Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Paris fait le boulot, Strasbourg sombre - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 4-0 Strasbourg)

Par Gilles Campos - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 23/12/2020 à 22h58
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Au terme d'une rencontre à sens unique, un Paris Saint-Germain remanié s'impose logiquement face à Strasbourg (4-0) ce mercredi au Parc des Princes, dans le cadre de la 17e journée de Ligue 1. Le PSG maintient la cadence de Lyon et Lille.

Paris fait le boulot, Strasbourg sombre - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 4-0 Strasbourg)
Pembélé a inscrit son premier but en Ligue 1.

Le Paris Saint-Germain a fait le boulot. Ni plus, ni moins, malgré l'addition salée. Privé de 10 joueurs dont plusieurs cadres comme Kimpembe, Neymar ou encore Icardi, le club de la capitale a facilement pris les trois points face au Racing Club de Strasbourg (2-0) ce mercredi au Parc des Princes, dans le cadre de la 17e journée de L1.

Rarement inquiété par l'adversaire, le PSG a déroulé tandis que les Alsaciens ont longtemps résisté grâce à l'impressionnant Simakan, avant de sombrer en fin de match.

La surprise Pembélé fait mouche

Les hommes de Thomas Tuchel ont rapidement mis le pied sur le ballon, et l'ont rarement lâché. Et pourtant, la première occasion franche est à mettre à l'actif des Alsaciens grâce à un joli rush solitaire de Bellegarde, finalement frustré par Navas. Mais à force de faire le siège de la surface adverse, Paris a logiquement fini par trouver la faille grâce à… Pembélé (1-0, 18e), titulaire surprise, à l'affût après une frappe de Di Maria détournée par Kawashima ! Son premier but en Ligue 1, à 18 ans.

Sonné, le Racing aurait pu sombrer dans la foulée, mais la formation alsacienne devait alors son salut à deux superbes sauvetages de Simakan, auteur de tacles décisifs devant Mbappé. Et aussi à un «arrêt» quelque peu loufoque de son gardien devant Rafinha. Au retour des vestiaires, rien n'a changé. Paris a conservé le contrôle de cuir, tandis que les hommes de Thierry Laurey ont continué à subir, en tentant de faire la différence sur des contre-attaques. En vain.

Mbappé frustré, puis Mbappé buteur

À une demi-heure du coup de sifflet final, le RCS s'est certes un peu découvert, mais sans pour autant réussir à se montrer dangereux, hormis sur une occasion de Prcic. Même constat côté parisien, notamment pour Mbappé, constamment battu dans les duels par Simakan. Mais le champion du monde a tout de même fini par faire mouche sur une offrande de Di Maria (2-0, 80e), consécutive à une énorme bourde de la défense alsacienne, et Gueye a enfoncé le clou d'une superbe frappe lointaine lorsque l'adversaire a baissé les bras (3-0, 89e).

Stop ? Encore, puisque Kean a profité d'une nouvelle erreur adverse pour inscrire son nom au tableau d'affichage (4-0, 90e). Au final, l'addition est salée, mais Paris a simplement fait le boulot. Et surtout, les Rouge et Bleu maintiennent la cadence de Lyon et Lille, tandis que l'OM a perdu à Angers. Au classement, l'OL prend la tête aux Nordistes, qui ont le même nombre de points, mais les Parisiens n'ont qu'une petite longueur de retard. Quelle saison palpitante en L1 !

La note du match : 4/10

Le problème est toujours le même dans ces rencontres à sens unique : une seule équipe joue au football, et le spectacle se retrouve mathématiquement «divisé» par deux. Ce PSG-Strasbourg n'a pas échappé à la règle. Les téléspectateurs pourront donc remercier les Parisiens pour les quelques belles phases offensives, et Simakan pour ses gestes défensifs de grande classe. Le reste…

Les buts :

- Di Maria combine avec Dagba dans la surface et frappe de l'intérieur du pied. Kawashima détourne… directement sur Pembélé, qui finit le travail à bout portant (1-0, 18e).

- Diallo manque sa passe en retrait pour Mitrovic, qui… ne fait rien, et laisse Di Maria prendre le ballon et le transmettre à Mbappé, qui a fini le travail à un mètre de la cage (2-0, 80e).

- Pas attaqué aux 20 mètres, Gueye déclenche une frappe puissante qui ne laisse aucune chance à Kawashima (3-0, 89e).

- Mitrovic, encore lui, manque sa relance. Les Parisiens partent à l'assaut du but, Verratti manque de marquer sur un subtil lob mais le gardien repousse sur Kean, sans pitié (4-0, 90e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Angel Di Maria (7/10)

Quand Neymar n'est pas là et que Mbappé tombe sur l'os Simakan, «El Fideo» est toujours au rendez-vous pour montrer la lumière à ses coéquipiers. Il l'a encore fait aujourd'hui, avec une de ses frappes détournée sur Pembélé pour l'ouverture du score, et une offrande à destination de Mbappé pour faire le break. Du très bon Di Maria. Remplacé à la 90e minute par Bandiougou Fadiga (non noté).

PARIS SG :

Keilor Navas (6) : le portier costaricien a parfaitement débuté son match en s'imposant devant Bellegarde. Par la suite, Navas a rarement été inquiété, mais l'ancien gardien du Real Madrid a répondu présent lorsque les attaquants adverses l'ont sollicité.

Timothée Pembélé (7) : titulaire surprise sur le côté droit de la défense, Pembélé a su saisir sa chance en étant à l'affût après la frappe détournée de Di Maria. L'occasion pour lui d'inscrire son premier but en L1. Défensivement, il n'a pas eu beaucoup de travail.

Thilo Kehrer (4) : à un moment, Tuchel va devoir expliquer pourquoi il s'entête à aligner Kehrer. Ce soir, le défenseur allemand a rarement été mis en danger, mais il n'a pas eu besoin de plus pour faire plusieurs erreurs, dont une relance plein axe sur Prcic en seconde période, laquelle aurait pu aboutir à un but strasbourgeois…

Marquinhos (6) : le patron de la défense parisienne n'a pas non plus eu grand-chose à faire, mais il a tout bien fait. On l'a vu élever la voix contre ses coéquipiers en seconde période, notamment Kehrer après sa relance dans l'axe.

Mitchel Bakker (6) : aligné dans l'axe, Bakker a rendu une copie très propre face aux Alsaciens. Il faut dire qu'il y avait peu d'opposition en face, mais tout de même. Encourageant pour la suite.

Colin Dagba (6,5) : un très bon match de Dagba, qui a tout de même eu quelques difficultés à contenir Bellegarde. Il faut dire que l'habituel latéral droit évoluait aujourd'hui à gauche, mais cela ne l'a pas empêché de participer au premier but parisien avec la passe quasi-décisive pour Di Maria.

Marco Verratti (6,5) : Verratti a failli marquer ! Oui, mesdames et messieurs, mais Kawashima a réussi à détourner in extremis le lob de l'Italien, qui se consolera avec sa très belle prestation générale.

Ander Herrera (5,5) : un peu plus emprunté que ses coéquipiers du milieu de terrain, Herrera a rarement réussi à faire la bonne passe dans le bon espace. Défensivement, il a été impeccable. Remplacé à la 78e minute par Idrissa Gueye (non noté), auteur d'une superbe frappe pour inscrire le troisième but.

Rafinha (7) : encore un superbe match de Rafinha, qui confirme décidément son statut d'excellente recrue. Le frère de Thiago a une nouvelle fois brillé au milieu de terrain avec quelques festivals techniques, dont un qui aurait pu faire mouche en fin de première période. Dans le jeu, c'est très costaud et surtout de bon augure pour le PSG. Remplacé à la 83e minute par Julian Draxler (non noté), auteur de la passe décisive pour Gueye.

Ángel Di María (7) : voir ci-dessus.

Kylian Mbappe (5) : le but sauve son match. Et encore, celui-ci ne demandait rien d'autre qu'un bon placement dans la surface sur cette offrande de Di Maria. Le reste ? Mbappé n'a quasiment rien réussi, et il est probable que l'attaquant parisien fasse des cauchemars de Simakan, face à qui il n'a gagné presque aucun duel. Alors, certes, il sort avec le sourire en fin de match, mais le KM7 brillant des précédentes années tarde à refaire surface. Remplacé à la 84e minute par Moise Kean (non noté), qui a fait mouche après le lob détourné de Verratti.

STRASBOURG :

Eiji Kawashima (5) : difficile de jeter la pierre à Kawashima, qui ne fait pas vraiment un mauvais match. Le portier japonais a même sorti plusieurs parades importantes, mais il a été totalement abandonné par sa défense, et notamment Mitrovic, en fin de rencontre.

Kenny Lala (4) : lorsque le niveau monte et que Strasbourg souffre, Lala n'arrive plus à sortir son épingle du jeu. Aujourd'hui, il n'a certes pas trop mal défendu, mais il n'a rien apporté offensivement.

Alexander Djiku (3) : Djiku est bien plus à l'aise dans une défense à quatre, et il l'a prouvé ce soir. Avec Mitrovic en «patron» , il a perdu ses repères et réalisé une mauvaise performance. Beaucoup de fautes à son actif, et de l'agressivité mal placée.

Stefan Mitrovic (2) : par où commencer ? Sur le premier but parisien, il est totalement perdu dans sa défense. Le deuxième ? Sa faute à 75%. Le troisième ? Le défenseur central ne peut pas être partout, mais il a également réussi à être impliqué sur le quatrième but en manquant totalement sa relance. Et dire qu'il revenait de trois matchs de suspension, les supporters doivent regretter qu'il n'ait pas été sanctionné davantage.

Mohamed Simakan (7) : un énorme prétendant au titre d'homme du match. Quelle prestation du défenseur strasbourgeois, dont Mbappé fera certainement des cauchemars cette nuit. Le joueur formé à Marseille n'a laissé aucune chance à son adversaire, à l'image de deux sauvetages décisifs dans sa surface pour empêcher le champion du monde de marquer. Même offensivement, il a réussi à se procurer l'une des rares occasions strasbourgeoises. Remplacé à la 90e minute par Mehdi Chahiri (non noté).

Lionel Carole (4,5) : contrairement à Lala, Carole a tenté d'apporter offensivement, à l'image d'une très belle projection vers l'avant en seconde période sur un service de Bellegarde. Défensivement, il a souffert. Comme tous ses coéquipiers.

Jeanricner Bellegarde (6) : avec Simakan, Bellegarde est l'autre Strasbourgeois à sortir du lot ce soir. On retiendra notamment son joli rush solitaire du premier acte, finalement stoppé par Navas, mais on retiendra également qu'il manque de jugeote devant Pembélé sur l'ouverture du score parisienne. Remplacé à la 77e minute par Habib Diallo (non noté), qui s'est signalé avec une mauvaise passe en retrait pour Mitrovic, qui avait tout de même l'occasion de dégager le ballon.

Jean-Eudes Aholou (5) : Aholou a beaucoup couru, et il a beaucoup souffert. Mais le milieu de terrain sauve son match par son envie, lui qui n'hésite jamais à mettre le pied. Offensivement, il tarde cependant à retrouver ses sensations…

Ibrahima Sissoko (4) : un match compliqué pour Sissoko, perdu dans ce large milieu de terrain strasbourgeois. Remplacé à la 64e minute par Adrien Thomasson (non noté), qui aura eu le mérite de réveiller son équipe… avant de la voir sombrer.

Dimitri Liénard (4) : à l'instar de Sissoko, Liénard n'a jamais vraiment réussi à trouver sa place au milieu de terrain, et il a souvent semblé perdu. Remplacé à la 64e minute par Sanjin Prcic (non noté), auteur d'une belle frappe, malheureusement pour lui non cadrée, consécutive à une mauvaise relance de Kehrer.

Ludovic Ajorque (4) : esseulé aux avant-postes, Ajorque n'a pas réussi à peser sur la défense adverse comme il le fait d'habitude. Transparent en première mi-temps, le buteur strasbourgeois s'est repris lors du second acte, mais pas suffisamment pour faire la différence.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

À l'affût dans la surface, Pembélé a inscrit son premier but en L1 (1-0, 18e)

De son côté, Mbappé a eu toutes les peines du monde face à Simakan

Mais Mbappé a fini par trouver la faille sur une offrande de Di Maria (2-0, 80e)

Gueye a enfoncé le clou d'une superbe frappe lointaine, Kawashima n'a rien pu faire (3-0, 89e)

Et Kean y est allé de son but en fin de rencontre, à bout portant (4-0, 90e)

Sans forcément briller, Tuchel et le PSG maintiennent la cadence de Lille et Lyon

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle équipe européenne hors Ligue 1 préférez-vous ?

FC Barcelone
Real Madrid
Atletico Madrid
Manchester City
Chelsea
Manchester United
Tottenham
Liverpool
Arsenal
Bayern Munich
Dortmund
Milan AC
Inter Milan
Juventus
Napoli
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
L'équipe de rêve
EURO
2020
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB