Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les Bleus prennent la porte - Débrief et NOTES des joueurs (France 3-3 (4-5 tab) Suisse)

Par Youcef Touaitia - Actu Euro 2020, Mise en ligne: le 28/06/2021 à 23h54
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Championne du monde en titre, l'équipe de France ne réalisera pas le doublé. Poussés dans leurs derniers retranchements, les Bleus ont été éliminés par la Suisse (3-3, 4-5 tab), ce lundi à Bucarest, lors des 8es de finale de l'Euro. Une terrible désillusion pour la formation tricolore, qui menait pourtant de deux buts dans le dernier quart d'heure.

Les Bleus prennent la porte - Débrief et NOTES des joueurs (France 3-3 (4-5 tab) Suisse)
Mbappé a manqué le dernier tir au but français.

L'équipe de France ne réalisera pas le doublé lors de cet Euro. Championne du monde en titre, la formation tricolore a craqué contre la Suisse (3-3, 4-5 tab), ce lundi à Bucarest, lors des 8es de finale.

Menés après une première période catastrophique, les Bleus étaient parvenus à renverser la vapeur et ont même mené de deux buts dans le dernier quart d'heure. Mais les errements défensifs ont coûté très cher aux hommes de Didier Deschamps, qui sortent par la petite porte et voient les Helvètes rejoindre l'Espagne lors du prochain tour.

Une première période catastrophique

Bousculés en début de match malgré quelques rushs tranchants de Mbappé, les Bleus étaient surpris au bout du premier quart d'heure. Sur un centre de Zuber, Seferovic profitait de l'apathie de Lenglet pour tromper Lloris d'une tête parfaitement dosée (0-1, 15e). Une mauvaise entame pour des Français peu dangereux mais qui ne s'affolaient pas vraiment. Contraints de faire le jeu, les champions du monde mettaient la pression et passaient proches de l'égalisation sur une lourde frappe de Rabiot qui fuyait le cadre.

En face, les Suisses ne se précipitaient pas et avaient énormément de facilité à percer le milieu français, léger dans la première demi-heure. A l'image d'un Pogba nerveux qui ratait de nombreuses passes, le bloc français se montrait trop fragile sur chaque attaque adverse. Forcément inquiet sur le bord de la touche, Didier Deschamps repassait en 4-3-3 avec Kimpembe à gauche et Rabiot au milieu, mais cela ne portait pas ses fruits tant les Bleus affichaient un visage suffisant, presque impuissant.

Le miracle Lloris, Benzema voit double

Au retour des vestiaires, Coman remplaçait Lenglet. Et l'irréel se produisait. A la rue, Pavard concédait un penalty pour un tacle mal maîtrisé sur Zuber. Mais Rodriguez perdait son duel avec Lloris, qui sortait une parade exceptionnelle ! Dans la foulée, débutait le festival des attaquants français. Parfaitement lancé par Mbappé, Benzema réalisait un contrôle chanceux pour punir Sommer du bout du pied (1-1, 57e). Quelques secondes plus tard, l'attaquant du Real Madrid se jetait au second poteau pour faire le break de la tête après une action sublime entre Mbappé et Griezmann (2-1, 59e). Un scénario de folie !

La Suisse au mental

Foudroyés en moins de cinq minutes, les Helvètes perdaient leurs moyens et se retrouvaient totalement dominés. Et ils finissaient par craquer une troisième fois. Pas attaqué à 25 mètres, Pogba envoyait un amour de frappe enroulée en plein dans la lucarne de Summer (3-1, 75e). KO debout, les Suisses ne lâchaient pas et se donnaient de l'espoir par Seferovic, qui punissait Lloris d'une tête puissante à bout portant (3-2, 82e). Un but fatidique puisque Pogba, trop confiant, perdait un terrible ballon et laissait à Gavranovic tout le loisir de tromper Lloris d'une frappe chirurgicale à ras de terre (3-3, 90e). Une prolongation qui aurait pu être évitée si Coman n'avait pas trouvé la barre sur une ultime frappe !

Durant les 30 minutes supplémentaires, les Bleus se dépassaient pour arracher la victoire. Pavard aurait pu se muer en héros mais sa frappe était repoussée par Sommer. Exténués, les acteurs de la partie baissaient significativement le pied. L'équipe de France semblait néanmoins plus fraîche mais les sorties de Griezmann et Benzema enlevaient de la qualité, alors que Mbappé manquait une incroyable opportunité suite à un caviar de Pogba tandis que Sommer s'envolait sur une tête de Giroud. Lors de la séance des tirs au but, les neuf premiers tireurs convertissaient leurs tentatives mais Mbappé, lui, butait sur Sommer. Terrible pour la star du PSG...

La note du match : 9/10

Le supporter neutre a dû prendre son pied, comme lors du fabuleux Croatie-Espagne de la fin d'après-midi. Le fan français, comme suisse, est lui passé par tous ses états dans un match absolument fou. A la ramasse durant un peu plus d'une période, les Bleus ont forcé le miracle pour engloutir des Suisses pourtant très bien en place durant 50 minutes. De la tension, des buts, dont un chef d'oeuvre de Pogba, un penalty repoussé, une belle ambiance, on a passé une très belle soirée malgré le final décevant.

Les buts :

- Décalé sur le côté gauche, Zuber distille un centre parfait pour Seferovic. Le buteur suisse met un petit coup de physique à Lenglet pour reprendre le ballon de la tête au point de penalty et tromper Lloris sur sa droite (0-1, 15e).

- Lancé sur la droite, Griezmann temporise et trouve Mbappé dans l'axe, à 20 mètres. Le buteur parisien glisse intelligemment le ballon pour Benzema, qui malgré un contrôle peu académique du pied gauche, parvient à se remettre le ballon dans sa course et tromper Sommer du bout du pied (1-1, 57e).

- Sur le côté gauche, Coman glisse le ballon à Griezmann qui le remet en une touche à Mbappé. Le Parisien réalise une talonnade sensationnelle pour le buteur du FC Barcelone, qui dans un angle fermé, tente le piqué. Le cuir est détourné par Sommer, mais Benzema, seul au second poteau, est là pour l'envoyer au fond des filets de la tête (2-1, 59e).

- A l'affût après une frappe de Benzema repoussée par Xhaka, Pogba, pas attaqué à 25 mètres, envoie une frappe enroulée surpuissante en plein dans la lucarne gauche de Sommer, complétement battu (3-1, 75e).

- Décalé sur le côté droit, Mbabu centre fort dans la surface. Seferovic profite du manque de vivacité de Varane et Kimpembe pour plonger et punir Lloris d'une tête à bout portant (3-2, 82e).

- Trop confiant, Pogba perd le ballon dans le rond central. Xhaka progresse avec et réalise une ouverture lumineuse pour Gavranovic. L'attaquant suisse se débarrasse de Kimpembe pour ajuster Lloris d'une frappe parfaite sur sa droite à l'entrée de la surface (3-3, 90e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Haris Seferovic (8/10)

Un gros match pour l'attaquant de Benfica. Auteur du premier but après un duel gagné avec Lenglet, il permet à son équipe de revenir dans le match avec un second but de la tête dans le dernier quart d'heure. Son jeu en pivot a fait très mal à la défense française. Il a été prépondérant dans cette partie. Remplacé à la 97e minute par Fabian Schär (non noté).

FRANCE :

Hugo Lloris (5) : ce n'est clairement pas le Lloris du Mondial 2018. Battu sur la tête de Seferovic au quart d'heure de jeu, il réalise néanmoins un miracle en sortant le penalty de Rodriguez en début de seconde période pour maintenir son équipe en vie. Pas du tout impérial sur les deux réalisations suisses, il passe complètement à côté lors de la séance des tirs au but. Une compétition globalement moyenne pour le portier de Tottenham.

Raphaël Varane (5,5) : on a connu le défenseur central du Real Madrid bien plus serein. Il a commis des fautes inhabituelles, comme ce tacle appuyé largement évitable sur Zuber avant la pause. Il est un peu mieux par la suite avec deux gros sauvetages dans des zones sensibles qui ont fait du bien à ses partenaires.

Clément Lenglet (2) : il ne fallait pas s'attendre à des miracles avec un joueur qui a connu une saison très pénible avec le FC Barcelone. Intégré dans le onze de départ, le défenseur central est coupable d'un manque d'engagement sur l'ouverture du score de Seferovic, qui n'a eu aucun mal à l'écarter du bras. Une action symbolique. A priori, on n'est pas près de le revoir dans le onze de départ des Bleus... Remplacé à la 46e minute par Kingsley Coman (6,5), qui a beaucoup apporté sur l'aile gauche en étant à l'origine du second but. Il touche même la barre dans le temps additionnel. Remplacé à la 111e minute par Marcus Thuram (non noté).

Presnel Kimpembe (3) : rapidement touché à la cheville droite, le défenseur parisien a été en grande difficulté durant cette partie. Il a souvent été en retard dans ses interventions et se fait complètement enrhumer par Gavranovic sur le troisième but. Du courage, du coeur, mais beaucoup trop de déchets.

Benjamin Pavard (3) : dans la droite lignée de ses performances du premier tour, le latéral droit a été très moyen. Coupable d'un pressing trop lâche sur le premier but, il a été facilement effacé par Zuber à plusieurs reprises. Il aurait pu définitivement plomber son équipe avec ce penalty concédé au retour des vestiaires. Offensivement, il n'a quasiment rien apporté. Des vacances, et vite, pour l'ancien Lillois...

Paul Pogba (5,5) : le milieu de Manchester United a été sans filtre ce soir. Du bon, du très bon, comme ce but exceptionnel d'une magnifique frappe enroulée, et du mauvais, voire du très mauvais, comme cette perte de balle fatale au milieu du terrain qui mène au troisième but suisse. On retiendra son but, ses belles ouvertures, mais il ne faudra pas oublier sa première période très moyenne et sa propension à trop en faire. Malgré tout, il a été un des meilleurs, ou des moins mauvais, ce soir.

N'Golo Kanté (5) : on est loin, très loin du grand Kanté de la fin de saison avec Chelsea. Comme face à la Hongrie, le milieu français a été peu à son aise, perdant des ballons inhabituels en première période. Puis l'ancien joueur de Leicester, bien aidé par le changement tactique de DD, a fini par se réveiller pour retrouver un niveau bien plus convenable en seconde période. Durant la prolongation, il s'est arraché pour sécuriser une défense aux abois. On reste quand même sur notre faim.

Adrien Rabiot (6) : d'abord placé piston gauche, le joueur de la Juventus a été un des moins mauvais dans la première demi-heure. Mais il a trop souvent fait preuve de nonchalance, laissant tout le loisir aux Suisses de se replacer. En seconde période, il a énormément donné. Il reste toutefois cette impression qu'il a été mal utilisé.

Antoine Griezmann (6) : ses nombreux décrochages n'ont pas été utiles en première période, mais il n'a jamais lâché et s'est montré décisif à deux reprises. D'abord en trouvant Mbappé sur le premier but, puis en réalisant un superbe une-deux avec le Parisien sur le deuxième. Il a été juste dans ses remises et a encore une fois beaucoup donné. Remplacé à la 88e minute par Moussa Sissoko (non noté), qui a été catastrophique avec le ballon durant une demi-heure.

Karim Benzema (7,5) : assez peu en vue en première période, l'attaquant du Real Madrid s'est réveillé peu avant l'heure de jeu avec un doublé. Un premier but de classe et un autre plein d'opportunisme qui auraient normalement dû enfoncer définitivement les Suisses. Il s'est distingué avec des remises de qualité pour ses partenaires offensifs dans le gros temps fort de son équipe, n'hésitant pas à replacer ses coéquipiers et à leur demander de ne pas se presser avec l'avance de deux buts. Il termine le match complètement cramé. Remplacé à la 94e minute par Olivier Giroud (non noté).

Kylian Mbappe (4) : comme lors des trois premiers matchs, l'attaquant du PSG s'est beaucoup dépensé sur l'aile gauche. Mais très, trop souvent pour jouer de façon superficielle avec une multitude de dribbles sans réelle plus-value. Oui, il est impliqué sur les deux buts de Benzema, avec une passe décisive et une superbe talonnade pour Griezmann, mais il a été assez catastrophique à la finition. Et pour couronner le tout, il est le seul joueur à manquer sa tentative lors de la séance des tirs au but. Un raté qui pourrait le marquer pour un certain temps et qu'il devra surmonter. Mais avant cela, il devra très certainement se remettre en question et tirer les enseignements de son Euro raté avec aucun but au compteur.

SUISSE :

Yann Sommer (6,5) : pas du tout mis à contribution en première période, le gardien de Mönchengladbach n'a rien pu faire sur les buts français. Il est néanmoins décisif en prolongation devant Pavard et Giroud, puis face à Mbappé lors de la séance des tirs au but.

Nico Elvedi (4) : le défenseur suisse a eu énormément de mal ce soir. En difficulté contre Mbappé en début de match, il s'est fait transpercer sur toutes les percées françaises dans son couloir en seconde période. Un match compliqué.

Manuel Akanji (6) : solide ! Le défenseur helvète a réalisé une première costaude en ne lâchant pas Benzema d'une semelle. Il a été intéressant dans sa faculté à gratter du terrain grâce à ses montées de balle.

Ricardo Rodriguez (3) : match terrible pour le défenseur du PSV. Il avait la qualification de son équipe au bout du pied, mais il a perdu son duel sur penalty avec Lloris. Une action qui a failli plomber le match des Suisses, finalement revenus de nulle part. Une belle étoile au-dessus de sa tête, d'autant qu'il est à la rue sur le second but de Benzma... Remplacé à la 87e minute par Admir Mehmedi (non noté).

Silvan Widmer (5) : une rencontre moyenne pour le piston droit, qui a été sollicité par Rabiot. Il n'a pas énormément apporté devant. Remplacé à la 73e minute par Kevin Mbabu (7), auteur d'une excellente entrée avec une belle passe décisive pour Seferovic.

Remo Freuler (6) : le joueur de l'Atalanta a été bon en première période avec une pression constante sur ses homologues français. Il a eu un peu plus de mal avec le réveil de Pogba mais son match est globalement intéressant.

Granit Xhaka (7,5) : le capitaine suisse a été monstrueux. Dans un rôle de sentinelle, il a parfaitement cadenassé l'entrejeu en repoussant systématiquement Pogba et Kanté. Il monte même en puissance dans la période difficile de son équipe pour délivrer une délicieuse passe décisive à Gavranovic sur le dernier but. Une belle soirée pour le milieu d'Arsenal.

Steven Zuber (7) : triple passeur décisif contre la Turquie, le piston gauche a débloqué la partie avec un centre parfait pour Seferovic sur l'ouverture du score. Intenable, il a fait des misères à Pavard, le poussant à concéder un penalty sur un autre de ses débordements. Un gros match pour lui. Remplacé à la 79e minute par Christian Fassnacht (non noté), qui récupère le ballon sur le troisième but.

Xherdan Shaqiri (4) : le moins bon des attaquants suisses. Peu servi, l'ailier de Liverpool n'a jamais réussi à se mettre en évidence, passant le plus clair de son temps à courir dans le vide. Remplacé à la 73e minute par Mario Gavranovic (7), qui a égalisé peu avant le temps additionnel d'une belle frappe croisée. Il a beaucoup pesé sur la défense tricolore.

Haris Seferovic (8) : lire commentaire ci-dessus.

Breel Embolo (6) : l'attaquant de Mönchengladbach a fait très mal en première période, donnant l'impression de tout emporter sur son passage sur ses percées. Ses décrochages incessants ont souvent été judicieux. Beaucoup moins en vue après la pause. Remplacé à la 79e minute par Ruben Vargas (non noté).

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

FRANCE 3-3 SUISSE (mi-tps: 0-1) - EURO 2020 - 8e de finale / 8e
Stade : Arena Nationala - Arbitre : F. Rapallini

Buts : K. Benzema (57e) K. Benzema (59e) P. Pogba (75e) pour FRANCE - H. Seferovic (15e) H. Seferovic (81e) M. Gavranovic (90e) pour SUISSE
Avertissements : R. Varane (30e), K. Coman (88e), B. Pavard (91e), pour FRANCE - N. Elvedi (32e), R. Rodríguez (62e), G. Xhaka (76e), M. Akanji (108e), pour SUISSE

FRANCE : H. Lloris - R. Varane, C. Lenglet (K. Coman, 46e, puis M. Thuram, 111e), P. Kimpembe - P. Pogba, N. Kanté - B. Pavard, A. Rabiot - A. Griezmann (M. Sissoko, 88e) - K. Benzema (O. Giroud, 94e), K. Mbappé

SUISSE : Y. Sommer - N. Elvedi, M. Akanji, R. Rodríguez (A. Mehmedi, 87e) - R. Freuler, G. Xhaka - S. Widmer (K. Mbabu, 73e), S. Zuber (C. Fassnacht, 79e) - X. Shaqiri (M. Gavranovic, 73e) - B. Embolo (R. Vargas, 79e), H. Seferovic (F. Schär, 97e)

 Seferovic a ouvert le score d'une belle tête (0-1, 15e)

Zuber a fait d'énormes dégâts dans son couloir gauche

Lloris a sauvé les Bleus sur un penalty de Rodriguez après la pause

Benzema a égalisé après un superbe enchaînement (1-1, 57e)

Doublé pour Benzema, 106 secondes après son premier but (2-1, 59e)

Pogba a creusé l'écart d'une frappe enroulée exceptionnelle (3-1, 75e)

Seferovic a redonné espoir aux siens d'une belle tête à bout portant (3-2, 81e)

La joie des Suisses après l'égalisation de Zuber (3-3, 90e)

Mbappé a manqué sa tentative lors de la séance des tirs au but

L'énorme joie de Sommer après son arrêt devant Mbappé

Mbappé avait le masque en fin de partie

Les Bleus abattus...

--- et les Suisses aux anges

Deschamps a raté son match

VIDEO : le résumé du match

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Karim Benzema doit-il gagner le Ballon d'Or 2022 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
but, 75e5,5Pogba
but, 57e
but, 59e
27,5Benzema
but, 15e
but, 81e
28Seferovic


MASQUER LA PUB