M. Bard (88e), pour NICE

PARIS SG : G. Donnarumma - Marquinhos, P. Kimpembe (L. Paredes, 77e) - A. Hakimi, Nuno Mendes - I. Gueye, Danilo Pereira, E. Ebimbe (M. Verratti, 62e) - Á. Di María (M. Icardi, 77e), L. Messi, K. Mbappé

NICE : W. Benítez - J. Todibo, Dante - J. Lotomba, M. Bard - H. Boudaoui (A. Gouiri, 80e), M. Schneiderlin, M. Lemina (K. Thuram-Ulien, 74e), J. Kluivert (C. Stengs, 74e) - A. Delort, K. Dolberg

 

 VIDEO : Messi présente son Ballon d'Or au Parc des Princes

 VIDEO : l'énorme raté de Dolberg

Messi et Donnarumma honorés

Dina Ebimbe et le PSG sont restés muets.

Benitez s'est montré décisif dans le but de Nice.

Marquinhos et le PSG n'ont pas gagné à domicile pour la première fois cette saison.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel est votre pronostic pour la finale de la Champion's League Liverpool-Real Madrid ?

Victoire de Liverpool
Victoire du Real Madrid
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
4,5Bard


MASQUER LA PUB