Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Des Marseillais séduisants, un Dieng XXL ! - Débrief et NOTES des joueurs (ASM 0-2 OM)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 11/09/2021 à 22h52
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Globalement dominateur, l'Olympique de Marseille s'est logiquement imposé sur la pelouse de l'AS Monaco (2-0) ce samedi lors de la 5e journée de Ligue 1. Séduisants collectivement, les Phocéens ont aussi pu compter sur une grande performance de Bamba Dieng.

Des Marseillais séduisants, un Dieng XXL ! - Débrief et NOTES des joueurs (ASM 0-2 OM)
Quelle soirée pour Bamba Dieng !

Quelle soirée pour Bamba Dieng ! Auteur d'un doublé, le Sénégalais a été le grand artisan de la victoire de l'Olympique de Marseille face à l'AS Monaco (2-0) ce samedi au Stade Louis II pour le compte de la 5e journée de Ligue 1.

Particulièrement séduisants sur le plan collectif, les Phocéens ont pu compter sur la grande performance de Dieng pour faire la différence. Au classement, l'OM occupe provisoirement la 3e place, alors que l'ASM déçoit au 14e rang.

Dieng malheureux… puis décisif

Sur les premières minutes, les Marseillais se projetaient immédiatement dans le camp adverse avec une action litigieuse sur Ünder dans la surface, mais l'arbitre ne bronchait pas. Logiquement, le club phocéen se procurait la première occasion du match, mais Dieng ne cadrait pas sa frappe devant Nübel. Après un énorme sauvetage de Balerdi dans sa surface devant Ben Yedder, Dieng avait encore l'opportunité de marquer, mais sa frappe heurtait le poteau du portier monégasque ! Dans un match rythmé et disputé, les Monégasques réagissaient et Martins, seul au second poteau sur un centre superbe de Tchouaméni, ratait sa reprise devant Lopez.

Décidément impliqué dans tous les bons coups de l'OM, Dieng était encore malheureux à deux reprises, avec une frappe dévissée puis un nouveau tir sur le poteau ! A force de faire des différences, Dieng était enfin récompensé avec une ouverture magnifique de Peres et une frappe placée devant Nübel (0-1, 37e). Un but amplement mérité ! Les chants «on est chez nous» des nombreux fans olympiens descendaient des tribunes du Stade Louis II... Juste avant la pause, Rongier réalisait un véritable festival entre 4 défenseurs adverses, mais échouait face à Nübel.

Le Sénégalais fait le break !

Au retour des vestiaires, l'ASM tentait de réagir avec un centre d'Aguilar repris de la tête par Volland, qui ne trouvait pas le cadre. Mais assez rapidement, l'OM reprenait le contrôle des débats avec une vraie maîtrise collective. Totalement dépassés dans l'engagement, les Monégasques étaient logiquement punis et Harit servait dans la surface Dieng, qui doublait la mise d'un tir puissant (0-2, 60e). Quelle performance de la part du Sénégalais !

Sonné, Monaco avait tout de même l'opportunité de réagir sur un coup-franc, mais Badiashile ne cadrait pas sa reprise devant Lopez. Avec deux formations clairement émoussées, Marseille gérait tranquillement le jeu avec un bloc défensif compact pour terminer cette rencontre. Jusqu'au bout, les hommes de Jorge Sampaoli conservaient cet avantage au score pour une belle victoire méritée.

La note du match : 7/10

Une belle rencontre ! Dans un Stade Louis II avec des airs de Vélodrome grâce aux chants nombreux des fans marseillais, les deux équipes se sont livrées une bataille sur un rythme ouvert. A ce petit jeu, l'Olympique de Marseille a tout de même réalisé la meilleure impression avec de l'activité, de l'intensité, des occasions et des buts. Un match plaisant même si l'AS Monaco a été un peu trop bousculée dans l'engagement.

Les buts :

- Sur une relance courte de Lopez, Peres attend et réalise une ouverture magnifique en profondeur pour Dieng. Plus rapide que Matsima, le Sénégalais remporte son duel et se présente devant Nübel pour ouvrir le score d'une frappe placée (0-1, 37e).

- A la suite d'une nouvelle action initiée par Peres, Dieng perd le ballon mais Harit s'arrache pour le récupérer devant Aguilar. D'une passe, le Marocain trouve dans la surface le Sénégalais, qui remporte son duel devant Disasi pour s'offrir un doublé d'une frappe puissante (0-2, 60e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Bamba Dieng (8,5/10)

Quel match ! Préféré à Luis Henrique sur le côté gauche, le Sénégalais a été tout simplement impliqué dans tous les bons coups de l'Olympique de Marseille en première période. Omniprésent, l'ailier a fait vivre un enfer aux défenseurs monégasques par sa vitesse et ses courses en profondeur. Malheureux avec 4 occasions ratées, dont deux frappes sur le poteau de Nübel, il a été finalement récompensé de ses efforts avec cette ouverture du score sur une frappe placée à la suite d'une ouverture magnifique de Peres. Même moins tranchant dans ses accélérations après la mi-temps, l'attaquant a encore été décisif avec un doublé sur une passe d'Harit. Il a clairement marqué des points ! Remplacé, sous l'ovation des fans phocéens, à la 65e minute par Luis Henrique (non noté).

MONACO :

Alexander Nübel (3,5) : le gardien de l'AS Monaco a eu très chaud sur cette partie. Parfois passif, l'Allemand a été sauvé par son poteau à deux reprises face à Dieng et a semblé battu sur une autre frappe non cadrée du Sénégalais. Trop souvent abandonné par sa défense, il a finalement craqué sur une nouvelle tentative de l'attaquant marseillais. A l'image d'un jeu au pied défaillant, le portier prêté par le Bayern Munich n'a vraiment pas rassuré et n'a rien pu faire sur le second but de Dieng. A noter tout de même un arrêt devant Rongier avant la pause.

Chrislain Matsima (1) : aligné dans un rôle de latéral droit en début de partie, le jeune défenseur de l'AS Monaco a tout simplement vécu un cauchemar. Constamment en difficulté sur les accélérations de Dieng, il a été pris sur les 4 premières occasions du Sénégalais. Replacé dans l'axe pour stopper l'hémorragie, le Monégasque n'a pas été plus inspiré avec une intervention ratée sur l'ouverture du score du Marseillais. Logiquement remplacé à la 45e minute par Ruben Aguilar (4), qui n'a pas arrangé les problèmes monégasques. Malgré un premier centre intéressant pour Volland au retour des vestiaires, il a été bougé par Harit sur le second but de Dieng.

Axel Disasi (2) : tout comme Matsima, le défenseur central de l'AS Monaco a éprouvé des difficultés sur cette partie. Dans l'axe en début de rencontre, l'ancien Rémois n'a pas démérité, mais ne parvenait pas à sauver son coéquipier, en grande souffrance. Repositionné sur le côté droit jusqu'à la pause, il n'a pas été meilleur que Matsima devant Dieng, en étant pris sur l'ouverture du score. De retour dans l'axe en seconde période, le Monégasque a été encore une fois à la peine avec ce duel perdu sur le second but de Dieng.

Benoît Badiashile (5,5) : contrairement à Matsima et Disasi, le défenseur central de l'AS Monaco n'a pas forcément démérité sur cette rencontre. Alors que le côté droit a été en immense difficulté, il a plutôt bien tenu dans l'axe gauche avec plusieurs interventions devant les attaquants de l'Olympique de Marseille.

Caio Henrique (5) : dans son couloir gauche, le Brésilien a eu du boulot avec les combinaisons incessantes entre Lirola et Ünder. Mais dans l'ensemble, le latéral de l'AS Monaco a été plutôt correct avec plusieurs duels remportés. Par contre, il a payé ses efforts défensifs avec un apport limité dans ses montées offensives.

Youssouf Fofana (3,5) : le milieu de terrain de l'AS Monaco a incarné une déception sur cette rencontre. Dans l'entrejeu, l'ancien Alsacien a été souvent dépassé par les offensives rapides des Marseillais et n'a pas eu un gros impact à la récupération. Pour ne rien arranger, le Monégasque a été brouillon dans ses transmissions en raison du pressing adverse.

Aurélien Tchouaméni (6) : si Fofana a déçu, c'est aussi parce qu'il souffre de la comparaison avec son coéquipier dans le coeur du jeu. Car malgré les difficultés des Monégasques, le milieu de terrain continue de réaliser un début de saison impressionnant. Actif et autoritaire dans ses interventions, l'international français s'est surtout signalé par sa justesse technique, à l'image de son superbe centre pour une occasion de Martins. Un peu seul au monde.

Gelson Martins (4) : dans son couloir droit, l'ailier de l'AS Monaco n'a pas été en réussite sur cette rencontre. Bien pris par Peres, le Portugais n'a pas été capable de faire des différences sur ses tentatives individuelles. De plus, l'ancien de l'Atletico Madrid a raté une belle occasion sur un centre de Tchouaméni en loupant sa reprise au second poteau. Remplacé à la 61e minute par Jean Lucas (non noté).

Kevin Volland (3) : en soutien de Ben Yedder, l'attaquant de l'AS Monaco n'a pas assez pesé sur cette rencontre. C'est simple, à l'exception de quelques déviations, notamment dans le domaine aérien, l'Allemand n'a quasiment rien proposé en première période. Et après la pause, il a simplement réalisé une tête dangereuse, mais non cadrée au retour des vestiaires. Trop peu. Remplacé à la 61e minute par Myron Boadu (non noté).

Sofiane Diop (3,5) : aligné en l'absence de Golovin, blessé, le jeune talent de l'AS Monaco a été peu inspiré ce samedi. Face à un Saliba dominateur, l'ex-Rennais a eu du mal à peser sur les débats et s'est surtout distingué par ses mauvais choix à l'approche de la zone de vérité. Trop imprécis, il n'a jamais inquiété Lopez. Remplacé à la 73e minute par Krépin Diatta (non noté).

Wissam Ben Yedder (3) : le capitaine de l'AS Monaco a également confirmé son début de saison poussif. En début de partie, l'attaquant a pourtant eu une belle opportunité sur une erreur de relance de Balerdi, mais il a trop tergiversé et a permis le retour de l'Argentin. Sur le reste de la rencontre, l'ancien Toulousain a été bien trop discret pour inquiéter les Marseillais. Remplacé à la 73e minute par Wilson Isidor (non noté).

MARSEILLE :

Pau López (6) : préféré à Mandanda, sur le banc, pour ce match, le gardien prêté par l'AS Roma a réalisé ses grands débuts avec l'Olympique de Marseille. Et sur l'ensemble de la partie, l'Espagnol a été peu inquiété avec de l'imprécision de la part des Monégasques. Propre, le portier a simplement eu une petite frayeur sur une passe en retrait ratée de Saliba. Sur la fin de la partie, il a été rassurant dans ses interventions.

William Saliba (7) : dans la lignée de son bon début de saison, le défenseur central de l'Olympique de Marseille a été solide ce samedi. Toujours juste dans ses interventions et autoritaire dans les duels, le joueur prêté par Arsenal a gratté de nombreux ballons et s'est signalé par ses bonnes relances. Attention à cette passe en retrait ratée et dangereuse pour Lopez.

Leonardo Balerdi (5,5) : de retour après sa suspension, le défenseur central de l'Olympique de Marseille a été correct dans ce rôle de libéro. Auteur d'une énorme erreur de relance en début de partie, l'Argentin s'est parfaitement rattrapé avec une intervention déterminante dans sa surface face à Ben Yedder. Par la suite, il a gratté plusieurs ballons, mais a parfois été trop facile dans ses relances.

Luan Peres (7) : loin de dégager une grande sérénité depuis le début de la saison, le Brésilien a, sans aucun doute, effectué son meilleur match sous les couleurs de l'Olympique de Marseille. Bien présent sur son côté pour gérer Martins, le Brésilien n'a pas été en difficulté sur le plan défensif et s'est signalé avec cette ouverture magnifique sur l'ouverture du score de Dieng. A noter une nouvelle passe en profondeur pour initier l'action du second but de Dieng.

Pol Lirola (6) : toujours aussi actif dans son couloir droit, le piston de l'Olympique de Marseille n'a jamais arrêté de proposer des solutions à ses partenaires. Intéressant dans ses combinaisons avec Rongier et Ünder, l'Espagnol s'est aussi signalé par sa capacité à bien verrouiller son côté défensivement, avec plusieurs retours sur Henrique. Remplacé à la 77e minute par Pape Gueye (non noté).

Valentin Rongier (7,5) : décidément, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille retrouve sérieusement des couleurs sous les ordres de Jorge Sampaoli. A son avantage grâce à un volume de jeu XXL, l'ancien Nantais se démène à la récupération, mais aussi dans ses projections. Inspiré, il a donné un vrai ballon de but à Dieng, qui a trouvé le poteau, mais a aussi réalisé un petit festival avant de buter devant Nübel en première période. Omniprésent, il a crevé l'écran dans l'entrejeu tout au long du match.

Boubacar Kamara (6,5) : capitaine en l'absence de Mandanda, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille évoluait dans un rôle de récupérateur. Rapidement calmé par un carton jaune, le Marseillais a tout de même rendu une copie sérieuse. A la récupération, il a eu un impact positif et a été propre, sans prendre des risques, dans ses transmissions.

Mattéo Guendouzi (7) : aligné dans l'entrejeu sur le côté gauche, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille continue sur sa bonne lancée. Actif, le joueur prêté par Arsenal n'hésite pas à se projeter, tout en conservant sa grosse activité sur le plan défensif. Souvent disponible et juste dans ses transmissions, il a donné un vrai ballon de but à Dieng, qui a raté sa frappe, sur une passe inspirée de la poitrine. Jusqu'au bout, son activité a été précieuse.

Cengiz Ünder (5,5) : maintenu sur son côté droit habituel, le Turc a été plutôt intéressant. Avec Lirola, l'ailier a bien combiné sur la droite et a réussi à faire des différences, notamment grâce à ses transversales pour Dieng. A l'exception d'une action litigieuse dans la surface en début de partie, il a été cependant peu dangereux à l'approche de la zone de vérité. On l'a senti un peu émoussé par une trêve internationale éprouvante avec la Turquie. Remplacé à la 77e minute par Konrad de la Fuente (non noté).

Bamba Dieng (8,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Amine Harit (7) : pour ses grands débuts sous les couleurs de l'Olympique de Marseille, le joueur prêté par Schalke 04 évoluait dans un rôle de faux numéro 9. Et l'ancien Nantais a été intéressant. Car dans le jeu, ses qualités techniques ont été particulièrement utiles pour contrôler les débats et combiner avec ses coéquipiers. Combatif, il s'est battu sur tous les ballons, à l'image de sa récupération puis de sa passe décisive sur le second but de Dieng. Des premiers pas réussis. Remplacé à la 71e minute par Gerson (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MONACO 0-2 MARSEILLE (mi-tps: 0-1) - FRANCE - Ligue 1 / 5e journée
Stade : Stade Louis II - Arbitre : S. Frappart

Buts : - C. Dieng (37e) C. Dieng (60e) pour MARSEILLE
Avertissements : S. Diop (23e), A. Tchouaméni (49e), R. Aguilar (57e), Y. Fofana (83e), pour MONACO - B. Kamara (16e), pour MARSEILLE

MONACO : A. Nübel - A. Disasi, B. Badiashile - C. Matsima (R. Aguilar, 46e), Caio Henrique - Gelson Martins (Jean Lucas, 60e), Y. Fofana, A. Tchouaméni, S. Diop (K. Diatta, 74e) - K. Volland (M. Boadu, 60e), W. Ben Yedder (W. Isidor, 74e)

MARSEILLE : Pau López - W. Saliba, L. Balerdi, Luan Peres - Pol Lirola (P. Gueye, 78e), V. Rongier, B. Kamara - C. Ünder (K. De La Fuente, 79e), M. Guendouzi, C. Dieng (Luis Henrique, 67e) - A. Harit (Gerson, 72e)

Lopez a réalisé ses grands débuts avec l'OM

En début de partie, Dieng a été malheureux avec 4 occasions ratées

Mais le Sénégalais a bel et bien réussi à ouvrir le score (0-1, 37e)

Dans l'entrejeu, Rongier a crevé l'écran

Auteur d'un doublé, Dieng remercie son passeur, Harit (0-2, 60e)

L'ancien Nantais a été intéressant pour ses premiers pas

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
chargement des commentaires ...



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Faut-il tolérer l'attitude et la réaction de Messi au moment de sa sortie du terrain face à Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
L'équipe de rêve
EURO
2020
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
3,5Diop
but, 37e
but, 60e
28,5Mbacke Dieng


MASQUER LA PUB