Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Gerson se réveille, Marseille nouveau dauphin ! - Débrief et NOTES des joueurs (FCN 0-1 OM)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 01/12/2021 à 22h54
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Au terme d'une rencontre maîtrisée, l'Olympique de Marseille, bien aidé par l'expulsion rapide de Nicolas Pallois, a dominé le FC Nantes (1-0) ce mercredi lors de la 16e journée de Ligue 1. Grâce à ce but de Gerson, le club phocéen grimpe au 2e rang du classement.

Gerson se réveille, Marseille nouveau dauphin ! - Débrief et NOTES des joueurs (FCN 0-1 OM)
La joie de Gerson après son but à Nantes.

L'Olympique de Marseille est le nouveau dauphin du Paris Saint-Germain ! Pour le compte de la 16e journée de Ligue 1, le club phocéen s'est imposé sur la pelouse du FC Nantes (1-0) ce mercredi.

En supériorité numérique après l'expulsion de Nicolas Pallois (32e) et en maîtrise, l'OM a fait la différence grâce à but de Gerson, auteur de son meilleur match depuis son arrivée. Au classement, Marseille profite des résultats de la soirée pour désormais occuper la 2e place, à 12 points du leader, le Paris Saint-Germain.

Le duo Payet-Gerson fait la différence !

Dès les premières minutes, les Marseillais monopolisaient le ballon sans pour autant parvenir à s'approcher de la cage de Lafont. Totalement privés du cuir, les Nantais subissaient les débats et multipliaient les fautes pour stopper les vagues phocéennes. Et justement, sur un coup-franc, Payet donnait un premier frisson aux fans de la Beaujoire avec un tir qui frôlait le poteau de Lafont ! Dans la foulée, le gardien des Canaris devait s'employer sur une frappe de Gerson.

En échec sur sa première tentative, le Brésilien se rattrapait quelques minutes plus tard avec une superbe volée dans la surface à la suite d'un service de Payet (0-1, 30e). Puis juste après, le match connaissait un nouveau tournant avec l'expulsion de Pallois, auteur de deux fautes sur Harit, pour un second carton jaune. Les fans marseillais, pourtant interdits de déplacement, chantaient ! En supériorité numérique, l'OM exerçait une pression de plus en plus forte jusqu'à la pause avec une ultime parade de Lafont sur un tir de Payet...

Lafont résiste, l'OM gère

Au retour des vestiaires, les Olympiens continuaient de dominer et les occasions s'enchaînaient avec une tête de Kamara, qui passait devant la cage nantaise, puis un duel remporté par Lafont devant Guendouzi, sur une talonnade superbe de Gerson. En infériorité numérique, le FCN cherchait avant tout à résister et avait cruellement du mal à se projeter dans le camp adverse pour tenter de relancer cette partie.

De plus en plus frileux au fil des minutes, l'OM reculait et s'exposait face aux centres des Canaris… Mais à l'image d'un Gonzalez expérimenté, capable d'une grosse faute pour stopper un contre de Kolo Muani, les hommes de Jorge Sampaoli étaient bien organisés sur le plan défensif pour conserver cet avantage au score. Dans les derniers instants, Lafont sauvait encore les siens face à Guendouzi, mais Marseille empochait bel et bien un succès précieux.

La note du match : 5/10

Une rencontre à sens unique. Dans une belle ambiance à la Beaujoire, l'Olympique de Marseille a immédiatement pris le contrôle des débats. Sans outrageusement dominer, le club phocéen a installé son jeu et a été récompensé avec ce but puis ce rouge pour Pallois. En infériorité numérique, Nantes a beaucoup souffert et a surtout cherché à résister. Une partie pas vraiment spectaculaire malgré de belles actions olympiennes.

Le but :

- Sur une action initiée entre Guendouzi et Harit sur le côté droit, le Français trouve parfaitement Payet dans la surface. D'un centre, le capitaine phocéen parvient à servir dans la surface Gerson, qui réalise un enchaînement de grande classe avec un contrôle puis une volée puissante pour faire trembler les filets (0-1, 30e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Gerson (7/10)

Le match du déclic pour le Brésilien ? Décevant depuis le début de la saison, le milieu de terrain évoluait dans un rôle plus naturel pour lui, dans l'entrejeu mais avec la possibilité de se projeter dans la surface pour soutenir (ou remplacer) Payet. Intéressant dans ses courses mais aussi ses dribbles pour provoquer des fautes, il a été en échec sur une première situation avec un tir repoussé par Lafont. Mais dans la foulée, il a profité d'un service de Payet pour faire trembler les filets avec un enchainement de grande classe : un contrôle puis une volée. Par la suite, son apport a été précieux avec notamment une talonnade superbe pour une occasion de Guendouzi, qui a perdu son duel face à Lafont. Remplacé à la 80e minute par Pape Gueye (non noté).

NANTES :

Alban Lafont (6,5) : en grande forme ces dernières semaines, le gardien du FC Nantes a fait de son mieux sur cette rencontre. Après une première alerte sur un coup-franc de Payet, l'ancien Toulousain a répondu présent sur une frappe de Gerson. Mais quelques minutes plus tard, il n'a rien pu faire sur la volée du Brésilien au moment de l'ouverture du score. Attentif par la suite, il a encore sauvé son équipe sur une nouvelle tentative de Payet puis deux duels face à Guendouzi.

Dennis Appiah (4,5) : logiquement titulaire en l'absence de Corchia, blessé, le latéral droit du FC Nantes n'a pas démérité. Car dans son duel avec de la Fuente, le Nantais a été plutôt dominateur et a réussi à limiter l'impact de l'Américain. Cependant, il y a tout de même un bémol à sa performance avec l'action de l'ouverture du score, où il a été battu par Gerson.

Nicolas Pallois (2) : une performance catastrophique pour le défenseur central du FC Nantes. Souvent à la limite dans ses interventions, il a été pris une première fois sur une accélération d'Harit avec un carton jaune bêtement concédé. En retard sur l'action de l'ouverture du score, le Nantais a été expulsé dans la foulée pour un second avertissement après une nouvelle faute sur Harit. Il a plombé son équipe…

Jean-Charles Castelletto (4) : le défenseur central du FC Nantes n'a pas été irréprochable ce mercredi. Comme Pallois, le Nantais a éprouvé des difficultés à contenir les déplacements des attaquants marseillais, notamment les projections de Gerson. Totalement aspiré sur l'action de l'ouverture du score de Marseille, il a été souvent à la limite dans ses interventions.

Quentin Merlin (5,5) : titularisé au poste de latéral gauche à cause de la suspension de Fabio, le jeune milieu de terrain s'est bien battu. Pourtant, face à lui, Harit était plutôt inspiré et a beaucoup proposé. Et même si l'ouverture du score de l'OM vient de son côté, il a été valeureux dans les duels et s'est aussi signalé par ses bonnes relances.

Samuel Moutoussamy (5) : sur le côté droit en début de partie, le milieu de terrain du FC Nantes a surtout couru dans le vide sans franchement parvenir à avoir un impact. Replacé dans l'axe de la défense après l'expulsion de Pallois, il a été un peu plus à son avantage avec un apport plus intéressant dans les duels. Cependant, dans ses transmissions, il y a tout de même eu du déchet.

Andrei Girotto (5,5) : le milieu de terrain du FC Nantes a été correct sur cette partie. Tout d'abord dans l'entrejeu, il n'a pas ménagé ses efforts pour tenter de gêner la maîtrise des Marseillais. Après l'expulsion de Pallois, il a reculé d'un cran pour retrouver son poste en défense centrale. Et dans ce rôle, il a été parfois pris dans son dos, mais a bien répondu dans le combat physique.

Wylan Cyprien (4) : une prestation décevante pour le Nantais. Dans l'entrejeu, le milieu de terrain a été particulièrement effacé et a cruellement eu du mal à peser sur les débats face à la maîtrise des Marseillais. Pire encore, l'ancien Niçois a aussi eu des difficultés à exprimer ses qualités avec le ballon à l'approche de la cage adverse.

Moses Simon (4,5) : dans le couloir gauche, l'ailier du FC Nantes a fait de son mieux. Peu trouvé par ses partenaires, il a été plutôt intéressant sur ses rares ballons, avec quelques dribbles bien sentis. Mais avec un Rongier sérieux face à lui, il n'a pas été en mesure de réaliser un exploit pour parvenir à créer du danger sur la cage de Lopez. Remplacé à la 76e minute par Willem Geubbels (non noté).

Randal Kolo Muani (5,5) : une rencontre forcément compliquée pour l'avant-centre du FC Nantes. Et pourtant, il s'est donné ! Avec la maîtrise de l'Olympique de Marseille, le Français a été peu servi, mais a été tout de même l'auteur en première période d'un joli festival, conclu par une frappe sur Lopez. Après l'expulsion de Pallois, il a été logiquement plus discret malgré une belle course stoppée par Gonzalez en fin de partie. Généreux.

Ludovic Blas (4,5) : positionné en soutien de Kolo Muani en début de partie, le milieu de terrain du FC Nantes n'a pas forcément brillé. Pourtant, sur le début de la partie, l'ancien Guingampais a signé quelques courses intéressantes. Mais sans le ballon, il a logiquement peu pesé sur les débats et a passé son temps à compenser l'infériorité numérique de son équipe dans l'entrejeu.

MARSEILLE :

Pau López (5,5) : toujours préféré à Mandanda, le gardien de l'Olympique de Marseille a passé une soirée très tranquille. Bien aidé par la maîtrise de son équipe, l'Espagnol a simplement eu besoin d'être attentif sur une frappe, sur lui, de Kolo Muani en première période. Sur le reste de la partie, le portier prêté par l'AS Roma n'a jamais été inquiété et a été précis dans son jeu au pied.

William Saliba (6) : un match sérieux de la part du défenseur central de l'Olympique de Marseille. Souvent bien placé, le joueur prêté par Arsenal a remporté la majorité de ses duels et n'a quasiment jamais été en difficulté face aux attaquants nantais. Pour ne rien gâcher, il a été particulièrement propre dans ses transmissions pour jouer vers l'avant.

Álvaro González (5,5) : titulaire pour la seconde fois de suite, le défenseur central de l'Olympique de Marseille a encore tenu son rang. Comme ses partenaires, l'Espagnol a été bien évidemment aidé par la maîtrise de son équipe mais aussi par le scénario avec le rouge rapide de Pallois. Présent dans les duels, il a été irréprochable. Par son expérience, il a été aussi précieux à l'image de sa faute «intelligente» pour stopper un contre de Kolo Muani.

Luan Peres (5) : une performance correcte pour le Brésilien. Sans forcément crever l'écran, le défenseur central de l'Olympique de Marseille, souvent sur le côté gauche pour lancer les offensives des siens, a parfois été pris dans son dos, mais a globalement limité les dégâts. Sur ses transmissions, il a été juste sans prendre de gros risques.

Valentin Rongier (6) : dans un rôle hybride sur le côté droit, l'ex-Nantais a été bon face à son ancienne équipe. Impeccable sur le plan défensif, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille a fourni un travail de qualité pour limiter l'apport de Simon. Et surtout, grâce au contrôle du ballon de son équipe, il a pu s'intercaler dans l'entrejeu sur les phases de possession et en a profité pour avoir un impact intéressant sur les offensives olympiennes.

Mattéo Guendouzi (6,5) : comme depuis le début de la saison, le milieu de terrain prêté par Arsenal représente une valeur sûre pour l'Olympique de Marseille. Avec un gros volume de jeu, l'international français a été précieux à la récupération, mais aussi à la construction avec son positionnement entre les lignes et sa qualité technique dans ses transmissions. Il a été récompensé de ses efforts avec son implication sur l'action de l'ouverture du score, avec ce décalage sur Payet. En seconde période, l'ancien Lorientais a cependant perdu deux duels devant Lafont.

Boubacar Kamara (6,5) : remplaçant face à Troyes (1-0) dimanche, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille a retrouvé un rôle de titulaire ce mercredi. Dans un rôle de sentinelle, il a souvent reculé dans l'axe de la défense sur les phases défensives. Et à cette position, le Phocéen a été intéressant avec plusieurs ballons récupérés et surtout des premières relances excellentes pour trouver ses partenaires. Il a d'ailleurs été proche de marquer sur une tête qui a frôlé le poteau de Lafont au retour des vestiaires.

Gerson (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Amine Harit (6,5) : sur le côté droit, le milieu offensif prêté par Schalke 04 a saisi sa chance ! Peu utilisé ces dernières semaines, le joueur de l'Olympique de Marseille a immédiatement été dans le bon tempo avec des courses et des dribbles. Après un premier ballon de but donné à Gerson, mis en échec par Lafont, le Marocain a continué de provoquer et a été impliqué sur l'action de l'ouverture du score. Malgré des ballons perdus, il a été un vrai souci pour les Nantais par ses dribbles, en provoquant bien évidemment l'expulsion de Pallois. Il a été aussi à l'origine de l'occasion de Payet avant la pause. Remplacé à la 80e minute par Pol Lirola (non noté).

Dimitri Payet (7) : encore à la hauteur ! Aligné dans un rôle de faux numéro 9 avec la présence de Milik sur le banc, le capitaine de l'Olympique de Marseille a été bon. Dangereux sur un coup-franc qui a frôlé le poteau de Lafont en début de match, l'international français a beaucoup dézoné pour participer à la construction du jeu. A son avantage sur le plan technique, il a été passeur décisif sur le but de Gerson. Et dans la foulée, il a été proche de marquer, mais Lafont a stoppé son tir. Précieux avec une belle justesse en seconde période.

Konrad de la Fuente (5,5) : aligné à gauche, l'ailier de l'Olympique de Marseille a rendu une copie mitigée. Par rapport à Harit, l'Américain a eu du mal à faire des différences sur le plan individuel avec souvent des duels perdus devant Appiah. Sans être mauvais ou démériter dans le jeu, l'ancien joueur du FC Barcelone n'a pas assez pesé dans la zone de vérité. Remplacé à la 66e minute par Arkadiusz Milik (non noté), qui a donné un ballon de but à Guendouzi, en échec face à Lafont.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

NANTES 0-1 MARSEILLE (mi-tps: 0-1) - FRANCE - Ligue 1 / 16e journée
Stade : Stade de la Beaujoire - Louis Fonteneau - Arbitre : E. Wattellier

Buts : - Gerson (30e) pour MARSEILLE
Avertissements : N. Pallois (14e), N. Pallois (32e), A. Lafont (78e), pour NANTES - Gerson (71e), Álvaro González (79e), pour MARSEILLE

NANTES : A. Lafont - J. Castelletto, N. Pallois - D. Appiah, Q. Merlin - S. Moutoussamy, Andrei Girotto, W. Cyprien, M. Simon (W. Geubbels, 77e) - R. Muani, L. Blas

MARSEILLE : Pau López - Álvaro González - W. Saliba, Luan Peres - V. Rongier, B. Kamara - A. Harit (Pol Lirola, 82e), M. Guendouzi, Gerson (P. Gueye, 82e), K. De La Fuente (A. Milik, 66e) - D. Payet

La célébration de Gerson après son but (0-1, 30e)

Deux minutes plus tard, Pallois a été expulsé

De retour, Harit a été intéressant

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel est votre pronostic pour la finale de la Champion's League Liverpool-Real Madrid ?

Victoire de Liverpool
Victoire du Real Madrid
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
4,5Blas
but, 30e7Gerson


MASQUER LA PUB