Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Monaco : les Football Leaks révèlent une tentative de détournement du fair-play financier

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 05/11/2018 à 13h24
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Ce lundi, Mediapart, avec les Football Leaks, dénonce une tentative de détournement du fair-play financier de l'AS Monaco en 2014 via un montage offshore. Et pour s'éviter des sanctions importantes, le club de la Principauté a noué des relations avec un membre important de l'UEFA.

Monaco : les Football Leaks révèlent une tentative de détournement du fair-play financier
Dmitri Rybolovlev a tenté de contourner le FPF.

Le Paris Saint-Germain n'est pas le seul club de Ligue 1 concerné par les révélations des Football Leaks, réalisées notamment par Mediapart. Après des premières informations dévoilées vendredi avec le PSG et Manchester City accusés de dopage financier, l'AS Monaco se retrouve dans le viseur du média français.

Ainsi, ce lundi, on apprend que le club de la Principauté avait prévu en 2014 de mettre en place un montage offshore pour contourner les règles du fair-play financier de l'UEFA.

Rybolovlev voulait injecter son argent via un sponsor

Confronté à un déficit largement supérieur à la limite autorisée, le propriétaire monégasque Dmitri Rybolovlev a ainsi l'idée d'injecter son argent dans les comptes de son club via des revenus de sponsoring, passant par une société offshore. Ainsi, le Russe avait prévu de donner 140 millions d'euros par an pendant 10 ans à la marque AIM, qui allait ensuite les envoyer à Monaco via un sponsoring, en prenant au passage une commission de 2,2 millions par an.

Outre des problèmes avec AIM, ce deal a rapidement été annulé avec l'intervention de l'UEFA, qui a mené des enquêtes sur cet accord douteux. Un élément démenti par l'ASM dans la foulée. «Le club a bien espéré développer ses ressources commerciales et sponsoring au travers d'un contrat avec l'agence AIM. L'AS Monaco tient à préciser que ce contrat comprenait les ressources marketing, sponsoring mais également tous les revenus liés à la Ligue des Champions. L'agence devait en fait trouver 30 millions de ressources complémentaires. Mais ce contrat (qui s'est avéré malgré tout trop ambitieux et irréalisable) n'a jamais été exécuté et à ce titre n'est jamais entré dans les comptes du club ni pour la DNCG, ni pour l'UEFA, et ce à l'initiative du club lui-même. Il n'a donc à aucun moment pu servir à être utilisé dans le cadre du Fair-Play Financier», peut-on lire dans un communiqué.

Monaco s'est bien arrangé avec l'UEFA...

Mais sans ce fameux deal, Monaco dépassait donc largement le déficit autorisé sur les dernières années et s'exposait à une exclusion de la Ligue des Champions. Et pourtant, un accord à l'amiable très favorable à l'ASM a été trouvé avec l'UEFA : une amende de seulement 2 millions d'euros et un changement de projet avec l'arrêt des subventions au profit de ventes importantes pour combler les pertes financières selon Mediapart. Une version cette fois-ci quasiment confirmée par le club.

«A l'étude de ses comptes déficitaires (sans prise en compte de ce contrat marketing), l'AS Monaco a été sanctionné par l'UEFA de 3 millions d'euros (plus 10 avec sursis) et de sanctions sportives, a expliqué Monaco. Le club a été contraint de choisir une stratégie alternative, fondée sur la vente de joueurs afin de trouver les ressources nécessaires à son fonctionnement dans le respect des règles du Fair-Play Financier.»

Mais comment expliquer une sanction aussi faible pour Monaco par rapport à d'autres clubs (le PSG notamment) malgré une situation plus préoccupante ? Selon Médiapart, le club de la Principauté a réalisé un gros travail de lobbying avec des déjeuners et des rendez-vous avec Andrea Traverso, le responsable du FPF à l'UEFA, qui aurait ainsi aidé l'ASM. L'image de l'instance européenne se retrouve encore entachée par des rumeurs de magouilles...

Que pensez-vous de cette nouvelle histoire avec l'AS Monaco ? Et de l'UEFA ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Qui doit gagner le trophée UNFP du meilleur joueur de la saison Ligue 1 ?

Neymar (PSG)
Memphis Depay (Lyon)
Kylian Mbappé (PSG)
Wissam Ben Yedder (Monaco)
Burak Yilmaz (Lille)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB