Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

De l'air et une belle histoire pour les Verts ! - Débrief et NOTES des joueurs (Nîmes 0-2 ASSE)

Par Eric Bethsy - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 04/04/2021 à 19h17
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Pour le compte de la 31e journée de Ligue 1, l'AS Saint-Etienne s'est imposée à Nîmes (0-2) ce dimanche. Ce succès permet au club stéphanois de prendre 7 points d'avance sur les Crocos, barragistes.

De l'air et une belle histoire pour les Verts ! - Débrief et NOTES des joueurs (Nîmes 0-2 ASSE)
Wahbi Khazri premier buteur de la partie.

Après le succès de Lorient face à Brest (1-0) plus tôt ce dimanche, le match des mal classés entre le Nîmes Olympique et l'AS Saint-Etienne valait encore plus cher.

La victoire était quasi impérative pour les deux équipes, et ce sont les Stéphanois qui ont réalisé la bonne opération de la journée.

Nîmes méconnaissable

Tendus à cause de l'enjeu, les 22 acteurs multipliaient les maladresses avec des pertes de balle et des fautes à répétition. Autant dire que les situations chaudes étaient rares. Il fallait une grosse mésentente de la défense nîmoise suivie d'une magnifique frappe de Khazri (0-1, 23e) pour débloquer la partie !

Les Verts gagnaient ainsi en confiance et en précision dans leur circulation de balle. Alors que les Crocos étaient méconnaissables sur le plan technique. Hormis le but logiquement refusé à Koné pour un hors-jeu, le jeune gardien stéphanois Green n'était donc pas sollicité. Contrairement à son homologue Reynet qui empêchait le break face à Camara en fin de première période.

Green héroïque !

On s'attendait à voir une équipe de Nîmes beaucoup plus entreprenante au retour des vestiaires mais les hommes de Pascal Plancque n'étaient vraiment pas dedans. Ce sont même les Verts qui passaient tout près du break sur la tête de Moukoudi qui heurtait la barre ! Un avertissement insuffisant pour réveiller les Crocos, définitivement sonnés par un deuxième bijou signé Bouanga (0-2, 66e) !

On ne voyait pas comment Nîmes pouvait revenir dans ce match et pourtant, l'ASSE peut remercier son 3e gardien Green, impérial face à Koné pour son tout premier match en professionnel, puis injustement sanctionné d'un penalty. Qu'importe, le jeune portier de 20 ans détournait la tentative de Ripart (87e) ! Supérieur à son adversaire, Saint-Etienne s'impose logiquement et se donne de l'air en bas de classement.

La note du match : 4/10

Sans être exceptionnelle, l'ASSE a été largement supérieure à de décevants Nîmois. C'est dire la pauvreté de cette rencontre qui s'est heureusement animée à la fin. Et qui nous a quand même offert deux buts magnifiques.

Les buts :

- Après un long ballon en profondeur de Cissé, les défenseurs nîmois Meling et Guessoum se gênent. Abi en profite pour prendre le ballon et le donner en retrait à Khazri, dont la superbe frappe croisée à l'entrée de la surface ne laisse aucune chance à Reynet ! (0-1, 23e)

- Sur un ballon récupéré et transmis par Camara dans l'axe, Bouanga profite de la passivité du défenseur central Ueda pour décocher un missile dans la lucarne de Reynet ! (0-2, 66e)

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Etienne Green (8/10)

Quelle histoire pour le troisième gardien de l'ASSE ! Titularisé grâce aux absences de Moulin et Bajic, le jeune portier de 20 ans s'est montré impérial ! Il a été rassurant dans ses sorties puis inspiré dans son duel gagné contre Koné. Il est injustement sanctionné d'un penalty mais ça ne l'a pas empêché de détourner la tentative de Ripart ! Un match héroïque pour celui dont le nom semble le destiner à une belle carrière chez les Verts.

NIMES :

Baptiste Reynet (5) : il serait évidemment injuste de le blâmer pour les deux buts magnifiques de Khazri et Bouanga. D'autant que le gardien nîmois avait permis à son équipe de rester dans le match en remportant son duel face à Camara.

Sofiane Alakouch (2) : avec un carton jaune rapidement pris, on se doutait que le latéral droit passerait un match compliqué. Il s'est montré fébrile dans ses duels face à Bouanga ou encore Khazri. Et ce n'était pas mieux balle au pied. Remplacé à la 59e par Patrick Burner (non noté).

Naomichi Ueda (3) : intéressant contre le LOSC avant la trêve, le Japonais a cette fois pris l'eau. Il n'a jamais été en mesure d'aider Alakouch sur le côté droit. Il avait déjà suffisamment à faire, lui qui est resté passif sur la frappe de Bouanga.

Kelyan Guessoum (3) : de son côté, l'autre défenseur central est fautif sur le but de Khazri. Sa mésentente avec Meling laisse le champ libre au passeur décisif Abi. Une erreur dont il ne se remettra pas jusqu'à sa sortie. Remplacé à la 73e par Anthony Briançon (non noté), blessé en toute fin de match.

Birger Meling (3,5) : très offensif en début de match, le latéral gauche est devenu prudent en constatant qu'il ne parvenait pas à contenir Abi. L'attaquant stéphanois a en effet remporté la plupart de leurs duels, notamment sur l'ouverture du score.

Adrián Andrés Cubas (3) : d'habitude si efficace à la récupération, le milieu défensif était clairement en difficulté. Il était contraint de commettre des fautes, sans compter ses pertes de balle dangereuses.

Niclas Eliasson (2) : totalement invisible en première période, l'ailier droit de Nîmes a été replacé dans l'axe après la pause. Résultat, un bon corner et c'est tout. Remplacé à la 59e par Yassine Benrahou (non noté), qui n'a pas apporté grand-chose de plus.

Lucas Deaux (4) : avec un gros tacle sur Bouanga, le milieu polyvalent voulait annoncer la couleur dès l'entame. Mais lui aussi a été beaucoup trop maladroit avec le ballon. Notamment lorsqu'il est passé sur le côté droit après la pause. Remplacé à la 73e par Haris Duljevic (non noté).

Renaud Ripart (3) : connu pour sa combativité, le capitaine des Crocos n'a pas non plus réussi à lutter dans la bataille du milieu de terrain. Et pour couronner le tout, il rate le penalty qui aurait pu relancer le match.

Zinedine Ferhat (4,5) : incapable de combiner avec Meling, alors que leur duo représente l'un des points forts de Nîmes, le milieu offensif n'a que rarement réussi à faire la différence. Sa frappe en pivot touche quand même le poteau. Sans oublier son coup franc bien sorti par Green.

Moussa Koné (3) : trop souvent esseulé en pointe, l'attaquant nîmois s'est fait bouger par la solide charnière de l'ASSE. Une action litigieuse aurait pu lui permettre d'obtenir un penalty mais il n'a pas eu de réussite sur ce coup. Pas plus que sur son but refusé pour un hors-jeu. Remplacé à la 83e par Karim Aribi (non noté), qui a obtenu le penalty injustement sifflé contre Green.

ST ETIENNE :

Etienne Green (8) : voir commentaire ci-dessus.

Mathieu Debuchy (6) : alors qu'il pouvait s'attendre à un match difficile contre la paire Meling-Ferhat, le capitaine de l'ASSE a passé un après-midi assez tranquille. Il n'a eu aucun mal à neutraliser les timides actions de Ferhat.

Harold Moukoudi (6,5) : face au petit gabarit de Koné, le solide défenseur central s'est presque baladé. Il a failli s'offrir un but de la tête mais son ballon a heurté la barre.

Pape Cissé (7) : auteur de précieuses interventions, le géant stéphanois a su faire parler son gabarit. Il a même tenté une incroyable percée finalement gâchée par un mauvais choix. Puel ne lui en voudra pas, d'autant que son long ballon amène l'ouverture du score.

Miguel Trauco (6,5) : jamais mis en danger par Eliasson, le latéral gauche ne s'est pourtant pas beaucoup aventuré en attaque. Dommage, car ses rares montées ont débouché sur de bons ballons pour ses attaquants, à l'image de sa passe pour Bouanga dans la surface.

Yvan Neyou Noupa (6) : malgré une surprenante maladresse en début de match, le milieu de terrain s'est bien repris. Il a trouvé le décalage à plusieurs reprises et permis à son équipe de garder la maîtrise. Remplacé à la 63e par Aïmen Moueffek (non noté), sèchement rappelé à l'ordre par Puel sur son placement.

Charles Abi (7) : étrangement aligné sur le côté gauche, l'attaquant stéphanois a sans doute répondu aux attentes de Puel. Il a brillé dans la conservation de balle alors que les longs ballons de ses coéquipiers n'étaient pas toujours simples à négocier. On le considère aussi comme passeur décisif même si l'on retient surtout la frappe magnifique de Khazri. Remplacé à la 60e par Zaydou Youssouf (non noté).

Mahdi Camara (7) : c'est vrai, le milieu de l'ASSE a parfois manqué de justesse dans ses transmissions en début de match. Mais la qualité de son pressing a permis à son équipe de prendre le dessus dans l'entrejeu. La preuve avec sa récupération haute avant le but de Bouanga. Il s'est également projeté dans la surface adverse mais s'est heurté à un bel arrêt de Reynet avant la mi-temps.

Adil Aouchiche (5) : pas toujours titularisé, l'ancien Parisien n'a pas profité de cette rencontre pour marquer des points. Il est l'auteur de quelques passes intéressantes vers l'avant mais dans l'ensemble, on retient surtout ses imprécisions. Et surtout, il semblait un ton en dessous dans le pressing. Remplacé à la 83e par Lucas Gourna-Douath (non noté).

Denis Bouanga (7) : titularisé après la blessure de Nordin à l'échauffement, l'ex-Nîmois a été décisif. Non pas pendant la première période durant laquelle les Crocos ne l'ont pas épargné. Mais plutôt après la pause sur une magnifique frappe dans la lucarne qui récompense un deuxième acte de qualité. A noter une passe décisive annulée par la VAR pour un hors-jeu.

Wahbi Khazri (7) : aligné en pointe, le milieu offensif de formation a énormément décroché. Il a ainsi posé pas mal de problèmes à la défense nîmoise qui n'a pas vu venir sa magnifique frappe dans la lucarne ! Ni son petit festival de dribbles. Remplacé à la 59e par Romain Hamouma (non noté), privé d'un but acrobatique par la VAR.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

NIMES 0-2 ST ETIENNE (mi-tps: 0-1) - FRANCE - Ligue 1 / 31e journée
Stade : Stade des Costires - Arbitre : T. Lonard

Buts : - W. Khazri (23e) D. Bouanga (66e) pour ST ETIENNE
Avertissements : S. Alakouch (11e), R. Ripart (37e), A. Cubas (43e), H. Duljevic (89e), A. Briançon (89e), pour NIMES - W. Khazri (45+2e), D. Bouanga (76e), pour ST ETIENNE

NIMES : B. Reynet - N. Ueda, K. Guessoum (A. Briançon, 73e) - S. Alakouch (P. Burner, 59e), B. Meling - A. Cubas - N. Eliasson (Y. Benrahou, 59e), L. Deaux (H. Duljevic, 73e), R. Ripart, Z. Ferhat - M. Koné (K. Aribi, 83e)

ST ETIENNE : E. Green - H. Moukoudi, P. Cissé - M. Debuchy, M. Trauco - Y. Neyou Noupa (A. Moueffek, 63e) - C. Abi (Z. Youssouf, 59e), M. Camara, A. Aouchiche (L. Gourna-Douath, 83e), D. Bouanga (K. Monnet-Paquet, 83e) - W. Khazri (R. Hamouma, 59e)

Encore un joli but de Khazri (0-1, 23e)

Celui de Bouanga n'est pas mal non plus (0-2, 66e)

Etienne Green a parfaitement réussi ses débuts à l'ASSE







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Qui doit gagner le trophée UNFP du meilleur espoir de la saison Ligue 1 ?

Eduardo Camavinga (Rennes)
Sofiane Diop (Monaco)
Aurélien Tchouaméni (Monaco)
Amine Gouiri (Nice)
Maxence Caqueret (Lyon)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
but, 66e7Bouanga
but, 23e7Khazri


MASQUER LA PUB