Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Evian sort la tête de l'eau - Débrief et NOTES des joueurs (Evian TG 2-0 Guingamp)

Par Eric Bethsy - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 30/11/2014 à 19h42
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Dans ce duel entre les deux derniers du championnat, c'est Evian TG qui a tiré son épingle du jeu face à Guingamp (2-0). Les hommes de Pascal Dupraz l'ont emporté grâce à une deuxième période beaucoup plus intense et un premier but superbe de Wass, ce qui leur permet de sortie de la zone rouge.

Evian sort la tête de l'eau - Débrief et NOTES des joueurs (Evian TG 2-0 Guingamp)
Evian TG peut remercier Daniel Wass

«Malheur au vaincu» , a-t-on l'habitude de dire avant une affiche qui oppose deux mal classés. Et le malheureux, ce soir, c'est Guingamp, qui perd donc systématiquement après avoir joué en Europa League dans la semaine. Cinq journées de Coupe d'Europe, cinq défaites !

Au bout de l'ennui

Et pourtant, Guingamp s'est montré très prudent, peut-être même trop en première période. Les Bretons n'ont rien montré, si ce n'est deux tentatives lointaines de Beauvue. Sans conséquence à ce moment-là puisque de l'autre côté, Evian TG avait certes la possession, mais cette dernière était stérile.

Une seule situation chaude provoquée par la Rose, mal négociée par Bruno, devancé par Angoua qui manquait de peu de marquer contre son camp. Pour le reste, rien ou presque. Beaucoup trop de déchet technique pour assister à une belle rencontre. Alors que Benezet devait sortir après s'être luxé l'épaule, c'est donc sur un match nul et vierge que les deux équipes sont reparties aux vestiaires. Il paraissait difficile de faire pire en seconde période…

Wass pour débloquer la situation

Du coup, les 22 acteurs sont revenus avec l'envie d'aller de l'avant. L'EAG prenait même les choses en main et se procurait la première occasion sur une reprise de Giresse après un centre de Beauvue côté droit (56e). De quoi provoquer la réaction de l'ETG, et surtout de Daniel Wass. Le Danois s'en allait provoquer une faute aux 35 mètres et se chargeait du coup franc qu'il expédiait dans la lucarne de Lössl (1-0, 59e) !

Contraint de réagir, Guingamp se décidait à pousser face aux Roses qui, rappelons-le, n'ont plus joué depuis le 8 novembre en raison de la trêve internationale et du match à Lille reporté à cause de la Coupe Davis au stade Pierre-Mauroy. Bien placé côté droit, Beauvue passait tout près de l'égalisation mais Hansen se détendait bien (73e). L'EAG avait laissé passer sa chance.

Et comme souvent dans ce cas-là, l'adversaire en profite pour doubler la mise. Sur un bon débordement et un centre du jeune Thomasson, Nielsen se retrouvait étrangement seul face au but pour marquer (2-0, 81e). La messe était dite, et ce n'est pas la tête de Diallo sauvé sur la ligne de but en toute fin de match qui y changeait quelque chose.

Guingamp reste donc dernier, tandis que l'ETG sort de la zone rouge et se retrouve 16e avec un match en moins.

La note du match : 4,5/10

Difficile de s'enthousiasmer devant une telle première période. On était loin, très loin du niveau Ligue 1 sur le plan technique, même si le match d'Europa League de Guingamp et le manque de rythme d'Evian TG en sont peut-être les raisons. Heureusement, Wass et les Haut-Savoyards se sont réveillés en seconde période.

Les buts :

- Sur un superbe coup franc aux 35 mètres légèrement désaxé à gauche, Wass trouve la lucarne opposée de Lössl. Magnifique coup de canon que n'aurait pas renié un certain Juninho ! (1-0, 59e)

- Après un bon débordement face à Pied côté gauche, Thomasson centre pour Nielsen, qui se retrouve seul pour pousser le ballon au fond des filets, profitant de l'attentisme invraisemblable de la défense bretonne. (2-0, 81e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Daniel Wass (7/10)

Il a pris les choses en main. Après avoir provoqué la faute, le Danois s'est chargé du coup-franc, et de quelle manière ! Une superbe frappe des 35 mètres dans la lucarne de Lössl. Et l'ailier droit était déjà le meilleur joueur de la partie avant même ce chef d'oeuvre, étant constamment recherché par ses partenaires qui connaissent ses qualités techniques.

EVIAN TG :

Jesper Hansen (5) : en dehors d'une sortie sur une mauvaise passe en retrait de Mongongu, le portier danois n'a pas eu grand-chose à faire en première période, excepté une petite frayeur sur une belle frappe de Beauvue, et puis c'est tout. En revanche, le gardien d'Evian TG est l'auteur d'une belle parade, toujours sur une frappe de Beauvue lors du seconde acte.

Kassim Abdallah (5,5) : peu sollicité, l'ancien Marseillais en a profité pour apporter le danger devant avec réussite. Sa puissance lui a permis de réaliser plusieurs percées sur son côté droit même si ses centres n'ont pas toujours trouvé preneur.

Cédric Cambon (5) : un match solide même s'il faut bien reconnaître que le défenseur central n'était pas surchargé ce dimanche.

Cédric Mongongu (5,5) : sévèrement averti par monsieur Fautrel dès la 3e minute, le défenseur central aurait pu vivre un match compliqué. Encore fallait-il que les attaquants guingampais le sollicitent, ce qui a rarement été le cas hormis en toute fin de match lorsque Guingamp a jeté ses dernières forces.

Youssouf Sabaly (6) : fidèle à sa réputation de latéral très offensif, le joueur prêté par le PSG a été l'un des Haut-Savoyards les plus dangereux grâce à ses qualités de percussion. Son endurance lui permet de ne pas oublier ses tâches défensives.

Olivier Sorlin (5,5) : jeu court, jeu long, l'ancien Rennais n'est pas gêné dans les transmissions. Aucune action ne démarre sans lui. En revanche, le milieu de terrain a laissé son coéquipier Tejeda un peu seul en phase défensive.

Yeltsin Tejeda (4) : beaucoup moins performant que d'habitude dans le travail défensif. Le Costaricien a tout simplement souffert face à la puissance de Sankharé

Daniel Wass (7) : lire commentaire ci-dessus...

Nicolas Benezet (6) : sa sortie sur blessure peu avant la pause était une très mauvaise nouvelle pour Evian TG. Car le milieu de terrain a pris beaucoup d'initiative notamment avec des accélérations tranchantes qui permettaient de percer les lignes adverses. Remplacé par Clarck Nsikulu (46e , 5), entré au moment où l'ETG a dû se contenter de jouer en contre. L'attaquant n'a donc pas reçu de bons ballons devant.

Adrien Thomasson (6,5) : pour sa première apparition en Ligue 1, l'attaquant formé à Evian TG a montré d'intéressantes qualités techniques et de percussion, à l'image de sa passe décisive pour Nielsen. Déjà très audacieux, comme sur son ciseau retourné tenté en première période. Remplacé par Fabien Camus (85e, non noté)

Gianni Bruno (3) : difficile à trouver, l'ancien Lillois a perdu la plupart de ses duels. Lorsqu'il n'est pas hors-jeu, l'avant-centre se montre trop maladroit pour faire trembler les filets. Visiblement, Pascal Dupraz s'en est rapidement aperçu… Remplacé par Nicki Nieslen, auteur du deuxième but. (56e, non noté)

GUINGAMP :

Jonas Lössl (4) : peu sollicité en première période, le gardien danois est coupable sur le coup franc de Wass qui a fini dans la lucarne côté ouvert…

Baïssama Sankoh (5,5) : après une première période très compliquée, le latéral s'est réveillé après la pause pour enfin apporter offensivement, ce qui correspond davantage à son profil de contre-attaquant.

Benjamin Angoua (5) : précieux sur deux interventions in extremis, le défenseur central est passé tout près de concéder un pénalty sur Nsikulu. A la limite.

Christophe Kerbrat (6) : il a largement gagné son duel contre Bruno. Plutôt adroit dans la relance.

Laurent Dos Santos (4) : difficile de passer son match à essayer de contenir Wass. Le défenseur guingampais s'en est aperçu à ses dépens.

Younousse Sankharé (6,5) : sans doute le meilleur Guingampais. Sa puissance au milieu a fait des dégâts, et ce n'est pas Tejeda qui dira le contraire. Encore un peu trop de déchet technique dans ses transmissions.

Lionel Mathis (5) : combatif, le capitaine breton a bien tenté de montrer l'exemple, sans succès. Ses partenaires n'ont pas su profiter de son jeu long. Remplacé par Mustapha Diallo (86e, non noté).

Sambou Yatabaré (4) : match difficile, peut-être en raison des sifflets qui ont accompagné ses touches de balle à partir du moment où l'ancien Bastiais a provoqué le carton jaune sévère de Mongongu. Souvent placé à droite alors que ce n'est visiblement pas sa position idéale. Remplacé par Jérémy Pied (78e, non noté), débordé sur le second but.

Thibault Giresse (4,5) : des coups de pied arrêtés dangereux et une activité intéressante mais cela reste insuffisant pour réellement peser dans le jeu de l'EAG.

Claudio Beauvue (6) : encore et toujours l'attaquant breton le plus dangereux, comme sur sa frappe bien détournée par Hansen. L'ancien joueur de Bastia a également amené plusieurs centres qui auraient pu être mieux conclus.

Ronnie Schwartz (3,5) : peu de ballons touchés. Il faut dire que l'attaquant danois n'a pas vraiment le profil pour jouer en contre comme Guingamp l'a fait pendant ce match. Remplacé par Ladislas Douniama (68e , non noté).

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez sur Maxifoot tous les résultats de Ligue 1 en cliquant ici.

FICHE TECHNIQUE
Ligue 1 / 15e journée
Evian Thonon Gaillard FC - En Avant Guingamp : 2-0 (0-0)
Parc des Sports d'Annecy

Arbitre : Fredy Fautrel
Buts : Wass (59e), Nielsen (81e)
Avertissements : Mongongu (4e) - Sankoh (12e)

Evian TG : Hansen – Abdallah, Cambon, Mongongu, Sabaly – Wass, Sorlin, Tejeda - Thomasson (Camus, 84e), Bruno (Nielsen, 57e), Benezet (Nsikulu, 45e+2). Entraîneur : Pascal Dupraz.

Guingamp : Lössl – Sankoh, Kerbrat, Angoua, Dos Santos – Yatabaré (Pied, 79e), Sankharé, Mathis (M. Diallo, 87e), Giresse – Beauvue, Schwartz (Douniama, 68e). Entraîneur : Jocelyn Gourvennec.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Le PSG doit-il essayer de faire partir Neymar cet été ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB