Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Malgré Larsonneur, Monaco tient le rythme ! - Débrief et NOTES des joueurs (ASM 2-0 Brest)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 28/02/2021 à 14h52
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Pour le compte de la 27e journée de Ligue 1, l'AS Monaco a pris le meilleur sur Brest (2-0) ce dimanche. Après la victoire à Paris (2-0), le club de la Principauté a confirmé malgré une grosse performance de Gautier Larsonneur.

Malgré Larsonneur, Monaco tient le rythme ! - Débrief et NOTES des joueurs (ASM 2-0 Brest)
Wissam Ben Yedder n'a pas été en réussite, mais Monaco a gagné.

Gautier Larsonneur a longtemps dégoûté l'AS Monaco. Mais finalement, le club de la Principauté, après sa victoire à Paris (2-0) dimanche dernier, s'est bien imposé face à Brest (2-0) ce dimanche pour le compte de la 27e journée de Ligue 1 au Stade Louis II.

Dominateurs, les Monégasques ont eu de nombreuses occasions franches, mais sont tombés sur un grand Larsonneur… avant des buts de Stevan Jovetic et de Kevin Volland. Au classement, Monaco, 4e, revient provisoirement à égalité avec Lyon, 3e, et à 3 points du leader, Lille qui affronte Strasbourg à 17h05.

Larsonneur décisif

Dès le début de la partie, les Monégasques poussaient et Larsonneur devait immédiatement s'employer sur un centre dangereux d'Aguilar. Totalement asphyxiés, les Brestois subissaient les vagues adverses avec des montées tranchantes et une grosse activité des deux pistons de l'ASM, Aguilar et Henrique. Au fil des minutes, la domination des hommes de Kovac devenait cependant stérile avec des attaquants trop discrets.

Mais à force de subir, Brest s'exposait et Perraud concédait un penalty avec une main dans la surface devant Aguilar. D'une belle parade sur sa gauche, Larsonneur s'interposait sur la tentative de Ben Yedder ! Relancés par cet arrêt de leur gardien, les Brestois gagnaient en confiance et rivalisaient dans le jeu jusqu'à la pause.

Jovetic libère l'ASM !

Dès le retour des vestiaires, Monaco était tout proche d'ouvrir le score, mais Larsonneur réalisait un superbe arrêt réflexe devant Ben Yedder. Dominateur, le club de la Principauté insistait mais manquait de réussite avec une frappe de Caio Henrique sur la barre puis des arrêts de Larsonneur devant Diop et Aguilar !

Toujours en feu, Larsonneur sortait deux belles parades face à Jovetic puis Disasi, mais devait finalement s'incliner sur une frappe placée de Jovetic (1-0, 76e). Un but mérité pour l'ASM ! A l'exception d'un coup-franc de Jean Lucas qui frôlait la lucarne de Lecomte, Brest avait logiquement du mal à réagir. Et dans les derniers instants, Volland profitait d'un service de Golovin sur coup-franc pour marquer à bout portant (2-0, 90e). Monaco l'emportait et poursuivait ainsi une série de 12 matchs sans défaite en championnat.

La note du match : 6,5/10

Malgré un score longtemps nul et vierge, ce match a été tout de même plaisant à suivre. Car avec le contrôle de la partie, l'AS Monaco a beaucoup proposé sur le plan offensif et a eu de nombreuses occasions. Mais en face, il y avait un grand Larsonneur et une équipe de Brest courageuse. Jusqu'au bout, il y a eu une vraie bataille entre les deux formations avec finalement les deux buts de l'ASM.

Les buts :

- Sur un ballon récupéré par Golovin sur le côté gauche, le Russe trouve Jovetic dans l'axe. Avec une bonne course, le Monégasque fixe Brassier avant de réaliser une frappe placée à l'entrée de la surface. Trop court, Larsonneur ne peut pas intervenir (1-0, 76e).

- Lancé dans le couloir, Jovetic obtient un coup-franc face à Perraud. Avec un centre au premier poteau, Golovin trouve Volland, qui devance son défenseur pour ajuster Larsonneur à bout portant (2-0, 90e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Gautier Larsonneur (7/10)

Malgré la défaite de son équipe, il mérite ce titre d'homme du match ! De nouveau titulaire pour cette partie après les erreurs de Cibois face à Lyon (2-3), le gardien de Brest a justifié la confiance de son entraîneur Olivier Dall'Oglio. Immédiatement dans le bon rythme avec une belle intervention sur un centre dangereux d'Aguilar, il a été déterminant avec un arrêt sur un penalty de Ben Yedder. En seconde période, le portier a encore sorti le grand jeu devant Ben Yedder. Battu sur une frappe de Caio Henrique, il a été sauvé par sa barre avant d'être impeccable devant Diop, Aguilar, Jovetic puis Disasi. Sur une frappe lointaine, il a été finalement battu par Jovetic avant un second but de Volland dans les derniers instants. Une performance qui devrait tout de même lui donner confiance.

MONACO :

Benjamin Lecomte (5,5) : le gardien de l'AS Monaco a passé une rencontre relativement tranquille. Avec des Brestois globalement peu dangereux, le portier monégasque a simplement eu des interventions faciles à effectuer. Dans le domaine aérien, il a été capable de s'interposer sur plusieurs centres dans la surface.

Axel Disasi (6) : confirmé à son poste après sa bonne copie à Paris (2-0), le défenseur central de l'AS Monaco a été sérieux sur cette partie. Bien aidé par ses partenaires, l'ancien Rémois a été dominateur dans les airs et a gratté plusieurs duels de la tête. Avec la maîtrise des siens dans le jeu, il a été globalement peu en danger. Remplacé à la 80e minute par Djibril Sidibé (non noté).

Guillermo Maripán (6) : en forme ces dernières semaines, le défenseur central de l'AS Monaco a été à la hauteur sur cette rencontre. Malgré un carton jaune rapidement reçu, le Chilien a été également précieux par sa présence aérienne face à Mounié. Malgré quelques lacunes au niveau de sa vitesse, il a bien compensé avec son sens du placement.

Benoït Badiashile (6,5) : tout comme ses partenaires en défense centrale, le Monégasque n'a pas été en danger sur le plan défensif. Et sur les longs ballons des Brestois, il a été impérial. De plus, le jeune talent français a apporté dans le jeu du club de la Principauté avec plusieurs bonnes relances vers l'avant pour créer des décalages.

Ruben Aguilar (7) : dans un rôle de piston dans le couloir droit, le latéral de l'AS Monaco a eu une énorme activité ! Immédiatement dans le bon rythme, le Monégasque a posé de gros soucis aux Brestois par ses montées incessantes. Dangereux sur un premier centre bien repoussé par Larsonneur, il a été déterminant en obtenant ce penalty, raté par Ben Yedder. Jamais pris défensivement, il a été un poison sur le plan offensif. Après une ultime occasion ratée, il a été remplacé à la 58e minute par Aleksandr Golovin (7), qui a été déterminant. A la récupération puis passeur décisif sur le but de Jovetic, le Russe a été encore passeur décisif sur la réalisation de Volland avec un coup-franc parfaitement tiré.

Aurélien Tchouaméni (6,5) : une performance intéressante pour le milieu de terrain de l'AS Monaco. Après son bon match contre le Paris Saint-Germain (2-0), l'ex-Bordelais a été moins en vue sur cette partie, mais a tout de même été à son avantage sur plusieurs séquences. Très actif à la récupération, il a bien fluidifié le jeu de son équipe dans l'orientation du ballon.

Youssouf Fofana (5,5) : le milieu de terrain de l'AS Monaco a effectué une prestation moyenne. Sans crever l'écran, le jeune talent a tout de même été irréprochable dans ses efforts, notamment dans son pressing. Par contre, dans ses transmissions, il a parfois été imprécis avec plusieurs passes ratées et des ballons perdus. Remplacé à la 69e minute par Cesc Fabregas (non noté).

Caio Henrique (6,5) : sur le côté gauche, le Brésilien a également eu une belle activité. A l'image d'Aguilar, il n'a pas hésité à se projeter très haut sur le terrain pour créer du danger. Cependant, contrairement à son coéquipier, il n'a pas forcément été heureux dans ses tentatives avec des centres trop souvent imprécis. Après la pause, le Monégasque n'a pas été en réussite avec une frappe sur la barre. Défensivement, il n'a pas été en souffrance.

Sofiane Diop (5) : buteur contre Paris (2-0), le jeune talent de l'AS Monaco a eu du mal à confirmer ce dimanche. Globalement discret à l'approche de la zone de vérité, l'ancien Rennais s'est surtout signalé par ses frappes ratées, avec plusieurs tentatives lointaines envoyées directement dans les tribunes. Son déchet technique a été parfois problématique. Après un dernier tir sauvé par Larsonneur, il a été remplacé à la 58e minute par Stevan Jovetic (7), qui a réalisé une entrée tout simplement décisive. Immédiatement dangereux, il a buté sur Larsonneur dans un premier temps avant de trouver le chemin des filets sur une frappe lointaine. En forme, il a aussi obtenu le coup-franc sur le second but des siens.

Wissam Ben Yedder (4,5) : un match difficile pour le capitaine de l'AS Monaco. Malgré la domination de son équipe, l'international français a longtemps eu du mal à se mettre en évidence avec notamment une domination de Chardonnet dans le domaine aérien. Sur penalty, il a eu l'occasion de lancer sa rencontre, mais a perdu son duel face à Larsonneur. Par la suite, l'attaquant a eu l'opportunité de marquer au retour des vestiaires, mais a encore buté sur Larsonneur… Remplacé à la 58e minute par Krépin Diatta (non noté).

Kevin Volland (5,5) : une rencontre moyenne pour l'attaquant de l'AS Monaco. Tout comme Diop, l'international allemand a affiché un visage trop timoré pendant un long moment. Malgré les nombreux centres de ses partenaires, il n'a jamais été trouvé et a eu un impact vraiment réduit dans la construction du jeu du club de la Principauté à l'exception d'un bon décalage sur l'occasion de Ben Yedder au retour des vestiaires. Mais il a été encore efficace avec ce but à bout portant en fin de match.

BREST :

Gautier Larsonneur (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Ronaël Pierre-Gabriel (4,5) : le latéral droit de Brest n'a pas eu une rencontre facile. Avec les montées incessantes de Caio Henrique, l'ancien Monégasque a énormément souffert dans son couloir et a franchement eu du mal à limiter l'apport du Brésilien. Dans ses rares montées, il a été peu inspiré avec une grosse imprécision. Remplacé à la 80e minute par Julien Faussurier (non noté).

Brendan Chardonnet (6,5) : pendant quasiment tout le match, il a rendu une copie de patron. Dans les moments difficiles pour son équipe, le défenseur central de Brest a été très présent avec une solidité incroyable dans le domaine aérien. Souvent bien placé, le Brestois a totalement muselé les attaquants de l'AS Monaco, avec notamment de nombreux duels remportés devant Ben Yedder. Mais sur le but de Volland, il a été clairement fautif.

Lilian Brassier (5) : préféré à Duverne pour cette rencontre, le jeune joueur de Brest n'a absolument pas démérité pendant un long moment... Bien accompagné par un Chardonnet dominateur, le défenseur central a bien tenu le coup avec également des interventions importantes dans la surface. Cependant, il a été en difficulté dans ses relances et a été coupable sur le but de Jovetic.

Romain Perraud (4) : auteur de bonnes performances depuis le début de la saison, le latéral gauche de Brest a été bien plus en souffrance ce dimanche. Avec un Aguilar survolté face à lui, l'ancien Niçois a eu de grosses difficultés sur le plan défensif et a notamment craqué avec ce penalty concédé pour une main dans la surface. Il est aussi fautif sur le coup-franc du but de Volland. Obligé à défendre, il n'a pas eu son apport habituel sur le plan offensif.

Haris Belkebla (5) : le capitaine de Brest a été combatif dans le coeur du jeu. Malgré les difficultés de son équipe à mettre le pied sur le ballon, le milieu de terrain a été exemplaire dans ses efforts avec un travail défensif de qualité. Dans l'utilisation du ballon, il a été par contre moins inspiré. Remplacé à la 80e minute par Romain Philippoteaux (non noté).

Paul Lasne (5) : tout comme Belkebla, le milieu de terrain de Brest a eu une grosse générosité. Avec un volume de jeu important, il a été précieux à la récupération avec une vraie capacité à effectuer un pressing. Cependant, il a été beaucoup moins lucide avec le ballon dans ses projections avec un déchet technique important.

Franck Honorat (4) : une performance mitigée pour le milieu de terrain de Brest. Dans le couloir droit, l'ancien Clermontois n'a pas eu l'impact espéré. Avec un Caio Henrique très offensif, il a été souvent obligé de défendre et il n'a pas été forcément très efficace étant donné l'apport du Brésilien. Et offensivement, il n'a pas proposé grand-chose dans la zone de vérité. Remplacé à la 72e minute par Irvin Cardona (non noté).

Jean Lucas (4,5) : positionné dans un rôle de numéro 10, le joueur prêté par l'Olympique Lyonnais a incarné une petite déception. A ce poste pour apporter à la création, le Brésilien a été peu trouvé par ses coéquipiers et a été en difficulté pour se mettre en évidence. Pire encore, le milieu de terrain a été très souvent brouillon sur ses rares ballons.

Romain Faivre (5) : face à son ancienne équipe, le milieu de terrain de Brest a fait de son mieux. Car sans le ballon sur la majorité du temps, l'ex-Monégasque ne peut pas vraiment exprimer ses qualités. Malgré tout, il a été généreux dans ses efforts défensifs et a été l'un des seuls joueurs de son équipe à être capable de faire des différences sur le plan individuel.

Steve Mounié (4) : un vrai fantôme sur cette rencontre. Mais pour sa défense, l'attaquant n'était vraiment pas dans de bonnes conditions. Avec les difficultés de son équipe sur cette partie, le Brestois a été rarement servi par ses partenaires. Souvent cherché sur de longs ballons, il a été totalement dominé par les défenseurs monégasques. Jamais dangereux… Remplacé à la 72e minute par Gaëtan Charbonnier (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MONACO 2-0 BREST (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 27e journée
Stade : Stade Louis II - Arbitre : J. Pignard

Buts : S. Jovetic (76e) K. Volland (90e) pour MONACO
Avertissements : G. Maripán (28e), K. Diatta (85e), pour MONACO

MONACO : B. Lecomte - A. Disasi (D. Sidibé, 81e), G. Maripán, B. Badiashile - R. Aguilar (A. Golovin, 59e), A. Tchouaméni, Y. Fofana (Fàbregas, 69e), Caio Henrique - W. Ben Yedder (S. Jovetic, 59e) - K. Volland, S. Diop (K. Diatta, 59e)

BREST : G. Larsonneur - B. Chardonnet, L. Brassier - R. Pierre-Gabriel (J. Faussurier, 81e), R. Perraud - H. Belkebla (R. Philippoteaux, 81e), P. Lasne - F. Honorat (I. Cardona, 73e), R. Faivre - Jean Lucas - S. Mounié (G. Charbonnier, 73e)

A l'image du penalty stoppé face à Ben Yedder, Larsonneur a été excellent

La joie de Jovetic après l'ouverture du score (1-0, 76e)

Dans les derniers instants, Volland a aussi marqué (2-0, 90e)

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
but, 90e5,5Volland


MASQUER LA PUB