Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Paris ne fait plus peur - Débrief et NOTES des joueurs (Guingamp 2-1 PSG)

Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 17/12/2016 à 19h00
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Après sa défaite à Montpellier et son nul contre Nice, le PSG est encore passé au travers à Guingamp ce samedi. Battus 2-1 par de vaillants Bretons, les Parisiens ont été une nouvelle fois très décevants. Paris ne fait plus peur.

Paris ne fait plus peur - Débrief et NOTES des joueurs (Guingamp 2-1 PSG)
De Pauw a inscrit le deuxième but guingampais contre Paris.

Les choses ne s'arrangent pas pour le Paris Saint-Germain, encore battu à Guingamp ce samedi (1-2). Les hommes d'Antoine Kombouaré ont donné tout ce qu'ils avaient pour venir à bout de Parisiens seulement incisifs durant le dernier quart d'heure.

Sans complexe, les Bretons entraient bien dans cette partie et posaient de gros problèmes aux Parisiens. En difficulté, ceux-ci réagissaient à la demi-heure de jeu par l'intermédiaire de Cavani, dont la reprise acrobatique passait à côté des cages de Johnsson. Au retour des vestiaires, les champions de France, secoués à la pause par Nasser Al-Khelaïfi et Patrick Kluivert, se procuraient une grosse opportunité d'ouvrir le score.

Paris KO en 5 minutes

Lancé par un Verratti retrouvé, Cavani se présentait seul face à Johnsson, mais le portier guingampais, toujours aussi performant, remportait son duel. Mais c'est l'En Avant qui ouvrait le score peu après l'heure de jeu. Lancé par Deaux, Salibur, laissé trop seul par Maquinhos, trompait Areola d'une frappe au premier poteau (1-0, 66e). Le portier parisien sera encore montré du doigt après ce but. Alors qu'ils partaient immédiatement à l'assaut du but adverse, les Franciliens se faisaient piéger en contre. Au terme d'une action de grande classe, où chaque joueur effectuait le bon choix, De Pauw ajoutait un second but (2-0, 70e) ! Le Roudourou était en feu.

C'est encore l'inévitable Cavani, sur un centre de Kurzawa, qui relançait le PSG en fin de rencontre (2-1, 80e). Dans le temps additionnel, l'Uruguayen pouvait offrir le nul à Paris mais sa tête échouait sur la barre de Johnsson. Puis Marçal sauvait les siens sur sa ligne quelques secondes plus tard ! Il était écrit que Guingamp allait réussir l'exploit ce soir. Mais l'exploit devient un peu plus banal à présent, Paris ne faisant à l'évidence plus peur à ses adversaires.

La note du match : 7,5/10

Si la première période nous a laissés un peu sur notre faim, on a en revanche assisté à un très beau spectacle après le repos avec beaucoup de piquant.

Les buts

- Lancé par Deaux, Salibur, laissé libre par Marquinhos, frappe au premier poteau en angle fermé. Areola est battu (1-0, 66e).

- Au terme d'un contre superbement mené, Briand décale en une touche dans la surface pour De Pauw, dont le plat du pied gauche trompe Areola (2-0, 70e).

- Sur un centre de Kurzawa, tous les défenseurs guingampais regardent passer le ballon. Cavani reprend victorieusement au second poteau (2-1, 80e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Yannis Salibur (7,5/10)

Sur son côté droit, l'ancien Lillois a posé de gros problèmes à la défense parisienne et notamment à Kurzawa. Surtout, il inscrit ce premier but qui fait tant de bien à Guingamp à ce moment-là du match. Dans la foulée, c'est encore lui qui lance Coco sur l'action qui débouche sur le deuxième but de sa formation. Décisif.

GUINGAMP :

Karl-Johan Johnsson (7) : s'il est sauvé par sa barre et Marçal en fin de rencontre, le portier guingampais a encore démontré toutes ses qualités en mettant Cavani en échec à deux reprises. Décisif.

Jordan Ikoko (6) : si le but parisien vient de son côté, le latéral droit guingampais a tout de même très bien tenu sa partie défensivement. Plusieurs interventions importantes.

Fernando Marçal (7) : moins en vue offensivement que d'ordinaire, il a en revanche sorti un gros match défensivement. Dans le temps additionnel, il sauve les siens en dégageant sur sa ligne la frappe d'Augustin.

Christophe Kerbrat (6) : il a tenu la baraque en charnière centrale. Une belle présence au sol comme dans les airs.

Jeremy Sorbon (6) : lui aussi a livré un bon match en défense centrale même s'il est un peu passif sur le centre de Kurzawa repris victorieusement par Cavani.

Lucas Deaux (7) : une grosse activité au milieu de terrain, récompensée par une passe décisive pour Salibur. Il ne dispose pas de qualités extraordinaires mais il exploite au maximum son potentiel.

Nill De Pauw (7) : titulaire, l'habituel remplaçant a justifié la confiance de son entraîneur en fournissant un très bon match au sein de l'attaque guingampaise. Jouant toujours très juste, il a fait mal à la défense parisienne et a été récompensé en inscrivant le second but de l'En Avant. Remplacé sous une standing ovation à la 79e minute par Etienne Didot (non noté).

Moustapha Diallo (6) : moins en vue que Deaux dans l'entrejeu, il a tout de même été important en grattant pas mal de ballons devant sa défense.

Marcus Coco (7) : percutant sur son côté, c'est lui qui centre sur l'action qui débouche sur le deuxième but guingampais. A côté de ça, il a toujours cherché à apporter le danger balle au pied. Un poison.

Jimmy Briand (6) : s'il ne marque pas, l'avant-centre guingampais, passeur décisif pour De Pauw, aura pesé sur la défense parisienne. Il a avalé les kilomètres devant.

Yannis Salibur (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.

PARIS SG :

Alphonse Areola (3) : le portier parisien va se retrouver encore fragilisé après cette défaite. Car il est fautif sur le premier but guingampais en encaissant cette frappe de Salibur au premier poteau.

Serge Aurier (4) : si les buts guingampais viennent de l'autre côté, il n'est pas exempt de tout reproche pour autant. Brouillon offensivement, on l'a vu tirer la langue avant même le repos. Etonnant.

Layvin Kurzawa (3) : il sauve son match avec cette passe décisive pour Cavani. Mais il est fautif sur les deux buts guingampais. Trop de pertes de balle faciles.

Thiago Silva (5) : le défenseur parisien réussit un bon match. Le capitaine beaucoup moins. On ne l'a pas vu pousser ses partenaires à se révolter pour aller arracher au moins un point. Etonnant.

Marquinhos (4) : sur la lignée de ses dernières sorties, le Brésilien s'est encore raté. Il laisse Salibur prendre trop d'avance sur l'ouverture du score guingampaise. Un marquage trop lâche qui s'est payé cher.

Thiago Motta (3) : décevant, l'Italien n'a jamais su sortir de son rythme de sénateur. Pas mal de ballons perdus facilement. Officiellement touché au dos, il est remplacé à la pause par Grzegorz Krychowiak (5), tout de suite plus percutant dans l'entrejeu.

Marco Verratti (7) : le meilleur Parisien et de loin. L'Italien a affiché un volume de jeu énorme au milieu de terrain. Tout proche d'être passeur décisif pour Cavani en début de seconde période.

Blaise Matuidi (5) : l'international tricolore n'a pas démérité au milieu de terrain mais on l'a déjà vu avoir beaucoup plus d'impact au sein de son équipe évidemment.

Christopher Nkunku (3) : préféré à Lucas, le jeune Parisien n'aura pas marqué de points ce soir. En attaque en première période comme au milieu en seconde, il n'a jamais su perturber la défense guingampaise. Remplacé à la 71e minute par Jean-Kévin Augustin (non noté), qui voit sa frappe être dégagée sur sa ligne par Marçal dans le temps additionnel.

Ángel Di María (2) : encore un match sans pour l'Argentin. Très décevant, il n'a rien apporté au PSG. Il n'est même pas mauvais, il est transparent. Remplacé à la 61e minute par Lucas (non noté), qui a touché beaucoup de ballons après son entrée en jeu.

Edinson Cavani (6) : buteur, l'Uruguayen peut-être le sauveur de son équipe dans le temps additionnel mais sa tête échoue sur la barre. Malchanceux, mais maladroit aussi en début de seconde période lorsqu'il perd son duel face à Johnsson qui aurait changé certainement le sort de cette partie s'il en était sorti vainqueur.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

GUINGAMP 2-1 PARIS SG (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 18e journée
Stade : Stade du Roudourou - 18.033 spectateurs - Arbitre : F. Fautrel

Buts : Y. Salibur (66e) N. De Pauw (70e) pour GUINGAMP - E. Cavani (80e) pour PARIS SG
Avertissements :

GUINGAMP : K. Johnsson - J. Ikoko, C. Kerbrat, J. Sorbon, Fernando Marçal - Y. Salibur, M. Diallo, L. Deaux, N. De Pauw (É. Didot, 79e) - M. Coco, J. Briand

PARIS SG : A. Areola - S. Aurier, Marquinhos, Thiago Silva, L. Kurzawa - C. Nkunku (J. Augustin, 72e), T. Motta (G. Krychowiak, 46e), M. Verratti - Á. Di María (Lucas, 62e), E. Cavani, B. Matuidi

 Verratti, le seul Parisien vraiment convaincant ce soir

Les Parisiens étaient abattus après le deuxième but guingampais

Johnsson a mis en échec Cavani à deux reprises au cours de ce match

La joie de Diallo était belle à voir au coup de sifflet final...

... comme celle de tous les Guingampais

C'était le dernier match de la carrière de M. Fautrel, qui a eu droit aux applaudissements du Roudourou







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Le PSG aurait-il raison de se positionner sur Mohamed Salah pour 80 M€ ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Guingamp

G
U
I
N
G
A
M
P
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
but, 66e7,5Salibur
but, 70e >remplacé par Didot, 79e7De Pauw
>remplacé par Augustin, 72e3Nkunku
>remplacé par Krychowiak, 46e3Motta
>remplacé par Lucas, 62e2Di María
but, 80e6Cavani


MASQUER LA PUB