Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'Equipe type de L1 - 26e journée
Par Marc Lepannetier - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 26/02/2007 à 00h27
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le Toulousain Elmander et le Niçois Koné sont les fers de lance des deux équipes en forme depuis les matches retour. Ils sont présents, entre autres, dans notre vingt-sixième équipe type du championnat. Retrouvez les meilleurs joueurs de cette journée avec Maxifoot !

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et désormais sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Un classement est effectué, individuel et par club.

Cette vingt-sixième journée a vu Lyon arracher un nul à domicile contre Sochaux. Lens, lui, a concédé in extremis le nul face à Nancy. Toulouse, vainqueur de l'OM, est désormais troisième car Lille a été battu à Nice. St-Etienne, Monaco et Sedan l'ont emporté à Paris, au Mans et à Rennes. Bordeaux et Troyes ont dominé Valenciennes et Lorient alors que Nantes a partagé les points avec Auxerre. Au regard de ces résultats, voici "L'équipe type" réalisée par Maxifoot pour la vingt-sixième journée de L1.

Équipe type de la vingt-sixième journée :

Remplaçants

12. Gaël Givet (Monaco)
13. Guirane N'Daw (Sochaux)
14. Nadir Belhadj (Sedan)
15. Karim Ziani (Sochaux)
16. Ilan (St-Etienne)
17. Aruna Dindane (Lens)
18. Ronan Le Crom (Troyes)

En détails...

Ulrich Ramé (34 ans, Bordeaux)

Malgré des moments personnels très difficiles à vivre, il a parfaitement assumé sa place et plus encore. Toujours aussi sûr dans ses interventions et dans le commandement de sa défense, il a certes concédé un but mais il a surtout permis aux siens de garder leur avantage. Pour cela, il n'a pas hésité à aller capter des ballons chauds et aériens aux quatre coins de sa surface dans les dernières minutes du match. Avec lui, les Girondins sont entre deux bonnes mains et reprennent pied dans le haut du classement.

Mouhamadou Dabo (20 ans, St-Etienne)

Pour sa troisième titularisation d'affilée, il a joué empli d'une brillante tonicité. Au marquage de Rothen en première période, il gagné un très grand nombre de ses duels. Il s'est aussi appliqué à la relance et n'a pas hésité à contre-attaquer. En seconde mi-temps, il a parfaitement tenu sous les assauts parisiens en étant l'auteur de quelques tacles idoines. Grâce aussi à lui, St-Etienne l'a emporté au Parc, une première dans toute l'histoire des Verts !

Alaeddine Yahia (25 ans, Sedan)

Avec vigilance et une grande propension à gagner ses duels, il a tenu bon la marée bretonne. Presque narquoise, la plus mauvaise défense de L1, n'a pas tremblé face à l'une des plus faibles attaques du Championnat. Dans un duel de prétendants aux deux extrêmes, c'est celui qui en voulait le plus qui s'est imposé. Pour preuve, son intervention salvatrice au devant d'une frappe à bout portant de Moreira. Avec seulement l'esquisse d'un sourire, les Ardennais n'ont cependant glané que trois points et ils sont encore très loin de leur route finale vers un maintien encore bien hypothétique…

Romain Sartre (24 ans, Sedan)

A l'image de son compère formant la charnière, il a réalisé un match sans faute. Toujours bien placé, il a joué sans fioriture et s'est illustré en détournant du bout du pied une tentative apparemment gagnante d'Utaka. Pour une des très rares fois de la saison, la défense sedanaise a eu raison de l'attaque adverse. Une nécessité première avant de pouvoir croire à des victoires renouvelées pour le maintien en L1.

Jérémy Mathieu (23 ans, Toulouse)

Il forme avec Mansaré un duo redoutable dans le couloir gauche du TFC où sa grande activité et ses élans offensifs leur permettent de combiner le plus souvent avec audace. Pour preuve, sa reprise en demi-volée rebondissant sur la barre de Carrasso. Avec assurance, il n'a guère été inquiété défensivement et il s'est appliqué dans sa relance. A son image, Toulouse assume désormais ses talents présumés pour envisager des journées définitivement tournées vers l'Europe au lieu du maintien pratiquement assuré.

Achille Emana (24 ans, Toulouse)

Passeur et buteur, il a endossé la panoplie d'homme à tout bien faire lors de ce match de gala. C'est d'une ouverture millimétrée en profondeur qu'il a idéalement mis Elmander et son équipe sur orbite. Toujours très présent à la récupération, il s'est aussi fendu d'une incursion offensive pour venir piquer victorieusement au devant de Carrasso une balle délivrée par Paulo César (63e). En pleine euphorie, les Toulousains osent et la ville rose a le bon teint d'un possible futur européen…

Diego Perez (26 ans, Monaco)

Son incessante activité et sa hargne à conquérir le ballon ont été récompensées d'un acte inédit pour lui : son premier but en L1 ! Après avoir excellé dans les basses oeuvres, il a parachevé la sienne d'un haut fait, où, servi par Touré, il a décoché une puissante frappe du droit pour inscrire le but du 2-0. Une délivrance pour l'ASM et une grande joie pour l'un de ses plus fidèles serviteurs qui méritait bien cette première reconnaissance statistique…

Yaya Touré (23 ans, Monaco)

Quand il allie ses capacités individuelles à des intentions collectives, il devient un très grand joueur comme en témoigne sa magique offrande pour Piquionne et l'ouverture du score. En effet, il est rare de réaliser une passe aussi visuelle alors qu'il l'a faite à l'aveugle. Une action digne d'un Ronaldinho, qu'il a encore imité en remontant le terrain du Mans pour décaler Perez, auteur du second but monégasque. Quand sa puissance et son intelligence sont de mises c'est Monaco qui fait banco au Mans pour retrouver quelques ambitions sur le rectangle vert !

Gaël Danic (25 ans, Troyes)

De par ses appels et ses accélérations balle au pied, il a fait selon ses belles inspirations. Il a virevolté tout au long du match autour de Lorientais interdits après les avoir piqués dès la première minute du match. Suite à une ouverture de Barbosa, il s'est présenté devant Riou pour le lober sans coup férir. Après avoir déposé un corner pour la reprise de Gigliotti, il a même réalisé son premier doublé en L1 suite à une nouvelle ouverture en profondeur, de Lachuer cette fois, il a croisé sa frappe du gauche pour le 3-0 (71e). «Nous avons fait preuve de beaucoup de réalisme, expliquait-il. Il faut continuer dans cette voie !» Celle du maintien convoité passe, entre autres, par ses pieds et l'envie générale de Troyens qui n'en finissent plus de gagner à domicile, quatre victoires d'affilée …

Bakari Koné (25 ans, Nice)

«Sous peu, il va exploser» , entendait-on régulièrement auprès de quelques experts. Son tout petit gabarit l'autorisait à se singulariser par sa vitesse et son extrême vivacité mais son manque d'efficacité restait chronique. On piaffait d'impatience, mais en retrouvant la confiance, il semble enfin avoir pris son envol. Celui tant espéré par tous les Aiglons, à qui il vient de donner une quatrième victoire consécutive. A la réception d'une balle adressée par Diakité, par une accélération déposée, un dribble court au devant de Sylva et une balle croisée du droit, il a ouvert le score (43e). Il l'a clôturé avantageusement pour les Niçois en reprenant de près une balle repoussée par Sylva après une tentative de Laslandes (85e). Entre-temps, on lui avait même illégitimement refusé un autre but… Avec lui, les Niçois retrouvent des ailes et une attaque de plus en plus vorace. Avec elles, l'espoir du maintien est de plus en plus réel.

Johan Elmander (25 ans, Toulouse)

«Il faut être à deux ou trois pour l'arrêter» a révélé son coéquipier Arribagé. De fait, les défenseurs de l'OM lui ont laissé une telle liberté qu'il s'en est amusés pour leur inscrire un doublé. Il a profité d'une belle ouverture d'Emana pour venir dribbler Carrasso et marquer (39e), puis il s'est régalé d'un café-crème au devant de Zubar pour envoyer Carrasso aux fraises (48e). En jouant à fond sur son physique de viking, il a aussi démontré sa technique plus latine. Peu importe la langue, il répond sur le terrain et s'étonne de son triomphe d'un soir : «est-ce que j'ai disputé mon meilleur match de la saison ? J'ai fait mon boulot. Toute l'équipe a donné le maximum. Peu importe qui marque les buts.» A Toulouse, on saura toutefois à qui l'on devra une belle place en fin de Championnat, s'il y a…

Classements :

Un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Un classement est effectué, individuel et par club. Lors de chaque journée, les clubs victorieux sont, avant tout, récompensés et le joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement du club en découle logiquement.

Par joueurs

Le Monégasque Touré rejoint le Lyonnais Cris à la deuxième place alors que le Sochalien Ziani et le Toulousain Elmander sont désormais cinquième !

1. Juninho (Lyon) 19pts
2. Cris (Lyon), Touré (Monaco) 18pts
4. Savidan (Valenciennes) 16pts
5. Ziani (Sochaux), Elmander (Toulouse) 15pts
7. Squillaci (Lyon), Piquionne (Monaco), Janot (St-Etienne) 14pts
10. Hilton (Lens), Bodmer (Lille), Gignac (Lorient), Malouda (Lyon), Armand (Paris-SG), Didot (Rennes) 12pts
16. Aruna (Lens), Puygrenier (Nancy) 11pts
18. Ré. Riou (Lorient), Ribéry (Marseille), Melchiot (Rennes), Belhadj (Sedan), Richert (Sochaux) 10pts
23. Romaric (Le Mans), Chrétien (Nancy), Mensah (Rennes), Feindouno (St-Etienne) 9pts
27. Micoud (Bordeaux), Carrière (Lens), Schmitz (Lille), Le Pen (Lorient), Tiago (Lyon), Emana (Toulouse) 8pts
33. Faubert, Mavuba, Wendel (Bordeaux), Is. Bangoura, Basa (Le Mans), Niang (Marseille), Givet (Monaco), Br. Cheyrou (Rennes), N'Daw (Sochaux), Douchez (Toulouse), Flachez (Valenciennes) 7pts
44. Be. Cheyrou, Jelen (Auxerre), Coulibaly, Demont, Se. Keita (Lens), K. Keita, Makoun, Odemwingie, Plestan (Lille), Abriel, Jallet (Lorient), Beye, Taiwo (Marseille), Cufré, Perez (Monaco), Diakhaté, B. Gavanon (Nancy), Norbert (Nantes), Ederson, Fanni (Nice), Diané (Paris-SG), Marveaux (Rennes), Gomis, Ilan (St-Etienne), Afolabi, Sène (Sochaux), Danic (Troyes) 6pts etc…

Par clubs

Monaco et Toulouse se rapprochent du podium alors que Sedan n'est plus si loin derrière tous les autres… Entre parenthèses les points marqués lors de cette journée.

1. Lyon 100pts
2. St-Etienne (4) 72pts
3. Lens (1), Rennes 65pts
5. Monaco (7) 63pts
6. Bordeaux (3), Sochaux (2) 59pts
8. Lille, Toulouse (9) 58pts
10. Lorient 57pts
11. Marseille 52pts
12. Valenciennes 49pts
13. Nancy 46pts
14. Le Mans, Paris-SG 40pts
16. Nice (3) 36pts
17. Auxerre 34pts
18. Nantes, Troyes (4) 31pts
20. Sedan (7) 26pts

C'était l'équipe type de la vingt-sixième journée de Ligue 1. Bientôt, vous retrouverez les meilleurs joueurs de la vingt-septième journée avec tous les classements !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Trouvez-vous normal que le Français Aymeric Laporte (26 ans) accepte finalement de défendre les couleurs de l'Espagne ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB