Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'Equipe type de L1 - 36e journée
Par Marc Lepannetier - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 10/05/2007 à 23h43
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Lyon donne la leçon à Lens alors que Nantes, malgré sa condamnation, empêche Bordeaux de tourner rond. Des joueurs de ces clubs se sont illustrés et sont présents, entre autres, dans notre trente-sixième équipe type du championnat. Retrouvez les meilleurs joueurs de cette journée avec Maxifoot !

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et désormais sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Un classement est effectué, individuel et par club.

Cette trente-sixième journée a vu Lyon s'imposer facilement face à Lens. Marseille, vainqueur de Nancy, en profite pour prendre la deuxième place alors que Bordeaux, battu à domicile par Nantes, est désormais quatrième. Le Mans l'a emporté à Toulouse. Sochaux et Lorient se sont défaits de Monaco et d'Auxerre. Dans le bas du classement, Valenciennes s'est sauvé après avoir dominé St-Etienne. Troyes, qui a concédé le nul face à Rennes, n'a plus guère d'espoir après la victoire de Nice contre le PSG. Tout comme Nantes, Sedan est condamné à la L2 suite à sa défaite à Lille. Au regard de ces résultats, voici "L'équipe type" réalisée par Maxifoot pour la trente-sixième journée de L1.

Équipe type de la trente-sixième journée :

Remplaçants

12. Marko Basa (Le Mans)
13. Rabiu Afolabi (Sochaux)
14. Lorik Cana (Marseille)
15. Patrick Paauwe (Valenciennes)
16. Karim Ziani (Sochaux)
17. Pascal Vahirua (Nice)
18. Hugo Lloris (Nice)

En détails...

Tony Heurtebis (32 ans, Nantes)

Le remplaçant exemplaire a brillé pour permettre à Nantes de quitter officiellement la L1 sur une surprenante victoire dans le derby de l'atlantique. Il a talentueusement fait front, de tout son corps, pour endiguer les assauts girondins. Et s'il a été injustement sanctionné d'un penalty, il l'a superbement repoussé. Nantes l'a emporté mais cette lacrymale victoire ne pouvait décemment contenir la tristesse qui habite aujourd'hui tous les joueurs et supporters du FCNA.

Rudy Mater (26 ans, Valenciennes)

Il est l'incontestable homme en forme du moment du côté de Valenciennes. Au milieu ou en latéral, son abnégation défensive et sa hargne offensive font que son couloir est bien gardé. De par ses centres ou ses tirs, l'adversaire est régulièrement en danger. St-Etienne n'y a pas échappé. Avec cette courte victoire, c'est tout le club qui est pratiquement et définitivement sauvé…

Mauro Cetto (25 ans, Nantes)

Le capitaine, honteux de la situation mais toujours courageux face à l'opposition, a joué comme si son avenir en dépendait. Avec le secret et mince espoir auquel il s'est accroché durant toute la partie pour défendre à l'envi. Il s'est jeté sur la ligne pour contrer une frappe girondine et s'est montré digne du haut niveau. Nantes va le quitter, il va quitter Nantes... Pour lui et le club, la victoire à Bordeaux est encore plus amère…

Julien Rodriguez (28 ans, Marseille)

Si Marseille est en passe d'être en Ligue des Champions, sa venue au mercato n'y est pas étrangère. Alors que l'attaque impressionne, sa seule présence conforte sa défense. Son expérience du haut niveau, sa puissance physique dans les duels et son sang-froid rassurent ses coéquipiers. Face à Nancy, son engagement a été sans faille. Avec lui, l'OM est en passe d'atteindre le sommet du classement, ou presque…

Grégory Tafforeau (30 ans, Lille)

Le salarié controversé est revenu en grâce et il ne s'est pas fait prier pour justifier son importance sur le terrain. Toujours aussi appliqué dans son jeu défensif et plein d'allant offensif, il tenu à bien faire le métier. Avec ou sans lui, Lille est à la croisée des chemins avec beaucoup de ses joueurs. Malgré cette victoire, la fin de saison se jouera sans une issue positive…

Alou Diarra (25 ans, Lyon)

Le rebelle a rejoué ! Et d'une fort belle façon face à ses anciens coéquipiers. En pleine forme physique, et pour cause, il a engendré la complète domination des siens. Après une tête détournée par Itandje sur sa barre, il a été le principal pourvoyeur pour ses inspirés attaquants. Il s'est même offert le luxe d'un penalty transformé (45e). Lyon était décidément trop fort, la preuve, même celui qui est resté en cage quelques temps a tout dévoré sur son passage…

Olivier Echouafni (34 ans, Nice)

Il avait été le premier à garantir un gros match du Gym contre Paris après la sévère défaite des Niçois à Nancy. Sa promesse a bien été tenue, surtout par lui. Son expérience l'a sûrement aidé pour qu'il entre de plein pied dans cette partie à haute tension et c'est avec coeur et raison qu'il a défendu, intercepté et excellemment relancé. Grâce à lui, entre autres, les Aiglons ont quasiment glané les derniers trois points salvateurs…

Sidney Govou (27 ans, Lyon)

L'attaquant à l'efficacité douteuse a brillé par son audace et une exceptionnelle réalisation. Sa première de la saison, d'une volée ciselée aux petits oignons venue se loger dans le filet droit d'Itandje (21e). Pas de quoi pleurer mais assez pour frémir d'admiration. Sans égard pour ses adversaires, il n'a eu alors de cesse de les mettre sur le gril. Il est ainsi à l'origine de l'action pour le deuxième but de l'OL. Toujours aussi vorace de titres, son but témoigne qu'il est paradoxalement un fin gourmet. Aura-t-il assez d'appétit pour en rajouter ?

Ulrich Le Pen (33 ans, Lorient)

Les ans ne semblent pas avoir de prise sur lui et l'Auxerrois Sagna n'en a pas eu non plus ! Pour preuve, la vivacité et les accélérations du Breton font toujours quelques différences. C'est donc le plus souvent à gauche que le match s'est joué mais c'est au centre que Le Pen, d'une extrême frappe du droit des vingt mètres, a fini par mettre les Icaunais à la raison (86e). Avec lui, les Merlus se sont ainsi donnés de réelles chances de terminer la saison dans la première partie du classement.

Abdul Kader Keita (25 ans, Lille)

Dans une inédite position axiale, il est apparu dans de bien meilleures dispositions que lors de ses précédents matches. Il a sans cesse tenté de déstabiliser la défense sedanaise par ses appels et ses dribbles. Après qu'un de ses débordements en force eut amené le penalty de l'égalisation, il a été l'auteur du but vainqueur en reprenant du pied droit et de près un coup franc de Bastos (44e). Son réveil en fraîcheur a rappelé aux bons souvenirs du début de saison. Hélas ! Il est beaucoup trop tard pour que Lille puisse encore nourrir un semblant d'ambition.

Grafite (28 ans, Le Mans)

Au fil du match, il a sans cesse pesé de toute sa puissance et de sa taille pour embarrasser la défense toulousaine. Vainqueur d'une grande majorité des duels l'opposant à Arribagé, il a fini par logiquement l'emporter. Mieux même, suite à un centre de Matsui, c'est d'un magnifique ciseau retourné exécuté aux dix mètres qu'il a coupé court aux derniers espoirs des Toulousains (82e). En revanche, il a permis aux Manceaux de mettre un terme à une série de six matches sans victoires.

Classements :

Un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Un classement est effectué, individuel et par club. Lors de chaque journée, les clubs victorieux sont, avant tout, récompensés et le joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement du club en découle logiquement.

Par joueurs

Le Sochalien Ziani se rapproche du podium. A deux journées de la fin, plus de quinze joueurs peuvent encore remporter le classement de la saison !

1. Juninho (Lyon) 19pts
2. Cris (Lyon), Niang (Marseille), Touré (Monaco), Elmander (Toulouse) 18pts
6. Janot (St-Etienne), Ziani (Sochaux) 17pts
8. Gignac (Lorient), Savidan (Valenciennes) 16pts
10. Aruna (Lens), Squillaci (Lyon), Armand (Paris-SG) 15pts
13. Micoud (Bordeaux), Basa (Le Mans), Ribéry (Marseille), Piquionne (Monaco) 14pts
17. Malouda (Lyon), Mensah (Rennes), Feindouno (St-Etienne) 13pts
20. Coulibaly, Hilton (Lens), Bodmer, K. Keita (Lille), Didot (Rennes) 12pts
25. Se. Keita (Lens), Le Pen (Lorient), Tiago (Lyon), Puygrenier (Nancy), Lloris (Nice), Douchez, Emana (Toulouse) 11pts
32. Kaboul (Auxerre), Faubert (Bordeaux), Romaric (Le Mans), Tafforeau (Lille), Ré. Riou (Lorient), Luyindula (Paris-SG), Br. Cheyrou, Melchiot (Rennes), Belhadj (Sedan), Richert (Sochaux) 10pts
42. Jelen (Auxerre), Fernando (Bordeaux), Nasri (Marseille), Perez (Monaco), Chrétien, Diakhaté (Nancy), Cetto (Nantes), Gomis (St-Etienne), Yahia (Sedan) 9pts etc…

Par clubs

Marseille grimpe sur le podium ! Entre parenthèses les points marqués lors de cette journée.

1. Lyon (6) 120pts
2. Rennes 95pts
3. Marseille (4) 90pts
4. Bordeaux, St-Etienne 89pts
6. Toulouse 85pts
7. Lens 84pts
8. Lille (6) 79pts
9. Monaco, Sochaux (2) 73pts
11. Lorient (3) 71pts
12. Paris-SG 70pts
13. Valenciennes (4) 64pts
14. Le Mans (4) 63pts
15. Nancy 57pts
16. Nice (5) 55pts
16. Auxerre 54pts
18. Nantes (6) 49pts
19. Sedan 43pts
20. Troyes 36pts

C'était l'équipe type de la trente-sixième journée de Ligue 1. Bientôt, vous retrouverez les meilleurs joueurs de la trente-septième journée avec tous les classements !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB