Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Payet a allumé la lumière dans un match terne - Débrief et NOTES des joueurs (OM 1-0 Troyes)

Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 28/11/2021 à 22h47
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Décevant dans le jeu mais réveillé en seconde période par Payet, l'Olympique de Marseille a décroché un succès laborieux à domicile contre Troyes (1-0), ce dimanche, en clôture de la 15e journée de Ligue 1. L'OM rattrape Nice à la 3e place du classement.

Payet a allumé la lumière dans un match terne - Débrief et NOTES des joueurs (OM 1-0 Troyes)
Payet a été le meilleur Marseillais contre Troyes

L'Olympique de Marseille ne retiendra que la victoire. Au terme d'une rencontre assez pauvre, le club phocéen a laborieusement arraché un succès contre Troyes (1-0), ce dimanche à domicile, en clôture de la 15e journée de Ligue 1.

Un OM sans inspiration...

Dans un début de rencontre haché par les nombreuses fautes sur la pelouse d'un Stade Vélodrome à huis clos, les cris des joueurs prenaient le dessus sur les jolis gestes. Décevant dans le jeu, l'OM peinait à se montrer dangereux et s'en remettait à des coups francs de Payet pour tenter d'inquiéter le gardien troyen Gallon, sans succès. En face, Troyes évoluait sereinement et respectait parfaitement son plan de jeu pour faire déjouer les Marseillais.

Au fil des minutes, l'ESTAC prenait confiance et profitait de la fébrilité des arrières olympiens pour multiplier les ballons chauds dans la surface de Lopez, sollicité sur une frappe de Biancone à la demi-heure de jeu, la première cadrée dans ce premier acte brouillon et assez pauvre techniquement. Les minutes passaient et les joueurs de Marseille ne parvenaient toujours pas à accélérer le jeu pour bouger un bloc troyen parfaitement en place et jamais réellement mis en danger au cours du premier acte (aucun tir cadré de l'OM).

Payet réveille l'OM

La seconde période repartait sur les mêmes bases. Il y avait toujours beaucoup d'approximations d'un côté comme de l'autre et les gardiens passaient une soirée très tranquille. Il fallait attendre l'heure de jeu pour voir l'OM enfin se réveiller dans cette partie sous l'impulsion des inspirations de Payet. Sur deux services du Réunionnais, Milik butait à chaque fois sur Gallon : d'abord sur une frappe puis sur une tête à bout portant.

La troisième offrande de Payet, pour Lirola cette fois, faisait mouche ! Lancé dans la profondeur, l'Espagnol se présentait seul face au gardien pour ouvrir le score et offrir la victoire au club phocéen (1-0, 74e). C'était très poussif, mais l'OM s'en contentera. L'équipe de Jorge Sampaoli met fin à une série de trois matchs sans victoire toutes compétitions et profite des résultats du week-end pour doubler Lens et revenir à hauteur de Nice, 3e du classement, avec un match en moins.

La note du match : 3/10

Ceux qui voulaient terminer leur week-end sur une bonne note ont sans doute été déçus par le spectacle proposé dans l'ambiance terne d'un Stade Vélodrome à huis clos. Les supporters de l'OM dormiront bien après la victoire de leur équipe, mais ils n'auront pas grand-chose à raconter de positif lundi matin. Pour le spectateur neutre, cette partie a longtemps été soporifique. Et le huis clos du Vélodrome n'a évidemment pas aidé...

Le but :

- Sur une ouverture de Payet, Lirola part seul au but et remporte son face-à-face avec Gallon en ouvrant son pied droit (1-0, 74e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Dimitri Payet (7/10)

De retour sur le terrain, une semaine après le jet de bouteille dont il a été victime à Lyon, le meneur de jeu de l'OM a encore prouvé qu'il était indispensable dans une équipe qui se cherche toujours dans le jeu. Ce soir, la lumière ne pouvait venir que de lui : il offre d'abord deux ballons de but à Milik, qui bute sur Gallon, puis lance parfaitement Lirola sur l'ouverture du score. En fin de match, Gerson gâche une nouvelle offrande du Réunionnais.

MARSEILLE :

Pau López (5,5) : peu sollicité, le gardien n'a eu que deux arrêts à réaliser sur des frappes de Biancone et Koné. Il a répondu présent et n'encaisse pas de but, mais son jeu au pied n'a pas été particulièrement rassurant.

Álvaro González (5) : de retour dans le onze de l'OM après quatre matchs sur le banc, le défenseur central a répondu présent. L'Espagnol a amené sa grinta et s'est distingué sur quelques interventions autoritaires.

William Saliba (5) : trois jours après un match compliqué en Turquie, le défenseur central marseillais a cherché à se rassurer. Moins de risques dans la relance et la plupart de ses duels remportés.

Luan Peres (5) : le défenseur central marseillais rend une copie correcte. Peu aidé défensivement en première période, il a eu des difficultés pour gérer deux joueurs sur son côté. Mais il n'a rien lâché et termine la rencontre avec le plus grand nombre de tacles (5 réussis sur 5 tentés), 4 interceptions et 2 dégagements.

Valentin Rongier (6) : son retour dans le onze marseillais a fait du bien à son équipe. L'ancien Nantais a encore été bon dans son rôle hybride de latéral droit-milieu. Les Troyens n'ont presque jamais réussi à passer sur son côté.

Mattéo Guendouzi (5,5) : le milieu olympien n'a pas ménagé sa peine, comme souvent. Dans la première période insipide de son équipe, le joueur prêté par Arsenal a été l'un des rares à proposer du mouvement pour essayer de bouger le bloc adverse.

Pape Gueye (4) : un match globalement timide pour le milieu marseillais. Il a eu du mal à peser défensivement et dans le jeu de son équipe.

Pol Lirola (6) : titulaire au poste d'ailier, l'Espagnol, habituel latéral, n'a pas particulièrement brillé en première période, où il a raté beaucoup de choses. Il ne s'est pas découragé, il a continué à proposer dans son couloir et il est récompensé avec un but décisif. Remplacé à la 87e par Luis Henrique (non noté).

Dimitri Payet (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Konrad De La Fuente (3) : l'attaquant marseillais rend une copie décevante. L'ailier américain a fait trop peu de différences par ses dribbles, ses courses et ses passes, la faute notamment à un déchet trop important. Remplacé à la 69e par Bamba Dieng (non noté).

Arkadiusz Milik (4) : l'avant-centre de l'OM doit fait mieux. En première période, il a été trop imprécis sur les rares ballons touchés. On l'a vu un peu plus dans le second acte, mais il perd son duel avec Gallon, puis sa tête est repoussée par le gardien troyen. Remplacé à la 82e par Gerson (non noté).

TROYES :

Gauthier Gallon (5) : le gardien troyen n'a rien eu à faire en première période. Après la pause, il s'impose deux fois face à Milik mais s'incline finalement dans son face-à-face avec Lirola.

Adil Rami (5) : un match correct pour le défenseur central troyen. Pour son retour au Vélodrome, l'ancien Marseillais a rarement été mis en difficulté. Il a rassuré tout le monde derrière avec ses interceptions et ses dégagements. Remplacé à la 79e par Renaud Ripart (non noté).

Jimmy Giraudon (5) : le capitaine de l'ESTAC a fait un match sérieux. De bonnes interventions et une qualité de relances intéressante pour casser les lignes.

Yoann Salmier (4) : le défenseur central a été rapidement averti pour une semelle sur la jambe de Guendouzi, mais il est resté concentré pour repousser régulièrement le danger sur les longs ballons marseillais en première période. Sa seconde mi-temps a été plus compliquée.

Giulian Biancone (4) : le piston s'est montré très disponible dans son couloir droit et les Marseillais ont eu du mal à gérer ses montées en première période, durant laquelle il s'illustre sur une bonne frappe repoussée par Lopez. Mais il est fautif sur le but de l'OM en couvrant Lirola.

Kouamé N'Guessan (5) : une belle activité à la récupération pour le milieu de l'ESTAC, mais il a manqué parfois de justesse dans le dernier geste. Remplacé à la 75e par Xavier Chavalerin (non noté).

Florian Tardieu (4) : le n°10 de l'ESTAC n'a pas été parfait dans tout ce qu'il a entrepris, mais son jeu long a souvent permis de créer des décalages en première période. Son influence a été plus limitée après la pause.

Youssouf Koné (4) : le latéral gauche a été volontaire et se procure une occasion en première période, mais son tir trop croisé manque totalement le cadre. En difficulté défensivement dans le second acte. Remplacé à la 87e par Nassim Chadli (non noté).

Gerson Rodrigues (3) : l'attaquant de Troyes n'a pas ménagé sa peine pour gêner la relance et il a tenté de se rendre disponible, mais il a souvent manqué de lucidité dans le dernier geste et son apport offensif a été limité.

Yoann Touzghar (2) : une soirée difficile pour l'avant-centre de l'ESTAC. Très peu trouvé par ses partenaires, il n'a pas su bonifier les rares ballons touchés. Remplacé à la 76e par Suk Hyun-Jun (non noté).

Mama Baldé (2) : avec seulement 20 ballons touchés et 7 passes réussies, on peut dire que l'attaquant troyen n'a pas beaucoup pesé dans les débats. Remplacé à la 76e par Tristan Dingomé (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MARSEILLE 1-0 TROYES (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 15e journée
Stade : Orange Vlodrome - Arbitre : J. Pignard

Buts : Pol Lirola (74e) pour MARSEILLE
Avertissements : P. Gueye (16e), pour MARSEILLE - Y. Salmier (10e), F. Tardieu (17e), Y. Koné (43e), G. Rodrigues (59e), pour TROYES

MARSEILLE : Pau López - W. Saliba, Álvaro González - V. Rongier, Luan Peres - P. Gueye - Pol Lirola (Luis Henrique, 86e), M. Guendouzi, D. Payet, K. De La Fuente (C. Dieng, 69e) - A. Milik (Gerson, 82e)

TROYES : G. Gallon - A. Rami (R. Ripart, 79e), J. Giraudon, Y. Salmier - G. Biancone, Y. Koné (N. Chadli, 87e) - G. Rodrigues, R. N'Guessan (X. Chavalerin, 75e), F. Tardieu, Baldé (T. Dingomé, 76e) - Y. Touzghar (Suk Hyun-Jun, 76e)

 Lirola a inscrit le seul but du match (1-0, 74e)

Milik a manqué de réussite

Triste ambiance dans un Stade Vélodrome à huis clos







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Au Mondial 2022, vous voyez l'équipe de France...

Remporter la compétition
Perdre en finale
Se faire éliminer en demi ou en quart
Se faire éliminer en 8es de finale
Se faire éliminer au premier tour
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants Marseille

M
A
R
S
E
I
L
L
E
but, 74e6Pol Lirola


MASQUER LA PUB