Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Séduisant, le Gym grimpe sur le podium ! - Débrief et NOTES des joueurs (Nice 2-1 Brest)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 02/10/2021 à 22h57
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Grâce à une belle performance collective, l'OGC Nice a logiquement dominé Brest (2-1) ce samedi lors de la 9e journée de Ligue 1. Séduisants, les hommes de Christophe Galtier grimpent provisoirement à la 3e place du classement.

Séduisant, le Gym grimpe sur le podium ! - Débrief et NOTES des joueurs (Nice 2-1 Brest)
Melvin Bard a été déterminant ce samedi.

L'OGC Nice continue de séduire ! Auteur de bonnes performances sur ce début de saison, le club azuréen a confirmé ce samedi lors de la réception de Brest (2-1) pour le compte de la 9e journée de Ligue 1.

Largement dominateurs et intéressants sur le plan collectif, les Aiglons ont logiquement trouvé la faille grâce à Jean-Clair Todibo et Melvin Bard. Au classement, le Gym grimpe ainsi provisoirement à la 3e place.

Nice pousse, Todibo trouve la faille

Dès les premières minutes, les Niçois réalisaient une entame agressive avec une grosse pression dans le camp adverse. Totalement asphyxiés, les Brestois se montraient incapables de déjouer le pressing du Gym et subissaient des vagues incessantes sans pour autant concéder la moindre occasion. Puis sur une tête de Delort à la suite d'un coup-franc de Gouiri, Bizot était obligé de s'employer pour éviter l'ouverture du score.

Bien attentif, le portier néerlandais sortait encore le grand jeu dans la foulée pour mettre en échec l'Algérien sur une nouvelle tête ! Avec un Duverne totalement à la rue face au duo Lotomba - Stengs, Brest souffrait énormément sur les 25 premières minutes avant de retrouver, petit à petit, des couleurs. Pour autant, Nice restait dangereux et Stengs ratait une énorme occasion en loupant totalement sa frappe devant la cage vide… Incroyable ! Juste avant la pause, l'OGCN concrétisait enfin sa domination avec un télescopage entre Bizot et Bain, dont Todibo profitait en poussant le ballon dans le but vide (1-0, 45e).

Bard enfonce le clou !

Au retour des vestiaires, le Gym continuait sur le même rythme avec une belle frappe de Gouiri repoussée par Bizot. Particulièrement dominateurs, les hommes de Christophe Galtier étaient à deux doigts de faire le break, avec un lob de Stengs sur la barre puis une volée de Gouiri juste à côté du poteau ! A force de subir, Brest finissait par craquer avec un caviar de Gouiri pour Bard, qui doublait la mise de la tête (2-0, 61e).

Incapables de se révolter, les Brestois souffraient, mais évitaient le pire avec deux situations mal négociées par Delort puis Gouiri. En démonstration, Nice avait encore l'opportunité d'enfoncer le clou, mais Stengs loupait un nouveau duel face à Bizot… Dans les dernières secondes, Honorat sauvait l'honneur pour les Brestois d'une frappe placée (2-1, 90+2e), mais Nice conservait un succès mérité.

La note du match : 6/10

Une belle partie… de la part de Nice ! Car en réalité, ce match a été bien trop à sens unique avec une énorme domination du Gym et une équipe de Brest bien plus limitée. Pour autant, le spectacle proposé par les hommes de Christophe Galtier a été tout de même plaisant avec du rythme, des occasions et des buts.

Les buts :

- A la suite d'un corner mal renvoyé par Mounié, Bard récupère le ballon et réalise un centre dans la surface. Lancé, Todibo coupe la trajectoire et Bizot rate un peu son intervention. Après un télescopage entre le Néerlandais et Bain, le Niçois marque dans la cage vide (1-0, 45e).

- Sur une action initiée par Bard, Gouiri se retrouve lancé dans le couloir droit par Delort. D'un centre au second poteau, Gouiri retrouve Bard, qui réalise une tête pour faire trembler les filets (2-0, 61e).

- Après un premier tir de Faivre totalement dévissé, Honorat se trouve à la retombée du ballon au second poteau et surprend Benitez d'une frappe placée au premier poteau (2-1, 90+2e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Melvin Bard (7,5/10)

Décisif ! Dans le couloir gauche, le latéral de l'OGC Nice a été bon. Sur le plan défensif, l'ancien Lyonnais n'a pas été en difficulté et a bien limité les dégâts avec notamment l'aide de Kamara. Et dans son apport offensif, il a été particulièrement précieux avec ce centre déterminant pour l'ouverture du score de Todibo, puis ce but de la tête au terme d'une action qu'il avait lui-même initié. Remplacé à la 87e minute par Lucas Da Cunha (non noté).

NICE :

Walter Benítez (5) : une rencontre globalement très tranquille pour le gardien de l'OGC Nice. Avec la grosse domination de son équipe, l'Argentin n'a absolument rien eu à faire en première période. Et à l'exception d'une petite frayeur sur une frappe de Mounié détournée par Dante, le portier du Gym n'a jamais eu la moindre inquiétude… avant le but d'Honorat en fin de partie.

Jordan Lotomba (6,5) : sur son côté droit, le latéral de l'OGC Nice n'a jamais arrêté de proposer des solutions. Très actif, il a fait mal aux Brestois par ses débordements, avec notamment un vrai ballon de but donné à Delort, qui a échoué face à Bizot. Par contre, sur le plan défensif, le Suisse a parfois payé ses efforts avec des difficultés à revenir et des actions dangereuses pour Brest. Remplacé à la 90+6e minute par Flavius Daniliuc (non noté).

Jean-Clair Todibo (7) : une performance sublimée par son but pour le défenseur central de Nice. A plusieurs reprises, l'ancien Toulousain a pourtant manqué de concentration et a été en difficulté face à l'activité de Mounié en première période. Auteur du ballon perdu sur l'occasion de l'attaquant de Brest, le Français s'est tout de même bien repris par la suite. Et surtout, il a marqué ce but avant la pause.

Dante (7) : comme depuis le début de la saison, le capitaine de Nice a été à la hauteur de cette rencontre. Contrairement à Todibo, le Brésilien a été constant et impressionnant dans les duels avec une agressivité positive, mais aussi de nombreuses interventions bien senties. Dominateur, il n'a jamais été pris sur les offensives des Brestois et a été propre dans ses relances.

Melvin Bard (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Calvin Stengs (4) : positionné dans le couloir droit, l'ailier néerlandais a été un poison pour Brest, mais trop maladroit. Avec Lotomba, le joueur de Nice a fait vivre un véritable enfer à Duverne en réalisant de nombreuses différences. Cependant, dans la zone de vérité, il a souvent manqué d'efficacité à l'image de son raté incroyable en première période devant la cage vide, de son lob sur la barre puis de son duel loupé après la pause…

Mario Lemina (6,5) : dans le coeur du jeu, le milieu de terrain de l'OGC Nice a réalisé une bonne performance. Sans crever l'écran, l'ancien Marseillais a réalisé un travail efficace à la récupération. Et dans ses transmissions, il a été plutôt propre sans pour autant parvenir à créer des décalages vers l'avant pour toucher ses partenaires.

Pablo Rosario (6) : une prestation intéressante de la part du Néerlandais. Avec un volume de jeu important dans l'entrejeu, le milieu de terrain de l'OGC Nice a gratté plusieurs ballons et s'est imposé, à plusieurs reprises, grâce à sa puissance physique dans les duels. Pour ne rien gâcher, il a été aussi inspiré dans ses transmissions, notamment pour lancer Lotomba ou encore Stengs. Remplacé à la 77e minute par Khéphren Thuram (non noté).

Hassane Kamara (6,5) : préféré à Boudaoui, sur le banc pour son retour, dans un rôle de milieu sur le côté gauche, l'habituel latéral a rendu une bonne copie. Très actif avec des courses tranchantes, l'ancien Rémois a été précieux défensivement, avec des retours de qualité, mais aussi offensivement avec une vraie capacité à mettre Pierre-Gabriel en difficulté. Sur un centre, il a été proche d'offrir un but à Stengs, qui a totalement loupé sa reprise devant la cage vide.

Andy Delort (5,5) : aligné à la place de Dolberg, remplaçant, l'attaquant de l'OGC Nice a incarné un vrai danger pour Brest. Immédiatement en action avec une tête repoussée par Bizot, l'Algérien a été encore proche d'ouvrir le score dans la foulée, sur une nouvelle tête, mais a buté sur le Néerlandais. Plutôt intéressant dans ses remises, à l'image de son ouverture lors du lob sur la barre de Stengs ou de son décalage pour Gouiri sur le but de Bard, il a donc été en échec personnellement dans la zone de vérité.

Amine Gouiri (6) : un match tout de même intéressant pour l'attaquant de Nice. Dans le jeu, l'ancien Lyonnais n'a vraiment pas démérité avec plusieurs remises de qualité pour Delort. Cependant, malgré la domination de son équipe, le jeune talent tricolore a été parfois maladroit dans la zone de vérité, mais a délivré une belle passe décisive pour Bard. Remplacé à la 77e minute par Kasper Dolberg (non noté).

BREST :

Marco Bizot (5,5) : pas toujours irréprochable depuis son arrivée cet été, le gardien de Brest a longtemps repoussé l'inévitable sur cette rencontre. En début de partie, le Néerlandais a sorti le grand jeu à plusieurs reprises, notamment sur deux têtes de Delort ou un centre de Lotomba. Sauvé par la maladresse de Stengs devant la cage vide, il a été malheureux sur le but de Todibo avec une intervention un peu ratée et un télescopage avec son partenaire Bain. Dommage, car il a été encore attentif par la suite devant Gouiri. Aidé par sa barre sur un lob de Stengs, il n'a rien pu faire sur la tête de Bard.

Ronael Pierre-Gabriel (3,5) : dans le couloir droit, le latéral de Brest a éprouvé des difficultés. Sans prendre l'eau comme Duverne à gauche, l'ancien Monégasque a été souvent pris par la vitesse de Kamara et a concédé plusieurs actions dangereuses. Avec les difficultés de son équipe, il a été totalement asphyxié dans son camp et a été en retard sur le but de Bard. Remplacé à la 71e minute par Julien Faussurier (non noté).

Brendan Chardonnet (4) : prolongé vendredi par ses dirigeants, le défenseur central de Brest a fait de son mieux pour limiter les dégâts. Mais sur certaines actions, le capitaine brestois a été en difficulté, notamment les occasions de Delort, mais aussi une accélération de Kamara, qui avait réussi à le déposer. Courageux, mais en difficulté, avec notamment son retard sur la réalisation de Bard.

Denys Bain (4) : aligné en l'absence de Brassier, suspendu, le défenseur central de Brest a été malheureux. Car dans certains moments difficiles, il a été bien présent pour s'interposer malgré un Duverne en souffrance à côté de lui. Cependant, sur l'ouverture du score de Todibo, il a été un peu fautif avec ce télescopage avec Bizot.

Jean-Kevin Duverne (2) : positionné sur le côté gauche en l'absence d'Uronen, blessé, le défenseur de Brest a vécu un véritable calvaire ! Constamment en souffrance face au duo Lotomba - Stengs, il a été en immense difficulté sur les accélérations des Niçois. En retard, il a été un vrai maillon faible en concédant de très nombreuses occasions.

Lucien Agoumé (3,5) : un match compliqué pour le joueur prêté par l'Inter Milan. Avec la maîtrise de Nice, le milieu de terrain de Brest a beaucoup couru après le ballon et n'a pas réussi à avoir un gros impact à la récupération. Sans démériter dans ses passes, il n'a pas assez pesé sur les débats. Remplacé à la 71e minute par Hianga'a Mbock (non noté).

Haris Belkebla (5) : tout comme Agoumé, le milieu de terrain de Brest a eu un gros boulot à réaliser ce samedi avec les débats globalement dominés par les Niçois. Mais contrairement à son partenaire, il s'est plutôt bien défendu malgré ce contexte difficile avec un bel impact à la récupération et surtout une vraie capacité à déjouer le pressing adverse. Remplacé à la 75e minute par Hugo Magnetti (non noté).

Franck Honorat (5,5) : dans le couloir gauche, l'ailier de Brest a tout donné. Pas forcément responsable des difficultés de sa formation, l'ancien Clermontois a beaucoup défendu sur cette partie et a eu du mal à se signaler offensivement. Pour autant, sur un contre, il a tout de même réalisé le geste juste avec un service pour Mounié, dont le tir a été contré par Dante. Puis en fin de partie, il a sauvé l'honneur avec ce but sur une frappe au premier poteau.

Romain Faivre (4) : attendu au tournant dans un tel match, le meneur de jeu de Brest a incarné une déception. Privé du ballon en raison de la maîtrise de Nice, l'ex-Monégasque a peiné à exprimer ses qualités et a été globalement en échec sur ses rares tentatives. Brouillon, il a été bien géré par les défenseurs des Aiglons sur cette partie. Très heureux avec cette frappe dévissée qui s'est transformée en passe décisive pour Honorat.

Irvin Cardona (3) : si Duverne a été en souffrance face au duo Lotomba-Stengs, l'ailier de Brest a aussi une part de responsabilité. Car s'il a réalisé des efforts importants pour tenter d'aider son partenaire, il n'a jamais réussi à endiguer les montées du Suisse. Pour ne rien arranger, il a été aussi peu inspiré dans ses tentatives. Remplacé à la 45e minute par Jérémy Le Douaron (4), qui n'a pas été bien meilleur avec des difficultés à peser sur cette rencontre.

Steve Mounié (4) : l'attaquant de Brest a été généreux. Malgré les difficultés de son équipe, il a réalisé des efforts très importants et a réussi à poser des soucis aux Niçois. Dangereux sur une frappe détournée par Dante en première période, il a été cependant coupable d'une mauvaise relance sur l'action de l'ouverture du score. Discret par la suite, il a été remplacé à la 75e minute par Youssouph Badji (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

NICE 2-1 BREST (mi-tps: 1-0) - FRANCE - Ligue 1 / 9e journée
Stade : Allianz Riviera - Arbitre : Antnio Nobre

Buts : J. Todibo (45e) M. Bard (61e) pour NICE - F. Honorat (90+2e) pour BREST
Avertissements : P. Rosario (72e), pour NICE - H. Mananga Mbock (90+5e), pour BREST

NICE : W. Benítez - J. Todibo, Dante - J. Lotomba (F. Daniliuc, 90+6e), M. Bard (L. Da Cunha, 87e) - C. Stengs, P. Rosario (K. Thuram-Ulien, 79e), M. Lemina, H. Kamara - A. Delort, A. Gouiri (K. Dolberg, 78e)

BREST : M. Bizot - B. Chardonnet, D. Bain - R. Pierre-Gabriel (J. Faussurier, 72e), J. Duverne - L. Agoume (H. Mananga Mbock, 71e), H. Belkebla (H. Magnetti, 76e) - R. Faivre - F. Honorat, I. Cardona (J. Le Douaron, 46e) - S. Mounié (Y. Badji, 76e)

La joie des Niçois après le but de Todibo (1-0, 45e)

Bard a remercié son passeur décisif Gouiri (2-0, 61e)

En fin de partie, Honorat a sauvé l'honneur (2-1, 90+2e)

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Qui est le meilleur joueur du monde depuis le début de la saison ?

Benzema
Lewandowski
Salah
Mbappé
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
L'équipe de rêve
EURO
2020
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
but, 45e7Todibo
but, 61e7,5Bard
but, 90e+25,5Honorat


MASQUER LA PUB